Opération Barbapapa… Macron veut faire un bras de fer avec Poutine


Opération Barbapapa… Macron veut faire un bras de fer avec Poutine

EN DIRECT – Le nouveau président français est prêt à engager un «rapport de force» avec le maître du Kremlin qu’il n’entend pas ménager, notamment sur le dossier syrien ou l’Ukraine.

Mazette !! Un rapport de forces avec la deuxième puissance militaire mondiale ??

Chers amis Russes!! Faites gaffe!!

Aprés avoir connu l’ opération « Barbarossa », c’est l’ opération « Barbapapa » qui vous pend au nez

Faudrait peut-être rappeler à notre jeune et bouillant président qu’un fleuve russe se nomme Bérézina…

 

C’est la première fois que les deux dirigeants vont se rencontrer depuis l’élection d’Emmanuel Macron. Lundi, le président français reçoit Vladimir Poutine sous les ors du château de Versailles. Il s’est dit prêt à engager un « rapport de force » avec le maître du Kremlin, qu’il n’entend aucunement ménager, qu’il s’agisse du dossier syrien ou de l’Ukraine. Le nouveau chef de l’État français achève ainsi un marathon qui l’avait conduit jeudi au sommet de l’Otan de Bruxelles puis, en fin de semaine, au G7 de Taormine (Italie), autant d’épreuves du feu diplomatiques symbolisées par une poignée de main virile devant les caméras avec le président américain. « Donald Trump, le président turc (Recep Tayyip Erdogan) ou le président russe sont dans une logique de rapport de force, ce qui ne me dérange pas », a-t-il confié au Journal du dimanche. S’il ne croit pas à « l’invective publique », le jeune président français, 39 ans, assure qu’il compte « ne laisser rien passer » dans ses conversations avec ses homologues et se faire « respecter ». Il promet un « dialogue exigeant » et « sans aucune concession » avec Vladimir Poutine.

Les deux dirigeants se retrouveront d’abord en tête à tête peu avant 14 heures. Puis ils déjeuneront au château, entourés de leurs délégations, tiendront une conférence de presse conjointe et inaugureront, au Grand Trianon, l’exposition servant de prétexte à cette rencontre. « Pierre le Grand, un tsar en France », ressuscite la mémoire de la visite à Versailles, en mai et juin 1717, de cette figure historique chère à Vladimir Poutine. L’événement avait été marqué, il y a donc trois siècles, par l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la Russie.

Syrie et Ukraine

Avant de regagner Moscou, Vladimir Poutine se rendra aussi, mais seul, au nouveau Centre spirituel et culturel orthodoxe russe, avec sa cathédrale à bulbes dorés érigée quai Branly à Paris. Il aurait dû l’inaugurer en octobre 2016, mais l’escalade verbale entre Paris et Moscou provoquée par la campagne militaire du régime syrien et de son allié russe contre la partie rebelle d’Alep (nord de la Syrie) l’avait conduit à renoncer à ce déplacement. Sur le fond, Emmanuel Macron juge nécessaire de « parler avec la Russie » de la crise syrienne afin de « changer le cadre de sortie de la crise militaire » et de « construire de manière beaucoup plus collective une solution politique inclusive ». Le président français estime que la mise à l’écart des Occidentaux sur ce dossier, au profit d’un processus de cessez-le-feu parrainé par la Russie, l’Iran et la Turquie, signait leur « défaite ».

De la même manière, il compte discuter pied à pied du dossier ukrainien. « La Russie a envahi l’Ukraine », a-t-il même lancé à l’issue du G7, alors que Moscou dément toute implication dans le conflit. La cellule diplomatique de l’Élysée a également reçu cette semaine des ONG engagées dans la défense des droits de l’homme afin d’évoquer la situation des homosexuels en Tchétchénie et la liberté d’association en Russie.

