Immigration : le succès incontestable de la barrière hongroise


Immigration : le succès incontestable de la barrière hongroise

Hongrie – La seconde clôture à la frontière sud de la Hongrie est terminée. La Hongrie est désormais dotée de la frontière la plus surveillée d’Europe, dont l’efficacité est incontestable.

Le long des 155 km de la frontière avec la Serbie, la barrière anti-migrants a été renforcée d’une seconde clôture, de systèmes de détection de mouvement et de caméras thermiques, et une route goudronnée sillonne entre les deux clôtures.

Il aura fallu environ 15 millions d’euros pour ériger cette deuxième barrière. Le coût de la mobilisation des soldats et des policiers à la frontière n’est pas établi pour le moment. Mais les résultats sont là : depuis le 28 mars, personne n’a pu passer illégalement la frontière.

Si toutefois quelqu’un réussissait à passer, peu de chance qu’il continue sa route. Tout clandestin intercepté en Hongrie est reconduit aux points de passage de la frontière sud, côté serbe. Ils sont fichés et n’auront plus la possibilité de déposer une demande d’asile.

Mieux vaut prévenir que guérir

Ce pourrait être le mot d’ordre du gouvernement, qui en construisant cette barrière renforcée a exhaussé la demande pressante du maire László Toroczkai, vice-président du parti populiste de droite Jobbik, et maire d’une commune frontalière de la Serbie qui s’était fait connaître mondialement avec sa vidéo visant à décourager les migrants de passer par chez lui.

“J’ai demandé la barrière en 2014. Dès son érection en 2015, les résultats se sont fait sentir de façon très probante,” a déclaré l’édile hongrois à notre journal. “La double barrière était nécessaire, tout comme l’est la forte présence policière sur le terrain, car aucune barrière ne dissuade totalement ceux qui veulent passer. Ce lundi, la police vient de découvrir un tunnel d’un kilomètre de long réalisé par les passeurs…”

Le gouvernement maintient que la barrière était d’autant plus nécessaire que la vague d’immigration de 2015 ne serait que la première d’une potentielle longue série. Les menaces récurrentes d’Erdogan à l’encontre de l’Union européenne, notamment, et les millions d’Africains en attente, particulièrement en Lybie, poussent le gouvernement hongrois à estimer que la pression qui va se faire sur sa frontière sud n’est que temporairement basse, et les autorités hongroises sont désormais sur le pied de guerre permanent pour faire face aux vagues migratoires annoncées.

Une vision partagée par László Toroczkai, qui a commenté lors de notre appel téléphonique que “cette barrière et les moyens d’endiguer l’immigration massive ne seront pas juste nécessaires encore dans les années à venir, mais aussi dans les siècles à venir”.

 




37 thoughts on “Immigration : le succès incontestable de la barrière hongroise

  1. Chemla

    En Israël aussi, depuis la construction dd la clôture de sécurité, le nombre d’attentats a considérablement diminué

    Reply
  2. Alexandra Dougary

    Ben voila des dirigeants qui « en ont » (je ne dirais pas quoi tout le monde aura deviné) ….

    Reply
  3. Alexcendre 62

    Vous avez dit frontières ! j’ai passé mon enfance pas loin de la Belgique 1945 a 1955 et curieusement après la guerre il n’y avait rien en France et pratiquement tout en Belgique . Alors le gouvernement français payait des douaniers pour piquer le malheur paquet de café et le paquet de tabac dans le sac de ma mère car pour l’élite (80% les mêmes qu’avant ) ceux qui avait bouffé des rutabagas pendant cinq ans n’avaient pas droit a améliorer leur ordinaire . Une autre histoire de frontière là c’était mon père qui la racontait , mobilisé en 1939 le premier de son village il rejoint son unité dans l’ Est et pendant plus de six mois il joua aux cartes ou aux Boules . L’aviation avait bien signalé plusieurs fois que importes troupes se concentraient de l’autre coté de la frontière , la réponse des officiers c’est du bluff jamais ils passeront là et beaucoup retournaient dormir dans leur lit le soir .Mais un jour ce fut la surprise les Allemands ont commencé a traverser le Meuse Romel et Guderrian étaient a la manœuvre ,le soir de cette percée où était le général français commandant de passé 100km de frontière et bien mon père me répondait il était a l’Opéra ! la suite on la connait . C’est deux anciennes cartes postales de famille concernant nos frontières pour expliquer qu’a travers les âges la France a toujours su aborder avec sérieux ses problèmes frontière et qu’en ce moment avec nos frontières passoires elle reste digne a son histoire ,mais cette fois la suite on ne la connait pas mais on là pressent d’ailleurs on en jouis déjà .

