Quand nationalisme signifie qualité de vie et sécurité de nos enfants…


Quand nationalisme signifie qualité de vie et sécurité de nos enfants…

En mars, le Figaro a publié un article intéressant, sur le départ de trois cents familles juives de Toulouse vers Israël, après les attentats de Merah.

http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2017/03/17/01016-20170317ARTFIG00282–toulouse-l-exil-de-la-communaute-juive-depuis-les-attentats-perpetres-par-merah.php

On peut y lire ce retour d’expérience intéressant de Jean-Michel Cohen qui vit à Tel-Aviv, avec sa femme et ses deux fils de 14 et 17 ans :

Le couple apprécie d’avoir retrouvé une certaine sérénité. «Ici, c’est le paradis pour nous. Nous sommes en sécurité. Mes enfants vont à pied à l’école. Je ne me fais aucun souci pour eux. Ils peuvent vivre normalement. Ils sont plus libres qu’en France», poursuit Jean-Michel Cohen. Par-dessus tout, c’est le mode de vie qu’ils aiment. «Ici, les gens sont nationalistes, ils aiment leur pays et le respectent. On ne tague pas les murs, on se lève quand il y a une personne âgée dans un bus, les incivilités n’existent pas. Tout le monde respecte la loi. La grande force c’est l’entraide. En France on a perdu une bonne partie des valeurs», regrette-t-il.

 

À méditer.


Post-scriptum :

Pour être tout à fait honnête, il me semble que quand M. Cohen utilise le mot nationalisme, il désigne en fait le patriotisme.





4 thoughts on “Quand nationalisme signifie qualité de vie et sécurité de nos enfants…

  1. Xtemps

    J’ai regardé dans un dictionnaire  » Le Larousse de poche  » de 1998, concernant le populisme, je cite:
    Doctrine politique démagogique qui prône la défense des intérêts du peuple contre les classes dirigeantes au pouvoirs.
    Et donc les vrais démocrates, sont des populistes qui font du populisme, qui défendent les intérêts du peuple contre les classes dirigeantes au pouvoir.
    Si c’est le cas, je suis populiste et vrai démocrate, je parle au nom du peuple et toutes personnes qui agissent de la sorte comme Marine Lepen le fait, sont des vrais démocrates et populistes.
    C’est curieux cette connotation négative sur le populisme, comme étant nazi, de la part des dirigeants aux pouvoirs, qui ne peuvent qu’être des anti-démocrates et contre les peuples, qui n’agissent que pour leurs intérêts personnels, comme BHL et bien d’autres aujourd’hui, comme le disait déjà Robespierre en 1792.
    Et s’ils le sont avec les peuples européens, ils le sont forcément avec tous les peuples du monde, et cela représente pas mal de monde d’escrocs dans le monde, qui s’enrichissent sur le dos des peuples du monde.
    On s’étonne après qu’il y a tant de pauvreté dans le monde, pour mois, tout est lié et par les mêmes escrocs derrières, et forcément principalement aux postes clés des pouvoirs partout, une bonne partie dans le monde entier, toutes religions du monde comprises, pour avoir un tel avantage aussi important du raquette mondial.

  2. jolly rodgers

    bonjour @ pikachu , merci pour les liens sur Philippe Muray . là je me suis procurais a la médiathèque : l’empire du bien . je le commence dés que j’ai fini avec : la vie liquide de Z . Baumann ( un théoricien qui vaut le détour aussi) . bon week end

    1. pikachu

      Bonjour @☠

      Je viens de regarder l’article wikipedia sur Zygmunt Bauman que je ne connaissais pas. Cela a l’air très proche des thèmes chers à Philippe Muray, à savoir la modernité : pour Muray, il s’agit de la post-modernité, pour Bauman de la modernité liquide, mais il semble qu’ils visent des phénomènes ou des attitudes semblables. Une des grandes forces de Muray est d’utiliser l’ironie, cela met à nu toutes les postures pour ce qu’elles sont réellement : de la bouffonnerie. Comme dans le conte de Grimm (je crois) : les habits neufs de l’empereur quand la barrière de l’enfumage se dissipe et qu’on voit que l’empereur en réalité, est nu.
      J’essaierai de lire un des livres de Bauman. Merci du tuyau (ou de l’échange de bons procédés).

  3. Xtemps

    Le seul qui a le droit d’être nationaliste et populiste, c’est le peuple autochtone lui même et seul propriétaire du bien commun de sa Nation, de ses droits, la démocratie dans sa nations, mais pas en dehors de sa Nation, ni pour les autres, de tous ses biens matériels et immatériels, de ses droits, comme toutes ses richesses.
    Que les élus doivent gérer uniquement ce qui appartient au peuple autochtone dans sa nation, les autres ne les regardent pas et ne regarde pas les autres.
    La demeure du peuple autochtone, pas des autres comme disent nos escrocs aux pouvoirs, ni les allochtones, ni des étrangers, ni les immigrés et cela pour tous les pays du monde, pour éviter justement les escrocs qui abusent des peuples autochtones, les pilleurs d’états manipulateurs.
    C’est pas pour rien que c’est écrit dans les documents des droits de l’homme et de l’ONU,  » peuples autochtones  », est bien un lien incontournable de la démocratie uniquement que du peuple autochtone, sans les autres.
    La démocratie, c’est le chacun chez soi, chacun a son ménage, mais qui n’empêche pas des relations extérieurs de la Nation.
    Le chacun chez soi, oblige le respect, c’est de savoir que quand je suis chez vous, je ne suis pas chez moi, et n’empêche pas les invités respectueux et le bon voisinage.

Comments are closed.