« Ambiance positive »

Pour nouer une relation personnelle, chacun devra donc faire un pas vers l’autre. Emmanuel Macron avait affirmé, durant sa campagne, ne « pas faire partie de ceux qui sont fascinés par Vladimir Poutine », alors que son mouvement, En marche !, était la cible de piratages informatiques attribués à des hackers russes. Et dans son message de félicitations à son jeune homologue français, au lendemain de son élection, Vladimir Poutine l’avait exhorté à « surmonter la méfiance mutuelle ». Pour Thomas Gomart, directeur de l’Institut français des relations internationales (IFRI), Vladimir Poutine entend donc « corriger l’image très négative qu’il a laissée pendant la campagne présidentielle française, en recevant Marine Le Pen, notamment ». Quant à la France, elle a l’intention, selon lui, de rappeler que sa « priorité » reste « l’Allemagne et le projet européen, alors que Moscou avait parié sur le délitement de l’Europe ».

À Moscou, Fiodor Loukianov, président du Conseil pour la politique extérieure et de défense, estime pour sa part « évident que la partie russe cherche à faire sortir la situation de l’impasse ». Pour autant, tempère-t-il, « il ne faut rien attendre de cette visite : il s’agit pour les deux dirigeants de faire connaissance et de créer une ambiance positive… ou pas ».

http://www.lepoint.fr/politique/vladimir-poutine-emmanuel-macron-pret-a-engager-un-rapport-de-force-29-05-2017-2131065_20.php

Note de Christine Tasin

Ukraine, Syrie, UE… les dossiers sont chauds et on voit mal Poutine (heureusement pour nous et la marche du monde) faire marche arrière pour les beaux yeux d’un jeune con qui se prend pour le messie et veut même faire de l’ingérence en Russie.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




43 thoughts on “Opération Barbapapa… Macron veut faire un bras de fer avec Poutine

  1. AvatarMarie

    L’autre buse qui en est encore au niveau de maternelle à celui qui pisse le plus loin…. si il croit qu’il a impressionné Donald ou qu’il va se faire respecter par Vlad, il se met le doigt dans l’oeil le petit garçon gâté qui se prend déjà pour le roi soleil. c’est pas parce qu’en France, le peuple est complètement lobotomisé et prêt à se jeter dans les bras du premier crétin à tchatche venu que les Etats-Unis et la Russie vont le suivre dans ses délires. Les chaînes et journaux de propagande essaient de nous montrer le messie comme un homme à la poignée de main virile, c’est la honte, ce type même pas capable de faire un discours sans partir dans les aigus comme un ado en train de muer, on est la risée de la terre entière avec ce type

    1. AvatarDIDIER

       » ce type même pas capable de faire un discours sans partir dans les aigus comme un ado en train de muer  » ….et d’écouter ce qu’on lui dicte dans l’oreillette !!
      Bon, je vais faire partie des nombreux Français qui se cassent 6 mois par an au portugal pour ne plus être saigné par le fisc……..et moqué par toute la planète !!

  2. Avatardurandurand

    Bébé micron qui veut faire trembler l’ours russe ,hé macron , d’un coup de patte un ours tue , et ne fait pas le cake devant Vladimir , il pourrai t’envoyer dans les cordes .

  3. AvatarGAVIVA

    lui qui a eu peur de se faire arracher le bras par Donald Trump après avoir fait mine de l’ignorer ( fort stupidement comme un gosse qui boude) ah vous m’avez bien fait rire ce martin, merci. macrouille le ridicule va finir par te tuer mon vieux

  4. AvatarChristian Jour

    Un bras de fer avec Poutine, il est débile le macron, c’est pas un bras de fer mais des contrats qu’il faut aller chercher. macron, casse toi pauvre con.

  5. Avatarhathoriti

    Bien dit, Christine et bonne note ! Le jeune con ne se sent plus, il se sait tellement soutenu , qu’il croit, en effet, en imposer à Poutine ! Je ne sais pas s’il a lu une biographie du « tsar », mais moi, à sa place, je ne la ramènerais pas et je me méfierais…! Et puis, pensez donc ! Il reçoit Poutine à Versailles…! Je vous jure, je crois bien qu’il « s’y croit », le macron…la Brigitte va se prendre pour Marie Antoinette…! Wouaaah !