    Reply
    1. Alexcendre 62

      J’aurais pu conclure par : Pardonnez mon humour blanc ça m’évite de pleurer ! mais beaucoup avaient compris .

      Reply
    2. jean.marc

      concernant les douaniers, le fils d’un de mes anciens voisins était douaniers, et de temps en temps il ce permettait sans ce caché de ramener à ses parents des cartons complet de Martini, Ricard, Porto, whisky,et autre alcool , tout des produits confisqué et qui devaient normalement être détruit, qu’elle beaux métier que celui de douaniers.

      Reply
  4. MALI

    Nous ne pouvons que remercier les Hongrois de faire oeuvre de salubrité publique, et de freiner cette folle immigration.
    Marine Le Pen n’a rien contre l’Afrique ni ses habitants : dans sa campagne elle a clairement déclaré qu’il fallait aider ce continent à se développer. Il est de l’intérêt du monde entier de le faire, si on veut bien cesser de l’exploiter uniquement pour en tirer les richesses sans donner de contrepartie à ses habitants. Autrement dit, cesser les « éléphants blancs », et de placer à la tête des pays africains des hommes de paille à la solde des colonisateurs. Mais nos compatriotes sont frappés de surdité et d’aveuglement, ils préfèrent croire les sirènes de LREM.

    Reply
  5. Sabrauclair

    Ah, si seulement nos élus étaient au service de leur peuple comme en Hongrie…

    Pour avoir visité la Hongrie il y a 6 ans, alors que je m’étonnais auprès de mon guide qu’il n’y avait pas d’étrangers chez eux, il me répondit: « Ils n’ont droit à rien chez nous, alors ils ne viennent pas ».

    Preuve que quand il y a volonté, il y a résultat.

    Reply
  6. Fallaci

    Toute la population Hongroise soutient son gouvernement.

    Des milliers de civils Hongrois,se sont portés volontaires pour participer à la chasse aux migrants.

    Passant outre que L’UE ne cesse de les menacer et faire pressions tant sur la Hongrie que sur la Pologne, la République Tchèque et la Slovaquie (groupe Visegrad) qui ont fermés leurs frontières et s’opposent fermement à la répartition des migrants sur leur territoire.

    Ces 4 pays, qui représentent 13,2 % de la population totale de l’UE, continuent courageusement de défier la dictature européenne pour protéger leurs populations.

    L’UE se trouve au bord de la crise de nerf face à cette résistance imprévue et face aux centaines de milliers de migrants qui arrivent de toutes parts et qu’ielle est incapable de gérer, aussi, elle vient de prendre la décision de se venger en organisant en juin prochain une réunion qui aura pour but d’obliger les États membres présents, d’approuver la mise en application immédiate des sanctions terribles qu’elle a concoctées contre ces 4 pays qu’elle juge insoumis, et rebelles qu’il faut absolument mâter, tordre, saigner à blanc, pour les contraindre de force à céder à leurs exigences démoniaques.

    Ce bras de fer déloyal ne fait que confirmer que UE est une pieuvre maffieuse dictatoriale qui gère l’Europe comme un camp de concentration où elle détient le droit de vie ou de mort des États membres pris au piège de ses tentacules.

