Demain partout en France les femmes ne pourront plus sortir de chez elles, comme à Chapelle-pajol


Demain partout en France les femmes ne pourront plus sortir de chez elles, comme à Chapelle-pajol

Ce qui se passe à La Chapelle-Pajol est particulièrement gravissime et risque bien de se propager partout ailleurs où des Français seront également interdits de séjourner, sortir de chez eux sans la trouille au ventre.

Exactement ce qui s’est passé dans les zones de non droit pour obliger les habitants à fuir et à  leur abandonner les lieux.

Gravissime, dans la mesure ou les autorités complices qui les autorisent et les subventionnent vont les inciter davantage à une recrudescence de ces comportements et provoquer ainsi sciemment, une désertion et un exode massif des riverains menacés et terrorisés dans chacun de ces quartiers pris d’assaut, appelés à devenir des zones de non droit perdues pour la République et les Français.

Avec l’arrivée massive de migrants, approuvée par l’élu qui en souhaite 50 millions, nous sommes à présent en mesure d’évaluer d’un simple coup d’œil l’horreur qui va s’ensuivre.  A ce rythme-là en effet, chaqueFrançais terrorisé de risquer sa vie chaque fois qu’il franchira sa porte, va se retrouver contraint de faire son balluchon. Pour les nantis ce sera hors de l’Europe, pour les plus miséreux à pied ou en voiture à travers champs pour franchir le plus de frontières possible et parvenir à se mettre à l’abri dans des camps montés à la hâte pour recevoir ces nouveaux « réfugiés de guerre » venus de toute l’Europe.

A ce rythme, dans peu de temps, les pétitions ou contestations seront devenues absolètes, à vrai dire, elles le sont déjà puisqu’elles risquent même de conduire les réfractaires en prison, raisons pour lesquelles peu nombreux sont ceux qui osent encore mouiller leur chemise.

Les Français sont pris en otage dans leur propre pays par une dictature effroyable, surpuissante grâce aux soutiens qu’elle reçoit de l’EU, ONU, USA, OCI (dont l’Arabie et Qatar sont les principaux financiers), ils sont pris au piège face à ces montreux organismes déterminés à tout pour parvenir à leurs fins.

Seul le peuple dans sa majorité dispose encore d’une unique chance, si il parvient â s’unir, pour se révolter et affirmer sa force dans une lutte sans merci, beaucoup d’entre nous n’y survivront pas, mais c’est le prix à payer pour retrouver sa liberté et garantir l’avenir de nos enfants.

Si beaucoup d’entre-eux sommeillent c’est parce que les merdias (conformément aux ordres reçus) se gardent bien de dénoncer quotidiennement les nouvelles conditions de vie de nombreux Français, la liste des agressions, des viols, meurtres, vols, menaces, insécurité, des conditions de terreur et de violences qu’ils subissent, devenus victimes et gibier depuis l’arrivée de millions de migrants venus dans le seul but de conquérir le pays.

Combien faudra-t-il de sang versé pour qu’ils se réveillent enfin et prennent conscience que nous avons tous été condamnés à mort, eux y compris.





12 thoughts on “Demain partout en France les femmes ne pourront plus sortir de chez elles, comme à Chapelle-pajol

  1. cayssials

    je comprend pas pourquoi on laisse ces putains de gouvernement en place;
    d’autant que c’est pas nous qui les avons élus du moins en r p et dans les grandes villes.
    Un jour on sera obligé de passer par là tant qu’on est encore en majorité numérique;

    Reply
    1. Coco Rico

      D’accord avec vous, sur le principe. Mais je pense que vous ne pouvez pas compter sur le fait d’etre en majorite numerique. Pourquoi? Parceque beaucoup de Francais « de souche » n’ont aucune conscience ethnique, contrairement aux Maghrebins par exemple qui, eux, en ont une tres forte.

      Reply
  2. Oncle Bob

    Et déjà Merdiapart est allé sur les lieux pour démentir et nous dire que tout va bien, comme la clémentine était allée dans ce café pour nous prouver que les femmes étaient admises sans problème. C’est quoi la maladie de ces gauchos.
    Et apparemment des pro-migrants sont allés traiter les mécontents de raciste, comme d’habitude! Il faut vraiment les soigner ces gauchos!

    Reply
  3. Raoul

    Et puis je trouve que cette situation est jouissive! Ah les bobos vont en baver avec leurs gentils migrants! Leurs femmes, leurs filles, leurs sœurs ne peuvent même plus se déplacer dans leur propre quartier…oui c’est réjouissant!
    Ces humanistes à deux balles ne connaissaient pas les muzlim? ben ils vont comprendre et regretter la douce France d’avant et ce sera bien fait pour leur gueule.

    Reply
  4. Fallaci

    Bonjour Raoul,

    Vous trouvez jouissif ces évènements : moi je les trouve dramatiques.

    Vous amalgamez, sans faire de distinction, bobos et pro-micron sans prendre en compte ceux qui ne sont ni l’un ni l’autre et quand bien même, comment est-il possible de rester indifférent face à la souffrance des nôtres alors même que ces signes avant-coureur annoncent déjà des comportements qui vont se généraliser et s’aggraver dans nos villes et nos campagnes jusqu’à mettre en danger la vie de chacun

    Vous trouvez jouissif d’apprendre que des individus violents et dangereux, profitant de leur nombre et de leur impunité, prennent en otages des familles, des enfants, des personnes âgées vulnérables ou d’autres isolées, pour les obliger à subir leurs présences invasives nourries de haine déstructirice, face à laquelle tous se sentent démunis, sans disposer du droit de se défendre.

    Moi, je déplore que des Français soumis lobomotisés, et des rancuniers entravent des actions de défense à nos libertés, nos vies, en oubliant que nous avons un ennemi barbare commun.

    Reply
  5. Rudolph

    Évolution tristement inéluctable du processus de remplacement mis en œuvre depuis plus de 40 ans; seul un conflit général pourrait y mettre fin avec à l’issue victoire d’un camp sur l’autre ou partition; la prise de conscience progresse mais c’est un contre-la-montre…

    Reply
  6. Breizatao

    Sincèrement je ne croit pas que les femmes se fassent attaquer car le résultat sera une attaque nationnale contre tous ces individus membres !!! Nous ferons le ménage personnellement si l’ état ne le fait pas rapidement …

    Reply
    1. Denis

      Il ne faut pas croire ou pas croire. C’est sont des faits. Les femmes se font agresser, verbalement et physiquement et personne fait rien. A quoi s’attendre de la population des moutons, laquelle 1/3 voté Macron?

      Reply
  7. Fallaci

    Bonjour Baudelot,

    Vous avez raison, les personnes qui ici doutent et remettent en cause cet article et les nombreux autres parus sur divers sites, devraient être contraints d’y envoyer leurs femmes et filles, de préférence à la nuit tombée, les laisser déambuler dans ces rues si accueillantes, ou encore mieux puisque d’après eux on fantasme, pourquoi pas dans une zone de non droit.

    Après tout, puisqu’ils sont convaincus que toutes nos alertes et faits divers sont du pipo, que craindraient-ils pour leurs chères familles, si ce n’est d’élargir leurs connaissances sur la chance du culturalisme, elles auraient ainsi, du même coup, l’occasion d’assister en direct, à l’accueil que réservent ces zones aux pompiers ou police qui viendraient essayer leur porter secours, sous les caillassages et cocktails molotov, je suis sûre que personne ne regrettera ensuite ce spectacle très enrichissant.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *