Même seuls, nous marcherions, privés de reine, mais pleins d’ardeur


Même seuls, nous marcherions, privés de reine, mais pleins d’ardeur

Les tueurs de la nation se mettent en marche
Ils portent le drapeau multicolore
Ils s’apprêtent au carnage
Et coiffent le képi et le tchador.

Ils mettent la France plus bas que terre
Leur haine de soi inassouvie
Et la partie, a nous si chere
Ils la renient.

Pleins d’amertume, poussés par la vengeance,
Les fils tordus de l’assassin suprême
Veulent asservir la douce France
Et la menacent de lourdes chaînes.

Et la Marianne? En fuite sur tous les fronts
Est-t-elle encore dans nos coeurs?
Même seuls, nous marcherions,
Privés de reine, mais pleins d’ardeur.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email