Macron ne sait pas vers quel port il se dirige : ainsi vogue la galère


Macron ne sait pas vers quel port il se dirige : ainsi vogue la galère

En regardant le reportage télévisé consacré à la rencontre Macron-Poutine, on peut se demander dans quelle galère les Français se sont embarqués. Sans s’attarder sur l’opportunité de recevoir le Président russe au château de Versailles plutôt qu’au palais de l’Élysée, observons les propos présidentiels : notre président s’inquiète de la situation des homosexuels et autres LGBT en Tchétchénie, qui rappelons-le est l’un des éléments de la Fédération de Russie. Il est permis de se demander pourquoi le Président se mêle des affaires intérieures d’un autre pays alors que le nôtre ne manque pas de problèmes à résoudre. On peut aussi observer qu’il n’a pas évoqué ce sujet lors de sa visite pré-électorale en Algérie et qu’il n’en dit rien actuellement à propos des autres pays musulmans. Non, là-bas il a préféré abaisser la France et dévaloriser encore le regard que peuvent porter les Algériens sur les Français en parlant de « crimes contre l’humanité, ce qui lui vaut par ailleurs une plainte d’une association de Pieds-Noirs dont les médias ne parlent pas. Notons que ce n’est pas la meilleure façon de recevoir un hôte que de critiquer ainsi le fonctionnement de son pays, et aussi qu’il ne faut pas être un enfant de cœur pour diriger le plus grand pays du monde. Lorsque nous recevons des amis à la maison, il serait singulièrement inopportun de critiquer la façon dont ils font le ménage chez eux. Vladimir Poutine n’a donc pas été reçu en ami. Nous y reviendrons. Cette façon de s’obstiner à exporter les « droits de l’homme » a pourtant déjà bien fait la preuve de sa nocivité, par exemple et encore actuellement en Syrie.

En Syrie, justement, le Président menace avec ses petits muscles : s’il y a encore utilisation des gaz, la France exercera des représailles. Quel propos pitoyable et pathétique ! L’armée française disperse le peu de forces qui lui reste aux quatre coins du monde plutôt que de protéger le territoire national dont les frontières sont des passoires. Il insiste sur un armement particulier comme s’il était mieux d’être désintégré par une bombe explosive qu’asphyxié par un obus à gaz. La guerre est toujours une tragédie et nombre des victimes sont des innocents, les enfants en particulier. Mais se souvient-il que la guerre en Syrie a été orchestrée par ceux qui se prétendent détenteurs des droits de l’homme, comme ils l’ont fait en Irak, en Tunisie, en Libye, en Égypte ? À propos de la Syrie, un certain Laurent Fabius, promu président de notre Conseil constitutionnel, disait des rebelles qu’ils faisaient du « bon boulot »… On a vu la suite, elle est encore d’actualité.

Revenons-en à cette inamicale rencontre Macron-Poutine : notre Président se comporte comme un gamin mal élevé, prétendant faire la morale à son interlocuteur. Il procède ainsi au maintien de cette stupide et dépassée position de l’OTAN, laquelle considère que l’ennemi est toujours à l’Est, comme au temps de la Guerre froide et de l’U.R.S.S. Dans ce contexte, les anciens pays du bloc communiste de l’Europe de l’Est sont entretenus dans la rancune d’une époque révolue, sollicités, avec écho souvent favorable, pour participer à cette escalade de provocations réciproques dont les médias ne nous parlent guère, sinon de façon non objective et à sens unique. Nous voici, comme au temps de cette guerre froide, avec le risque d’une provocation qui tourne mal et entraîne des conséquences incalculables. Une fois de plus, les États-Unis, principaux organisateurs et fournisseurs de l’OTAN, se trouvent en position de provoquer une guerre chez les autres et pouvant leur rapporter à eux. Souvenons-nous que la guerre civile qui a disloqué la Yougoslavie a surtout eu pour résultat d’amputer le territoire serbe au profit d’une minorité musulmane dont le Kosovo actuel est l’hôte d’une nouvelle et importante base militaire de l’OTAN. Précisons aussi qu’il est aussi un centre important des trafics d’armes et de drogue et nous voyons ce que les peuples européens ont gagné dans cette tragique affaire.

