HENRI GUAINO : Quand les gens verront qui est MACRON il sera trop tard !


HENRI GUAINO : Quand les gens verront qui est MACRON il sera trop tard !

Ne manquez pas sa conclusion





21 thoughts on “HENRI GUAINO : Quand les gens verront qui est MACRON il sera trop tard !

  1. PUGNACITÉ

    Cette vérité peut être être le signal du grand remplacement validé démocratiquement.
    Nous ne pourrons assurément pas rétropédalage…
    Nous devrons subir la Charia du fait de l’inculture etd »e l’acculturation d’une grande partie des Français.
    La naïveté qui confine à la bêtise risque d nous condamner.

  2. polo

    C’est dommage que henri guaino n’aille pas au bout de sa logique.
    Il explique très bien que macron, c’est la mort de la france.
    D’un autre coté il n’assume pas qu’il faut voter pour marine Le pen.
    Il le sait très bien et explique que macron n’est pas la solution.
    Mais il ne va pas plus loin, parce que c’est un carriériste et il ne veut pas perdre ses privilèges.
    C’est ce qu’on appelle un demi-opposant ( à macron ).
    Dupont-aignant est tellement conscient de la situation qu’il n’a pas hésité courageusement à se rallier à marine.
    Dupont-aignant est un VRAI opposant à macron.
    Dans la vie, il faut faire des choix,
    On ne peut pas se contenter de critiquer macron et dans le meme temps refuser de voter pour marine qui , elle , est une vraie patriote.

  3. reuri

    Les ump me font bien rigoler, les LR méritent de se faire remplacer jusqu’au dernier. Ils pleurnichent en disant : hollandouille-bis c’est pô bien. Mais ils ne se prononcent pas en faveur de Mlp, que de la gueule, vive le grand remplacement de la fausse droite .

  4. Marie

    C’est bien joli de prévenir du danger macron, mais ne pas s’engager clairement contre lui en n’appelant pas à voter Marine, c’est vraiment faire preuve d’un manque de courage et même d’admettre avec la meute qu’elle est tout aussi dangereuse, car ce monsieur qui a quelquefois des mots à peu près sympas pour Marine n’est pas pourvu des mêmes attributs que NDA.

  5. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    ARTICLE : La fronde contre les sortants
    :: http://www.les4verites.com/politique/la-fronde-contre-les-sortants
    02/05/2017
    AUTEUR : Jean Rouxel

    Sur le papier, le deuxième tour de l’élection présidentielle est « plié » : Emmanuel Macron, sorti en tête du premier tour, est soutenu par tout le microcosme politico-médiatique et on voit donc mal comment Marine Le Pen pourrait le battre le 7 mai.

    C’est manifestement pour cela que le sémillant ancien ministre de l’Économie socialiste a fêté sa victoire… dès le premier tour, dans la brasserie chic « La Rotonde » – faisant ainsi encore mieux que Nicolas Sarkozy qui, lui, avait attendu le deuxième tour pour sa soirée au « Fouquet’s ».

    Mais il est vrai qu’un homme de gauche peut tout se permettre : tout ce qu’il fait est, par nature, pour le bien du peuple (pour lequel il a, par ailleurs, le plus profond mépris). Jamais les médias ne critiqueront ce « bienfaiteur de l’humanité » !

    Au-delà de l’anecdote, révélatrice de la partialité médiatique, le scénario est parfaitement clair : la victoire de Benoît Hamon aux primaires, l’ascension de Jean-Luc Mélenchon, devaient dégager l’espace pour Emmanuel Macron, le véritable dauphin de François Hollande.

    Et celui-ci devait donc l’emporter facilement face à Marine Le Pen.

    Seulement, le scénario patine un peu.

    On commence à s’apercevoir qu’Emmanuel Macron est la garantie d’avoir un nouveau quinquennat Hollande – en pire sans doute, car son programme est quasiment inconnu et que cela ne laisse rien présager de bon pour les 5 ans à venir.

    Le deuxième tour est l’occasion de clarifier ce programme et, selon la maxime du cardinal de Retz, on ne sort de l’ambiguïté qu’à son détriment.

    Mais, pour Emmanuel Macron, il y a pire.

    Le principal ressort de son succès, comme des scores surprises des primaires à gauche et à droite, réside dans le fait de « sortir les sortants ». C’est ainsi qu’en 6 mois, les électeurs ont sorti Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, Manuel Valls, François Hollande et François Fillon. C’est-àd ire tous ceux qui ont gouverné le pays depuis plus de 20 ans.

    Or, tous ces sortants sont aujourd’hui réunis autour d’Emmanuel Macron. Dans une perspective de « front républicain », c’était une chance. Dans le contexte actuel où le front républicain ne parvient pas à se mettre en place – comme en témoignent l’absence de consigne de vote de Jean-Luc Mélenchon et surtout le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen–, le fait d’être soutenu par un syndic de faillite n’est pas forcément une chance…

  6. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    ARTICLE : Marine Le Pen : “On a parlé d’agressivité mais la terrible agressivité, c’est celle du projet de monsieur Macron”
    :: https://fr.novopress.info/205577/marine-le-pen-on-a-parle-dagressivite-mais-la-terrible-agressivite-cest-celle-du-projet-de-monsieur-macron/
    05/05/2017

    – Ce vendredi, Marine Le Pen a répondu aux questions de la rédaction de RTL. Revenant sur le débat du 3 mai, Marine Le Pen a déclaré avoir “fait exactement ce que le peuple français attendait” d’elle en offusquant les “marquis poudrés“.

    Extraits :

    Je crois que personne dans les journalistes n’a voulu voir ou entendre que ma parole n’est que l’écho de la violence sociale qui va exploser dans le pays.

    On a parlé d’agressivité mais la terrible agressivité, c’est celle du projet de monsieur Macron, qui est en réalité un projet de déconstruction sociale. Monsieur Macron a avancé dans cette campagne avec une complaisance affichée de la part du système, sans que son projet soit très précis ni très connu des Français.

    J’ai réussi ce que je souhaitais faire, embêter Emmanuel Macron, mais j’ai vu la violence des réactions de la presse qui était presque une réaction de classe. J’étais la représentante du peuple qui osait venir s’installer à la table que les élites se sont réservées depuis des décennies. Ils n’ont pas supporté que je vienne défendre les préoccupations du peuple, que j’exprime la colère du peuple, son sentiment d’abandon, son sentiment de dépossession.

    VIDEO : Marine Le Pen, invitée de RTL, vendredi 5 mai
    :: https://youtu.be/R5GwSCkTtnU
    DURÉE : 23’20s

  7. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    HENRI GUAINO : Quand les gens verront qui est MACRON il sera trop tard !

    Mais pas de Marine le Pen parce qu’elle n’est pas favorable au droit du sol !

    Pourtant ce fameux droit du sol est en train de bouffer les fils du droit du sang !

    Est-ce qu’il s’en rend compte?

  8. Chris2aChris2a

    Merci pour l’avertissement Monsieur Guaino
    Vous étiez autrement plus patriote et bravache quand vous écriviez de beaux discours pour celui dont P.Buisson résume les grands traits de caractère dans son dernier livre* par : immaturité, indignité, infantilisme…
    Une belle plume et un beau langage ne suffisent plus Mr Guaino !
    Nous sommes au pied du mur ..
    Dîtes le aux français : votez Marine !
    * « La cause du peuple »

  9. xrayzoulou

    Ayez le courage de vos paroles Monsieur GUAINO et votez MARINE. Chaque voix est une chance pour la France.

  10. Marie Claude Mul

    Il est contre la suppression du droit du sol !!! ….C’est l’une des mesures les plus importantes du programme de Marine pour tenter de sauver ce qui peut encore l’être….je dirais même LA PLUS IMPORTANTE!….Alors monsieur Guaino,allez à la pêche et laissez les Français lutter pour leur Patrie contre les envahisseurs.

  11. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    SITE : Le blog du droit électoral – (lemonde)|| veille juridique, réflexions de fond et actualité de la recherche
    :: http://droitelectoral.blog.lemonde.fr/

    ARTICLE : Comment Emmanuel Macron finance-t-il sa campagne électorale ? De la démocratie des partis à la démocratie du public…
    :: http://droitelectoral.blog.lemonde.fr/2017/02/17/17022017-comment-emmanuel-macron-finance-t-il-sa-campagne-electorale-du-glissement-de-la-democratie-des-partis-a-la-democratie-du-public-par-un-nouvel-auteur-julien-bonnivard/

    AUTEUR : Julien Bonnivard

    ======================================
    Comment Emmanuel Macron finance-t-il sa campagne électorale ? De la démocratie des partis à la démocratie du public…
    17/02/2017

  12. cm732

    Toute personne politique patriote se doit de rejoindre marine comme l a fait MDA.
    Effectivement macron c est la mort de la France.

  13. MARCEL SABATTERIE FRANÇOIS ROBERT

    Que de commentaires tous plus haineux les uns que les autres les FRANÇAIS ne sont que moutons et meme dirais je des autruches ils se cachent le visage et ne veulent pas voir la réalité dommage ils ont tellement peur du FN mais pourquoi vous allez bientôt TOUS PLEURNICHER tant pis c est trop tard votez pour les anciens qui vous ont PLUMÉ

Comments are closed.