Depuis l’Algérie, je n’ai vu que trahisons sur trahisons ! Et lorsque nous les dénoncions, nous étions les fachos !


Depuis l’Algérie, je n’ai vu que trahisons sur trahisons ! Et lorsque nous les dénoncions, nous étions les fachos !

DE LA LUCIDITÉ, MÊME DANS L’AMERTUME !

 

     Depuis l’Algérie, je n’ai vu que trahisons sur trahisons ! Et lorsque nous les dénoncions, nous étions les fachos ! Je n’ai eu ni les honneurs, ni les distinctions, ni les promotions que je méritais… et ce qu’ont subi mes parents, ma famille et mon cercle d’amis a été similaire ! Et j’aurais espéré, pour certains d’entre-eux, qu’ils vissent une victoire patriote pour leurs derniers moments ici-bas, comme une juste récompense ! Même pas !

Ils vont encore subir ces socialistes au pouvoir, leurs délires idéologiques, leurs innombrables scandales de privilégiés du système, alors que leur chef était crédité de 4% de satisfaits ! Ils vont encore constater que ces prétendus « gaullistes » (que veut dire cette appellation de nos jours ?) sont finalement encore dans ce ridicule front républicain ; ce sont des rats qui quittent le navire au début, au milieu ou à la fin de ces sempiternelles pantalonnades ! Entre eux, ils ne savent même plus qui est qui, qui est où ! Mais quand on n’a aucune ligne politique véritable, authentique, quand on n’a aucune idée noble pour la France, comment s’étonner qu’ils perdent à chaque fois la boussole un peu plus ?

     Nous, les intègres, il nous a fallu faire beaucoup d’efforts pour mettre, tout au long de notre vie, nos peines et nos rancœurs de côté et voter parfois, faute de mieux, pour ces pleutres sans honneur, en espérant que, peut-être, cette fois-là… ! Que nenni ! Les mêmes déceptions confirmant leur hypocrisie ! Ils auraient trouvé normal qu’on soutînt Fillon s’il eût été au 2e tour, pour nous refaire le coup de Sarkozy ! Et ils ne sont même pas capables de nous soutenir ! Bien pire, ils se précipitent sans amour propre, chez leur prétendu adversaire pour, qui avoir portefeuille, qui un strapontin ! Donc, non seulement de faux adversaires (le célèbre UMPS), mais une absence totale de pensée patriotique, de convictions ! Ils sont donc avec Macron, l’homme au prompteur, l’homme hors-sol, l’homme qui dit tout et son contraire, mais avec l’idée fixe rivée sur le mondialisme, sur le dicktat de l’U.E. et la disparition de notre État souverain, sur le pouvoir des banques et l’oppression des sans-dents et leur exploitation en leur préférant de nouveaux venus, pour une France auto-flagellée avec leurs rengaines sur l’esclavage, la colonisation et ses crimes contre l’humanité ! Ils sont avec lui, sans avoir de plan véritable, cohérent, efficace contre le fondamentalisme islamique, contre les recruteurs de destructeurs de notre pays, notre continent, contre leur infiltration grâce à l’absence de frontières, l’absence de fouilles dans tous ces repères de racailles, l’absence d’emprisonnement, d’expulsions ! J’en ai plus que marre des uns pour l’illusion qu’ils donnent au peuple de parler en son nom, du haut de leurs privilèges, et ces seconds qui font croire qu’ils luttent contre les premiers ! Ils sont un des versants de l’être humain que j’exècre !! La Fontaine, avec toute sa saveur, nous avait bien dépeint tous ces vices, toutes ces turpitudes ! Et Bossuet nous avait bien mis en garde : « Dieu se rit des Hommes qui condamnent les effets dont ils chérissent les causes. » ! Tant que les endormis, les naïfs, les égoïstes et les couards ne comprendront pas que l’on est au bord du cataclysme et que ce n’est pas question de retraite à 60 ou 62 ans, d’euros ou d’écus, mais de guerre de civilisations, d’une guerre de sauvegarde de nos peuples face à la mondialisation, avec le tout argent au détriment des souverainetés nationales, de la défense d’une Histoire et d’une Culture, ils n’auront rigoureusement rien compris ! Et tant qu’ils penseront que lutter contre l’ennemi intérieur se fait avec des bougies et des fleurs, forts de 11 000 radicalisés, forts de tous leurs réseaux et leurs soutiens en France et en Europe et aussi, forts de leurs bases arrières (une soixantaine de pays islamistes), on touchera au grotesque du bisounours ! Tant qu’ils croiront que l’invasion migratoire est une chance pour notre pays en subissant la vision utopiste et suicidaire du matraquage politico-médiatique gauchisant, on frisera le délire ! Ils sont comme les socialo-communistes et pacifistes d’avant-guerre grâce à qui on a eu la débâcle ! En traitant les patriotes de « Va-t’en guerre ! », on était déjà insulté par les mêmes qu’aujourd’hui !

