Code du travail : liquidation totale, merci Macron ! Votez bien…


Code du travail : liquidation totale, merci Macron ! Votez bien…

Avant les élections législatives, le gouvernement Macron a présenté la feuille de route de ce que sera la nouvelle loi sur le Code du Travail. Parmi ces dispositions, on retrouve celles  qui étaient déjà contenues dans la Loi El Khomri, mais qui n’avaient pas pu être mise en œuvre compte-tenu des mobilisations sociales et des manifestations qui avait eu lieu dans tout le pays en 2016.

Parmi les points d’achoppements figure la volonté d’instaurer la primauté des accords d’entreprises sur les accords de branches dans la plupart des domaines relevant du Code du Travail. Les salariés, déjà victime des plans de restructurations et des délocalisations, à l’intérieur même de l’Union Européenne, se verront demain confrontés à une concurrence entre entreprises d’une même branche. Ainsi, dans les entreprises où le dialogue social est réduit à portion congrue, ou en l’absence de représentant syndicaux indépendants des pressions exercées par la direction, ce sera le moins disant-social qui prévaudra.

Et parmi les autres dispositions, il y a une sérieuse remise en cause des indemnités prud’hommales, une remise en cause du modèle du CDI, avec une généralisation de la précarité salariale.

Cette Loi Travail N°2 n’est qu’en fait la face caché de l’iceberg euro-mondialiste. La lutte contre le chômage n’est qu’un prétexte. L’objectif de cette Loi Travail N°2 (Loi El Khomri à la puissance 1000) n’est que de répondre à la finance mondialisée : organiser l’austérité, briser les derniers acquis sociaux de notre pays, appliquer les recommandations de l’Union Européenne pour mettre en place la déréglementation du travail. Ceci étant la contrepartie pour le maintien de la France dans l’Euro. N’ayant pas la possibilité de dévaluer notre monnaie, puisque notre souveraineté dans ce domaine n’existe plus, le gouvernement français organisera la dévaluation salariale.

Cette Loi Travail N°2 n’est qu’une liquidation pure et simple des droits des salariés, la volonté de détruire plus de deux siècles de conquêtes sociales et ouvrières en France. Finalement les grandes conquêtes sociales du Front Populaire et du Conseil National de la Résistance  seront sacrifiées sur l’autel de l’ultra-libéralisme de l’Union Européenne par Macron et son gouvernement.

C’est pourquoi il faudra que demain nous élisions à l’Assemblée Nationale, le plus possible de véritables députés patriotes, véritablement défenseurs sociaux, et qui s’opposent de façon ferme à toute tentative de réformer le Code du Travail qui va à l’encontre des droits des salariés. Ce sera bien évidement une des priorités des futurs députés Front National au Parlement Français.

Ensuite, il faudra que les organisations syndicales, dans l’unité la plus large, organisent la riposte face au gouvernement Macron et sa politique anti-sociale.

Pour notre part, au cercle Front syndical, nous sommes prêts à prendre nos responsabilités : faire élire le maximum de députés Front National, défenseurs des droits des salariés les 11 et 18 Juin. Et ensuite, respectivement dans nos syndicats, faire en sorte que la mobilisation contre cette loi d’un autre âge s’organise, en toute indépendance, sans sectarisme aucun.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Secrétaire général du cercle Front syndical, Secrétaire Départemental Adjoint du FN41


15 thoughts on “Code du travail : liquidation totale, merci Macron ! Votez bien…

  1. MEFIANCE69

    Le pilote d’autocar délinquant routier, fait des dérapages incontrôlés qui nous conduisent droit dans le mur, la France n’avait pas besoin de ce dangereux conducteur.

  2. Rabarabé

    Quand on aura tous les détails, peut être se mettra-t-on vraiment en colère contre ce système qui nous tue! Entre ces lois de paupérisation et l’islam galopant, la révolte va gronder pour de bon (enfin, j’espère…) Les élections, de toutes façons, je n’y crois plus : je soupçonne un vaste trucage.

  3. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Merci Laurent d’apporter de l’eau à notre moulin !

    Parce qu’il est jeune, Macron incarne le « Renouveau » aux yeux de beaucoup de Français – ils ne voient pas plus loin que l’apparence… C’est incroyable de s’apercevoir combien les gens peuvent être facilement abusés !

    Avec votre permission, je reviens un peu sur le projet de l’augmentation de la CSG pour les retraités.

    Je tenais à ajouter ce qui suit au msg que j’ai écrit hier, à ce sujet :

    – Pendant toute sa mandature, Hollande n’a pas cessé de « préparer » l’opinion populaire contre les retraités, disant qu’ils disposaient de revenus supérieurs à beaucoup d’actifs…

    Pour des adeptes forcenés de la démocratie qui proclament à tout venant qu’il faut lutter contre la discrimination, on peut s’étonner de tels propos. En effet, il est évident qu’incriminer une partie des citoyens finit toujours par atteindre le but recherché et dresse la majorité contre la minorité désignée. Ceci est d’autant plus vrai que l’argument brandi est celui des privilèges : « les retraités sont des privilégiés » – Pensez, ces salauds de vieux profitent de la vie pendant que les actifs rament pour survivre ! Dès lors, nous sommes devant une injustice criante qu’il faut réparer !