    1. AvatarKounnar

      Bonne nouvelle si Brigitte se prends pour Marie Antoinette il ne reste plus à Macron de jouer le rôle de Louis XVI et …ça ira, ça ira 🙂

  6. AvatarLavéritétriomphera

    Quand on ne fait pas le poids on perd et, de surcroît le bras est douloureux pendant plusieurs jours.

  7. Avatarrobertr

    la blague de nos amis BELGE est tout à fait de circonstance
    (si tu veux faire de l’Argens achète un Français à sa vrais valeur et vend le au prix ou il s’estimes ) à limage de nos politique qui ont des égaux surdimensionnés

  8. AvatarJ

    J’espère que M. Poutine lui rabattra son caquet, comme il l’a fait à Sarko. Mais cette fois, en plus violent, que le jeune con se sente bien merdeux.

  9. AvatarMalou

    Bien , bien Vladimir va vraiment trembler de peur face à ce petit roquet ! Attention Vlad le roitelet est dangereux ! !

  10. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Mais pour qui se prend-t-il ce Macron ???…

    Je ne sais pas s’il se rend compte à quel point il est ridicule, j’en jurerais que non, on dirait qu’il n’a pas le sens des réalités.

  11. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Cette manie des politiques de foutre leur nez dans la dynamique des pays étrangers…..

    MACRON se prépare à pratiquer allègrement l’ingérence mais j’aimerais bien, quant à moi, que V. POUTINE exige de MACRON qu’il traite avec plus d’humanité et de respect ses compatriotes de souche au nom des « droits de l’homme ».

    1. AvatarGAVIVA

      je vois macrouille se lever d’un coup, je vois Poutine se lever aussi et esquisser le geste de le gifler, une bonne mandale de la paume avec le bras qui part de loin et avant même que le bras ai fait la moitié du chemin macrouille se penche en arrière , recroquevillé derrière son coude. Le tout en 3 secondes mais on peut savourer au ralenti. Si ca se passait en vrai bonjour le paradoxe: j’aurais un orgasme honteux, parce que ce serait jouissif mais PAUVRE FRANCE…..

      1. AvatarTerence

        Poutine est un sportif accompli, l’autre une chochotte au service des USA et des riches.

        Il se prendrait vite une mandale bien sentie avant d’appeler sa maman…

    2. AvatarTerence

      La France est le pays des droits de l’homme mais pas des droits de ses citoyens qui ont ordre de la boucler s’ils ne veulent pas passer par les cases chômage, fisc, tribunaux, prison…

      PAYS DE MERDE ! On se croirait presque au temps de l’ex URSS !

    1. Christine TasinChristine Tasin

      j’en pleure de rire, merci ami pour ce délicieux moment.. publié bien entendu il faut partager petits et grands plaisirs

  12. AvatarBaribal

    Macron n’en peut plus. Sa mégalomanie d’adolescent en mal de reconnaissance lui donne des ailes. Après avoir vaincu le catcheur Trump et sa fameuse poigne de fer, enfin, d’après les médias aux ordres, voici Saint Georges s’apprêtant à terrasser le dragon russe, toujours d’après les mêmes médias. Non mais franchement, pour qui Macron se prend-il ?

    Cet avorton géopolitique, frais émoulu d’une élection truquée, élevé dans le sérail des apatrides mondialistes, imagine une seconde faire la leçon à Poutine, ancien officier du KGB, nationaliste russe pur et dur. Si la situation n’était aussi grave, on en rirait.

    Macron craint Trump et Poutine. Les bravades pré-rencontres serinées à longueur de journée par l’équipe Macron et leurs amis journalistes le prouvent. C’est la caricature du challenger qui doit affronter le champion, sachant pertinemment que ce dernier lui est infiniment supérieur. Pour se donner du courage, on utilise la méthode Coué, on annonce par avance que l’adversaire va se faire pulvériser, ou du moins plier sous les coups.

