Le problème, c’est la haine islamique


Le problème, c’est la haine islamique

Oublions le symptôme et considérons la source quelques instants.

10 mai 2017par Raymond Ibrahim

http://www.frontpagemag.com/fpm/266653/problem-not-islamic-state-islamic-hate-raymond-ibrahim

Un mensonge cache la vérité. Et les vérités affreuses mais cachées n’ont jamais la chance d’être reconnues, abordées et corrigées. En raison de ce simple truisme, l’un des plus grands mensonges de notre époque, que les violences commises au nom de l’Islam n’ont rien à voir avec l’Islam, a fait de l’Islam intrinsèquement faible le fléau du monde moderne, sans aucun signe de soulagement à l’horizon.

Il est donc utile d’exposer la stratégie principale utilisée par les menteurs au sein des  gouvernements, médias et milieux universitaires : 1) ignorer les rapports quotidiens génériques mais chroniques de la violence musulmane contre les non-musulmans à travers le monde ; 2) aborder uniquement la violence musulmane spectaculaire, qui, parce qu’elle est presque toujours commise par des groupes djihadistes professionnels, peut être représentée comme un problème défini, temporel et localisé : vaincre ce « groupe terroriste » particulier et le problème va disparaître.

À titre d’exemple, considérons le ciblage islamique des églises chrétiennes. Le mois dernier, après les attentats sur deux églises égyptiennes laissant 51 morts, tout le monde a rapidement pointé le doigt sur quelque chose appelé ISIS, qui en était responsable mais qui, comme de bien entendu, n’a rien à voir avec l’Islam.

Le dimanche de Pâques 2016, à plus de 4 000 kilomètres de l’Égypte, au Pakistan, environ 70 chrétiens ont été tués dans une attentat à la bombe, ciblant spécifiquement les célébrations de Pâques. Ensuite, on nous a dit que quelque chose appelé «Taliban », encore une fois « rien à voir avec l’islam », était responsable.

Pendant ce temps, à environ 4 000 kilomètres à l’ouest de l’Egypte, au Nigéria, les chrétiens sont également attaqués. Là, 11 500 chrétiens ont été tués et 13 000 églises détruites. Selon le récit officiel, quelque chose comme « Boko Haram » est responsable. C’est un autre groupe qui habituellement place des bombes dans les églises à Noël et à Pâques, un autre groupe qui, dit-on, « n’a rien à voir avec l’islam », mais plutôt un problème défini, temporel et localisé : le vaincre et le problème va disparaître.

À quelques 8 000 kilomètres à l’ouest du Nigéria, aux États-Unis, on a dit aux Américains que quelque chose appelé « Al-Qaeda » avait attaqué et tué 3 000 de leurs compatriotes le 11 septembre 2001. Vaincre ce groupe défini ferait cesser la terreur. Son leader, Osama ben Laden, a été tué et la victoire proclamée à haute voix, jusqu’à ce qu’une organisation encore plus sauvage appelée « État islamique » se manifeste et aille plus loin qu’Al-Qaeda ne l’aurait jamais rêvé.

Le problème n’est pas seulement que les menteurs dans les médias, gouvernements et universités refusent d’en tirer une conclusion et insistent pour traiter chacun des groupes susmentionnés comme des groupes disparates et définis ayant des motivations « politiques » ou « territoriales » différentes, aucun d’eux n’ayant quoique ce soit à voir avec l’Islam ; le problème, beaucoup plus vaste, est que les musulmans généralement parlant, qui ne sont pas appelés « ISIS », « Taliban », « Boko Haram » ou « Al-Qaeda », commettent des actes similaires, et beaucoup plus fréquemment, bien que cela soit rarement mentionné par les grands médias.