Les médias ne se privent pas de rappeler que Vladimir Poutine avait misé sur Marine Le Pen aux élections récentes, ce qu’avait évité d’afficher Donald Trump, et qu’il aurait donc une sorte de faute à se faire pardonner par notre Président. Pourtant, Marine Le Pen, elle, misait sur un rapprochement objectif et sans ambiguïté avec la Russie, notre amie de toujours hormis l’épisode soviétique, néanmoins notre alliée pendant deux guerres mondiales. D’ailleurs, Charles de Gaulle ne disait pas « U.R.S.S. », mais « Russie », précisant par là qu’il savait que le jour viendrait où le communisme disparaîtrait de ce puissant pays. Vladimir Poutine n’avait donc pas fauté en encourageant Marine Le Pen, puisqu’il anticipait ainsi un climat de relations favorables pour nos deux pays. Mais les Français ont préféré voter pour Emmanuel Macron, celui qui ne sait pas que l’ennemi n’est plus à l’Est, mais au Sud. Une preuve en est pourtant le déplacement de l’essentiel de notre Marine nationale -à l’exception des sous-marins nucléaires- dans l’arsenal de Toulon alors qu’il était auparavant à Brest. Nous voici donc avec un capitaine marionnette manipulé par les banques et entretenant des chimères alors que la guerre civile menace, ne sachant pas reconnaître ses amis, ses alliés, prêt à obéir à l’UE, à l’OTAN, à des intérêts qui ne sont pas les nôtres.

Sénèque disait déjà en son temps : « Il n’y a pas de vent porteur pour celui qui ne sait pas vers quel port il se dirige. » Nous avons celui-ci maintenant, et ainsi vogue notre galère.

 




Daniel Pollett

Retraité actif et patriote vigilant. Auteur du livre « Citoyens ce roman est le vôtre ». Responsable Résistance républicaine du Languedoc Roussillon


28 thoughts on “Macron ne sait pas vers quel port il se dirige : ainsi vogue la galère

  1. xrayzoulou

    Ce Marcon est un être dangereux, maléfique. à traîner devant les tribunaux et à pendre haut et court à une potence..

  2. MEFIANCE69

    Pour moi ce n’est qu’un président fantoche créé par cette caste politico-médiatico-judiciaire et financière, élu par une minorité du peuple. Non élu démocratiquement, il semblerait que les médias traditionnels veuillent en faire un super président d’une intelligence rare, sauveur de la France. On sait où la propagande issue de ces médias nous mène, comme pendant cinq ans du quinquennat précédent. La France n’a pas de président digne du suffrage universel tel que normalement il aurait dû se déroulé, il est tout simplement illégitime. Les couacs annoncés et à venir rejoignent les dérives le concernant sur ses déclarations de patrimoine et dépenses faites alors ministre de l’économie. La France ne mérite pas cela, j’ai honte.

  3. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    Nous perdons de plus plus de crédibilité au niveau international. Bientôt nous risquons d’être pris pour des zozos.

  4. Claude LaurentClaude Laurent

    Il faut remarquer qu’il est plus facile de parler avec un homme logique (capable de « les pourchasser jusque dans les chiottes ») qu’avec un taqqyiaiste.

    On aimerait savoir si Macron va aller discuter Droits de l’homme à Ryad.

    Ce serait très audacieux de sa part, surtout que à l’ONU on ne peut parler de charia (une vidéo existe à ce sujet -09/2015)
    http://www.fdesouche.com/649803-larabie-saoudite-prend-la-direction-du-panel-du-conseil-des-droits-de-lhommes-de-lonu

    Quant aux entrevues avec MLP, on se rappellera qu’elle a du demander un prêt à la Russie, les banques Françaises décidant qui a droit à se présenter.

  5. vieux patriote

    bonjour monsieurPollet, je viens de lire votre texte, pourtant je ne suis pas un spécialiste en politique ou géopolitique mais ce que vous venez d’écrire me trottait dans la tète depuis un moment,en effet je pense au départ ,qu’il valait mieux conserver nos forces militaires sur le territoire pour défendre éfficacement nos concitoyens contre la menace de plus en plus précise de l’islam mortifère qui progresse a vitesse grand V, au lieu de cela nos soldats se font tuer et épuiser en pure perte sur des territoires immenses en affrique pour disons le tout net pour pratiquement un résultat quasiment nul.