    Une autre erreur, selon moi, est de prendre le prétexte d’une exposition consacrée à Pierre 1er le Grand, tsar érudit et francophile, à Versailles. Une fois de plus, la ficelle socialiste est grosse, et il faut vraiment prendre les Russes pour des ânes bâtés pour croire qu’ils vont se laisser amadouer par cette charmante attention. Une fois de plus, les communicants se sont plantés. Recevoir Poutine pour inaugurer les chrysanthèmes est une humiliation. Un chef d’état se reçoit à l’Elysée, cadre qui aurait donné toute sa solennité à ce voyage d’un leader mondial incontestable. Une fois cette rencontre officielle achevée, une inauguration commune de l’exposition de Versailles aurait parachevé cordialement les discussions tendues qui auraient eu lieu précédemment.

    Enfin, petit détail qui a son importance car il relativise l’impact de cette exposition; la majeure partie des pièces exposées a été prêtée par le musée de l’Ermitage, à saint Petersbourg…ville natale de Poutine !

    Macron continue dans le pipeau, le strass et les paillettes. Le gringalet se met en scène pour asseoir sa pseudo-autorité internationale, mais je ne suis pas inquiet.Tout ce spectacle ne durera que le temps d’un été. Pour le moment, il amuse la galerie pour la rassurer quant à ses capacités en géopolitique à coup d’images fabriquées. Les puissants de ce monde sont encore assez cléments, voire polis, avec lui, mais quand Trump et Poutine décideront de passer outre l’agité du bocal, ils ne s’en priveront pas.

  13. AvatarXtemps

    Et ben, si le microcosme mignon se prend pour le capitaine Némo du pédalo sous-marin Nautilus suite, c’est son droit.
    Il y a que les nains qui ne peuvent pas jouer au football, ils pourraient mettre leurs nez dans les affaires des autres.
    L’Erdouille le Turquille pourrait lui dire de laisser çà pour les grands.

  14. AvatarMALI

    La France ne fait pas le poids face à la Russie. 24% du gaz que nous consommons nous vient de ce pays. Quand à son armée, la nôtre en face ne pèse pas bien lourd non plus. Alors, Macron…

  15. Avatarle vieux Calgues

    Une poignée de main virile avec Trump. Un bras de fer avec Poutine. Et mieux encore: des menaces proférées a l’égard de la Russie: En cas d’attaques a l’arme chimique en Syrie, la France riposterait militairement. Fichtre! Il n’y va pas de main morte, le Mac(r)on. En vérité, il n’oserait jamais défier la puissance russe, même cette andouille connaît les rapports de force entre la France et la Russie. C’est quoi, alors? La politique gestuelle des symboles? Pour moi, c’est avant tout la mise en scene d’un guignol présidentiel qui fait de l’autopromotion, tandis qu’il n’est qu’un larbin a la solde de la haute finance mondialisée et de l’UE. Tout cela, c’est du vent. Le Mac(r)on s’ennuie, il veut amuser la galerie, faire la une des journaux, jouer au grand homme politique.
    Cette épreuve de force fait plutôt penser a Charlie Chaplin et a son film « Le Dictateur. »

  16. AvatarAnonyme averti

    Macron est beaucoup trop vert en voulant se montrer plus haut que ceux qui ont de l’expérience. La France est un pays tellement endetté, n’ayant que peu de commerce extérieur, on ne fait plus le poids. Lorsque les conflits sociaux éclateront on verra la véritable couleur de la France…

    Et il a hérité d’une dette d’une abominable erreur judiciaire de Hollande, concernant la violation des droits de l’homme envers des citoyens français de souche depuis plus de 700 ans, privés de leurs droits les plus fondamentaux, cela l’empêchera pour beaucoup dans son action, tant que cette injustice aux conséquences calamiteuses ne sera pas réparée…

    C’est pourquoi, il se calmera très vite, et ne pourra rien faire en politique intérieure avec ce boulet, ni à l’extérieure car la politique intérieure est le socle sur lequel on peut fonder et façonner sa politique extérieure… et pas l’inverse…

    1. AvatarMALI

      « lorsque les conflits sociaux éclateront »… On commence déjà avec le blocage des dépôts de carburants par les chauffeurs routiers. Pour le moment ça concerne la région parisienne, mais il y a un risque que ça s’étende à tout le territoire. Le bal commence!

    2. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Moi il me donne l’impression d’avoir des choses à prouver à l’entourage… Je ne sais pas quoi mais apparemment, c’est important pour lui.

    3. AvatarTerence

      Quelle dette ? Celle imposée par les banquiers voyous et autres FdeP de spéculateurs ?

      De toute façon, comme la quasi totalité des politiques, Macron est à leurs bottes et leur obéit aveuglément !

  17. Avatarcoco

    M. MACRON…. Ce n’est pas sale un chrétien! Pourquoi avez-vous refusé d’aller avec M. POUTINE au centre culturel orthodoxe????
    Vous faites cela lorsque vous recevez des invités chez vous? Vous les laissez seuls déambuler dans votre maison sans vous occuper d’eux?
    Quel manque d’éducation et de bonnes manières!

  18. AvatarTerence

     » Il s’est dit prêt à engager un « rapport de force » avec le maître du Kremlin, qu’il n’entend aucunement ménager, qu’il s’agisse du dossier syrien ou de l’Ukraine. »

    Il va prendre sa fessée, le gigolo ! On voit qu’il est à la botte de l’axe israélo-US.

    J’aimerais bien le voir se frotter vraiment et physiquement à Volodia ; je ne vous dis pas la raclée que prendrais le branleur de ferme face à un mec qui en a aussi bien dans la tête, les couilles que dans les poings !

    Comme tous les technocrates et autres politiciens, il parle de guerres auxquelles il ne participera pas… au front !

    Les actes terroristes sont dus à la politique de génocides que les « démocraties » font dans des pays dans le seul but de s’approprier les richesses de ces pays qui n’ont pas l’armement nécessaire pour se défendre des bombardements, drones et autres bombes au phosphore ou munitions à base d’uranium appauvri…

    Notre pays est trahi par ses élites. On a fusillé Mata Hari pour infiniment moins de trahison envers la France…

  19. AvatarTerence

    Je préfèrerais dîner avec Poutine plutôt qu’avec les américains, anglais ou les israéliens…

    J’aurais moins de crainte à me faire entuber !

  20. frejusienfrejusien

    il se mêle de la politique russe mais prend surtout garde à ne pas s’ingérer en arabie saoudite, et le droit des homos en arabie, on n’en parle pas ?
    et le droit des femmes dans les pays arabes, on n’en parle pas, et les droits de l’homme bafoués dans ces pays, on évite d’en parler,
    mais m’sieur minimac veut faire le fanfaron avec Poutine, quelle blague !!

  21. AvatarAlexcendre 62

    Tout est bluff , tout est images , tout est théâtre , le décor de Versailles va dans ce sens , les seuls gagnants ce sont ceux qui s’en nourrissent c’est dire les journalistes et ceux qui rêvent c’est dire les macronnistes . Comment peut -on croire que Macron aurait donné des leçons a Trump et ensuite a Poutine , comment peut-on être chloroformés a ce point pour ne pas voir cet immense cinéma , c’est désespérant de voir un peuple bouffer tout comme ça sans réfléchir un seul instant face a cette délirante mascarade . Maintenant j’en suis réellement convaincu tout ça va finir très mal , je pense aux retraités qui ont voté Macron ça être les premier impactés par la CSG le premier tour de passe passe des nouveaux maitres , le reste va suivre soyez en assurés .Les premières affaires qui commencent a s’échapper nous annoncent qu’ils ne sont pas mieux que les autres et si ils arrivent a passer hors champ du droit ils ne passent pas hors champ de la morale .

  22. Avatarle vieux Calgues

    Cher frejusien!