    Puisse ces 4 pays, Héros de la résistance, malgré le prix exorbitant qu’on va leur faire payer, ne jamais leur céder et permettre, au contraire, à d’autres États membres d’adhérer pour les soutenir et suivre leur exemple, mais ne rêvons pas, y parviendront-ils face â ce colosse monstrueux, soutenu par l’ONU, les USA , l’OCI et la très haute finance qui ne permettront jamais à quiconque de venir ébrécher leurs plans génocidaire??

    Reply
  7. SPARTAC

     » le succès incontestable de la barrière hongroise « .
    Très bien !
    Mais sauf erreur de ma part, la barrière hongroise se trouve …..en Hongrie et la France n’en possédera JAMAIS. Simple volonté politique qui n’appartient pas au peuple français.

    Reply
  8. robertr

    bravo au peuple Hongrois et bravo au président ! eux il savent de quoi ils parlent ,l’histoire de leurs nation en est l’exemple , et nous en Françarabia nous laissons faire, nos enfants nous demanderons des comptes dans peu de temps !

    Reply
  9. Juju

    Avez vous entendu parler de l’ONG Identitaire, Defend Europe ? Les jeunes membres de cette ONG, veulent financer un bateau pour lutter contre l’immigration illégale en Méditerranée et contre les passeurs de migrants. Leur objectif est de récolter 50 000 € pour leur projet, et ils ont déjà lancé un appel aux dons. Je vous laisse le lien vers leur site :

    http://defend-europe.org/fr/home_fr/

    Reply
  10. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    M. Gilbert Collard attire l’attention de M. le Premier ministre sur les dérives de l’UOIF
    :: http://www.frontnational.com/2017/05/m-gilbert-collard-attire-lattention-de-m-le-premier-ministre-sur-les-derives-de-luoif/
    Interventions : 16 mai 2017

    Type de questions : QE
    Ministère interrogé : PMI – Premier ministre
    Question n° 19-00019

    M. Gilbert Collard attire l’attention de M. le Premier ministre sur les dérives de l’ UOIF, dont le dernier congrès a vu défiler à la tribune les orateurs salafistes les plus exaltés.

    Ces harangues ne peuvent qu’encourager chez certains esprits fragiles un djihadisme prenant pour cible nos concitoyens sur le territoire français. Les impératifs de sécurité publique pourraient impliquer une dissolution pure et simple de l’ UOIF.

    M. Gilbert Collard souhaiterait savoir si cette éventualité sera envisagée lors d’un très prochain conseil des ministres.

    C’est un coup d’arrêt potentiel à l’ultra-libéralisme de l’UE !

    Reply
    1. Laila

      Bonsoir @Marcher-sur-des-oeufs

      Merci pour l’info, il faudrait qu’il y ait beaucoup plus pour dissoudre cette organisation et celle du CFCM aussi, car pour l’heure ils ont la côte avec Macron!

      Je n’ai jamais vu de ma vie un peuple autant pris en otage par un régime que celui de la France! Même dans les pays arabes leurs peuples ne sont pas pris en tel sandwich entre terroristes et masses de migrants, à part la Syrie et l’Irak qui ont gouté les pauvres aux cadeaux de hollande, fabius, le drian et leurs camarades du PS,

      encore un triste drame survenu en France et personne n’en parl dans les médias. C’est toute la France qui est parti pour devenir plutôt qu’on ne le pense, une horrible Jungle !

      Pascal Darmon, ancien président de club de foot, tué d’un coup de couteau à Rouen par un Ivoirien de 32 ans

      http://www.fdesouche.com/853585-grosse-intervention-de-police-en-cours-dans-le-centre-ville-de-rouen-un-mort

      Reply
  11. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Le Parlement rejette à nouveau la liste noire des États exposés au blanchiment de capitaux
    :: http://www.europarl.europa.eu/news/fr/news-room/20170509IPR73943/le-parlement-rejette-la-liste-noire-des-%C3%A9tats-expos%C3%A9s-au-blanchiment-de-capitaux
    – Session plénière Communiqué de presse – Affaires économiques et monétaires − 17-05-2017 – 12:56

    Les députés ont à nouveau rejeté, par 392 voix pour, 80 voix contre et 207 abstentions, une liste restreinte de pays suspectés d’être exposés au blanchiment de capitaux.

