Les 638 habitants de Sury sur Léré votent Marine… ils ont subi 1755 crimes et délits en 2014 !


Les 638 habitants de Sury sur Léré votent Marine…  ils ont subi 1755 crimes et délits en 2014 !

Lire ci-dessous l’incroyable histoire de Pascal Viguié, maire de Sury près Léré, qui, pour punir ses concitoyens coupables d’avoir accordé la majorité des votes à Marine, les a privés de fête nationale.

Quelque peu curieuse, je me suis demandé quel était ce loup que le Maire ne voulait pas voir mais que ses administrés subissaient au quotidien et qui leur avait ouvert les yeux. Puisqu’aussi bien la carte des votes montre clairement que ceux qui subissent chaque jour les ravages de l’immigration et de la délinquance associés à ceux de l’Europe et de la mondialisation avaient voté pour le seul candidat capable de dire « stop ».

Le Cher ne fait pas partie de ces départements.

Alors ?

Alors, une recherche google m’a amenée aux chiffres de la délinquance à Sury sur Léré.

Pour l’année 2014, 1 755 crimes et délits ont été recensés à Sury, commune qui comptait  638  habitants la même année !!!

http://www.linternaute.com/actualite/delinquance/sury-pres-lere/ville-18257

La même recherche google montre ce lien :

Demande de titre de séjour ? Tiens, tiens…

Tellement de demandes dans ce petit village qu’il faut une page Internet dédiée ? Tiens, tiens…

Y aurait-il un lien entre immigration, légale et même sans doute illégale, et délinquance ?

Y a-t-il un journaliste digne de ce nom fichu d’aller enquêter et mettre le maire le nez dans son caca ?

Pas de 14 Juillet pour le village de Sury-près-Léré, qui a voté Marine !
 http://www.bvoltaire.fr/de-14-juillet-village-de-sury-pres-lere-a-vote-marine/
15/05/2017
AUTEUR : J.-P. Fabre Bernadac (Ancien officier de Gendarmerie – Diplômé de criminologie et de criminalistique)

Ils ne manquent pas d’imagination ces maires anti-FN, après les insultes et la délation nous en sommes à la suppression des flonflons.

Avant – mais c’était avant les présidentielles -, les maires annulaient le 14 Juillet suite à des alertes météorologiques : trop de pluie, trop de vent ou trop de sécheresse. Parfois, c’était l’état des finances de la commune qui obligeait la municipalité à supprimer les festivités. Aujourd’hui, un nouveau motif vient d’être inventé : le vote Marine.

Ils ne manquent pas d’imagination, ces maires anti-FN, après les insultes et la délation, nous en sommes à la suppression des flonflons.

Messieurs les Berrichons de Sury-près-Léré, vous êtes punis, vous n’aurez pas de fête nationale ni de bal ni de repas. C’est ce que nous apprend Le Berry républicain.

Pascal Viguié, le maire de ce charmant village, n’a pas goûté le vote mariniste dans sa commune : « Je suis touché au plus profond de moi-même. »

C’est par cette phrase que l’édile a commencé son discours, jeudi 11 mai, lors d’une réunion du conseil municipal. Déjà, au premier tour, comme dans de nombreuses autres communes du Cher, la candidate était arrivée en tête avec 51,9 %, largement devant Emmanuel Macron (18,3 % de voix). Un choix confirmé le soir du second tour, où Marine Le Pen a, une nouvelle fois, décroché 51,9 % des voix devant Emmanuel Macron (48,1 %). Impossible de laisser une telle offense faite à la République, pense notre bourgmestre. Aussi décide-t-il de ne pas participer, cette année, au banquet républicain du 14 Juillet qu’il avait lui-même institué.

Une décision suivie par le conseil municipal qui, jeudi soir, a décrété à la majorité (moins une abstention) d’annuler le repas et les animations offerts par la commune.