      Cela devrait être une qualité d’avoir raison plus tôt ! Eh non, nous sommes montrés du doigt, tels des parias sans-cœur, par ceux qui disent lutter contre la stigmatisation ! Nos politiques devraient démontrer que « gouverner, c’est prévoir » ! Eh non, ils l’ignorent, ils font leur infecte tambouille en se préoccupant de leurs petits et gros intérêts en pure démagogie, avec comme slogan « après moi le déluge ! ». Et ils profitent du soutien de tous ceux qui ont été placés par cette dictature de la pensée unique : les magistrats du « Mur des Cons », les enseignants et directeurs d’établissements publics, les hauts-fonctionnaires et présidents d’Université et cette quantité impressionnantes de journalistes formatés qui ne se dissimulent même plus pour se transformer en procureurs ! C’est une honte ! Quand on voyait les devantures de kiosques à journaux et de bureaux de tabac avec les unes de magazines et quotidiens avec une seule photo, celle de Macron, on pensait à de vrais panneaux d’affichage et on se serait cru en pays totalitaires, Corée du Nord ou Chine ! Spectacle dramatique et affligeant ! On avait le choix entre Macron et Macron ! D’ailleurs idem sur des panneaux électoraux et devant des piles de bulletins de vote ! Un seul postulant pour gouverner ! Sur les chaînes radios et télés, les sourires et yeux doux complices pour “Chouchou”, et toujours les mêmes questions perfides pour la fille du père ! Les mêmes débâts entre “spécialistes” du même avis et “experts de l’extrême-droite” (sic) : “Que faire pour lutter contre le Front National ?”.Et, comme si celà ne suffisait pas, des documentaires et des fims à charge ! Qui les dénonce ? Qui s’en scandalise ?!

       J’ai fait preuve de courage et d’abnégation toute ma vie, comme ma famille ! On a pâti de nos qualités en étant vilipendé et banni par tous ces gens parvenus grâce à leurs défauts décrits ! Eh bien, je ne veux pas que mes qualités soient perverties en masochisme !

     Je cède volontiers ma place à d’autres, plus jeunes, intègres, et leur souhaite bien du plaisir ! J’ai suffisamment donné !

 





18 thoughts on “Depuis l’Algérie, je n’ai vu que trahisons sur trahisons ! Et lorsque nous les dénoncions, nous étions les fachos !

  1. GeorgesGeorges

    Je partage votre amertume. L’inconséquence cedex au grotesque. Malheureusement cela dure depuis 58 ans et non depuis 40 ans. L’alliance qui nous amène au macronisme et de même nature que celle du gaullisme avec les communistes porteurs de valises. Elle prospère par le mensonge et la diabolisation des patriotes. L’universalisme à la française est battu en brèche par l’internationalisme marxisant et le mondialisme à l’américaine. Nous abandonnons notre pays et ses populations à l’ennemi comme le fameux épisode du Massilia et la desertion à Londres.