    Il a y un malentendu qu’ il faut dissiper. J’admire Charlie Chaplin et j’ adore son film « Le Dictateur, » surtout la fin, quand Charlie fait son discours fougueux sur la tyrannie, l’homme-machine, le progres humain, la fraternité universelle et la démocratie. Chaque fois que je vois cette séquence, cela me réchauffe le coeur, bien que quelques passages du discous relevent de l’utopie ( do away with national barriers).
    Aujourd’hui, tout comme dans les années trente du siecle passé, nous sommes confrontés a des dictatures. L’une d’elles, c’est la dictature néo-libérale, mondialiste et européenne qui, sous prétexte de vouloir le bien pour les peuples, les écrase et défait les nations. C’est la dictature macronienne, une dictature qui ne dit pas son nom, qui se sert d’enfumages et de maquillages. L’autre, c’est la dictature russe. Certes, il n’y pas d’immigration massive et illégale en Russie, le peuple a le sens de la patrie, les statistiques de criminalité présentent peu de dossiers qui sont liés au multiculturalisme, et Poutine a énormement contribué au redressement de son pays. C’est tout a son honneur. Cependant, il ne faut pas se méprendre sur l’essence de son régime. L’opposition politique est presque inexistante en Russie, la presse y a été mise au pas il y a longtemps et de nombreux journalistes ( 246 au cours des derniers 15 ans) ont été assasinés ( sur l’ordre de Poutine?). Qu’on se souvienne d’Anna Politkovskaya, journaliste russe pour le journal « Novaja Gazeta » et éliminée pour avoir dénoncé les exactions de l’armée russe en Tchétchénie, ou de M. Goussinski, l’ancien patron de la chaîne de télévision NTW qui devait s’exiler parce que, lui aussi, a fait publier des articles sur la guerre de Tchéchénie qui avaient déplus au Kremlin. Plus tard, sa chaîne de télévision a été accaparée par Gazprom. Non, Poutine n’ est pas un démocrate et ses méthodes sont assez douteuses. C’est plutôt un expansionniste, un impérialiste russe ( la Crimée, l’Ukraine). La troisieme dictature que nous affrontons, c’est l’islam, le totalitarisme islamique dont les
    militants s’appliquent a mettre les peuples d’Europe sous le joug de la charia ( d’abord les musulmans doivent devenir majoritaires, mais cela sera un fait accompli d’ici vingt ou trente ans, si l’immigration massive continue au rythme actuel).
    Comme en 1933, 1939, 1945 les peuples européens luttent contre l’asservissement et pour leur survie et, comme a cette époque-la, nous devons défendre notre liberté, notre mode de vie, notre démocratie.
    Oui, le vieux film de Charlie Chaplin est toujours d’actualité et quand je l’ai évoqué, je pensais avant tout a la rencontre parodiée entre Adenoid Hynkel (Hitler) et Benzino Napoloni (Mussolini).

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Mais quand la Presse nous explique, comme hier, que Poutine c’est pire que Daesh : je dis non, non et non !

      Ce ne sont pas les agents du FSB qui viennent se faire sauter en Europe.

      Ce ne sont pas des hordes de Russes installées en France qui viennent nous hurler leur haine de la France en permanence etc etc etc

  23. frejusienfrejusien

    bonsoir le vieux calgues,
    si j’ai bien ri, c’est que je me suis imaginé le minimac en Charlie chaplin, ça m’a rappelé des scènes hilarantes de ce vieux film que je n’ai pas revu depuis un certain temps, depuis que la tv ne repasse plus ces grands et merveilleux classiques, c’est vrai qu’il gesticule un peu de la même façon
    mais néanmoins, je suis d’accord avec antislam : ce ne sont pas les sbires de poutine qui viennent nous pourrir la vie au quotidien et transformer notre pays en poubelle muzz,
    aucun point de comparaison,
    et de quel droit , notre macouille se mêlerait-il du droit des homos en Russie, alors qu’il se fiche de ce même droit dans les pays arabes ?
    toujours 2 poids, 2 mesures

Comments are closed.