Pour s’en expliquer il eut des mots que n’aurait pas reniés Fouquier-Tinville : « Le 14 Juillet est, et sera toujours, symbole de notre belle République, et a donné naissance à notre devise nationale : Liberté, Égalité, Fraternité ». […] « En votant majoritairement pour un parti d’extrême droite, parti anti-liberté, anti-égalité et anti-fraternité, la majorité des Suryçois m’ont montré tout l’inverse. Notre devise nationale est devenue désormais le dernier de leurs soucis. Le 14 Juillet, pour moi, doit être l’occasion avant tout de fêter notre République et non simplement de manger, de danser et de s’amuser gratuitement. »

Voilà un bon début, j’imagine la suite ? Afficher la liste des mauvais citoyens sur le fronton de la mairie, badigeonner le devant des maisons des lettres FN, trouver une zone dégagée pour un nouveau type de camping, « le Goulag surycois », et, enfin, utiliser l’argent du 14 Juillet pour construire, avec l’aide de SOS Racisme et de la LICRA, un hôpital psychiatrique avec, pour praticiens, les maires désirant rééduquer leurs administrés ?

Le plus grave est que cet ex-agent EDF ne soit pas au courant qu’il est tenu de respecter et de faire respecter les droits fondamentaux : la liberté d’expression, la liberté de la presse, la liberté de réunion. Or, nous sommes face à une discrimination sur le fondement de leurs opinions politiques punissable par la loi (article 225-1 modifié par loi n° 2016-1547 du 18 novembre 2016 – art. 86). Pour une telle infraction, un maire risque cinq ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende.

Alors, chiche, Monsieur le nouveau garde des Sceaux, on applique le code pénal ?

Vous voulez rire ? Le comparatif de l’Internaute nous montre qu’il y a pire que Sury sur Léré, il y aurait même plus de délits en moyenne dans le Cher et dans l’ensemble de la France…

C’est dire le degré de servitude volontaire et de masochisme des électeurs de Macron.

C’est dire le courage et la sincérité des électeurs de Sury sur Léré. Ils n’auront pas droit au 14 juillet mais ils ont droit à toute notre considération et à nos remerciements les plus vifs pour avoir su réfléchir par eux-mêmes.




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


31 thoughts on “Les 638 habitants de Sury sur Léré votent Marine… ils ont subi 1755 crimes et délits en 2014 !

  1. charvet

    un maire n’a pas à donner des consignes de vote et à s’indigner du vote de ses administrés poyr un parti qui est parfaitement légal et démocratique.
    l’élu si il n’est pas content n’a qu’à aller dans des pays totalitaire là ou n’existe qu’un parti

    Reply
  2. Sylvie

    Si le maire de Sury-sur-Loire annule les fêtes du 14 Juillet, les habitants de ce bourg n’ont qu’à réagir et à organiser eux-mêmes les festivités avec barbecue, jeux, animations et flonflons.

    Inviter Marine Le Pen et finir la manifestation (lieu privé) par un feu d’artifice le soir.

    Reply
    1. bm77

      Vous avez raison Sylvie excellente idée Marine devrait aussi s’engager avec les habitants de cette commune pour organiser une grande fête.
      je pense que ce devrait être son nouveau créneau à Marine après la dédiabolisation ce serait de dénoncer sans relâche les atteintes aux libertés individuelles de ce totalitarisme larvée.
      Si ces gens veulent nous mettre à part mettons nous à part, organisons nous et faisons des appels par exemple au boycotte des chaines de télé qui sont ouvertement partiales.
      Ce vote a fait la démonstration que la seule présentation d’une personne à une élection ne créait pas les conditions d’une victoire, il faut aussi que les gens se mobilisent et fassent de l’agit prop alors qu’aujourd’hui les gens ont presque peur de se définir comme patriotes.

      Reply
  3. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Bravo @Madame Tasin et merci encore pour vos articles fouillés !

    Une question :

    Les trois furies gôchardes : « Hidalgo, Taubira, Aubry » ont lancé un mouvement progressiste “Dès demain”, un «mouvement d’innovation ».

    Ont-ils vraiment encore besoin de cette structures ? En quoi sont-ils menacés puisque ce sont eux, les gochos de tous poils, c’est-à-dire de l’extrême gauche au parti Nationaliste Souverainiste Patriote qui ont toutes les armes politico-judiciaires ; toutes les cartes, … les assos, les oraganismes

    Que veulent-ils de plus, nous on a rien, tout juste le droit de respirer l’air qu’ils nous vicent.

    Ma question est donc celle-ci : Pour tout cela nous payons financièrement ; pour financer ce nouveau mouvement, va-t-on donc être aussi soumis à l’amende ?