  2. Alexcendre 62

    Professeur Ancien d’Algérie et pensant exactement la même chose que vous sur le sujet développé , je vous remercie de l’avoir parfaitement décrit , témoignage d’une parfaite lucidité des choses de la France . J’en fais quelques exemplaires pour les distribuer a ma famille et mes amis , il n’est pas exclus que je n’en fasse pas un ou deux exemplaires en plus pour une tentatives vers des bornés de ma connaissance .Bien que je considère qu’ils soient irrécupérables ,leur position bloquée et leur culture de gauche est devenue un tel handicape en recherche de vérité que cela me fait penser a ce que fut la conséquence de la stérilisation sur ma chienne , Je suis in tantinet méchant je le sais mais encore très très loin de ce qu’ils font subir a la France .
    Merci Professeur

  3. Allan Wagos

    Que dire de plus que ce qui est écrit ..tout est là résumé en quelques mots;

    je rajouterai que nous sommes mal barrés ( passez moi l’expression ) je ne suis plus tout jeune, j’ai fait l’Algérie comme tous les gars de ma génération, le hasard a voulu que j’épouse une Pied Noir comme on disait, mais rencontrée en France quelques années après l’indépendance .

    Fille d’honnêtes petits fonctionnaires de là bas….elle est horrifié de voir ce que la France est devenue, et en phase de retrouver dans la situation qu’elle avait vécue : La valise ou le cercueil !!!! Oui voilà, vu que nous basculons dans l’islam radical , et que Macron a été élu par ces barbares à qui l’on donne un chèque en blanc !!!

    Vous pensez bien qu’il est devenu leur otage, avec la complicité de tous ces lâches donneurs de leçons d’humanisme à la sauce Marxiste …

    Je pense à mes petits enfants et dans le monde dans lequel ils évoluerons ..

    Pour les plus grands en âge de raisonner, ils essaient de se situer entre ce que l’on leur apprend au collège ou au lycée, et l’histoire réelle, pour les plus jeunes , eh bien ma fois, je ne serai peut être plus là, mais il faudra qu’ils fassent avec, comme nous avons fait avec du temps où la France durant trente années se reconstruisait d’un cataclysme !!!!

  4. Allan Wagos

    Excusez les quelques fautes, j’ai la mauvaise habitude de poster avant de me relire !!!!

    1. Loïc Mansard

      J’ai donné une réponse commune aux lecteurs qui m’ont si aimablement complimenté! Quant aux fautes, qui n’en laisse traîner une? Et cette époque où le « tout faire rapidement »
      nous ôte les bons réflexes, vous avez raison, de se relire! Et pour que l’on soit quitte, il en est une, non de mon fait, mais qui s’est glissée dans mon texte: « vilipender » ne prend qu’un « l »!!! Bien cordialement.

    1. Loïc Mansard

      J’ai fait un remerciement commun aux lecteurs et leurs commentaires élogieux. Mais puisque vous le diffusez, excusez mon futur lectorat pour la faute sur « vilipendé » qui s’est glissée malencontreusement! Que la petite leçon de français parachève celle de patriotisme! Bien chaleureusement. L. Mansard

  5. Loïc Mansard

    Je remercie les témoignages de ces lecteurs me félicitant pour mon article! Et ces témoignages reflètent la chose suivante: les vécus douloureux de ceux qui ont vécu là-bas, ou de ceux qui les ont soutenus dans l’épreuve, sont encore ceux-là mêmes qui sont aujourd’hui lucides sur la situation! Alors certes, ils ne sont plus les seuls, bien heureusement! Nombre ont ouvert les yeux, mais combien d’aveugles, de chloroformés et de collabos dans une situation désormais analogue!! Permettez-moi de compléter aussi par cet exemple: 1968, où l’on a vu un pouvoir gaulliste inexistant, les Français terrés chez eux, et seul des étudiants de droite faire le coup de poing contre les gauchistes occupant les facs; et ces étudiants étaient aussi étiquetés de « fachos »…et De Gaulle, désemparé, a rejoint Baden-Baden et le général Massu pour prendre conseil et réconfort; le général Massu qui s’était opposé à lui lors des barricades d’Alger pour dénoncer la promesse parjurée de de Gaulle; Massu, encore un facho! C’est devenu risible, en regardant l’Histoire rétrospectivement de manière objective, lorsque l’on voit, à la fin de ces émeutes incontrôlées, De Gaulle, l’armada de ministres, et les gaullistes tous apeurés chez eux pendant un mois, parader aux Champs-Élysées! Bien cordialement à vous!

