Il est temps d’interdire l’islam sur notre sol, c’est l’islam qui fait le jeu de DAESH


Il est temps d’interdire l’islam sur notre sol, c’est l’islam qui fait le jeu de DAESH

 Nous fêterons avec plaisir les dix ans d’existence de Riposte laïque tout en constatant avec amertume qu’une majorité de Français vote toujours pour les candidats favorables à une immigration sans freins ni contrôles. Cela signifie que la propagande des collabos reste très efficace. Ils disposent certes d’énormes moyens, mais ils savent surtout se concerter pour élaborer leurs plans de communication.

 En application de cette stratégie, les journalistes et les intellectuels diffusent en ce moment un thème qu’il importe de décrypter afin d’unir nos efforts pour mieux le combattre. Les attentats commis en Europe viseraient à opposer les autochtones à la communauté musulmane pour amener cette dernière à se rallier à sa branche la plus extrémiste. En conséquence, critiquer l’islam ferait le jeu de DAESH et la seule attitude responsable consisterait à réaffirmer notre solidarité face à un péril dont il faudrait taire le nom.

 Cette analyse qui a déjà été évoquée par le passé à l’occasion des conflits coloniaux n’est pas transposable à la situation actuelle. DAESH ne s’embarrasse pas de calculs aussi tortueux. Il veut tout simplement nous éliminer pour permettre à son ethnie d’occuper nos terres et de nous y remplacer (se souvenir à ce sujet des déclarations de Boumedienne). Il ne s’agit pas d’un projet visant à susciter une révolution. En réalité, nous faisons face à une entreprise génocidaire comparable à celle des nazis à l’égard des juifs.

Dans ce contexte, la logique qui consiste à dédouaner cette religion des attentats commis en son nom encourage  ses adeptes à verser en toute impunité dans le fondamentalisme, comme en témoigne l’évolution des mœurs d’une partie croissante de la population musulmane. Au lieu de prêcher le « vivre ensemble », une politique offensive doit au contraire s’attaquer aux racines du mal.  En s’inspirant de la loi sur les sectes, il faut donc interdire la pratique de l’islam  afin d’obliger les vrais modérés, s’ils existent, à se fondre dans la communauté nationale. Quant aux autres, ils seront invités à partir vers les pays de leurs ancêtres.

  Pour contrer la propagande actuelle, il importe de ne pas disperser nos faibles forces. Concentrons nos arguments sur la dimension génocidaire du terrorisme islamique en la reliant à l’invasion migratoire. Les Français comprendront alors que notre combat ne repose pas sur des sentiments et que c’est une question de survie pour leurs descendants.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Gerard Pince

Président de Free World Academy, économiste et romancier


10 thoughts on “Il est temps d’interdire l’islam sur notre sol, c’est l’islam qui fait le jeu de DAESH

  1. personna

    Daesh, c’est la mise en application de l’islam, à savoir le califat.
    Daesh signifie, état islamique, avec à sa tete al bagdadi, docteur en théologie de la charia.
    Il suffit de lire le coran et la sunna pour se rendre compte que daesh applique tout simplement l’islam dans toute sa rigueur démoniaque.
    Malheureusement, les peuples occidentaux ont été lobotomisés par les merdias collabos.
    L’islam pacifique N’EXISTE PAS. Il existe des musulmans pacifiques, mais ces musulmans là ne sont plus musulmans depuis longtemps car ils n’appliquent pas le coran.
    Il faut comprendre que les musulmans qui passent à « l’action » ne font qu’appliquer le coran ( sourate 9, verset 29 ).
    Ne croyez pas tous ces imams qui pratiquent la takkia
    ( le mensonge musulman ).
    L’islam est en guerre contre notre civilisation.
    Les français qui ont voté pour emmanuel macron, ont vendu leur pays à l’islam.
    Macron est un islamophile convaincu. Il fera tout son possible pour faire disparaitre la culture et l’identité française au profit de l’islam.
    Qu’ils ne viennent pas se plaindre quand des millions d’algériens, de tunisiens et de marocains viendront envahir et détruire définitivement notre pays.

  2. Jean Moulin

    Bonjour Gérard Pince
    Critiquer l’islam est non seulement un droit mais aussi un devoir, car quoi qu’il va se passer dans les jours et les semaines qui vont venir, on ne peut compter ni sur les politicards ni sur les soi-disant « musulmans pacifiques » pour la simple et bonne raison que les premiers nous imposent cette idéologie de merde et que les seconds attendent juste leur heure pour passer à l’action. Si il y a bien une chose que j’ai apprise dans la vie c’est qu’il ne faut jamais faire confiance à un musulman même si il a de bonnes intentions, car au final il peut vous planter un couteau dans le dos parce que ses « maîtres » lui ont ordonné de le faire parce que vous êtes un mécréant, bref un non-musulman. En ce qui concerne le peuple français dans sa majorité je ne perds pas espoir en ce qui la concerne, mais il va falloir attendre qu’elle soit dos au mur comme au temps de l’occupation allemande, et ce jour-là, il y aura aussi bien des collabos que des résistants.
    Amitiés Patriotiques
    Jean Moulin
    Jean Moulin