    Reply
  4. J

    Pourquoi les habitants ne se réunissent-ils pas pour dire leur véritable pensée à leur maire ? Comme ceux qui ont été listé à Saint Priest. C’est avec leur argent que sont organisés ces fêtes municipales. Ils devraient demander remboursement et organiser leur propre banquet.
    J’espère qu’aux prochaines élections municipales, ce maire giclera.

    Reply
  5. simple contributeur

    et si les patriotes allaient organiser un pic-nic géant saucisson pinard pour le 14 juillet dans ce village?

    Reply
  6. jean.marc

    ils suffis de 1755 crimes et délits pour que les gens commences à pensait, à réfléchir et à voter correctement, c’est dingue quand même de voir cela, donc ci je comprend bien il faudrait que la France soit à feux et à sangs,que les gens tremblent de peurs pour que leurs petits cerveaux comment à fonctionner convenablement, mais en attendant combien de crimes , combien de violes, combien de voles et de destructions faudras t’ils pour que ce mondes de lâchent commences à comprendre et à réagir.

    Reply
    1. MALI

      Pour une association, je vais deux fois par mois à Paris, dans ce bel arrondissement du 6ème, le quartier de Montparnasse, très branché, très touristique, très bobo. Beaucoup de monde aux terrasses, dans les restaurants de la Coupole et de la Rotonde, entre autres. Si un jour il y avait là un attentat du genre Bataclan, voire pire, alors peut-être que nos bobos commenceraient à comprendre! Et ce jour-là, je leur dirai : bienvenu dans le monde réel!

      Reply
  7. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    ARTICLE : LR-Macron : du débauchage individuel au ralliement collectif !
    :: http://www.frontnational.com/2017/05/lr-macron-du-debauchage-individuel-au-ralliement-collectif/
    DATE : 16 mai 2017
    AUTEUR : Front National

    La nomination d’Edouard Philippe, député-maire LR du Havre, au poste de Premier ministre d’Emmanuel Macron, accentue la grande recomposition – et clarification – de la vie politique française amorcée par l’élection présidentielle.

    Il ne s’agit pas d’un « débauchage individuel », comme tentent de l’expliquer, pour le minimiser, certains cadres LR en panique, mais bien d’un mouvement de fond.
    Un mouvement que vient souligner l’appel lancé par 22 cadres et élus de la droite et du centre en fin de journée, réclamant que soit saisie « la main tendue » d’Emmanuel Macron à travers la nomination d’Edouard Philippe.

    Ces 22 responsables ne sont pas de simples élus locaux, mais bien des figures, issues de toutes les tendances de la droite (on y retrouve des sarkozistes), des parlementaires, des maires, des présidents de départements ou de régions.

    A travers cette tribune, ils ne font que souligner une réalité apparaissant désormais au grand jour sous l’impulsion d’Emmanuel Macron : tous défendent le même projet politique de fond. Un projet post-national, sans frontières et sans limites, sans protections et sans solidarités, sans identité et sans souveraineté. Un projet qui est en réalité rejeté par une majorité d’électeurs, notamment ceux de la droite !

    Le clivage politique majeur oppose désormais chaque jour plus clairement patriotes et mondialistes et, face au projet politique porté par Emmanuel Macron, seuls les députés patriotes peuvent constituer demain une opposition cohérente et ferme.