  6. Baribal

     » Il n’y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir « . Ce dicton pourrait résumer l’attitude délirante de trop nombreux concitoyens (sans jeu de mots). Je me suis souvent posé la question :  » d’où cela vient-il ? « . La France, pays millénaire chargé d’Histoire et d’esprit, symbole de liberté, cette France serait peuplée d’imbéciles et de lâches ?

    Je pense que le basculement des mentalités a eu lieu après la première guerre mondiale. Il résulte de la combinaison de deux facteurs; le traumatisme causé par le conflit et le développement du socialo-communisme.

    Les Français ont subi avec violence la nouvelle agression allemande et le massacre à grande échelle de nos soldats et civils. La « der des ders » était un espoir pour un peuple épris de liberté et de vie. Le soulagement qui suivit l’armistice du 11 novembre était plus que justifié. Les Français s’étaient battus comme des lions et aspiraient à la paix des braves. L’esprit guerrier restait, mais sans bellicisme aucun.

    Ce qui a parasité la légitimité de ce sentiment pacifiste fut la montée de la gauche française et internationaliste dont le point de départ fut la révolution bolchevique. Cette révolution a répandu son venin communiste dans les premières années 20. Sous prétexte de ne pas participer aux guerres capitalistes, les communistes prônaient un pacifisme aveugle auprès des ouvriers et paysans, chair à canon des patrons et des bourgeois. Ce pseudo-pacifisme a abouti à la démobilisation morale de la population et de la plupart des politiques qui ont sombré dans le pacifisme naïf sous le Front populaire socialo-communiste. La seconde guerre mondiale, la perte de l’Indochine, de l’Algérie etc ont parachevé la disparition de tout patriotisme chez de nombreux Français.

    Aujourd’hui, nous sommes confrontés à des générations de capitulards, confits dans la graisse d’oie du gauchisme, bien au chaud dans le confort moral de leur aveuglement.

    1. Loïc Mansard

      Merci pour votre bonne analyse et cette recherche de ce qui pourrait expliquer la perte de ce sentiment porté à la patrie et du désir de la défendre et se battre pour elle. Et à mon tour de compléter vos propos ou de réinsister sur les miens: la propagande est matraquée tout le temps et partout, par les enseignants formatés, les écoles de journalisme, Sc. Po, ENA, la presse écrite et audio-visuelle! Vous parlez du communisme, mais nos jeunes ne connaissent que les camps de concentration du nazisme, les autres leur sont inconnus, comme le Goulag, ceux avec les Khmers rouges, ou les Gardes Rouges…Les plus de cent millions de morts sont ignorés au point que l’on peut arborer l’image sacralisée de Mao ou du Che…imaginons l’image d’Adolf sur des tee-shirt ou sur des posters!! On voit bien que l’on a décidé d’imposer une vision totalement parcellaire et déformée de l’Histoire!

  7. Pontcarral

    Merci Monsieur de cet article.Vous y exprimez mieux que je ne saurais le faire des sentiments qui sont les miens.J’ai quitté la France après la fin de l’Algérie française,où j’ai servi de 1958 à 1961 dans l’un des régiments dissous de la 10e DP.
    Je n’aurais jamais cru celui qui m’aurait dit que je verrai l’agonie de la France.
    Je tremble devant ce monde qui vient pour mes petits enfants et surtout mes deux petites-filles.
    J’essaye de garder espoir en l’avenir et ce n’est pas facile.
    Vifs remerciements d’un vieux « facho »bien prêt à faire son dernier saut.