  6. MEFIANCE69

    Je disais précédemment : les médias traditionnels veuillent en faire un super président d’une intelligence rare, sauveur de la France ….
    et bien LePoint, développe le thème … :
    « Moral des ménages, climat des affaires, consommation, les voyants économiques sont au vert pour Emmanuel Macron. »
    Voilà donc annoncé notre sauveur …… !!!!!!
    Or je ne vois pas ce qui a pu changer si vite le moral de français.
    Je ne vois pas non plus le climat déplorable des affaires s’améliorer,
    ni les voyants économiques tous au vert …
    Mais pour le Point, le petit homme à l’écharpe rouge voit bien Micron devenir le sauveur de la France !!!! PROPAGANDE !!!

  7. Sylvie

    J’ai de gentils Mimis chez moi qui ne pensent qu’à défendre leur territoire, leur maison, leurs habitudes. Ils sont au nombre de 7 comme les Sept Mercenaires.

    Ils savent ce qu’ils veulent, les Mimis. Tous les jours, ils viennent me voir pour me réclamer la pitance : des boîtes de pâtés ou des croquettes. Ils aiment tout. Viandes, poissons, tout y passe.

    Le plus drôle, c’est le plus jeune, Thoret, dit Toto, la crême des Mimis, couleur écaille de tortue et blanc. Il aime manger des yogourts, des teurgoules, des tartes aux pommes… Eh oui, c’est un chat gourmand, le Toto.

    Tigrette, la plus âgée de la bande, la grand-mère ou la mamie, tire la chasse d’eau des toilettes tous les jours, à tel point que ma facture d’eau explose. Elle l’apprend aux autres chats à faire la même chose qu’elle, mais certains comme Gustav-Adolph dit Guguss, un gentil chartreux, fait tout le contraire. Il fait ses besoins dans la cuvette des WC.

    Je ne parlerais pas de Ponpon, le candidat malheureux des Présidentielles qui multiplie les pires bétises : attaques répétitives contre les poules (il se fait passer pour un renard), manipulation politique vis-à-vis de Picpuss, la benjamine de la bande et soudoiement amoureux auprès de Freyja, la chatte sauvage qui refuse de voter aux élections. Elle est royaliste.

    Quant à Kalinka, il se prend pour Chapoléon et rêve de gloire impériale. Pour lui, Tigrette, c’est sa Joséphine de Beau Harnais. Il veut l’épouser puis étendre son empire au-delà de mon jardin.

    La dernière fois, le clans des 7 Mimis s’est réunis pour délibérer et décider d’attaquer un chat migrant venu réclamer le droit de s’installer chez moi. Tous y compris la petite dernière se sont liguer pour repousser l’envahisseur et l’obliger à aller migrer ailleurs. On a entendu des miaulements racistes émanant de mes chats.

    « Dégage sale rouquin ! retourne dans ton pays d’origine ! Tes papiers ! » criaient à l »unisson les 7 Mimis.

    Pendant ce temps, mes poules dormaient.

    Je crois que les Mimis chats ont de bonnes leçons de patriotisme et de nationalisme à nous donner. Prenons exemple sur eux et repoussons les migrants hors de chez nous;

    1. Renoir

      Superbe votre récit chat..oyant !
      je suis un peu jaloux parce que je n’ai que 6 chats… et en plus eux ne sont pas du tout patriotes, ils laissent passer à peu près tout ce qui se présente aux frontières. Il faut dire que tous sont arrivés un jour comme émigrés, alors ils doivent comprendre les situations de détresse.
      Bref c’est des no-borders, mais pour leur défense je dois dire que chacun d’entre eux a eu à coeur de s’intégrer vite et entièrement dans leur nouvelle patrie, ils en ont adopté les usages en imitant les anciens.
      Alors mes no-borders nous donnent la même leçon que vos gardiens des frontières: on peut passer mais à la condition expresse de s’intégrer vite et totalement.