    Reply
  8. Xtemps

    Et bien dite donc, c’est la Gestapo en France, c’est le nazisme le grand retour à tous les étages chez vous en France.
    Et le comble, c’est qu’ils traitent encore leur propre peuple d’extrême droite!.
    Nous sommes en plein abus total de pouvoir sous n’importe quel excuse bidon se donne le droit, bien pratique pour se passer de l’avis du peuple.
    Un peu l’escroc!
    Ces gens là se prétend être pour la liberté!, alors qu’ils le refusent à leur propre peuple de faire le choix! et en plus de le laisser agresser, s’il vous plais, rien que çà!, il est pas difficile ce Maire!..
    La liberté oui, mais pas de laisser son peuple agresser librement sans le protéger, et il est responsable Monsieur le Maire de ce qui arrive au peuple, il s’en fout!.
    Il faut l’immigration en force, agression ou pas pour Monsieur le Maire!, de gré ou de force, autrement racisme!, ils est fou ce type là.
    Et en plus ce Maire a le culot de faire la moral au peuple et de prendre l’argent du contribuable, sans consulter le peuple! et de faire ce que Monsieur le Maire a décider pour SOS racisme et de la LIcra!?, pas vite gêné le gars!.
    Quand un peuple n’a rien à dire, c’est normal amis résistants, c’est ce qui arrive.
    Et bien moi je vous dit amis résistants, il est plus que grand temps de remettre en cause leurs fameuse excuses bidons bâillonnes peuples du racisme et leurs autres supercheries excuses de nos escrocs aux pouvoirs, pour empêcher le peuple de s’exprimer, c’est à dire les consultations populaires obligatoires pour tous les gouvernements en démocratie de consulter par référendums que tous les peuples au monde ont droit.
    Tant que vous ne réclamez pas vos droits du référendums en démocratie, nos escrocs aux pouvoirs feront ce qu’ils veulent avec n’importe quelles excuses, amis résistants.
    Posez vous la question, c’est quoi réellement le racisme en réalité?.
    Et bien vous allez vite vous rendre compte que le racisme n’existe pas en démocratie, que c’est de l’escroquerie antidémocratique, des attaques contre la démocratie, c’est à dire vos droits du peuple amis résistants.
    Même les droits de l’homme et de l’ONU sont attaqués de tout part, amis résistants!
    Arrêtons d’être naïf!, ils nous escroquent!.
    Il est grand temps que vous réclamez vos droits en tant que peuple distingue écrit et reconnu par l’ONU et les droits de l’homme, et fini les magouilles pour nos escrocs aux pouvoirs, amis résistants!.
    Si vous ne comprenez pas çà, alors ils gagneront avec les attentats en primes, amis résistants!
    Ils nous volent tous avec leurs excuses bidons amis résistants, tous les peuples européens et du monde entier, c’est un raquette Mondial.
    Portez des banderoles et panneaux  » Référendums  » plus de décision sans consulter le peuple pour ne plus se faire voler.
    Portez plainte pour tous les agressions en France, les autres peuples feront de même.
    Nous sommes dirigés par des escrocs, des menteurs, des voleurs et des assassins, avec les attentats, ils ont du sang sur les mains!, amis résistants.
    Peuple européens et du monde réveillez vous!.

    Reply
  9. Christian Jour

    Au prochaine municipale, une seule chose à faire, virer ce con de maire et élire un candidat FN. Toutes ces joyeusetés nous prouve qu’il est impossible de vivre avec les musuls.

    Reply
  10. Alexandra Dougary

    Il faut tenter de rester calme. Je reconnais que c’est assez difficile par les temps qui courent. Mais enfin, qu’attendent les habitants de cette commune pour porter plainte contre leur maire. Il y a des actions à mener. Je vous prie de croire que si c’était dans ma commune on aurait pas attendu la chute des feuilles pour prendre rendez-vous avec le maire pour lui expliquer notre point de vue. Je n’arrive pas à comprendre cette passivité. Il y a des moyens pour faire avancer les choses. Je pense même qu’ils (les citoyens de cette commune) pourraient organiser une conférence de presse dans leur journal local, il doit bien y en avoir un. Je pense également au maire de la commune du Puy de Dôme (Saint Priest Bramafant) un truc comme ça… Qui lui n’a pas hésité à donner (courageux mais pas téméraire) les prénoms de ses administrés qui ont voté FN. Lui c’est encore pire, il tombe sous le coup de la loi. Mais qu’attendent ces gens pour se défendre ? S’ils ne bougent pas que va-t-il se passer ? La prochaine fois on va leur mettre un flingue sur la tempe pour qu’ils votent du bon côté ? staline, lénine, mao, hitler sont morts ? Etes-vous certains ? Et ce sont ces mêmes faux derches qui viennent donner des leçons de démocratie… Mais il faut donner les adresses et mail des mairies concernées afin qu’on les pourrissent en leur disant ce qu’on pense d’eux..Les noms des maires aussi puisqu’ils sont si rapides à la délation…Ils ne doivent donc pas en avoir peur pour eux … Allez ! des noms ! et des photos aussi en plus si possible…

    Reply
  11. Claude

    Il faut être complètement abruti pour réagir comme le fait ce maire ! il est assuré de se faire virer à la prochaine élection municipale.

    je propose à cet idiot de réfléchir sur la signification de cette célèbre locution latine, connue de tous mais rarement prononcée dans son intégralité :
    Errare humanum est, perseverare diabolicum !

