Essonne : chronique d’un mois de violence ordinaire


Essonne : chronique d’un mois de violence ordinaire

L’Essonne est en pleine ébullition. Les bandes n’attendent plus que les policiers s’immiscent dans leurs affaires : elles assaillent maintenant les forces de l’ordre sans autre motif que de montrer leur domination.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/essonne-nouvelle-attaque-aux-paves-sur-une-patrouille-de-police-a-corbeil-essonnes-22-05-2017-6974265.php

Le secteur d’Evry semble particulièrement touché en ce moment. Les racailles s’émoustilleraient-elles de la candidature de Dieudonné aux élections législatives ?

Le Parisien reste très sobre sur la recrudescence des violences. Il cible un incident parmi d’autre et parle de « rixe entre bandes rivales » ayant entraîné « de nombreuses interpellations ».

http://www.leparisien.fr/courcouronnes-91080/courcouronnes-interpellations-en-rafale-apres-une-rixe-entre-bandes-rivales-24-05-2017-6980145.php

Les chances-pour-la-France risquent-elles une fessée en garde-à-vue ? Dans le doute, il faut placer Assia Traoré sur le coup, récente fondatrice qu’elle est d’une association qui protège ces persécutés des policiers bourrus et pleins de haine.

La sœur d’Adama est très en colère et vient d’ailleurs de publier un livre, dans lequel elle crache son venin sur la France et ses représentants de l’ordre.

http://www.fdesouche.com/856287-assia-traore-je-suis-en-colere-de-ce-que-cette-mauvaise-france-fait-subir-aux-quartiers-populaires#

C’est vrai que les policiers exagèrent. Ils devraient rester bien tranquilles dans leur bureau à feuilleter Le Parisien. Il y a plus important que la guérilla urbaine. Tenez, Enzo qui a gagné l’Eurovision des collèges, par exemple.

http://www.leparisien.fr/evry-91000/evry-enzo-grand-vainqueur-de-l-eurovision-des-colleges-25-05-2017-6983358.php

A la Une du Parisien le jour de sa parution. Pas une ligne d’analyse sur ce mois quelque peu agité dans le département.

Il avait commencé avec les habituels problèmes de cohabitation entre squatteurs et habitants des beaux quartiers.

http://www.leparisien.fr/essonne-91/savigny-sur-orge-un-quartier-entier-trouble-par-des-squatteurs-02-05-2017-6910002.php

Suivi par un week-end d’émeutes (« une situation de guérilla urbaine », selon certains témoins) ponctué de meurtres ordinaires.

http://actu.orange.fr/societe/fait-divers/essonne-un-homme-tue-par-balle-aux-abords-d-un-parc-CNT000000HoVzr.html

http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/08/2570346-nuit-de-violences-en-banlieue-parisienne.html

http://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/essonne-violences-urbaines-apres-la-mort-d-un-adolescent-qui-fuyait-la-police-en-quad_1905778.html

Tout cela conduisant à la réponse judiciaire attendue, c’est-à-dire la relaxe de trois loustics arrêtés pour la forme.

http://www.leparisien.fr/massy-91300/massy-la-justice-relaxe-les-trois-jeunes-arretes-pour-violences-urbaines-09-05-2017-6933837.php

On avait continué tout en douceur : expédition punitive dans un lycée, disparition inquiétante…

http://www.leparisien.fr/etampes-91150/des-fonds-debloques-en-urgence-pour-securiser-le-lycee-sous-le-choc-a-etampes-18-05-2017-6962010.php

http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/19/2577963-essone-mere-fille-disparaissent-sortie-ecole.html

Pour finir sur les « échauffourées » de la semaine dernière.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/21/les-medias-taisent-ils-les-emeutes-a-evry-ce-week-end-pour-ne-pas-faire-dombre-au-candidat-dieudonne/

Ceci sans considération pour d’autres violences éventuelles que nos chères têtes à casquette auraient pu commettre dans le 9-1.

Le gifleur de Manuel Valls, Nolan Lapie, candidat dans la 1ère circonscription face à son idole, aura de quoi distribuer dans ce secteur. De toute évidence, il y a des claques qui se perdent. Mais je doute que l’admirateur de Soral ait la main aussi lourde avec les dealers du coin qu’avec l’ancien locataire de Matignon.