  8. cayssials

    j’espere qu’il va recevoir un grand coup de pied au cul de la paty de poutine
    il se prend pour qui ce connard de macron .
    CE GOUVERNEMENT EST UNE INFAMIE

  9. pikachu

    Article intéressant et bien documenté.
    Je me demande dans quelle mesure, nous avons affaire aux rodomontades du jeune Macron ou aux conceptions hallucinées du Quai d’Orsay.

  10. Renoir

    Merci pour cette belle analyse de la rencontre, analyse que je voudrais compléter par une sévère mise en garde à l’encontre d’une dérive proprement autoritaire de Macron :
    Quand on l’interroge afin de savoir pourquoi il a interdit l’accès de ses locaux à deux organes de presse russes, Spoutnik et Russia today, Macron a déclaré (en présence de Poutine!) que ces derniers l’ayant « diffamé » ils ne les considérait plus comme des organes de presse.
    Plusieurs remarques: d’abord il est pour le moins grossier de porter de telles accusations devant son hôte, qui, lui, a gardé son sang-froid et n’a rien répondu. Et pourtant: la plupart des media français n’ont-ils pas, au cours de cette campagne présidentielle, souvent diffamé et même insulté Marine Le Pen ? Macron ne s’en est jamais ému…
    Ensuite, quand Merkel par exemple avait proposé de venir en France soutenir la campagne de Sarkozy, n’y avait-il pas là un cas bien plus grave d’ingérence ?
    Poutine, en guise de rétorsion, pourrait parfaitement interdire l’entrée en Russie de tous les organes de presse français qui l’ont « gravement diffamé » !
    Mais surtout : a-t-on bien pris la mesure de ce que signifie cette déclaration? Macron vient de nous dire, très officiellement, que c’est lui qui décide de qui est « journaliste » (ceux qui le soutiennent) et qui ne l’est pas (tous les autres). C’est-à-dire qu’il se conduit en véritable dictateur et censeur de l’expression politique en France.
    On pourrait s’attendre à une levée de boucliers de la part des media français devant une telle déclaration de guerre qui met Macron au ban de la démocratie.
    On pourrait… mais vous le savez comme moi, chers Résistants: il ne se passera rien parce que la Pravda n’existe plus en Russie, mais se perpétue en France où la servilité des journalistes n’est plus à démontrer.
    Poutine, chef d’état autoritaire ? Oui, sans doute, mais au service de son pays.
    Macron, lui, est autoritaire au service des banques, de l’oligarchie.
    Si les Français lui donnent une majorité en juin, le pire est certain.

    1. MALI

      « Rétorsion » : Poutine pourrait bien cesser de nous approvisionner en gaz russe…
      Ce qui ressort de cette rencontre, c’est que Macron s’est couché devant les exigences de Poutine, qui n’a en rien accepté de modifier sa politique envers la Syrie, l’Ukraine et la Crimée. Macron n’a fait que plastronner, genre « Shérif fais-moi peur », mais entre nous, qui dans notre pays se soucie de la situation des homosexuels de Tchétchénie? Comme si notre pays n’avait pas des problèmes bien plus urgents à résoudre! Quant aux menaces, il y a de quoi rigoler! Et ce prézident de notre pauvre Nation a achevé de se ridiculiser avec sa charge contre Russia Today et Sputnik. Quand nous avons des paysans qui crèvent avec 400 euros par mois, entendre des conneries pareilles, alors que sa venue au pouvoir a été parfaitement orchestrée par les médias aux ordres, il y a de quoi vouloir le pendre! Ce n’est qu’un pauvre pantin, un général d’opérette, ce minable Macron!

      1. Grain de riz

        Les Français ont certes besoin d’acheter du gaz,mais ils peuvent l’acheter à plusieurs pays,et les russes ont certes besoins de vendre leur gaz,mais ils peuvent en vendre à plusieurs pays. les uns et les autres ne sont pas pieds et points liés.

  11. Xtemps

    Des pouvoirs qui agissent contre la volonté des peuples européens, ne sont pas des amis, mais des ennemis à l’intérieur, des imposteurs à la démocratie.
    Sans consulter les peuples par référendum, les peuples sont bâillonnés et ne subissent que les agressions d’une dictature.
    Le référendum appartient aux peuples libres, pas aux peuples prisonniers de leurs bourreaux, qui n’ont pas le droit de s’exprimer librement.
    Et à vous juger si nous sommes encore dans un pays libre sans référendum.