Ainsi, bien qu’ISIS ait réclamé les attentats contre les églises égyptiennes lors des fêtes de Pâques, ce sont les imans égyptions qui, tous les jours, « prêchent la haine et la violence au public contre les chrétiens en employant de puissants haut-parleurs » ; ce sont tous les deux ou trois jours des musulmans qui persécutent les chrétiens ; ce sont, tous les jours, des musulmans qui provoquent des émeutes et tuent chaque fois qu’une rumeur révèle qu’une église va être construire, ou qu’un enfant copte a « blasphémé » contre Mohamet, ou encore qu’un chrétien fréquente une musulmane. Bref, tous les jours, ce sont des musulmans, pas « ISIS », qui font que l’Egypte soit le 21ème pays le pire au monde où être chrétien.

De même, bien que les talibans aient réclamé l’attentat de Pâques 2016 au Pakistan, ce sont tous les jours des musulmans qui font la discrimination, persécutent, asservissent, violent et assassinent des chrétiens presque quotidiennement au Pakistan. Ainsi, ce sont tous les jours les musulmans, pas les talibans, qui font du Pakistan la quatrième nation la pire au monde pour un chrétien, c’est-à-dire un infidèle non-musulman. Et bien que Boko Haram soit toujours responsable d’attaques plus spectaculaires contre les chrétiens et leurs églises, ce sont tous les jours des musulmans, y compris les éleveurs de bétail musulmans Fulani, qui font du Nigéria le 12ème pays le pire où vivre pour un chrétien.

C’est le véritable problème. Alors que les médias peuvent nommer les groupes terroristes responsables d’attaques particulièrement spectaculaires, bien peu osent reconnaître que les musulmans en général commettent des actes de violence et d’intolérance analogues contre les non-musulmans partout dans le monde. En effet, les musulmans de toutes races, nationalités, langues et circonstances sociopolitiques et économiques, pas uniquement des « groupes terroristes », sont responsables de la persécution des chrétiens dans 40 des 50 pays les pires au monde où être chrétien. Par conséquent, ce que les groupes « extrémistes », « terroristes » et «  militants » font n’est que le sommet visible de l’iceberg de ce que les musulmans font partout dans le monde. Consultez les rapports « Muslim Persecution of Christians » (Persécution musulmane des chrétiens), que je compile chaque mois depuis juillet 2011 et constatez de vous-mêmes la discrimination, la persécution et le carnage incessants commis quotidiennement par des musulmans contre les non-musulmans, en particulier les chrétiens. Chaque rapport mensuel contient des douzaines d’atrocités, qui, si elles étaient commises par des chrétiens contre des musulmans, recevraient une couverture médiatique 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Et cela se répète : les médias ne se contentent pas de dissimuler l’Islam en prétendant que les attaques spectaculaires commises par des groupes islamiques sur des non-musulmans sont définies, localisées et, surtout, « n’ont rien à voir avec l’islam », ils couvrent l’Islam en ne signalant pas la persécution quotidienne que les non-musulmans vivent entre les mains des musulmans de façon générale : des musulmans isolés, des gangs musulmans, des policiers musulmans et des gouvernements musulmans (y compris les amis et alliés « les plus proches » de l’Amérique, et tout simplement pas uniquement les « terroristes » musulmans. Ils n’osent pas appeler un chat un chat et offrir une image holistique.

Par conséquent, le monde doit continuer à souffrir de la terreur islamique. Non seulement ces mensonges ont permis à d’innombrables innocents d’être persécutés dans l’oubli dans le monde musulman, mais ils ont permis tout récemment à la même persécution d’entrer en Amérique et en Europe par l’immigration massive.

Le fait demeure : une vérité hideuse doit d’abord être reconnue avant de pouvoir être corrigée. Il est peut-être difficile de reconnaître une telle vérité : à savoir que l’Islam tout court, et non « l’Islam radical », favorise la haine et la violence contre les non-musulmans, mais ne pas le reconnaître ne fera que continuer à alimenter le mensonge, c’est-à-dire le djihad et la terreur.

En bref, le problème n’est pas tant l’« État islamique » que la haine islamique. Le premier n’est qu’une des nombreuses manifestations temporelles et historiques de la seconde qui, en tant que partie inhérente à l’Islam, dépasse le temps et l’espace.

