Les Africaines n’ont qu’à utiliser des contraceptifs ! Facile à dire…


Les Africaines n’ont qu’à utiliser des contraceptifs ! Facile à dire…

En réponse à cet article, http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/06/est-ce-notre-faute-si-les-africains-refusent-contraception-et-planning-familial/ , je voudrais dire la complexité du problème.

La majorité des femmes africaines n’ont pas les moyens de se payer la contraception, même quand elles peuvent la trouver en pharmacie. La vente en pharmacie des contraceptifs qui n’est pas généralisée et qui n’est pas près de l’être. Elles se demandent à chaque jour, musulmanes comme chrétiennes, ce qu’elles vont donner à manger à leurs enfants, qu’elles en aient 2 ou 8 à nourrir. Quant aux hommes, pas question de vasectomie, pas plus pour les chrétiens que pour les musulmans. La majorité des Africains n’ont même pas les moyens de se soigner contre la malaria. Un très grand nombre d’entre eux n’ont pas les moyens d’acheter les antipaludiques ou encore des moustiquaires. Alors, la contraception…

La contraception est perçue comme un problème de femmes seulement. Les hommes s’en fichent. Que les petits crèvent de faim, ce n’est pas grave, pourvu qu’eux, ils aient à manger. Ils font de trop nombreux enfants, que la mère soit d’accord ou pas; des bébés, dont beaucoup, ne survivront pas au-delà de l’âge de 5 ans. Sur 6 à 12 grossesses en moyenne par femme, il en survivra bien quelques-uns. Ça, c’est pour les monogames. En Afrique, au Proche-Orient et en Asie, là où les mariages sont polygames, un homme peut avoir 4 femmes, sans compter les maîtresses ou les concubines. La moyenne de naissance est de 6 à 9 enfants par femme en Afrique subsaharienne. Faites le calcul démographique.

La population de ces pays est à crever de faim. Pas de travail. Il s’agit souvent de pays où il existe des guerres ethniques ou régionales ou encore des pays dirigés par des dictateurs ou des régimes corrompus jusqu’aux policiers dans la rue ou sur les routes. Pas surprenant que les jeunes veuillent tous venir en Europe, peu en importe le moyen. En Europe, il y a l’aide sociale, l’aide aux logements, les soins de santé gratuits et l’école gratuite. Il n’y a rien de tout cela en Afrique. L’Europe est l’Eldorado pour eux. Si j’en juge par le beau Théo et son cul défoncé, même pas besoin de travailler au SMIC. Frauder le gouvernement suffit.

En Afrique, historiquement et présentement, ce sont majoritairement les femmes qui travaillent aux champs et construisent une économie viable dans les villages et les villes, contrairement à l’Europe où un homme met toute sa fierté à travailler et à faire vivre sa famille, avec l’aide de sa femme, un seul salaire ne suffisant plus maintenant.

En Afrique, il semble que la majorité des  hommes ne foutent rien, à part faire des enfants et pour certains violer les femmes ou les adolescentes. En campagne comme en ville, une femme ou une fille ne peut même pas sortir pour aller faire pipi, faute d’installation sanitaire, sans risquer de se faire violer. En Inde, c’est pire. Une fillette s’est fait violer dans les toilettes de son école, en ville. Dans ces pays, la prédation sexuelle est une norme sociale.

https://www.unecartedumonde.fr/2013/07/la-carte-du-monde-de-la-polygamie/

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?langue=fr&codePays=FRA&codeStat=SM.POP.TOTL&codeStat2=x

https://fr.actualitix.com/blog/taux-de-naissance-brut-en-afrique.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/naissances-voila-nouveau-visage-france-que-dessinent-chiffres-insee-laurent-chalard-xavier-saincol-2835552.html

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1014848/pays-maternite-tue-femmes-avortement-decret

https://www.scienceshumaines.com/la-femme-africaine-bete-de-somme-ou-superwomen_fr_14398.html

http://www.20minutes.fr/monde/1080077-20130115-inde-fillette-7-ans-violee-toilettes-ecole-directrice-arretee

http://www.20minutes.fr/monde/1391401-20140602-viols-inde-comment-toilettes-devenues-enjeu-securite-majeur

https://www.amnesty.be/je-veux-agir/agir-en-ligne/signer-en-ligne/node/6047




Cécile Comeau

L’ancêtre de mon père est arrivé de France en Acadie en 1632. Celui de ma mère est arrivé en 1671 en Nouvelle-France (Québec). La famille de mon père a quitté l’Acadie conquise par les Anglais pour la Nouvelle-France (Québec). Elle refusait de vivre sous un régime anglais. La pauvre, l’histoire l’a rattrapée en 1759. Nous résistons depuis au Québec...


18 thoughts on “Les Africaines n’ont qu’à utiliser des contraceptifs ! Facile à dire…

  1. Nagau06

    Et pour un homme, plus il a d’enfants plus c’est un gage de sa virilité..critère le plus important…

  2. Horizon

    Bah, comme toujours, « on » essaiera de nous apitoyer en publiant des photos d’enfants squelettiques et de mères aux yeux de fantômes, usées par des grossesses à répétition… A 25 ans, elles en paraissent soixante !
    Et les cons d’Européens tomberont dans le piège…

    1. Réponse pour Horizon

      Bonjour .

      « Et les cons d’Européens tomberont dans le piège… »

      Oui et ce pour une raison simple :
      Lorsque la majorité des gens sont sous le coup de l’émotion ils ne réfléchissent pas .
      Le sentiment , le feeling , l’instantané , le cœur , prennent le pas sur la raison , la logique , le rationnel , la tête et la pensée sur le long terme .
      C’est une sorte de muselière psychologique .
      Aujourd’hui le pragmatisme , la logique , le bon sens sont devenus des défauts .
      Et au final c’est nous qui paierons pour l’irresponsabilité , la perversité et la sauvagerie des autres et également pour l’utopisme naïf et émotif des nôtres .

  3. NICOLAS F

    Les assos,la croix rouge,l’onu,tout ce fric pourrait servir pour fournir contraception gratuite ou opérations médicales.Comment ils ont fait les chinois? Ils n’étaient pas si riches quand la politique de l’enfant unique a été mise en place .
    Non,le problème c’est l’islam et un peu le pape aussi,quand même qui pourrait prendre position là dessus,même si les catholiques sont en minorité.Ce serait un bon geste exemplaire.
    Dans tous les cas c’ est une régression terrible pour la condition des femmes dans le monde .
    Cela veut dire que les femmes n’ont aucune valeur ,les enfants non plus.
    Malheureusement cet état d’esprit va faire son retour dans toutes les sociétés du monde entier.
    Réveillez-vous les feministes,la peste est de retour !

  4. jeanne

    Tous es médecins qui partent soigner dans les »pays pauvres »
    Ils ont bonnes onscience,j’en connais un ,il a même ete décoré , je lui avait dit d’informer et d’aider les femmes , de les steriliser avec leur consentement quand elles ont eu 4 enfants ( cela se fait sur les citoyennes européennes sans problème ) Mais non , il faut respecter leur coutumes ,outré le médecin !
    A noter qu’il part loin pour aider mais ne s’occupe pas des malades pres de chez lui et même parmi ses amis tres proches .
    Donc pour nous :
    Contraception
    ligatures des trompes
    avortement à gogo
    pub pour nous freiner dans notre renouvellement de population
    et eux …..on les pousse presque à se multiplier …
    vous comprenez à présent , le VRAI problème ?

    1. Amélie Poulain

      Eh oui….. il y a une ambiguïté quelque part…. je l’ai toujours dit aussi. Cela doit leur donner bonne conscience mais j’ai eu l’occasion de rencontrer une de ces associations… et pas vu plus d’humanité, peut-être moins, ils avaient dû la réserver pour « là-bas ».

  5. reuri

    Qu’en dit l’imam bergoglio qui condamne les programmes de contrôle des naissances en afrique.
    Au lieu d’encourager les pondeuses qui ont des portées au kilotonne, il ferait mieux de favoriser les discours responsabilisants.

  6. JC. P.

    Pour avoir dit, il y quelques années que  »la bite des noirs est la cause de la famine en Afrique ». Pascal Sevran (que je n’apprecie guère) s’etait fait lyncher de partout dans tous les merdias.
    Force est de constater qu’il n’avait pas tout à fait tort. Il avait juste eu le tort de l’écrire dans un de ses livres.

  7. Marie

    « En Afrique, historiquement et présentement, ce sont majoritairement les femmes qui travaillent aux champs et construisent une économie viable dans les villages et les villes, contrairement à l’Europe où un homme met toute sa fierté à travailler et à faire vivre sa famille, avec l’aide de sa femme, un seul salaire ne suffisant plus maintenant ».

    Donc, on peut considérer que maintenant en Europe, un salaire ne suffit plus pour vivre parce qu’il faut nourrir, soigner, entretenir toute la misère du monde. Et après il faudrait qu’on aie pitié, non mais arrêtez de nous prendre pour des buses, les africains ne foutent rien à part se reproduire, c’est peut-être de notre faute aussi si ce sont de grosses feignasses ? Qu’on les stérilise, même sans leur consentement puisque c’est nous qui les faisons bouffer, ras le bol des bisounours et le mythe du pauvre africain jamais responsable de son sort.

    1. Amélie Poulain

      Tout à fait. Je ne vois pas au nom de quoi ce serait des humains incapables de se prendre en charge au point que l’on soit obligé de les assister à vie… Qui pourrait changer leur pays sinon eux ?

      Petite anecdote vue dans un très intéressant documentaire :

      Un jeune africain dans un village, méritant, heureux de faire des études, qui se trouve brutalement coupé de toute possibilité de les poursuivre.

      Ingénieux (il voulait être ingénieur), il se met avec des moyens de fortune à penser le projet d’installer une pompe pour l’eau qui manquait dans son village.

      Moqueries de la part des villageois qui le tournent en ridicule et le laisse faire, pendant une année,… tout seul, ce qu’il a le projet de faire.

      Un an plus tard, une belle fontaine marche et tout le monde en profite…..

  8. Sandrine

    @Reuri
    Vous vous trompez, le Pape est OK avec la contraception, il a même été critiqué pour avoir dit que les femmes ne devaient pas se comporter comme des lapins !
    De manière générale tous les papes sont pour la paternité et la maternité responsable, depuis la seconde moitié du XX ème siècle.
    Bergoglio ceci dit n’est « pas ma tasse de thé » vu sa position pro-immigration, mais c’est une autre question.

  9. carodu75

    il serait temps qu’ils se rendent compte, les africains, que les réserves de la planètes ne sont pas éternelles, et qu’en partie à cause d’eux, nous ou nos descendants allons nous serrer la ceinture un jour car les réserves de la terre ne pourront nourrir toute la population. Ils ne vont pas procréer à l’infini ? si ? ben alors faut les stériliser à l’insu de leur plein gré ?
    Les Français se sont réguler au début du XXème siècle, lorsqu’ils ont compris qu’ils ne pouvaient pas nourrir leurs enfants (à l’époque, les familles comptaient 10,12 ou plus d’enfants), les coutumes des africains, on s’en fout, ils mettent tous les habitants de la planète en danger, juste pur leur ego, il faut vraiment arrêter de les encourager à avoir des enfants à tout va. De plus, je pense qu’ils s’en sortiraient beaucoup mieux dans leurs pays respectifs. La Chine l’a fait pour des raisons pleines de bon sens.

    1. Mar

      Hem, en attendant c’est facile d’accuser les Africains qui vivent de trois fois rien, pendant que nous sommes gavés des produits de la société de consommation : viande tous les jours, friandises dégoutantes ( mars, Twix, etc) à gogo, nos agriculteurs qui se suicident parce qu’on ne les paye pas le prix de revient de leur production, télé, smartphone, ordinateurs. Obsolescence programmée de quasiment tous nos produits.
      La surpopulation en Afrique est un problème, mais ce n’est une partie du vrai mal qui ronge la planète.
      Quand nos terres seront épuisées par la culture intensive et la course au profit, qu’il deviendra difficile de trouver de l’eau potable…..

  10. Anne Lauwaert

    C’est pourquoi il faut faciliter l’accès à la stérilisation volontaire (dont nous bénéficions) autant pour les hommes que pour les femmes – cela permet une vie sexuelle normale, moins d’enfants, mieux nourris et mieux éduqués et plus de liberté et de santé pour les femmes. Il faut lire le professeur Etienne Vermeersch.

  11. Chris2aChris2a

    Au risque de passer pour un radoteur, je me répète :
    L’avenir de notre planète passe par la décroissance, tant industrielle qu’agro-alimentaire et par la dénatalité !
    Les gros machins que sont l’ONU, l’UE et autres bidules devraient conditionner leur aide en tout genre, à la mise en œuvre d’une politique autoritaire de limitation des naissances.
    La Chine l’avait bien fait.
    Au lieu de gaspiller des millions dans des sauteries style cop21-22 etc.. nos dirigeants et les écolos devraient faire simple et efficace, de façon à amener autoritairement tous ces dictateurs et autres rois de village à mettre en œuvre cette politique. Le cas échéant avec l’aide de nos ONG qui seraient mieux inspirés de s’occuper de ce problème plutôt qu’à collaborer avec les mafias de passeurs …………..

  12. Chris2aChris2a

    J’avais oublié ma conclusion …
    A l’inverse de ce que nous rabâchent les maquerons, hollande et autres incapables mondialisés, j’ose le dire : l’avenir dépendra non seulement de cette décroissance, mais également de notre aptitude à vivre en « repli sur soi » et dans la paix !…
    Je rappelle simplement qu’en1912, le volume de nos échanges commerciaux avec l’Allemagne—qui a tjrs été notre principal partenaire commercial— étaient équivalents à ce qu’ils sont aujourd’hui, et, surtout, mieux équilibrés !…Alors, ça suffit d’essayer de nous snober avec les gargarismes de vos mondialistes et de vos banksters ! STOP !
    Et ..petit rappel : dans les années 60 quand nous vivions principalement sur notre petit marché intérieur, nous n’avions que 150.000 chômeurs…Notre balance commerciale était pourtant équilibrée…Le moindre jeune couple de petits employés pouvait légitimement espérer se rendre propriétaire de son logement…
    Sinon, pouvait s’installer dans nos confortables logements sociaux qui sont devenus aujourd’hui des casbahs !!….
    Alors, l’élite, les « sachants » (de mé2..) expliquez-moi un peu ce qui nous est
    arrivé !!!…

  13. Juju

    Je ne souhaite le SIDA à personnes, mais cette épidémie, aurait un impact démographique non négligeable en Afrique Subsaharienne malgré la forte fécondité de ces pays.

    Et toujours à propos du SIDA, une étude (américaine si je ne me trompe pas), censuré par les grands médias, car jugé raciste et nuisible à la propagande du métissage, a démontré qu’une femme blanche qui couche avec un homme noir, a 20 fois plus de risques de contracter le VIH, qu’une femme blanche qui couche avec un homme blanc.

Comments are closed.