Le jour où la révolution grondera à Paris…


Le jour où la révolution grondera à Paris…

Je vais vous dire ce que je dis aux gens qui ont voté Macron quand il y a des évènements : ce ne sont pas des islamistes mais des petits hommes verts qui viennent de la planète Mars commettre des attentats…

Les islamistes sont trop gentils pour les Macronistes… Si un islamiste tuait un macroniste, à coups de couteaux, de marteaux, ou de kalachnikov, je pense que les autres qui ont voté Macron, comprendraient que le danger c’est l’islam et non le FN.

Mais les gens sont cons comme leurs doigts de pieds et pensent que le vivre-ensemble va leur apporter un enrichissement des cultures et annihiler la leur… Ils n’ont rien compris, car demain, la guerre sera chez eux, chez nous, en France. Dans nos villes, nos quartiers, nos villages. Partout.
Ils souffriront, les gens qui ont voté Macron. Car quand ce dernier prendra leurs petites économies placées sur les livrets A ou B, les assurance-vie, le compte courant ou leurs faibles retraites de magasinier, d’ouvrier, de cadre sup ou de secrétaire, puis leur fera saisir leurs meubles, vendre leurs maisons et les mettre dehors, là, qu’ils ne viennent pas se plaindre à Marine Le Pen…

Qu’ils ne viennent pas non plus se plaindre si des migrants investissent leurs habitations, saccagent tout et transforment leurs maisons en squatts…

Qu’ils le sachent, notre pays deviendra un cloaque avec ses misères humaines et ses millions de pauvres Français affamés dignes de l’Allemagne des années 1920 ou de l’Amérique plongée dans la crise de 1929 et ses suicides…

Quand ce jour-là viendra, eh bien, nous les Patriotes, on s’en réjouira silencieusement en les voyant jetés hors de chez eux par des cohortes d’huissiers, de policiers armés et d’autorités publiques qui leur demandera de céder la place aux Migrants. De partir habiter ailleurs. De vivre pauvrement…

Et comme ces macronistes auront été expulsés de chez eux, personne ne leur viendra en aide. Ni pour manger ni pour boire.
Ils pleureront la perte de leurs racines familiales et s’en prendront à ceux qui leur auront menti. Menti sur tout.

Car quand la vérité éclatera, il sera trop tard.Le mal sera fait et c’est là que les troubles politiques et sociaux prendront de l’ampleur pour rendre le pays instable et ingouvernable. Les gens descendront en masse dans les rues, les déshérités en premier lieu, les retraités, les agriculteurs, les fonctionnaires, le monde hospitalier, les ouvriers, les chefs d’entreprise, et tout ce qui a un travail… De l’éboueur à la postière, du chef de gare au vigile de supermarché, du gazier au chauffeur de taxi, du boulanger au boucher et ainsi de suite…

Quand toutes ces catégories de la population se retrouveront dans la rue, à Paris et ailleurs pour réclamer d’être plus avantagés ou sécurisés, c’est là que l’on verra que le vrai peuple de France a été trompé et trahi par ses dirigeants et c’est là qu’il faudra dire qu’on a affaire à des menteurs et des traîtres. Ce jour-là, la Révolution grondera à Paris.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




12 thoughts on “Le jour où la révolution grondera à Paris…

  1. frejusien

    NON, je ne me réjouirai pas quand ce jour-là arrivera,

    je ne me réjouirai pas de voir à la rue , ruinés ou massacrés les pauvres gens de ma famille qui ne veulent pas voir ou qui continuent à croire les mensonges des politimerd,

    je ne me réjouirai pas de voir la douce France souillée, salie, violée , blessée, dégradée, descendue dans le caniveau de l’immigration muzz,
    certainement pas Sylvie !!

    Ce qui me procurerait la plus grande satisfaction, c’est qu’un de nos politimerd véreux et immigrationniste, ou les journaputes qui nous abreuvent du politiquement correct 24H non stop, soient directement impliqué dans un attentat du cepaçalislam,
    les merluche, bilal, fion, xavier bertrand, bouse de vache, philippe machin etc,les apathie et consorts, et la cohorte des vendus bien connus,

    Faites donc un bel attentat contre ces pourris, là, ce sera un grand évènement à applaudir et dont on pourra se réjouir !!

    Mais patience, ce jour n’est pas bien loin…..

      1. Aubert

        bonjour , l’on se pose la question de s’occuper de ces racailles politiciennes qui se croient protégées par leur 3 /4 gardes du corps minables payés au smic ;-))))))))))) dans leurs cross-over blindés , pourquoi ça ? parce qu’ils ont rien a se reprocher

  2. Alexandra Dougary

    Je suis d’accord avec frejusien. Ce sont toujours les pauvres citoyens « anonymes » qui sautent avec les attentats. Certes, ce que je vais dire n’est pas du tout gentil. Mais je trouverais savoureux que la « clique » des politiques soit touchée par les attentats. Une bombe qui tomberait à point nommée sur ces pourris me ferait vraiment plaisir. Mais ces gens-là nous poussent à avoir des pensées que nous n’aimons pas avoir. Je note que dans la liste de frejusien il n’y a pas Macrotte, j’aimerais qu’il soit le premier servi.