    Plus tôt dans l’année, le Parlement avait opposé son veto à une liste similaire, dressée par la Commission européenne, de pays suspectés d’abriter des activités relevant du blanchiment de capitaux, de l’évasion fiscale et du financement du terrorisme. La résolution mise aux voix mercredi affirme que l’UE devrait avoir recours à un processus autonome et indépendant pour déterminer si un pays présente un risque de criminalité financière, plutôt que de se reposer sur l’avis d’organismes extérieurs.

    Les pays tiers mentionnés sur la liste et jugés par la Commission comme présentant des carences stratégiques en ce qui concerne leurs régimes de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme sont:

    l’Afghanistan;
    la Bosnie-Herzégovine;
    le Guyana;
    l’Irak;
    le Laos;
    la Syrie;
    l’Ouganda;
    Vanuatu
    le Yémen;
    l’Iran; et
    la Corée du Nord.

    Le Commission européenne propose de modifier la liste en y ajoutant l’Éthiopie et en y supprimant le Guyana.

    Contexte

    Conformément à la directive anti-blanchiment de l’UE, la Commission européenne est chargée de dresser un inventaire des pays suspectés d’abriter des activités relevant du blanchiment de capitaux, de l’évasion fiscale et du financement du terrorisme. Les personnes et entités juridiques des pays repris sur la liste sont soumises à des contrôles plus stricts que d’habitude lorsqu’elles font des affaires dans l’UE.

    À l’heure actuelle, la Commission s’appuie largement sur un organe international – le groupe d’action financière (GAFI) – pour dresser sa liste.
    REF. : 20170509IPR73943
    Hyun-Sung KHANG

    Reply
  12. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Oui ! Mais la bête s’active :
    _____________________________________________
    Droits fondamentaux en Hongrie: les députés en appellent au déclenchement de l’article 7
    :: http://www.europarl.europa.eu/news/fr/news-room/20170511IPR74350/droits-fondamentaux-en-hongrie-les-d%C3%A9put%C3%A9s-pour-le-d%C3%A9clenchement-de-l%E2%80%99article-7
    Session plénière Communiqué de presse – Droits fondamentaux / Justice et affaires intérieures − 17-05-2017 – 12:48

    La situation en Hongrie justifie le déclenchement de la procédure pouvant entraîner des sanctions, déclarent les députés dans une résolution adoptée mercredi.

    Les députés témoignent de la grave détérioration de l’état de droit et de la démocratie
    Les lois controversées doivent être suspendues ou retirées
    Les fonds de l’UE destinés à la Hongrie placés sous surveillance

    Suite au précédent débat en plénière, les députés déclarent que la situation actuelle des droits fondamentaux en Hongrie justifie le déclenchement de la procédure formelle permettant d’établir s’il existe un ‘‘risque évident de violation grave’’ des valeurs de l’UE par un État membre.

    La résolution en appelle: au déclenchement de l’article 7(1). Les députés chargent la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures d’élaborer une résolution formelle pour un vote en plénière ; à l’abrogation, par le gouvernement hongrois, des lois restreignant les règles pour les demandeurs d’asile et les organisations non gouvernementales, et à un accord avec les autorités américaines permettant à l’Université d’Europe centrale de rester à Budapest en tant qu’institution libre; et au contrôle strict par la Commission européenne de l’utilisation des fonds de l’UE par le gouvernement hongrois.

    Un test pour l’UE

    Les récents développements en Hongrie ont entraîné une grave détérioration de l’état de droit, de la démocratie et des droits fondamentaux, ce qui représente un véritable test quant à la capacité de l’UE à défendre ses valeurs fondatrices, déclarent les députés. Ces derniers rappellent également la nécessité d’un processus régulier pour sauvegarder les valeurs fondamentales de l’UE, comme proposé dans une résolution du 25 octobre 2016.

