Les journalistes blancs seront-ils interdits au festival afroféministe ? Seul le FN réagit


Les journalistes blancs seront-ils  interdits au festival afroféministe ? Seul le FN réagit

L’affiche du festival afroféministe « NYANSAPO »© Capture d’écran du site nyansapofest.org 

Nous avions dénoncé la chose hier :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/25/festival-interdit-aux-blanches-a-paris-resistance-republicaine-depose-plainte/

Le FN réagit immédiatement et parle de racisme anti-blanc :

 

On notera que ces gens qui parlent de « racisme d’Etat  » au point de refuser l’an dernier, à Reims, les journalistes blancs, sont soutenus, logés, subventionnés par le contribuable blanc majoritairement.

Le FN réclame des explications à Anne Hidalgo pour un festival «interdit aux blancs» à Paris

 

Le trésorier du Front national, Wallerand de Saint-Just, a exigé du maire de Paris des explications sur la tenue d’un festival «afroféministe» dans une salle appartenant à la maire de Paris. Il dénonce le caractère racialiste de l’événement.

«Anne Hidalgo doit s’expliquer immédiatement quant à l’organisation dans les locaux municipaux d’un événement mettant en avant une conception ouvertement racialiste et antirépublicaine de la société et excluant de fait, une partie des Parisiens en raison de leur couleur de peau», a déclaré le trésorier du Front national, Wallerand de Saint-Just, dans un communiqué publié sur Twitter. Le conseiller de la région Ile-de-France dénonce «un acte flagrant de racisme».

L’indignation de Wallerand de Saint-Just quant à ce festival, vient du fait que, ce dernier, appelé «NYANSAPO» et qui se tiendra du 28 au 30 juillet 2017 dans un local appartenant à la mairie de Paris, serait selon lui ni-plus-ni-moins «interdit aux blancs».

«Espace non mixte pour femmes noires»

Sur le site de l’événement, le collectif afroféministe Mwasi dit «vouloir construire des stratégies et des solidarités durables». Et d’ajouter :  «il est important de se rencontrer, pour partager, échanger, faire avancer nos combats».

On peut ensuite y lire un extrait du programme de l’événement, organisé «en plusieurs espaces», notamment, un «espace non mixte femmes noires (80% du festival)» ; un espace «non mixte personnes noires» ; un autre, destiné «aux femmes racisées».

Wallerand de Saint-Just y voit donc une manifestation flagrante d’un «racisme anti-blanc» qui serait selon lui appuyé par la mairie de Paris puisque le festival se tiendra dans des locaux situés dans le XIe arrondissement et concerné par l’opération «réinventer Paris».

«Alors qu’elle est toujours très prompte à dénoncer toutes les discriminations, nous ne saurions accepter que la maire de Paris ne réagisse pas face à cet acte flagrant de racisme», conclut le communiqué du trésorier du Front national.

En août 2016, un «camp d’été décolonial» avait fait couler beaucoup d’encre. Il avait pour particularité de n’être ouvert qu’aux personnes victimes de «racisme structurel», ce qui excluait, de fait, les personnes blanches. 

«Quels que soient les groupes sociaux dominés concernés, il nous semble que oui, la non-mixité est une nécessité politique», écrivaient alors Sihame Assbague et Fania Noël, les organisatrices du camp d’été, sur leur site.

Contactée part RT en juin 2016, l’une des organisatrices avait précisé que les journalistes qui souhaitaient couvrir celui-ci devaient «être également impactés par le racisme d’Etat». Comprendre : ne pas être blancs.

https://francais.rt.com/france/38900-fn-exhorte-anne-hidalgo-de-sexpliquer-sur-un-festival-interdit-aux-blancs-a-paris





22 thoughts on “Les journalistes blancs seront-ils interdits au festival afroféministe ? Seul le FN réagit

  1. PUGNACITÉ

    Les journalistes blancs semblent consentir à leur mise à l’index.
    Nul n’évoque et ne brandit l’argument habituel de liberté de la presse.
    Leur capacité à résister à l’acculturation et donc à l’inféodation qui s’ensuit est elle donc nulle ou inexistante.
    Ne va t on pas finalement se rendre compte que les premiers inféodés ou en situation de dhimmis sont prioritairement ceux qui divulguent une information tronquee soit la cadre journalistique dotée d’un pouvoir exorbitant qu’elle ne sait plus gérer.

    1. Masset

      Pas de réponse de la mairie de Paris pour l’instant.

      L’effet buzz bat son plein en attendant : l’info est reprise sur les 12 dernières heures par RT, LCI, Valeurs Actuelles, Info24, et tout une ribambelle de sites d’infos alternatifs. Gros coup de pub pour le festival à moindre frais comme disait un internaute tout à l’heure, mais je reste persuadé que ça ne doit pas être passé à la trappe.

      Remarquez, ils sont très malins ce collectif Mwasi, et très réactifs sur Twitter.

      Si vous avez suivi ce sujet, vous savez peut être qu’un collectif improvisé de joueurs vidéos s’est rassemblé à l’arrache pour contrer ce collectif, en proposant de reprendre les codes visuels et le message du flyer du festival, mais en changeant « interdit aux non-noires » par « interdit aux non- blanc(he)s, histoire d’en montrer intelligemment l’absurdité et en faire ressortir le caractère discriminatoire.

      Ils se sont donc organisé un discord (nouvel applicatif web de tchat élaboré pour du travail collaboratif), pour s’échanger des idées sur comment procéder. Je m’y suis connecté pour me tenir au courant.
      Mais le collectif Mwasi veillait lui aussi (le discord était ouvert à tous), et a fait des copies d’écran de ce qui se disait sur le forum (évidemment, 2 ou 3 internautes sur la quarantaine connectée n’y allaient pas de mains mortes avec des commentaires et débats racistes, malgré que ce n’était pas du tout l’esprit du collectif de joueurs, ni de 95% de ce qui s’y est dit au global ) et les ont posté sur Twitter, à leur avantage, avec des commentaires comme « pas raciste, ce collectif de gamer ?  » etc…

      Les gamers ont donc par la suite fait un tri des participants, et protégé le discord par mot de passe, plus d’info donc pour ma part sur leurs activités.

      Bref, la suite demain, on va bien voir ce qu’il en ressort.

        1. Masset

          Merci Christine 🙂

          Je ne l’avais pas vu hier soir, mais Hidalgo a répondu à LCI la chose suivante :

          De son côté, Anne Hidalgo, contactée par LCI, confirme que le local appartient bien à la Ville, mais n’y est pour rien dans l’organisation de cet événement. “La Ville de Paris n’a pas d’autorisation à délivrer sur les évènements organisés dans un local qu’elle loue et n’a donc pas eu son mot à dire sur l’organisation ou la programmation de cet évènement”.

          https://www.valeursactuelles.com/societe/un-festival-interdit-aux-blancs-cree-la-polemique-paris-83784

  2. Sylvie2

    « la non-mixité est une nécessité politique » : elles veulent quoi ? Un territoire ? Des zones de non-droit africaines en France?

    ben voyons, peut-être va t’on se retrouver avec une petite enclave d’irréductibles gaulois quelque part sur notre territoire ? On a intérêt à commencer à penser à la Potion Magique!

    Quel délire !

  3. Laila

    ces migrants deferlant sur l’europe par millier me font penser à gog et magog

    Apocalypse 20:8

    « Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre; leur nombre est comme le sable de la mer. »

    Reportage france2
    https://twitter.com/ReinformationRC/status/867469886896975875?t=1&cn=ZmxleGlibGVfcmVjcw%3D%3D&refsrc=email&iid=ef99089bde494d3d8f5d094b72cd7529&uid=849284793544126464&nid=244+276893696

  4. Gillic

    Imaginons un salon organisé uniquement pour les blancs, toutes les associations de la gauche islamo fasciste serait dans la rue pour manifester avec leurs protégés !!! Il est grand temps de remettre de l’ ordre dans le pays même si cela déplait à certains ……….

  5. jolly rodgers

    ce festival afro féministe est une insulte a la France et warllerand de st juste est une insulte pour les patriotes ( souvenaient vous de sont truc puant: banlieues patriotes (sic) ) . il a raison de vouloir faire interdire cette merde de festival cela dis !

  6. dan

    On ne pourrai pas créer un faux festival via les réseaux sociaux «  »réservé aux blancs mais pas pour les blanches » »?? juste pour provoquer les médias et voir leurs réacs et après dire que c’est un « fake ».
    Et à partir de là on aurai plus de poids pour démonter qu’il y a une certaine omerta sur ce genre de faits (et de plus qui se multiplie d’année en année) et que le racisme n’est pas où il est

  7. Xtemps

    Que voulez vous, nos escrocs aux pouvoirs sont très généreux avec l’argent du contribuable français, avec exclusion des blancs français dans leurs propres pays!, c’est normal quoi!.
    Généreux en France, mais pas pour les pays africains, ils les laissent crever, en encourageant les escrocs dictateurs africains aux pouvoirs, France/Afrique oblige.
    Et ces africaines là à cette fête avec nos escrocs aux pouvoirs, ils fêtent sur la pauvreté et la misère de tous les africains d’Afrique, grâce aux français donateurs forcés, avec dix millions de pauvres en France et 7 millions de chômeurs, çà coûte cher le ticket africain.
    C’est plus deux églises du Général de Gaule, c’est les deux cocotiers.
    Les escrocs aux pouvoirs, ils ont aussi gonflé la facture pour se remplir les poches aux passages, grâce aux surfacturations.
    l’ union des escrocs de Bruxelles et la justice, ils touchent une commission aussi, c’est quand même le con de peuple qui paie.
    Ben tien!, où il y a de la gêne, il y a pas de plaisir, quoi!.

  8. Fomalo

    Merci, Masset@, bien pointé!
    Nyansapo ou Niant sa peau est une belle illustration de l’islamo gouvernance et de la « dhimmitude » des français. Je ne donne pas cher de leur po (pardon de leur peau..) dans les mois qui viennent. Comme la femme de César attendait les Ides de Mars, attendons avec inquiétude les ides d’Algo qui ne tarderont pas.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Derriere ce « festival » il y a le « Bondy Blog » et derrière le « Bondy Blog » il y a les « Frères musulmans ».

      Tant que nous n’aurons pas dissous toutes ces infections musulmanes pour intelligence avec des puissances étrangères, nous n’aurons rien fait, strictement rien fait.

  9. Thierry1354

    J »avais mis le texte intégral de la déclaration des Nations-Unies sur le droit des peuples autochtones article 8 et après 2 tentatives je vois qu’il est rejeté, je suis autochtone de France tout comme vous et cet article pouvait nous concerner, mais peut-être me suis-je mal fait comprendre d’où la censure…

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Pas de panique !

      Il a été mis au frais pour en faire un article comme vous pouvez le constater !

  10. Masset

    Rebondissement : Hidalgo fait marche arrière et twitte :

    Je condamne avec fermeté l’organisation à #Paris de cet événement « interdit aux blancs ». https://twitter.com/_licra_/status/868123586518757376

    Je demande l’interdiction de ce festival. Je vais saisir le Préfet de Police en ce sens.

    Je me réserve également la possibilité de poursuivre les initiateurs de ce festival pour discrimination.
    12:41 – 28 May 2017

    http://www.fdesouche.com/856259-un-festival-avec-des-espaces-interdits-aux-blancs-organise-cet-ete

  11. frejusien

    Après l’intersectionnalité de truc machin, on lit aussi « anticolonial « ,
    mais que font-ils donc chez nous ?
    s’ils sont autant anticolonial qu’ils le disent, qu’ils rentrent dans leurs pays libérés et qu’ils arrêtent de téter le lait de la France

Comments are closed.