    Personnellement je suis pour une réforme institutionnelle pour remplacer la devise actuelle de la République, puisqu’elle sert de justification à des imbéciles qui deviennent inapte à la confrontation au réel, pour lui substituer la traduction française : l’erreur est humaine, persévérer (dans l’erreur ) est diabolique !

    PS : il faudra donner des cours dans le cadre de l’instruction civique à rétablir pour expliquer que le diable est ce personnage qui met son intelligence au service du mal parce que j’en vois déjà …ce maire en particulier….qui devraient avoir quelques difficultés d’ordres intellectuelles à comprendre la leçon.

    Reply
  12. celtillos

    pour un sale type de ce genre, je ne vois que le goudron et les plumes…..
    il devrait être interdit a vie de mandat électoral!

    Reply
  13. MaximeMaxime

    La réaction du conseil municipal de ce village est désolante.
    Je ne pense pas qu’on puisse parler de discrimination, dans la mesure où tous les habitants subiront les conséquences de la décision, et non simplement les électeurs de Marine le Pen.
    La situation ne me paraît pas davantage visée par le Code électoral, qui réprime les pressions exercées avant le suffrage ou les fraudes lors du dépouillement, mais non les « punitions » décidées a posteriori.
    Cela paraît si ubuesque qu’aucun texte ne paraît viser clairement ce cas de figure pourtant choquant.
    Le gouvernement peut cependant destituer un maire, mais dans le cas présent, on peut rêver, sans doute…
    Peut-on parler de fatwa(s) plus ou moins officielle(s) contre le Front national en France ?
    A ajouter à la liste abondante des fatwas, aussi désespérantes qu’hilarantes parfois.
    Voici un aperçu des dernières fatwas dans le monde…
    – Algérie, mai 2017 : fatwa contre le tramway :
    http://afrique.le360.ma/algerie/politique/2017/05/02/11508-algerie-lhilarante-fatwa-anti-tramway-du-premier-ministre-sellal-11508
    – Comores, avril 2017 : fatwa contre une chanson populaire jugée blasphématoire.
    http://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/comores-fatwa-contre-chanson-mahoraise-460969.html
    – Iran, septembre 2016 : fatwa contre le cyclisme féminin :
    http://www.europe1.fr/international/les-iraniennes-pedalent-contre-une-fatwa-2852704
    – Arabie saoudite, juin 2016 : fatwa contre les bonhommes de neige
    http://www.huffingtonpost.fr/2015/01/14/fatwa-bonhomme-neige-al-munadjid-islam-arabie-saoudite-hashtag_n_6468676.html
    – Arabie saoudite, mars 2016 : fatwa contre le wifi
    http://www.huffpostmaghreb.com/2016/06/03/fatwa-arabie-saoudite-sur-usage-wifi_n_10275400.html

    Reply
  14. JackJack

    Je viens de lire un article émouvant d’un journaliste canadien, Lloyd Billingsley, un adieu à son grand père, vétéran de la deuxième mondiale décédé à 94 ans, qu’il termine ainsi : « Ne craignez pas leurs menaces. Combattez-les sur les plages. Combattez-les dans les rues. Combattez-les dans les médias. Ne reculez jamais et ne vous rendez jamais. Vos enfants et petits-enfants vous remercieront pour cela. » Mais là, ce n’est pas des soldats nazis dont il parle. Pour ceux que cela intéresse, voici le lien : http://www.frontpagemag.com/fpm/266707/farewell-freedom-fighter-lloyd-billingsley

    Reply
    1. JackJack

      Je vais trop vite et saute des mots. Lire « deuxième guerre mondiale » évidemment. Vous l’aurez tous compris.

      Reply
  15. Claude LaurentClaude Laurent

    Merci pour cet article, il permet entre autre de savoir où ne pas mettre les pieds, les mains dans les poches.

    Reply
  16. Baribal

    Les mots me manquent pour exprimer mon profond dégoût. C’est impensable, dégueulasse, minable, anti-démocratique, répugnant, etc. Ce type agit comme un tyranneau, un petit gauleiter qui punit ses administrés. Le système féodal n’était pas aussi injuste et stupide. Devant la multiplication des comportements hostiles d’élus locaux envers les électeurs FN, on peut se poser la question suivante : y-a-t-il des instructions données en haut lieu pour persécuter les électeurs FN ?

