Samedi le stade a sifflé Macron… Ce n’est pas fini, les Français ne lui pardonneront jamais ses trahisons


Samedi le stade a sifflé  Macron… Ce n’est pas fini, les Français ne lui pardonneront jamais ses trahisons

C’était samedi dernier, pour la finale de la Coupe de France PSG-Angers.

Les supporters du PSG n’ont pas oublié que Macron avait encensé leur grand rival, l’olympique de Marseille… Ils ont hurlé pendant 5 minutes à son adresse : « Marseille ! Marseille ! On t’enc*** ! »

Comme les supporters du PSG, les Français, quoi qu’il fasse, n’oublieront jamais ses propos ignobles en Algérie, ceux sur la culture et l’art français qui n’existeraient pas, ses discours en anglais et son allégeance à Merkel… Sans parler de toutes ses trahisons passées, présentes et à venir…

Il n’a pas fini de se faire siffler et huer, Macro-con…





20 thoughts on “Samedi le stade a sifflé Macron… Ce n’est pas fini, les Français ne lui pardonneront jamais ses trahisons

    1. JC.P.

      Faut pas oublier que BABY MICRON avait traité les ouvrières de GAD, d ‘ILLETTRÉES, ET LES HABITANTS des HAUTS DE FRANCE, d’ALCOOLIQUES.
      Auparavant, avec son mentor, GRAS DOUBLE. on avait eu droit aux SANS-DENTS;

    2. maurice

      65% de quoi ? de tous ceux qui ont voté contre lui+ les abstentionnistes+ les votes blancs ou nuls..

  1. robertr

    65% du suffrage exprimer soit 32% des électeurs, sur 47 millions cella fait 68% qui non pas votez pour lui.

    1. hoplitehoplite

      On peut toujours se faire plaisir en manipulant les chiffres mas une chose est certaine: Il a bel et bien été élu par les français!

      1. Xtemps

        Pas par les français, par les escrocs aux pouvoirs, par les français il n’aurait jamais passé.
        Notre système est pourri, il y a rien d’honnête, nos dirigeants sont tous des escrocs avec l’union européenne Fasciste.

    2. Durandal

      A « robertr »,
      … 32% des électeurs auxquels il faut rajouter (sortis des 68%) les abstentionnistes qui, par définition, s’en foutent. Cela fait du monde…
      « Qui ne dit rien consent ».
      Macron peut dormir tranquille et poursuivre « son programme ».

  2. palimola

    c’est vrai robertr , mais les 68% savaient a quoi s’attendre avec lui et beaucoup auraient dû prendre la peine d’aller voter pour l’empêcher d’arriver au pouvoir même s’ils n’étaient pas en parfait accord avec le programme de Marine , il y a des moments ou il faut opter pour le moindre mal ( pour eux ). J’entends aujourd’hui beaucoup de gens de mon entourage se plaindre du résultat de ces élections mais la plupart n’ont pas voté et ils sont effectivement des millions en France ….Nous allons le payer cher ….très cher ..

  3. Christian Jour

    Les Français étaient au courant de ces trahisons et ils l’ont élu quand même. Ils peuvent siffler le mal est fait. C’est pas quand on a chié à la culotte qu’il faut serrer les fesses, c’est avant.

  4. Papy'30

    Quand je vois le nombre de con « hurleurs »dans ce stade, cela ne métonne pas que ce type ai été élu et
    même plus, que ce n’est que juste retour.
    Et je ne parle pas du tennis et autres jeux à la con. Quand à la vidéo, le serrage de pinces solennel, (la, je pouffe) !! Il m’a fait penser à la cérémonie du serrement de mains à la famille et amis du défunt qui, à ce moment précis est paré de qualités, bien que tout le monde pense, qu’en y réfléchissant bien, il était un peu un con et en plus une belle ordure ! La sentence vaut pour tous les zhumaîns, il suffit seulement de changer les pronoms, les qualificatifs et tous peuvent être habillés pour l’hiver.
    À mon avis la FRANCE agonisante, mourante en est à un tel point que le « caporal chef » était en répétition.
    Du pain et des jeux qu’il a dit l’autre,
    nous avons les second, quand au premier…
    En ce moment j’entends les brailleurs de RMC, Ils font un appel pour un match de foot féminin, Putain, quel bonheur ! La lutte finale, c’est pas pour demain.
    Décidément je me demande ce que je fous dans ce bazar.

  5. Alix

    La finale c’était PSG Angers et non Amiens.
    C’est Chirac qui a commencé à refuser de descendre sur la pelouse par peur des sifflets.
    Puis Sarkozy et Hollande ont fait de même en n’allant plus saluer les joueurs avant le match trop de huées etc…
    Macron savait très bien qu’il allait se faire siffler mais il a voulu dire moi contrairement à mes prédécesseurs même sous les quolibets j’y vais j’affronte la tempête.
    C’est plutôt bien joué de sa part !

  6. dahier

    le dommage, c’est que même ceux qui n’en voulaient pas auront à le supporter malgré eux… c’est aussi ça la « démocratie », hélas.

  7. J

    Désolée, mais je ne vois là que l’imbécilité des supporters de foot de Paris qui détestent Marseille. Ils l’ont sifflé parce qu’il supporte le club adverse, PAS parce qu’il mènera la France à la ruine. (N’oublions pas que le PSG est sous l’égide du Qatar).
    Alors quand je lis ces propos, d’abrutis qui crachent sur ma ville, je n’ai absolument pas envie de me réjouir de leur action.

  8. Claire

    Est-ce qu’on pourrait essayer de reprendre les chiffres avec calme?
    Premier tour, Macron = 24%, pas de quoi pavoiser.
    Deuxième tour, 66% des votes comptabilisés. Certes.
    Sauf que, environ 20 millions de Français ont voté pour lui. Un peu moins de 11 millions pour MLP (10,6 exactement) et environ 16 millions se sont abstenus ou ont voté blanc. Cela fait un peu moins de 27 millions de Français qui n’ont pas voté pour lui, c’est-à-dire une majorité. Il a donc été élu en réalité par 43,7% de votes exprimés.
    Il y a un vrai problème avec le système électoral, qui décompte les votes blancs, mais sans en tenir compte.
    Donc, si l’on veut être logique, il faut absolument voter. Sinon, s’abstenir ou voter blanc, cela ne sert à rien.

  9. jolly rodgers

    c’est bien beau de le sifflé , mais si c’est pour votez pour lui après ! si ils le siffle pour une histoire d’ équipe de foot … pas très politique ! comme pour les supporters de Nimes olympique , pour qui la monté de leurs équipe étaient plus importante que l’élection présidentielle ! les footeux faut pas trop leurs demander de réfléchir .

  10. Evariste

    C’est l’histoire qui se répète, comme pour le précédent Président ! Ils ont voté pour lui et ensuite l’ont vilipendé, en nous incluant dans leur merdier. Les Français sont stupides ! Ils ont voté Macron, mais vont le regretter amèrement…..

Comments are closed.