    La résolution a été adoptée par 393 voix pour, 221 contre et 64 abstentions.

    Contexte

    L’article 7 du traité sur l’Union européenne prévoit un mécanisme relatif à l’application des valeurs de l’UE. Selon l’article 7(1), le Conseil peut établir qu’il existe un risque évident de violation grave des valeurs de l’UE par un État membre et peut prévenir une telle violation en adressant des recommandations spécifiques à l’État membre en question. Ce dispositif peut être déclenché par un tiers des États membres, par le Parlement ou par la Commission. Le Conseil doit prendre sa décision à la majorité des quatre cinquièmes, après avoir reçu l’accord du Parlement qui nécessite lui aussi un vote d’approbation à la majorité des deux tiers des suffrages exprimés et une majorité absolue des députés.

    La phase suivante est l’article 7(2), par lequel une violation des valeurs de l’UE peut être établie par le Conseil, sur proposition d’un tiers des États membres ou de la Commission. Le Conseil doit décider à l’unanimité et le Parlement doit donner son accord. L’article 7(3) déclenche les sanctions, comme la suspension du droit de vote au Conseil.
    REF. : 20170511IPR74350

    Contacts
    LINDER BÁLINT

    Reply
  13. jolly rodgers

    si on avaient un gouvernement comme ça 🙂 le reve ! je me suis fais une amie hongroise et je compte bien y allais passé mes vacances 😉

    Reply
  14. Machinchose

    ACTUALITÉS
    ROUEN :Pascal Darmon, juif égorgé par ivoirien musulman » déséquilibré ». By liguedefensejuive | 17 mai 2017 0 Comments
    « Je vais tous vous tuer » : qui est le tueur présumé de Pascal Darmon, ex-président du FC Rouen ?
    L’auteur présumé du meurtre de Pascal Darmon, gérant de la cave Le Sens des Vins à Rouen, a été interpellé mardi 16 mai. Il a été interné en hôpital psychiatrique.

    ///////

    un ivoirien ,rouennais,dizikilibri, et musulman en prime ??

    et hop! tout de passe-passe!!

    hopital psychiatrique pour un assassin qu il aurait fallu piquer comme un chien enragé

    Reply
  15. paul

    Espérons que le Groupe de Visegrad reste fort….Par ailleurs, on peut signaler le cas du Danemark qui veut maintenir les contrôles aux frontières. En tout cas, il faudra demander des comptes aux « tueurs » de l’Europe des peuples…à suivre, avec les milliers de clandestins qui arrivent tous les jours en Italie, ce n »est pas gagné

    Reply
  16. Huineng

    Mon prochain voyage touristique cela sera à Budapest pour apporter mes kopecks à l’économie hongroise et j »invite les lecteurs de Résistance républicaine à en faire autant……
    Vive la Hongrie et Viktor Orbán !!

    Reply
  17. Fallaci

    Schengen : le Danemark maintient les contrôles à ses frontières et s’apprête à défier l’UE Par Koba le 17/05/2017
    14h07

    Le Danemark est prêt à défier la Commission européenne qui veut mettre fin en novembre aux contrôles aux frontières internes de l’espace Schengen, a affirmé aujourd’hui le premier ministre Lars Løkke Rasmussen.

    Le 2 mai, la Commission avait indiqué qu’elle prolongeait de six mois pour la dernière fois les dérogations exceptionnelles accordées depuis 2015 à des pays européens confrontés à un fort afflux migratoire, dont le Danemark.

    Interrogé au Parlement par le président du Parti du peuple danois (anti-immigration), Kristian Thulesen Dahl, le premier ministre libéral a répondu qu’il n’était pas certain de lever ces contrôles.

    « Je ne peux pas ici et maintenant évaluer ce qui se passera quand les six mois seront écoulés », a-t-il déclaré. « Je souhaiterais que nous puissions supprimer les contrôles » à la frontière germano-danoise, a-t-il ajouté, et « si par miracle l’UE retrouve la maîtrise de ses frontières extérieures, nous évaluerons la situation ».