Lou Mantély

Islamophobe en arrêt de traitement


9 thoughts on “Essonne : chronique d’un mois de violence ordinaire

  1. SPARTAC

    Avec le recul, je n’hésite plus à dire que la Police a sa part de responsabilité dans ce qui lui arrive .
    Avec 20 années de terrain dans la Police nationale, je sais que celle-ci dispose des moyens pour contrecarrer l’idéologie politicienne en vigueur.
    Je ne vais pas énumérer ici ces moyens, mes ex-collègues savent très bien de quoi je parle.
    Il ne leur manque que deux choses : La solidarité et …….le courage.
    A bon entendeur.

  2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    -« je doute que l’admirateur de Soral ait la main aussi lourde avec les dealers du coin qu’avec l’ancien locataire de Matignon. »-

    Et pourtant, ce n’était alors, qu’une petite tape !
    ;o)

    On va donc alors plutôt vers la caresse…. dans le sens du poil !

  3. cayssials

    mais non la police préfere verbaliser les bons gaulois surtout retraités comme moi
    a qui il reste 3pauvres points et pourtant je suis ni un délinquant ni un récidiviste
    3points retirés pour un STOP que j’avais marquer et plus tard 4points a un passage clouté
    j’ai pas fait de run avec ma bagnole comme certains ou rouler sur la roue arriere avec des scooters volés
    La police francaise préfere verbalisé là ou il y a pas de risque a prendre
    ni ou on risque pas de se faire engueuler par la hiérarchie qui a une trouille bleue des préfets.

    1. Marie

      Je vous rassure, il n’y a pas que les retraités qui sont les cibles des flics peureux, il y a aussi les mères de famille, à une époque ils traînaient beaucoup vers le carrefour pas loin de l’école, des copines en ont fait les frais, vous savez ces mamans qui ne prennent pas la peine de prendre leur sacs avec les papiers pour aller à 1km, et hop l’agent 212 veille, pas intérêt à avoir un pneu presque sur l’usure c’est la prune assurée. Personnellement une fois j’ai pris 95€ et 2 ou 3 points car j’étais à 110 sur la 4 voies limitée à. …. 110, mais que le type qui a dû se faire pisser dessus par une mouette a prétendu qu’il pleuvait et que j’aurais dû réduire ma vitesse, quand je lui ai fait remarquer qu’il ne pleuvait pas, il m’a dit que si je n’étais pas d’accord pour signer son papier je devrais m’expliquer au tribunal. Par contre quand on a porté plainte pour un vol de CB par des chances pour la France, ils n’ont pas fait preuve de beaucoup d’empressement à traiter le problème.

    2. SPARTAC

      Vous mélangez tout .
      Si vous tuez quelqu’un en grillant un stop ou un passage protégé, ça ne vous dérange pas ?
      Et ne venez pas dire que vous les avez marqués ce stop et ce passage protégé, mes collègues ont autre chose à faire que d’inventer des infractions qui pullulent autour d’eux, ils n’ont que l’embarras du choix.
      Vous répondez de combien d’années passées dans la Police pour parler comme ça ???
      J’en ai 20 à mon actif sur le terrain.
      Vous ne connaissez visiblement rien de ce qui se passe dans la Police nationale.

      1. alma

        Bonsoir SPARTAC,
        je pense que les auteurs des précédents commentaires veulent mettre l’accent
        sur le jemenfoutisme (pardonnez moi l’expression) des politiques et qui est appliqué à la lettre par les policiers.
        Quand on voit ce qui se passe , et qu’on imagine ce qui doit se passé réellement au jour le jour , on se demande , nous citoyens lambda , sur quelle planète on est.
        Moi aussi je suis d’accord que passé un feu , un stop etc c’est dangereux, mais quand on voit des rodéos de moto que font les cpf , surtout le WE, et que personne ne vient réprimer , on a le droit de s’offusquer pour les broutilles qu’on nous reproche.
        Nous ne savons rien de ce qui se passe dans la Police Nationale .
        En un mot, pourquoi cette impunité generalisée?
        Bien à vous

  4. Xtemps

    Que voulez vous, c’est le vivre ensemble des violences ordinaires, les déplacement des journalistes coûte cher, ils font venir la violence en Europe, pour faire des économies d’énergie, pour sauver la planète, et oui, économie oblige.

  5. cyrilpatriot

    voila un mois ordinaire en macronie,puis un début d’émeutes en bas de chez mois a trappes a la plaine pour le 1er jour du ramdam pardon ramadan voila quoi tous va bien

Comments are closed.