    Ainsi, aujourd’hui, le terrain étant bien préparé par le gouvernement précédent, il sera donc plus aisé à Macron d’augmenter la CSG des retraités. Certains de ceux-ci sont psychologiquement culpabilisés par ces propagandes infâmes, quant aux jeunes ils trouvent tout à fait normal que leurs salaires augmentent – même si le régime de répartition – est mis à mal. Les vieux on s’en balance, pour beaucoup, je pense qu’ils se disent que plus tôt ils crèvent mieux c’est !

    Or, pendant toute la durée de ma longue carrière, il n’a jamais été question que les personnes âgées contribuent, de quelque manière que ce soit, à améliorer ma feuille de paie ! Et, maintenant que c’est mon tour, alors que j’ai cotisé pour ma retraite, non seulement elle n’est pas augmenté depuis des années, mais encore on veut me la siphoner par des prélèvements abusifs !!!

    Par conséquent, je réfute les arguments mis en avant par le gouvernement socialiste de M. Hollande et les projets de M. Macron visant à concrétiser ces noirs projets.

    Il y a des économies à faire en France, je suis d’accord, à commencer par tous les privilèges octroyés aux politiciens ! Pour ma part, je supprimerais le Sénat si j’étais au pouvoir. Et je ficherais la paix aux retraités qui ont bien contribué, pendant leur vie active, à la richesse de la Nation !

  4. Christian Jour

    le nouveau code du travail ou comment détruire la France et faire des milliers de pauvres. Merci moncon, j’espère qu’un jour tu payera très cher ta traîtrise.
    Et il y a encore des abrutis ignares et incultes qui vont voter pour le moncon qui ne va pas se gêner pour les tondre à eux aussi. Bande de plouc.

  5. claude

    allons allons laurent berger de la cfdt surveille!
    même si je suis engagé cfdt en tant que trésorier d’une union teritoriale des retraités je me méfie du p’tit laurent comme le lait sur le feu et dimanche je voterai pour la candidate FN de ma circonscription n’en déplaise à berger et ses affidés, et en plus je suis assesseur dans un bureau de vote de ma ville dont une grosse majorité est pro-macron!

  6. Laurent Bras

    Vous avez parfaitement raison, Olivia. C’est toujours la même rengaine de cette caste mondialiste au pouvoir: s’attaquer au monde du travail, futur, actuel et passé, les retraités étant le plus souvent des anciens salariés qui doivent pouvoir profiter de leur retraites. Hier les boucs émissaires de tous nos problèmes économiques c’étaient les fonctionnaires. Maintenant c’est les retraités, Hollande a effectivement bien préparé le terrain idéologique et son fil spirituel a bien appris sa leçon et la mettra en pratique. Le néo-libéralisme de Macron et de l’UE, c’est la bonne vieille méthode pour favoriser, en haut 5% qui détiennent les richesses, qui se gavent à n’en plus finir. Ensuite, on laisse déferler une immigration non soluble dans les valeurs de la République, qui profitent des faiblesses du Système, nous crachent dessus en permanence, et n’ont qu’un seul rêve: renverser notre République et y instaurer un ordre d’un autre âge, moyenâgeux: l’Islam. Et au milieu, les Français, classes populaires et classes moyennes, qui payent et ne reçoivent jamais rien. En clair, la voilà la vraie lutte des classes. Mais un jour ou l’autre les Français, dignes héritiers du siècle des Lumières et de la Révolution Françaises renverseront la table et mettront un terme à ces inégalités sociales et à au reflux de notre identité nationale.

  7. Lavéritétriomphera

    Les finances priment sur le droit. La majorité des français ont voté E Macron et, ceux sont sans doute les mêmes qui ont manifesté contre la loi El Khomri.

  8. Nicolas

    Si les français, les vrais, veulent faire entendre leurs voix contre toutes ces spoliations, il faut pour dire à ce triste individu à la solde du lobby financier de Bruxelles, provoquer une grève générale , totale, toutes professions confondues pour chasser ce cocorico inapte à gouverner la France.

  9. PUGNACITÉ

    Que Macron n’hésite pas à remercier les syndicats défenseurs d’une immigration non contrôlée numériquement..Tel est le cas semble t il.
    Les Français n’auront plus de patrie et auront été démocratiquement spoliés.
    De cela ils sont démocratiquement les dhimmis consentants et inconscients.
    Ils devront ,moi y compris accepter une telle injustice..
    Sans doute la loi du nombre vise t elle cela!!!????Avec le consentement de dhimmis.

  10. PUGNACITÉ

    Que les inféodés de salariés parviennent un fine à lutter contre l’envahissement islamiste.
    Ils devront interpeller leurs protégés d syndicalistes,sans justice aucune pou les Français

Comments are closed.