    Mais « nous estimons que tant qu’il n’y aura pas de maîtrise des frontières extérieures de l’UE, il sera nécessaire que nous maintenions les contrôles à nos frontières« , a-t-il conclu.

    Le Figaro

    Merci à charlus

    Reply
  18. le vieux Calgues

    Victor Orban est un grand ami de la vraie Europe. Il s’ oppose bravement au grand remplacement, il fait de qu’il faut faire pour arrêter la folie du multi-culturalisme et celle de l´islamisation, il fait face a Angela Merkel qui s’acharne toujours ( en utilisant le poids économique de l’ Allemagne) a imposer des quotas d’immigrants a la Hongrie. Cette garce dont l’existence même est un acte de trahison vis-a-vis de l’Europe.

    Reply
  19. frejusien

    Ha ! que ça fait plaisir à voir !
    mais justement, tout le peuple hongrois est derrière son gouvernement,
    chez nous, trop de traîtres ne permettraient jamais une défense du territoire,

    Reply
  20. PIERNE

    VIVE LES HONGROIS au moins ils en ont pas comme chez nous ou nous avons que des couilles molles, des vendus a l’islamerde, des pourris qui cède a cette grosse pute de merkel qui se crois la reine de l’europe, quand va t’on la virer cette pouffiasse nous refile toute sa merde qu’elle a fait venir.Dans peu de temps nous aurons a nous défendre contre cette invasion.

    Reply
  21. .

    J’envisage dans l’avenir quelques voyages à l’Est, chez des amis à moi. En Pologne (dont je suis originaire par mon père), pas très loin du quartier général d’Hitler (un de mes amis habite près de Rostenburg), en Hongrie (où j’ai une amie à mes parents qui est mariée avec un Français), en Lithuanie, chez un de mes amis et en Russie, chez des amis russes…
    J’irais voir Vladimir Poutine au Kremlin et lui offrirais un souvenir de Normandie : soit une bouteille de Calvados ou de cidre, un camembert ou bien le drapeau de Saint-Olaff, symbole de la Normandie. Ou un CD de Nolwenn Leroy ou de musique bretonne celtique..
    Si je vais voir le président polonais avec mes amis polonais, j’offrirais peut-être aussi des souvenirs normands ou celtes.

    Reply
  22. Fallaci

    Pologne : plutôt des sanctions que des migrants Par Gaston le 18/05/2017
    11h48

    VARSOVIE – La Pologne préfère subir des sanctions de l’UE que d’accueillir des demandeurs d’asile. Il est absolument certain que les quotas européens de migrants sont pires que toute sanction décidée par Bruxelles, a déclaré sur Radio 1 Mariusz Błaszczak (PiS), le ministre de l’Intérieur polonais.

    « Souvenons-nous de ce qui s’est passé en Europe de l’Ouest. Souvenons-nous des attentats terroristes qui ont eu lieu dans les plus grands États de l’Union européenne. Souvenons-nous qu’ils [les pays de l’Europe de l’Ouest] ont eu au début des communautés musulmanes relativement petites, qui sont devenues depuis très importantes« , a-t-il prévenu.

    […]

    Le mois prochain, la Commission pourrait décider des sanctions contre la Pologne, la Hongrie et la République tchèque. Le nouveau président français Emmanuel Macron avait également menacé la Pologne de sanctions. Celles-ci peuvent aller jusqu’à la privation du droit de vote au Conseil européen.

    (Traduction Fdesouche)

    Junge Freiheit

    Reply
  23. Fallaci

    Michel Garroté — Le Parlement européen préconise d’ouvrir une procédure inédite (et surtout liberticide) pouvant aller jusqu’à la suspension des droits de vote de la Hongrie, voire, de la Pologne, pas moins que cela. La pression monte à Bruxelles (Commission européenne) et à Strasbourg (Parlement européen) à l’égard de la Pologne et de la Hongrie, au sujet de ce que les eurocrates appellent « le respect de l’Etat de droit » et « le respect des valeurs démocratiques européennes ».