  12. hathoriti

    Le ministricule du mandat Hollande, devenu par défaut Président de la République française est d’une arrogance dingue ! Se prenant ainsi que le souligne Christine Tasin soit pour le Messie, soit pour Louis XIV, il se permet (entre autres conneries d’une saloperie à vomir !) d’apostropher Vladimir Poutine sur le sort des homos en Tchétchénie !Il a osé ! Qu’aurait-il dit ou fait, si Poutine avec son calme qui en impose aux forts mais que ne voient pas les faibles qui se prennent pour Jupiter, lui avait balancé dans la gueule le sort des Françaises qui sont agressées dans leur propre pays ? Par exemple… Sur BFM Drahi WC, ils disaient hier que Poutine était gêné.À cause des homos tchétchènes ? Ou plutôt pour les Français qui ont mis à leur tête un paltoquet pareil ?

  13. claude t.a.l

    Palmarès du festival de Cannes :

    – Palme d’or :  » en marche  » de Attali, Bayrou, etc …
    – Prix de la mise en scène : BFM , ex aequo avec la plupart de la presse
    – Prix du scénario :  » élections présidentielles 2017 « , oeuvre collective
    – Prix d’interprétation masculine : Emmanuel Macron, dans  » il faut qu’il soit président  »
    – Prix d’interprétation féminine : Brigitte Macron , même film que précédemment
    – Caméra d’or : ex aequo  » la poignée de main avec Trump  » et  » conférence de presse avec Poutine  »

    Avec Macron, c’est vraiment du cinoche !

  14. inconnue

    Poutine a été plus intelligent que ce petit Macron, mais gare aux repésailles, la vengeance est un plat qui se mange froid

  15. NICOLAS F

    Poutine faisait une très sale gueule il avait l’air d’avoir la nausée.Espérons que l’exposition sur Pierre 1è aura détendu l’ambiance.
    Il semblait avoir un profond mépris pour la posture du foutriquet qui n’a visiblement rien compris aux fondements de la diplomatie et qui va se la prendre itou bien profond dans le sien.

  16. .templier.templier

    ok…la video n a rien a voir avec les sujets traités ici…
    mais faut la voir….
    un homme limite de faire mordre par un serpent…faut que vous voyez ca…
    http://www.msn.com/fr-fr/divertissement/videos/il-%c3%a9chappe-de-justesse-%c3%a0-une-morsure-de-serpent/vi-BBBFuYF
    il y a quelques années,me dirigeant vers un beau cerisier dans la troisième semaine du moi de mai 2012…j ai senti la vipère pres d une très vieille cabane de jardin chauffé par le soleil sur le coup des 17h dans le jardin de notre co-propriété…
    la vipère m a monté sur le pied ce dimanche…j étais en tatanne….ca m a fait une drole d impression….elle mordait…je mourrai d une forte reaction allergique…
    j ai recu comme un avertisement intérieure…voila….

  17. MALI

    Vladimir Poutine, né en 1952, a fait partie du KGB. Sur le plan politique, il a bien plus d’ancienneté et d’expérience que Macron qui fait figure d’amateur.

  18. durandurand

    Le baltringue , le freluquet , le méprisable bouffon qui a les chevilles gonflées d’orgueil qui fait leçon à Vladimir Poutine sur les droits des homos et autres en Tchétchénie , faut être vraiment orgueilleux et sans gêne pour oser rappeler les droits de l’hommoniste au Président Russe c’est de l’ingérence scandaleuse dans les affaires intérieures d’une Nation souveraine , notre mache con ne se sent plus pisser .S’attend t’il au retour de manivelle que le Président Poutine va lui renvoyer dans la gueule au paltoquet imbu de sa personne qui nous dirige !

    1. Renoir

      L’équipe de branleurs à la Macron, ça commence comme les Branquignols mais ça peut se terminer comme Guignol’s band du salopard Céline, avis aux amateurs.

  19. reuri

    Le sinistre brezinski conseiller de l’incompétent jimmy carter , est mort . macrout ira il à l’enterrement de cette crapule ?

Comments are closed.