  8. frejusien

    Merci pour cet article qui dépeint très bien ce que beaucoup ressentent et ont compris, tout y est,
    cela nous touche énormément, car c’est à la fois sorti du cœur et de la raison,
    merci à vous, mais le combat n’est pas fini, il ne faut pas désespérer,
    attendons les jours à venir et préparons-nous pour la suite

    1. Loïc Mansard

      Merci pour votre compliment, et vous avez raison d’ajouter une pincée d’optimisme au côté désabusé de mon article! Mais si cette amertume est là, elle est consécutive non pas à ce qui est, à tort, qualifié comme une défaite, mais parce qu’elle fait suite à une succession de défaites, de trahisons, de dénigrements des valeurs. Elle est là aussi pour dénoncer cette pression de plus en plus grande de la dictature de la pensée unique à laquelle nos politiciens et journalistes sont asservis! Mais, pour prolonger votre lueur d’espoir, raison de plus pour se battre! Se battre à condition de ne pas se tromper d’adversaires, de savoir faire corps, car ce qui est oublié ou occulté, c’est que l’ennemi est là, avec une guerre larvée.

  9. Rudolph

    Merci Professeur pour votre émouvant témoignage; nous sommes nombreux à partager votre dépit , mais ce triste moment pour notre pays et ses patriotes aura une fin, et chaque jour qui passe nous en rapproche, inexorablement.La vague patriote met du temps à gonfler, elle a devant elle 50 années de propagande quotidienne multimédia, mais elle enfle, elle enfle et va déferler dans un tsunami.Courage et tous aux urnes pour Marine en Juin !

  10. Chris2aChris2a

    Bonjour Loic et tous les autres Résistants !
    Merci d’avoir « osé » cet article !
    Nous en sommes arrivés à un tel point de désinformation et de francophobie qu’on peut s’interroger sur son propre niveau personnel de fachisme ou de racisme/égoïsme– ce qu’ils s’évertuent de faire croire– si l’on est d’un avis contraire à celui de la doxa majoritaire…
    La mondialisation folle, sans contrainte, débouche sur le dumping social et la concurrence déloyale… et nos ateliers ferment les uns après les autres…
    C’est pas leur maqueron qui s’opposera à ça …car la finalité de toute cette « élite » est de concourir au meilleur retour sur investissement …
    J’attendais une condamnation du crime d’Etat commis par la France à l’égard des centaines de milliers de supplétifs de l’Armée française que nous avons désarmés, puis livrés-avec leur famille- aux égorgeurs du FLN, ainsi qu’à l’égard des centaines d’oranais laissés sans protection et qui ont fini égorgés sous les fenêtres des casernes de soldats français le 5 Juillet 1962 …avec la complicité du Gal Katz …
    Hé bien, non ! Le futur Président de la République française a préféré parler d’un crime contre l’humanité qui, pourtant, n’a jamais existé puisque la présence française s’est au contraire traduite par le quintuplement de la population autochtone !!…
    Mais bon, c’est vrai que s’il ne s’informe qu’en lisant Charly hebdo ou l’Obs…
    Encore Bravo Loïc !

    1. Loïc Mansard

      Touché par votre témoignage, qui mérite d’être rappelé! Il est clair que des trahisons, là-bas, il y en a eu beaucoup, et que l’on n’hésitait pas à faire tirer 2000 cartouches en un quart d’heure le 26 mars 62 sur la population algéroise sans arme…et même à l’aide de l’aviation! Mais il y eut nombre de généraux et d’officiers qui ont gardé leur honneur, plutôt que de trahir, et ce furent aussi des fachos emprisonnés, voire fusillés! Et la trahison finale suprême fut effectivement ce non-respect, des accords d’Évian avec toutes les horreurs, dont celle d’Oran! Je suppose que Bidault, chef de la Résistance à la place de Jean Moulin, c’était aussi un facho, que le commandant de Saint Marc, jeune adolescent résistant, sorti des camps de Buchenwald pesant 35 kilos, était encore un facho… la liste est hélas, très longue! Merci à vous de me permettre de rapporter ces cruels moments d’Histoire jamais évoqués sur nos médias! C’est moins grave que l’affaire Théo!

  11. frejusien

    ça , c’est sûr !
    moins grave que l’affaire théo !
    on efface notre histoire et on se cristallise sur les qq très rares cas du présent qui peuvent servir à culpabiliser et museler le français colonisé sur son propre territoire,
    Remettons les faits en lumière, cela permet d’avoir une vision plus claire de ce qui se passe réellement
    encore une fois bravo monsieur le professeur !

Comments are closed.