Macron va mettre la France à la diète pour rembourser les intérêts de notre dette aux multimilliardaires


Macron va mettre la France à la diète pour rembourser les intérêts de notre  dette aux multimilliardaires

Silencieux pendant la campagne, les gardiens de la dette se rappellent au bon souvenir des Français
https://francais.rt.com/economie/38177-silencieux-pendant-campagne-gardiens-dette-union-europeenne
9 mai 2017

Le sujet a largement été escamoté pendant la campagne pourtant, la France doit payer aux détenteurs de la dette quelque 60 milliards d’euros d’intérêts. Malgré l’orthodoxie budgétaire annoncée par Emmanuel Macron, Bruxelles enfonce le clou.

Les Français pensaient faire «barrage au fascisme», mais il semble qu’ils aient voté pour que les détenteurs de la dette française – fonds d’investissements, banques françaises mais aussi étrangères – soient assurés d’être payés rubis sur l’ongle.

Le sujet a soigneusement été évité pendant l’entre-deux-tours, mais il n’a pas fallu 24 heures après l’élection d’Emmanuel Macron pour que les dirigeants européens, plutôt silencieux sur le sujet jusque-là, ne se fassent entendre et rappellent les contribuables français à leurs obligations contractuelles. Non élu, mais désigné collégialement par les chefs d’Etat et de gouvernement, le commissaire européen à l’Economie, Pierre Moscovici, a rappelé à Emmanuel Macron que la France était sous le coup d’une procédure pour déficit excessif (PDE) et devait ramener durablement le déficit budgétaire sous la barre des 3% du produit intérieur brut (PIB).

Emmanuel #Macron et l’inflation des promesses électorales
ANALYSE : https://t.co/Liq3v1quQBpic.twitter.com/6yyYeJKf3O— RT France (@RTenfrancais) 26 avril 2017

Il a ensuite ajouté que la France n’avait qu’un effort «très minime» à faire pour se maintenir sous la barre de 3% en 2018. Le commissaire européen et ex-ministre des Finances français socialiste s’est par ailleurs dit confiant qu’Emmanuel Macron tiendrait «ses engagements de campagne» et respecterait les critères européens.

La veille, c’est Jean-Claude Juncker qui s’en faisait l’écho, déclarant : «Les Français dépensent trop». Comprendre, il faut s’assurer que la dette sera bien payée, alors que le ratio dette souveraine française sur produit intérieur brut approche dangereusement les 100%. Rapportée à la richesse nationale, la dette de l’ensemble des administrations publiques françaises, mesurée selon les critères de Maastricht { http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=40&date=20160930 }, atteignait ainsi près de 98,4% du PIB en 2016.

Les marchés avaient déjà anticipé l’élection d’Emmanuel Macron

Pourtant, les bourses mondiales n’ont quasiment pas bougé au lendemain de l’élection. Reposant sur le principe du pari sur une situation future, et des profits à en tirer, les marchés financiers avaient donc déjà intégré la victoire du candidat d’En Marche!. Le programme d’Emmanuel Macron, pro-européen, prévoit la suppression de quelque 120 000 fonctionnaires, ainsi qu’une augmentation de la CSG, qui tout en permettant à l’Etat de dépenser moins, rassure les opérateurs financiers quant aux risques d’une crise de la dette souveraine. «C’est comme si les investisseurs savaient depuis longtemps comment ça allait se terminer», a reconnu un investisseur cité par l’AFP.

Dette de la #France : le spectre d’un second tour #LePen/#Melenchon effraie les marchés https://t.co/0bDWXpe0Xrpic.twitter.com/3Xl1edrFgi— RT France (@RTenfrancais) 14 avril 2017

Aussi, sur le marché dit obligataire – celui où les entreprises comme les Etats émettent des titres de dette – le taux d’emprunt français à 10 ans a-t-il terminé en séance le 8 mai à Wall Street à l’équilibre, à 0,845%, tandis que l’écart de taux de la dette allemande, considérée plus sûre par les marché à même échéance, continuait à se réduire, un mouvement amorcé depuis le premier tour. Alors que cet écart, spread en jargon financier, commençait à croître dangereusement avant le premier tour { https://francais.rt.com/economie/36838-dette-france-spectre-second-tour-le-pen-melenchon-marches}, il s’est resserré à l’ouverture des marchés ce 9 mai, atteignant un plus bas depuis la mi-décembre 2016.

Les investisseurs peuvent donc dormir tranquille, il semble que l’on touchera d’abord aux dépenses de l’Etat avant de remettre en cause le paiement des intérêts de la dette. C’est dans ce but que le déficit doit être contenu sous la limite des 3%, afin que les Français restent solvables. La France devra trouver quelque 200 milliards d’euros sur les marchés financiers rien que pour 2017. A la fois pour combler le déficit budgétaire annuel de l’Etat, mais aussi faire «rouler» la partie de la dette existante arrivant à échéance.

Lire aussi : «Les Français dépensent trop» : Juncker veut que Macron réduise la dépense publique
https://francais.rt.com/france/38149-francais-depensent-trop-juncker-veut-macron-reduise-depense-publique

Note de Christine Tasin

La dette ? Elle est passée de 1700 à 2300 milliards en 5ans grâce à Macron et Hollande

http://resistancerepublicaine.eu/2017/02/08/hollande-et-macron-ont-fait-passer-la-dette-de-la-france-de-1700-a-2300-milliards/

http://resistancerepublicaine.eu/2015/12/27/la-france-a-2200-milliards-de-dette-presque-100-du-pib-chronique-dune-catastrophe-annoncee/

 

Le pire ? C’est qu’on s’endette pour accueillir les clandestins…

http://resistancerepublicaine.eu/2015/09/18/le-gouvernement-emprunte-529-millions-deuros-pour-les-refugies-et-nous-remboursons-la-dette/

 

Pour s’en sortir avec la dette, deux solutions.

La dette à la grecque, version Merkel. Réduction des retraites, des salaires, augmentation du temps de travail, départ en retraite retardé, vente du patrimoine…

http://resistancerepublicaine.eu/2016/12/07/merkel-exige-que-les-grecs-se-tuent-au-boulot-pour-rembourser-la-dette-la-mort-de-leuro-est-inevitable/

La solution de Maxime, qui tient la route mais qu’un Macron n’appliquera jamais, il serait fâché à mort avec ses petits amis de la Haute finance et Juncker le fesserait.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/25/vive-la-dette-plus-elle-augmente-et-plus-lheure-de-la-justice-populaire-approche-pour-les-traitres/

 

 




Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


8 thoughts on “Macron va mettre la France à la diète pour rembourser les intérêts de notre dette aux multimilliardaires

  1. Dunois

    Ne perdons pas de temps à décrire avec des milliers de mots ce qui va arriver. Ca se résume en quelques mots. Macron va détruire la France, les français, et ceux qui ont voté pour lui. Ca vous paraît clair comme ça ? La seule solution, c’est de lui donner un nouveau nom : Kennedy et d’attendre patiemment qu’un dévoué lui fasse un gros trou dans la tête, c’est tout ce qu’il mérite. On avait une seule chance de s’en sortir mais le scrutin a été truqué pour que cette petite merde soit élue. Il n’est pas élu. Il a volé le rôle qui ne devait en aucun cas lui revenir.

  2. cayssials

    ces deux enculés seronts pas touchés par le remboursement de la détte qu’ils ont eux même créer

  3. cayssials

    les pauvres cons de francais et d’européens qui vont encore casquer
    quelle bande d’ordures
    Voyez vous les boches sont partis le cul sérrer en 45
    MAIS EUX N4ONT PAS LAISSER DE DETTES

  4. dupont

    Tout faire pour faire barrage a Macron voté nombreux contre ce guignol sinon çà va être la soupe pour les travailleurs … si vous lui faite pas Barrage ne venez pas vous plaindre ensuite…

  5. NICOLAS F

    Quelle photo ridicule.Toute la différence entre pornographie européenne et érotisme à la française est dans ce cliché
    Franchement,les mecs,ils n’ont pas peur de nous prendre pour des c…….

    (baiser sur le crâne inventé par Barthès champion du monde football )

  6. CASSANDRE

    LE LIVRE D’EVA JOLY ARRIVE A POINT POUR DEMONTRER QUE NOUS AVONS ETE SPOLIES.
    Les peuples d’Europe sont minés par la dette, alors que des financiers mafieux au luxembourg aidés par Mr JUNKER ont détourné des sommes faramineuses.

Comments are closed.