 




Jack

Résistance républicaine Etats-Unis “Those who surrender freedom for security will not have, nor do they deserve, either one.” « Ceux qui sacrifient la liberté pour la sécurité n'obtiendront, ni ne méritent, ni l'une ni l'autre » Benjamin Franklin


12 thoughts on “Le problème, c’est la haine islamique

  1. hoplitehoplite

    Bien dit Jack.
    Tant que le médecin n’a pas diagnostiqué la pathologie, il lui est impossible de donner le bon remède, et quand un médecin refuse de poser le bon diagnostic il trahit le serment d’Hippocrate: » D’abord ne pas nuire »!!
    « Parmi les médecins, beaucoup le sont par le titre, bien peu par le fait » disait Hippocrate. Il en est de même de nos politiciens.

    1. Xtemps

      Oui, et le plus étonnant encore c’est que cela fait 1400 ans quand même que cela dure! cette histoire d’Islam, et que nos élus n’ont encore rien vu, est encore plus étonnant, cherchant même à camoufler les horreurs, des crimes commis contre l’humanité au nom de l’Islam, est encore étonnant!.
      De quoi sont fait nos élus pour accepter cette horreur en Europe, et de ne même pas prendre aucune protection, aucun gants, pour nous protéger avec çà, çà nous laisse pantois.
      Je ne suis pas superstitieux, mais là, nous pouvons que constater des bizarreries avec nos dirigeants, vraiment très étranges, en restant encore logique avec çà, et ces comportements et bizarreries là, sont général dans le monde entier, à ce demander si c’est pas nous qui divague là, c’est dingue!.
      C’était comme avec les camps de la mort Nazis, les gens n’y croyaient tout simplement pas, c’était pas possible des choses pareilles.
      Aujourd’hui, il doit y avoir des gens permis nous dans le même cas, nous devons raconter des couilles pour ces gens là concernant l’Islam, c’est là toute notre difficulté à nous tous les résistants de les convaincre, certains doivent nous prendre pour des demeurés.
      Je me rappel dans mon enfance, raconté par ma mère, que les gens qui avaient vu pour la première fois les camps de la mort au cinéma après la deuxième guerre mondial, certains étaient mêmes tombés dans les pommes dans les sales de cinéma à vois les horreurs, les gens n’auraient jamais crû de voir çà un jour dans leurs vies.
      C’est en se posant les bonnes questions, que nous arrivons à comprendre pas mal de chose, et vous vous posez pour le moment des bonnes questions, vous les résistants et pas seulement vous, l’éveille se fait partout autour de nous, en tous les cas cher moi en Belgique, les gens s’éveillent, d’autre pas encore et ne réalisent pas.

  2. Jean-Louis

    En effet, jack, c’est ce que je pense depuis le début.
    Que les élus et autres médias véreux soutiennent cette théorie (ce n’est pas ça l’islam), on peut à la rigueur le comprendre, c’est qu’ils y trouvent un sordide intérêt personnel.
    Mais que la majorité des Français moyens n’en tirent pas les conclusions adéquates, c’est incompréhensible. Pourtant, la haine est inscrite dans chacun des ces événements sanglants qui les interpellent. La haine est aussi présente dans la foi des musulmans, dans leur religion. Mais pour eux, la haine et un phénomène normal, au service de leur Dieu. Et du coup, ils ne se posent pas de questions.

    Mais les Français sont devenus des gens superficiels, abrutis par des décennies de matérialisme, de course à la consommation et d’absence d’ennemis déclarés. Leur propre haine envers cet islam dominateur et sanglant ne ressortira que quand ils seront au fond du trou. Et ils n’y sont pas encore car le pire est encore à venir.

  3. robertr

    la maladie est bien connue, le traitement aussi, mais la grosse difficultés, réside dans le fait que nous refusons (du moins pour une grande majorité )
    le diagnostic et sur-tous nous refusons de nommez la maladie!

    1. Reconquista

      Il y a surtout, comme l’avait dit je ne sais plus qui, que l’intelligence est mal répartie. Beaucoup de nos CONcitoyens ne font aucun effort culturel et prennent pour argent comptant ce que la fabrique du consentement politico-médiatico-judiciaire leur enfourne dans la cervelle.
      De plus, la position de crédule du système est confortable elle permet de se voiler la face et de croire que le problème est passager et que nos chers gouvernants vont régler le problème alors qu’ils en sont les responsables déterminés et sans excuses.
      Leur égoïsme combiné à l’illusion de la tranquillité qui leur est insufflé sont suffisants pour gouverner le troupeau bêlant des moutons dont il faut quant obtenir 50% des votes exprimés + 1 pour continuer de les gouverner. Pendant la campagne électorale les mensonges et les manipulations règnent en maîtres (voir élection de Macron écono nique), après les élections ils peuvent quasiment faire ce qu’il veulent au nom du peuple qu’ils ont bafoué. Il faudra bien qu’un jour les sanctions tombent.

  4. Anania de Schirac

    _ Analyse factuelle et vrais, incontestable, cher Jack, l’islam porte les gènes immondes du rejet envers tout ce qui n’est pas musulman, les Chrétiens et les juifs en premiers ainsi que les polyteistes et justifie par ces textes sectaires une absolution des criminels perpétrés par voix Divine.

  5. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Adhérer à l’islam, c’est adhérer à la haine de tout ce que nous représentons : Jérusalem + Athènes + Rome.

    C’est très frappant chez les convertis.

    A l’inverse, l’apostasie de l’islam est toujours un acte d’amour pour ce que nous sommes …

    1. Xtemps

      Oui, comme curieusement la haine de soi en Europe, l’islam arrive tirez vous pour lui, mais pas celles des autres politiquement correct et surtout musulmane.
      On dirait une superposition normalisé et égalisation à l’islam, Islamophobie en Europe, délit de Blasphème des musulmans, comme bien d’autres adaptations arrangés, appelés des accommodement raisonnables pour faire accepter l’islam de force, malgré sa laideur et ses horreurs.

  6. Jean-Francois Morf

    Le « notre père » des musulmans, récité tous les vendredis:
    « O Allah ! Accorde-nous la victoire sur les juifs, qui sont tes ennemis mais aussi les ennemis de notre religion ! (Amen)
    O Allah ! Fais périr les mécréants, les polythéistes (=chrétiens) et les ennemis de l’islam !
    O Allah ! Eparpille leur nation ! (Amen)
    O Allah ! Disperse leurs troupes ! (Amen)
    O Allah ! Détruis leurs édifices ! (Amen)
    O Allah ! Fais périr leur récolte ! (Amen)
    O Allah ! Rend orphelins leurs enfants ! (Amen)
    O Allah ! Rend veuves leurs épouses ! (Amen)
    O Allah ! Fais tomber leurs biens et leurs fortunes comme butin entre les mains des musulmans ! (Amen) ! »
    Satan est unique, intolérant, il prêche la haine des juifs, des chrétiens, de Dieu le père, de Dieu le fils, du Saint-esprit, et il se prétend le plus grand. Son unique prophète s’appelle Mahomet. C’est lui qui avait été prédit dans les évangiles sous le nom d’AntiChrist, futur faux prophète!
    Satan, c’est Allah, et c’est pas Dieu! Googlez: Allah Satan

    1. hathoriti

      IIs disent « amen » aussi, les muzz ? Je savais pas ! Mais vous avez bien dit : leur allah c’est Satan et comme ils ont la cervelle d’un insecte, ils ne le voient pas, ces imbéciles ! Et d’accord avec vous sur le mahomet, pseudo prophète, pseudo mystique, mais vrai assassin, vrai pillard, vrai obsédé (sexuel), vrai pédophile, en un mot…vrai tout ce que l’on hait !

  7. GAVIVA

    vanité tout est vanité..ben là POGNON POGNON tout est POGNON ( pétrole aussi…opium sans doute et d’autres encore)

  8. hathoriti

    le macron adore un dieu: mammon ! le dieu du fric, du pognon, du blé, du flouze, de la corruption…ça promet !

Comments are closed.