    En attendant, les habitants devraient réagir sur le plan juridique. Si jamais cela ne donne rien, alors il faudrait passer à l’action non-violente, mais plutôt emmerdante. Asperger la mairie de lisier, dépôt de fumier sur la voiture du maire, refus des commerçants de le servir, hostilité verbale, mépris, et pour le 14 juillet, un magnifique banquet républicain sur la place de la mairie ! Quitte à mettre le maire en « führer », autant aller jusqu’au bout.

    Reply
  17. Saint cloud ( 238)

    Bonjour Christine et les Patriotes .

    Merci Christine pour cet article ( et les autres) .
    Celui qui a dit le premier…. LES CONS… peuvent tout …etc..etc…..
    devait connaître ce maire .

    Reply
  18. guiguine

    Je croyais que le vote était démocratique et secret? Me serais-je trompée? Il n’est donc plus nécessaire de mettre un isoloir.
    Depuis quand devons nous nous faire dicter nos votes? Nous ne sommes donc pas en démocratie, mais bien dans une dictature de la pensée.
    J’ai une idée, et si les habitants de cette commune arrêtaient de payer leurs impôts locaux pour montrer leur mécontentement à ce maire dictateur?

    Reply
  19. bagheera11722

    ils sont majoritaires dans leur commune.
    ils pourraient envisager de créer un collectif de refus de paiement de la part communale de l’impôt. (les collectifs décidés -même en groupe restreint- sont efficaces à faire échouer des abus municipaux).
    il faut s’atteler à l’aspect juridique de la question et arrêter de bavasser.

    Reply
  20. hathoriti

    D’accord avec Baribal ! Qu’attendent donc les habitants de ce village pour emmerder ce collabo de maire et lui pourrir la vie ? ça ne doit pas être bien difficile, non ? Et si cet abruti porte plainte contre ses administrés, qu’ils luit retournent la plainte ! Non, mais ! On va se laisser faire encore longtemps comme ça, par des traîtres à leur pays ?

    Reply
  21. Cécile ComeauCécile Comeau

    Le maire PS Pascal Viguié, maire de Sury-près-Léré dans le Cher se comporte en voyou. Ne pas fêter le 14 juillet parce que ses administrés ont voté majoritairement Le Pen à 51,9 % aux présidentielles. J’espère que les électeurs s’en souviendront aux élections municipales de 2020 et congédieront ce maire PS ainsi que tout son conseil municipal. Une solution pour leur 14 juillet : que tous les gens de la commune organisent un pique-nique populaire et y excluent le maire et ses conseillers. Une bonne mise au ban de la société s’impose pour ces élus.

    Le conseil municipal ne voudra probablement pas accorder de permis, afin que ce pique-nique soit tenu sur la place du village, devant la mairie ou l’église. Alors, que les citoyens l’organisent dans une ferme ou sur un grand terrain privé en campagne, là où il y a des arbres pour donner de l’ombre et un petit coin pour installer quelques sanitaires temporaires.

    Si les élections législatives ne donnent pas un député aussi enragé que le maire Viguié, soit un député EM ou PS, ce député LR, FN ou FI pourrait se joindre à la fête et « s’occuper » ensuite, plus tard, de ce conseil municipal antidémocratique jusqu’en 2020. Aussi, les citoyens de cette commune pourraient porter plainte auprès de leur préfet de département. On n’a pas le droit de priver des citoyens de leur Fête nationale. Je ne sais pas si Macron est d’accord avec le maire Viguié. Cependant, je suis certaine que Le Pen, Fillon ou son successeur ainsi que Mélenchon désapprouveraient fortement cette décision de dictateur si on les en informait. Ce conseil municipal mérite un bon coup de pied au cul.

    Reply
  22. Malou

    Ne peut on rien faire contre ces traites ?
    Les habitants n’ont qu’à faire la fête entre eux , ils n’ont pas besoin de ce vendu !

    Reply
  23. Papy's30

    Le Maire a dit : Je suis touché au fond de moi-même », je pense qu’il pensait
    mon cul ? Ou, peut-être que son cœur a changé de place en voyant qu’il se faisait ch….. pour un mec pareil…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *