Aux Philippines, comme partout, l’islam est incompatible avec une société non-musulmane …


Aux Philippines, comme partout, l’islam est incompatible avec une société non-musulmane …

Les Philippines sont très majoritairement catholiques (81%).

Sauf une minuscule région  qui est musulmane (5%).

Marawi, sur l’ile de Mindanao..

La population des Philippines est catholique. Sauf à Marawi City, où l’église n’a pas de croix parce que les musulmans locaux n’en veulent pas, le prêtre catholique porte la barbe mais pas de crucifix ni de collet romain «par respect pour les musulmans», les clubs de karaoké, l’alcool et la viande de porc sont interdits, les femmes sont voilées. Dhimmitude volontaire et résignée en terre chrétienne!

Cet exemple des Philippines confirme que le monde n’est pas confronté à un conflit entre les musulmans et l’Occident. Il y a plutôt conflit entre l’islam et le reste de l’humanité.

Lorsque sa population dépasse un certain seuil, l’islam exerce un contrôle absolu sur les masses musulmanes et met en place des lois et des conditions pour délibérément marginaliser les non-musulmans. Le phénomène suprématiste de «conquête» se met à l’œuvre… même à l’échelle d’une ville! Dans quelques années, il n’y aura probablement plus un seul catholique à Marawi City. Ce type de scénario n’est pas une anomalie. Partout, et la preuve est accâblante, l’islam démontre sa volonté de domination et son incapacité à cohabiter avec les autres dans le respect de leurs rites et coutumes.

La résignation des catholiques dans ce pays à forte majorité chrétienne fait peine à voir. Ils savent probablement que s’ils affirment leur identité, ils risquent de provoquer des émeutes chez les adeptes de la «religion de paix et de tolérance».

 

Marawi est justement, en ce moment même,  le théâtre d’exactions musulmanes de grande ampleur:

 

Le président philippin Duterte a proclamé mardi la loi martiale dans la province de Mindanao, dans le sud du pays.

Le président philippin Rodrigo Duterte a instauré mardi la loi martiale dans l’île de Mindanao, dans le sud du pays, où de violents accrochages se sont produits entre les forces armées et des combattants liés au groupe État islamique. «À 22h00, M. Duterte a instauré la loi martiale pour l’île entière de Mindanao», a annoncé le porte-parole du président, Ernesto Abella, au cours d’une allocution diffusée depuis Moscou, où le président philippin se trouve en visite officielle.

Des accrochages ont eu lieu dans la journée lors d’une opération de chasse à l’homme contre Isnilon Hapilon, chef du groupe islamiste Abu Sayyaf et responsable pour les Philippines de l’organisation État islamique. Le département d’État américain a promis une récompense de 5 millions de dollars pour sa capture. Les heurts ont commencé lors de la perquisition d’une demeure où le chef d’Abu Sayyaf était supposé se cacher. Une cinquantaine de djihadistes se seraient alors interposés, avant de se disperser à travers la ville, où ils faisaient régner la terreur.

L’hôpital attaqué

Au moins un policier est mort et huit autres auraient été blessées lors des combats survenus à Marawi, une ville à majorité musulmane de quelque 200.000 habitants, selon CNN Philippines. Les combattants islamistes ont attaqué un hôpital lors des heurts, a précisé le chef de l’état-major philippin, le général Eduardo Ano. «Nous allons nettoyer le secteur», a ajouté l’officier supérieur en invitant la population à rester chez elle.

«J’appelle les habitants de Marawi à rester chez eux, et à se jeter au sol s’ils entendent des coups de feu», a exhorté le gouverneur de la province de lanao, Mamintal Adiong Jr, dans le jounal The Philippine Star. Ils doivent fermer leurs portes à clef et leurs portails aussi.» Selon le quotidien britannique The Independent, des témoins sur place ont rapporté avoir vu des hommes en armes portant l’uniforme de l’État Islamique quadriller les rues de Marawi et ouvrir le feu sur les maisons et les bâtiments offciels. La situation demeurait extrêmement confuse en fin de journée, alors que les réseaux sociaux bruissaient de rumeurs invérifiables, affirmant que le commissariat, l’hôpital et la prison de Marawi se trouvaient aux mains de Daech.

Des enlèvements par centaines

Le groupe Abu Sayyaf, basé sur les îles méridionales de Mindanao, est à l’origine de l’enlèvement de centaines de Philippins et d’étrangers depuis les années 1990, exigeant des rançons contre leur libération. Ils ont décapité un ressortissant allemand au début de cette année et deux Canadiens l’année dernière, leurs exigences de rançons n’ayant pas été satisfaites.

Selon les spécialistes des questions de sécurité, Isnilon Hapilon s’efforce d’unifier les groupes philippins qui ont fait allégeance à l’EI. Parmi eux, le groupe Maute, basé près de Marawi, à quelques centaines de kilomètres au nord des fiefs d’Abu Sayyaf, et à l’origine de plusieurs affrontements meurtriers ces douze derniers mois dans les campagnes autour de Marawi. Le Comité international de la Croix rouge (CICR), présent dans la région, s’est alarmé des conséquences des combats sur la population civile.

Les combats de Marawi interviennent six semaines après que l’armée a déjoué une tentative massive d’enlèvements par Abu Sayyaf dans un centre de villégiature à Bohol, dans le centre du pays. Les États-Unis et plusieurs pays occidentaux ont mis en garde contre d’éventuels enlèvements d’étrangers dans des endroits touristiques du centre et de l’ouest des Philippines.

 

http://www.lefigaro.fr/international/2017/05/23/01003-20170523ARTFIG00334-philippines-violents-affrontements-entre-l-armee-et-daech.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Aux Philippines, comme partout, l’islam est incompatible avec une société non-musulmane …

  1. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Il suffit de lire L’Observatoire contre la Christianophobie pour savoir que tous les chrétiens, partout dans le monde, sont persécutés jusqu’à la mort, par les populations musulmanes ou hindouistes…

  2. AvatarNICOLAS F

    C’est quand même triste que l’on commence à entendre dans les médias , exprimé de tous bords,exactement ce qu’a dit et répété cette grande DAME qu’est Marine pendant la campagne présidentielle :l’islam incompatible avec la République.
    On a l’impression qu ‘ ILS reprennent à leur compte TOUT ce que Marine a dénoncé ,comme si tout à coup ils découvraient cette réalité.
    Les français sont des tordus de première .
    Merci à Marine et à ses 4 Vérités.

  3. Avatarrobinson

    C’est démontré depuis longtemps que l’islam est incompatible avec la démocratie, les droits de l’homme , les droits des homosexuels.
    Mais le pire est que l’islam cherche à détruire tout ce qui ne lui ressemble pas.
    L’islam massacre ses minorités chrétiennes, yézidis, bouddhistes…
    Avec emmanuel maquereau, l’immigration va s’accélérer.
    Nous allons vers un vaste conflit inter-communautaire en France et en europe à cause de la lacheté des gouvernants.
    La traitresse angela merkel devrait ( dans un monde idéal ) etre jugée pour haute trahison pour avoir fait entrer 1 millions de musulmans en europe.

  4. Avatarhoplite

    Là-bas 5% de muz et ils foutent le b..

    En France nous avons quoi ? Environ 20 % et on nous dit que tout va bien! Va falloir que je me remette aux maths 🙁

  5. AvatarGAVIVA

    j’adore la phrase « on va nettoyer le secteur » comme je voudrais entendre ici: ON VA NETTOYER LE PAYS!!!

  6. AvatarXtemps

    Et pourtant malgré tous ces constats accablants nos escrocs criminels dirigeants aux pouvoirs ne changent pas de cap avec l’Islam en Europe et même en rajoutent en plus.
    Je pense qu’il faut prendre contact aussi avec ces pays qui sont victimes de l’Islam, pour avoir un lien mondial, pour dénoncer cette horreur.
    Il n’ y pas d’autres solutions que de se débarrasser de l’Islam de nos territoires occupés par des musulmans, car il n’y pas moyen, et inutile de discuter avec des gens pareils, qui ont la haine des non musulmans du monde entier, c’est peine perdu.
    Nous ne pourrons jamais construire quelque chose de sain avec ces musulmans, tôt ou tard la réalité reprendra le dessus.
    le problème de l’Islam est mondial et partout le même.

  7. Avatarpatito

    une question :
    vous parlez ici de djihadistes mais va t’on directement à la 17 ième chambre si on remplace par musulmans intégristes ?

Comments are closed.