  3. Xtemps

    Bizarre que nos politiques n’avaient pas pensé à çà, vous croyez sincèrement qu’ils sont si cons que çà pour ne pas le savoir.
    Ils n’ont pas peur d’un attentat contre eux, bizarre!.
    Bizarre aussi que les attentats frappent toujours les peuples et jamais les dirigeants, vous ne trouvez pas?.
    C’est qu’ils en ont pas peur des intégristes et de l’Islam, ils se dépêchent pas en tous les cas et que l’islam est à leurs services, utilisé contre nous les peuples européens.
    Et s’ils l’utilisent contre nous, les musulmans aussi, qui les en empêcheraient.
    Vous ne trouvez pas que nos dirigeants surprotègent pas un peu trop l’Islam et leurs préférés chouchous musulmans en Europe.
    Des gouvernements qui acceptent un Islam qui est criminogène, génocidaire, qui massacre depuis 1400 ans des centaines de millions de personne dans le monde, et qui tue encore aujourd’hui, Fasciste, raciste, misogyne, pédophile, même jusqu’au berceau!, esclavagiste, vous en pensez quoi vous?.
    De quoi sont ils fait nos dirigeants pour accepter une horreur comme l’islam criminogène!?, sans mise en examen au préalable comme principe de précaution!, et une immigration en masse pour l’Europe!, sans prendre des gants avec çà!.
    Déjà ces gens là, n’ont pas d’empathie du tout et certain, quasiment nul pour accepter une horreur pareille comme l’islam criminogène et aussi tordu.
    Des dirigeants pareilles, sont bien tordus et pas un petit peu là.
    Et nos dirigeants méritent bien un examen complet et avant qu’il soit trop tard pour nous les peuples européens, car là c’est le génocide européens assuré avec ces allumés.
    Moi, mon examen est déjà fait depuis un bon moment, pas l’asile politique pour ces zinzins, l’asile de fou tout court et ensuite fusillés, car même enfermés, ils représentent encore un danger et une menace certain pour le monde entier, ils pourraient encore s’échapper de l’asile de fou.

  4. hoplitehoplite

    «  »Le jour où la révolution grondera à Paris… » »
    Ben, c’est pas demain la veille.

    Surtout quand on voit les sondages pour les législatives. Macron aurait ‘trop’ de députés, il ne sait plus quoi en faire (peut-être en refiler quelques douzaines au FN qui en a bien besoin.)

  5. Fomalo

    Bravo Sylvie. Mais la révolution à Paris? en « Ile de France »? Je n’y crois pas une minute. Cela chauffera dans les province -pardon, les « régions »- où se planquent des tas de muzuls bien peinards question allocs, CMU, AME, auto-entrepreneurs en faillite, trafics halal et Cie
    . Zavez déjà oublié Dammartin en Goële et les nombreux zailleurs? les villages où Cazevide avait installé les « migrants »? Et puis Fréjus, Carpentras toute la belle Provence, la banlieue lyonnaise et les fiefs de Belkacine et de ses affidés de l’Islam? Pas moi, pas nous, pas un certain nombre de Français qui commencent à sentir la colère les gagner et qui ne comptent pas sur les saints-d’Ika pour les protéger.!
    On se rassemble déjà les 8 et 11 mai. Et on surveille, et on propulse dans son infra-monde et pour de bon le bacillus macronus..

  6. frejusien

    d’ailleurs la révolution ne risque pas de démarrer à paris, c’est là qu’ils sont le plus anesthésiés,
    pourquoi pensez-vous qu’ils essaient d’incruster des foyers de contamination en province ?
    la capitale est déjà cuite, conquise, à genoux, il n’y a plus de parisiens, juste des dhimmis

  7. Cécile ComeauCécile Comeau

    Mais non, le peuple de Paris ne descendra jamais dans la rue pour se révolter. Il a voté à plus de 90 % pour Macron et c’est le poids de Paris qui décide du sort de toute la France, maintenant. Ces Français dont vous parlez sont minoritaires dans leur propre capitale.

  8. bm77

    Le problème c’est que les attentats touchent toujours ceux qui sont les moins protégés, les plus exposés et dont ne font pas parti les politiques.
    Le cynisme de ces gens est justement qu’ils connaissent parfaitement les risques encourus et se protègent en conséquence
    Eux savent très bien et sont donc doublement coupables de laisser des fichiers S se balader avec pour seul contrôle, au mieux, un bracelet électronique.
    Je crains plus pour ma fille qui travaille sur Paris que pour tous ces salauds de vieux cons qui ont voté pour ce mec, planqués, bien pénards dans leur résidence pendant que ceux qui leur payent leur retraite sont en première ligne pour les attentats.

Comments are closed.