    Le paradigme inversé :

    C’est, une fois de plus, le paradigme inversé : au nom du soi-disant « respect de l’Etat de droit » et des prétendues « valeurs démocratiques européennes », la Commission européenne et le Parlement européen veulent suspendre le droit de vote de deux Etats membres de l’UE, la Hongrie et de la Pologne. Le mercredi 17 mai, les eurodéputés ont voté, à une courte majorité, une résolution recommandant l’activation, à l’égard de la Hongrie, de l’article 7 du traité de l’Union européenne. Cette procédure n’a encore jamais été activée.

    Si elle va à son terme, elle peut priver un Etat de ses droits de vote au sein de l’Union. La plupart des élus du parti français ‘Les Républicains’ (LR) au Parlement européen ont voté pour cette scandaleuse résolution (certains élus LR se seraient abstenus), bien que Viktor Orban appartienne à leur famille politique, le ‘Parti populaire européen’. Peu importe, d’ailleurs, de savoir pourquoi la Commission européenne et le Parlement européen veulent priver ces deux pays de leurs droits légitimes.

    L’accueil massif de « migrants » musulmans :

    Pourquoi ? Sans doute, et une fois de plus, à cause de la position (lucide et intelligente) des Hongrois et des Polonais sur l’accueil massif de « migrants » musulmans. Pour mémoire, rappelons que Jean-Paul Delevoye, conseiller de Macron, a déclaré, dans une interview, parue mi-mai sur lavie.fr, que l’Europe aurait, selon lui, besoin de 50 millions d’immigrés.

    Avec ‘Les Républicains’ (LR) et ‘La République en Marche’ (LREM), la France (celle du centre et de la gauche) s’aplatit devant l’UE, elle participe, activement, à l’islamisation du Vieux continent, et, donc, au spectre du califat européen. Merci Macron pour ce moment (5 ans tout de même).

    L’espoir vient d’Europe centrale et orientale :

    Douze pays d’Europe centrale et orientale prennent part à l’Initiative des Trois Mers (mer Baltique, mer Adriatique et mer Noire ; cf. photos en haut du présent article) visant à renforcer la coopération et les infrastructures régionales dans le domaine du transport, des télécommunications, de l’énergie et de l’environnement.

    Le 4 mai dernier, le chef du Cabinet du président polonais Andrzej Duda rencontrait près de Varsovie les conseillers pour les Affaires étrangères des présidents des douze pays des Trois Mers : les pays du Groupe de Visegrád, dit V4, soit la Pologne, la Tchéquie, la Slovaquie et la Hongrie ; ainsi que les Pays baltes (Lituanie, Lettonie et Estonie) ; et, aussi, l’Autriche, la Roumanie, la Bulgarie, la Slovénie et la Croatie.

    Il s’agissait de préparer le sommet que tiendront ces pays à Wrocław, dans le sud-ouest de la Pologne, en juillet prochain, après le sommet de Dubrovnik, en Croatie, l’année dernière. Ces douze pays d’Europe centrale et orientale représentent-ils une alternative à la désastreuse Union Européenne ? Le réveil des peuples viendra-t-il des pays d’Europe centrale et orientale ? Il semblerait que oui.

    Michel Garroté pour Les Observateurs

    Reply
  24. cyrilpatriot

    bravo aux hongrois et aux autrichien qui leur dirigeant en on une sacré paire(désolé du terme)mais ils ont la chance d’avoir un vrai pays normal avec un gouvernement qui font les choses normalement et qui tiennent tetes et luttes face a l’Europe et la bien pensance collabo immigrationniste islamophile,chapeaux a NORBERT HOFER et VIKTOR HORBAN

    Reply
  25. Fruits

    C’est dur à apprendre le Hongrois ?
    Non je plaisante , on va pas leur laisser la France aussi facilement , juste au cas où

    Reply
    1. Une résistante

      Haha ☺.
      Mais vous avez raison : on ne va tout de même pas leur laisser ce beau pays qui est le nôtre

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *