Epernay : une tête de porc devant la mosquée ? Et alors, ce n’est pas un délit !


Epernay : une tête de porc devant la mosquée ? Et alors, ce n’est pas un délit !

Encore une affaire de cochon et de mosquée :
http://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/marne/epernay/epernay-51-tete-porcelet-retrouvee-accrochee-devant-mosquee-du-quartier-bernon-1248497.html
On a sorti les grands moyens : la police est venue retirer la tête porcine.
Une plainte a été déposée.
Les caméras de surveillance seront mises à contribution.
Mais pour quel délit ?
L’article de France 3 ne nous le dit pas !
Délit de sacrilège ? Pas en République laïque…
Pourtant, la Déclaration des droits du citoyen de 1789 est claire :

« Art. 7. – Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu’elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l’instant : il se rend coupable par la résistance.
Art. 8. – La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée ».
Le code pénal aussi :
« Article 111-2
La loi détermine les crimes et délits et fixe les peines applicables à leurs auteurs.
Le règlement détermine les contraventions et fixe, dans les limites et selon les distinctions établies par la loi, les peines applicables aux contrevenants.
Article 111-3
Nul ne peut être puni pour un crime ou pour un délit dont les éléments ne sont pas définis par la loi, ou pour une contravention dont les éléments ne sont pas définis par le règlement.
Nul ne peut être puni d’une peine qui n’est pas prévue par la loi, si l’infraction est un crime ou un délit, ou par le règlement, si l’infraction est une contravention.
Article 111-4 La loi pénale est d’interprétation stricte ».

Or, on n’est pas parvenu à identifier sur quel fondement un tel dépôt de tête de cochon pourrait être pénalement répréhensible.
http://resistancerepublicaine.eu/2017/01/13/dijon-plainte-pour-6-tetes-de-porc-suspendues-aux-grilles-de-la-future-mosquee-de-genlis-vous-rigolez/
Le mystère est donc toujours entier… à moins qu’on veuille nous faire gober qu’il y aurait là une tentative de déstabilisation du suffrage, un 7 mai au matin ?

Note de Christine Tasin

On rappellera une fois de plus que mettre une tête de porc devant une mosquée ou des lardons dans une boîte aux lettres sont des actes anodins, il n’y a ni agression, ni insulte, ni menaces de mort, ni attentat. Ce sont des appels à l’aide de Français qui voient avec terreur l’islamisation de leur pays et tirent la sonnette d’alarme.

Que d’aucuns comme le CCIF ose mettre sur le même plan une tête de porc devant une mosquée et  les attentats de Nice ou du Bataclan est une monstruosité absolue.

Note de Laurent P

Il y a jurisprudence, sur un cas similaire à Mayotte, ne l’oublions pas (et justement les musulmans comptent sur cela) : RELAXE
https://sitamnesty.wordpress.com/2015/07/13/relaxe-a-mayotte-jeter-une-tete-de-cochon-devant/




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


19 thoughts on “Epernay : une tête de porc devant la mosquée ? Et alors, ce n’est pas un délit !

  1. Baribal

    Encore une occasion de dénoncer une attaque symbolique contre une mosquée. Le seul problème, est que l’on attribue d’office ce genre d’actions au FN, alors que cela peut très bien être une opération menée par des macroniens pour discréditer le FN.

    Il y a quelques années, à Carpentras, un cocktail Molotov a été jeté dans l’entrée d’une mosquée qui allait être inaugurée. Tout de suite, les journalistes et autres gauchos ont dénoncé un crime islamophobe, montrant du doigt les « racistes du FN ». Après enquête, il s’est avéré que l’auteur de l’attaque était un musulman d’une autre communauté. Je me souviens que, suite à la découverte du véritable auteur, la presse et les gauchos ont fermé leurs clapets.

    Donc, à chaque pseudo-attaque islamophobe, ne pas oublier à qui profite le crime. De plus, ce genre d’incident intervient toujours à un moment propice pour attiser les haines contre le FN, désigné coupable par sa nature même. Toujours opposer l’argument de la présomption d’innocence.

  2. Claude LaurentClaude Laurent

    Je vous ferai remarquer que le porc est banni parce que cet animal est sale; il fouille les poubelles (Mr Poubelle est le bédouin (pas encore précisé par le site raciste Wikipédia) qui inventa – sur base de la science coranique – un récipient pour contenir les déchets) !

    Par contre poser une tête de cochon – qui ne fut pas abattu pendant une fervente prière à allah, lui demandant pardon de s’excuser d’occire cet animal pour le bien de l’humanité – dans la rue, sachant que l’intention du poseur est d’attirer les mouches afin de nourrir de larves ces poulets qui de surcroît picorerons les vers de terre devant la mosquée bénie.

    Poulets qui bouffent des vers, bien propres, des déchets de légumes propres car bio, des scarabées et autres insectes bios. Cela sous la surveillance du coq jonché sur le tas de fumier…bio.
    MAIS ces poulets, hallalement abattus pourront être consommés. (Cherchez pas à comprendre)

    Conclusion, la justice devrait féliciter ce poseur de tête de porc. Il rend service à la foi mahométhane (le méthane étant un gaz bio très écolo)
    Soyez certain qu’en cherchant un peu dans les hadiths vous découvrirez que le prophète avait prévu la chose…j’en mettrais ma main à couper comme dirait le calife Saoudien Ibn-Just-Iz.

  3. cayssials

    déja les mosquées n’ont rien a faire dans notre pays ils ont qu’a aller faire la priere chez eux et pas nous emmerder avec leur conneries.
    LA FRANCE N’EST PAS LE MAGREB OU L’AFRIQUE
    c’est pas de chez nous ça
    Si nos abrutis de politiquesavais appliquer ce concept on en serais pas là.

  4. cayssials

    La victoire de MACRON est a attribuer aux musulmans qui sont aller voter en hordes dans les bureaux de vote, je le sait car j’y suis rester de 8h00 a 19H
    et j’en ai vue défiler des voilées des belphégors et des guss en robes
    qui sautés de joie en se disant on va bien vous baiser
    voilà la réalitée si tous ces incapables etais rester chez eux marine aurais gagner

  5. reuri

    C’est la mochequée qui est en infraction , elle a été construite devant la tête de porc.

  6. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    Ces musulmans nous font tout un cinéma au sujet du porc mais ne trouvent rien à redire à l’esclavage, aux abus sexuels dont sont victimes les personnes asservies, aux viols des fillettes, aux meurtres des apostats. Comment ces musulmans peuvent-ils être crédibles ?

  7. Amélie Poulain

    Oui mais on constate actuellement, que tout est permis. Où sont les règles, la Loi, les limites ? Pourtant la Constitution le dit clairement (merci Maxime pour ce rappel):

    « Art. 7. – Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu’elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis  »

    Alors, pourquoi laissent-on faire, et pire, instruit-on de telles plaintes ? Ces gens-là ne devraient-ils pas être punis ?

    Personne n’est au-dessus des lois et des Droits de l’Homme parait-il….

    1. MaximeMaxime

      Les médias ne sont guère curieux, ils reprennent l’information mais sans précision du délit concerné.
      On lit « acte à caractère racial » avec un renvoi vers « islamophobie » quand on pointe le curseur sur l’expression :
      http://www.europe1.fr/faits-divers/marne-une-tete-de-cochon-deposee-devant-la-mosquee-depernay-3322643
      Or, ce n’est pas un délit.
      Tant qu’on ne connaît pas le fondement légal invoqué, l’ambiance est plutôt à l’affaire du chevalier de la Barre qu’à l’affaire Dreyfus. Et pourtant, on cherche à nous convaincre du contraire par les temps qui courent !

  8. Anania de Schirac

    _ Et égorger un pretre dans une église en plein office selon le rite musulman , ce n’est pas plus grave peut-etre ?

    _ Toute action entraine une réaction et très saine de surcroit, j’estime qu’une tete de porc sur une grille de mosquée caserne est infiniment moins outrageant et respectueux de la vie humaine que des actes Barbares sur les non-musulmans, question de valeurs judéo-Chrétienne, à ce propos, combien d’apostasie de l’islam après tout les attentats meurtriers commis au nom de cette secte mortifère en France ? Merci au musulmans de se faire petits, petits, petits car ils tiennent en fait nos martyres par les pieds pendant que leurs sanguinaires fumiers jihadistes musulmans les égorgent.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Ce n’est probablement pas de la censure, mais une panne de logiciel, signalée par plusieurs commentateurs.

      Merci de poster à nouveau.

      (Le modérateur).

  9. Dunois

    Ce n’est pas avec des tête de porc qu’il faut lutter. C’est avec des fusils pour flinguer toutes ces saloperies de radicaux de merde ! La colère monte et va éclater. Macron (cette sous-merde) ou pas, ça va éclater parce que les limites ont été franchies.

Comments are closed.