  3. Durandal

    Comment faire ?
    Sur le plan international on ne peut pas interdire une religion, ni la déclarer secte pour ce faire. On ne peut que le regretter mais c’est ainsi, hélas !
    Nous avons à faire à un type de guerre nouveau où l’ennemi est infiltré, partout, de manière anonyme. C’est une armée mais ses actions sont ciblées par harcèlement et attaques imprévisibles (petits groupes, individus solitaires…).
    Le seul début de réaction face à cet ennemi implique une tolérance zéro au moindre trouble, à la moindre provocation, avec expulsion immédiate et interventions « musclées ». Mais pour cela il faut une volonté politique et nous n’avons que des lâches aux gouvernes. Comble de la connerie qui nous condamne, ils ont été élus par des électeurs abrutis de propagande et de culpabilités, sous le regard indifférent d’une masse qui ne veut plus croire en rien et détourne le regard quand il pourrait, encore, dire non !
    Retrouver un vrai pouvoir, avec des couilles, déterminé à leur montrer qui est le Maître et que ça suffit !
    Ils sont dix millions ! Combien de fanatisés parmi ces dix millions ? Plusieurs centaines de milliers, voire plusieurs millions sans doute. Ils sont ici, parmi nous. Combien avancent masqués derrière ceux « déguisés » qui nous narguent et nous provoquent au quotidien n’attendant qu’une chose, nous soumettre.
    Il ne restera bientôt plus que la « solution » extrême car nous n’aurons que trop attendu.
    Il est peut-être encore temps d’éviter ce qui ne pourra être qu’un bain de sang et l’horreur… Désigner des dirigeants dignes, avec le courage nécessaire pour ne rien laisser passer. Redevenir français, en France !
    Alors votons, mais en masse. Oublions l’idée stupide de l’abstention !

  4. Hercule

    Vous n’êtes pas sérieux. «Il est temps d’interdire l’islam» pensez-vous que nous avons des dirigeants qui vont l’interdire? .

  5. zipo

    Pour moi l’Islam n’a jamais été une religion c’est une secte tueuse qui soumets par la terreur !Citez moi un seul pays islamiste ou les droits de l’homme sont respectés?AUCUN!!!
    A partir de la une seule réflexion s’impose cette idéologie est’elle compatible avec notre démocratie NON!
    Donc il faut tout simplement l’interdire comme d’autres Pays l’on fait!
    Il faut dire aux partisan de l’Islam que si ils veulent vivre sous la Charia ,la loi islamiste ils doivent retourner dans leur pays d’origine que le Califat en France et en Europe ce n’est pas pour demain mais rappellez vous qu’ils sont déja monté jusqu’à Poitiers! Il serait temps que nos élus se réveillent!

  6. cayssials

    AU TRAIN OU ON VA ON EST PAS PRËT A L’INTERDIRE SURTOUT AVEC LES CONNARDS QU’ON A AU POUVOIR ET TOUTES LES ASSOS QUI SONT INFILTRES ON EST FOUTUS D’AVANCE LES DIRIGENTS QUI NOUS GOUVERNENT ON PENSER A TOUT ILS ONT QUE ça FOUTRE
    IL FAUDRA UN JOUR S’OCCUPER DE NOS POLITIQUES DE GAUCHES ET DE DROITE C’EST A EUX QU’ON DOIT DIRE MERCI

  7. Rudolph

    La tension va continuer de monter , et les salamalèques du pouvoir génocidaire prendront de moins en moins; pour accompagner ce réveil, il est important de continuer le travail de propagande de proximité ( tracts, collages, tags etc.) et aussi d’attirer un nombre toujours plus important de citoyens sur les sites de réinformation et les blogs patriotes, car c’est là qu’on se forge une idée de ce qui se passe réellement autour de nous; il y a des électeurs qui ont voté Macrouille car c’était leur intérêt bien compris ( les bobos nantis et les envahisseurs) mais beaucoup d’autre l’ont fait par trouille et ignorance quasi-totale des réalités; ça n’est pas sur tf1 , bmtv, rtl ou franceinter qu’on peut être informés; or nombre de nos concitoyens, de tous âges, n’ont que ça comme source; il faut les sortir de l’intoxication.

  8. frejusien

    tout à fait d’accord avec Gérard Pince,

    cette secte morbide doit être interdite en France, en Europe également, mais occupons-nous d’abord de ce qui se passe chez nous,
    on ne peut absolument pas compter sur les policaillons au pouvoir,
    ni sur les merdias, on l’a tous constaté,
    ni sur les jet-setters du spectacle,
    ni même sur les tenants de notre religion d’origine, qui pourtant a su combattre l’islam dans un lointain passé
    un seul parti ose annoncer ouvertement qu’il est prêt à agir contre cette invasion, faisons en sorte qu’il ressorte victorieux dimanche prochain,

    reste à informer aux maximum, et à se regrouper pour ne pas risquer d’être isolé au milieu des collabos et des traîtres,
    le temps presse, nos ennemis mettent les bouchées doubles pour nous submerger, chaque jour des milliers de muzz débarquent sur le continent européen, aidés par l’UE de toutes les façons possibles,

  9. Révolution2017

    Une secte peut être interdite si elle est dangereuse , et l’islam en est une
    et en tout cas elle est dangereuse
    le procés contre elle peut se faire
    y a t il des juriste , avocats parmis vous ?

Comments are closed.