Ça te fatigue de réfléchir deux minutes ?


Ça te fatigue de réfléchir deux minutes ?

 

« Réfléchir c’est difficile, c’est pourquoi la plupart des gens jugent. »

Carl Gustav Jung

 

Jacques.- Tu votes, dimanche prochain ?

Paul.– Évidemment ! On ne va pas laisser le Marine Le Pen prendre le pouvoir !

Jacques.- Le monopole des banques, tu es pour ?

Paul.– Non… Enfin, je ne sais pas…

Jacques.- Les délocalisations, le libre-échange, le chômage massif, les travailleurs détachés, la dégradation des services publics, l’absence de tout contrôle aux frontières, le soutien aux casseurs, aux islamistes… cinq années supplémentaires de déliquescence, de laxisme, de terreur, en fait tu es pour ?

Paul.– Tu ne vas quand même pas voter Marine Le Pen ?

Jacques.– Tu ne réponds pas à ma question.

Paul.- Écoute, l’essentiel c’est d’empêcher cette femme d’arriver au pouvoir !

Jacques.L’essentiel ? Tu es sûr ?

Paul.Évidemment ! Des populistes, des souverainistes, des xénophobes au pouvoir ?

Jacques.- Des xénophobes, des populistes ? Où ça ? Tu n’en as pas marre, de répéter comme un perroquet les formules toutes faites que tu entends à la radio ou à la télé ? Tu ne l’as toujours pas lu, le programme de Marine Le Pen ?

Paul.– Ah non, ça, jamais !

Jacques.– Marine Le Pen qui d’ailleurs, je te le signale, a quitté la présidence du FN et a toujours clairement précisé, depuis le début de sa campagne, qu’elle se présentait en tant que présidente de tous les Français, simplement soutenue pas un parti, et non comme une représentante du FN.

Paul.– N’empêche, on ne va pas voter pour ça. Moi, je suis de gauche.

Jacques.- Moi aussi. Justement. Il est de gauche, ton Macron ?

Paul.– Le Pen, c’est l’extrême-droite.

Jacques.- Ah oui ? La défense des ouvriers, des agriculteurs, la reprise en main de l’économie et de la culture française, le soutien aux entreprises françaises, ta sécurité et celle de ta famille, le recours au référendum, ce sont des préoccupations d’extrême-droite ?

Paul.– Tu me fatigues.

Jacques.- Ça te fatigue de réfléchir deux minutes ?

Paul.– La seule chose que je sais, c’est que je ne soutiendrai jamais cette femme.

Jacques.– Très bien, j’ai compris. La France, les Français… tu t’en fous. C’est ça ?

Paul.– …

Jacques.- Tu es un type dangereux. Ce sont les types comme toi qui me font peur, aujourd’hui.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




15 thoughts on “Ça te fatigue de réfléchir deux minutes ?

  1. eitan

    Voici un court extrait du dialogue du film de jean Cocteau, « Le testament d’Orphée », réalisé en 1960:
    la juge: Allons, Jean, réfléchissez!
    Jean Cocteau: « Je laisse la réflexion aux miroirs, c’est ce qu’ils ont de plus profond! »
    pour ma part, je préfère ressentir, c’est pourquoi je vote pour Mme Le Pen!

  2. pirlouit

    c’est exactement ce que nous vivons tous.à part ceux qui votent déjà marine et qui me l’ont dit je me fais attaquer par ce genre de délire.

  3. jolly rodgers

    en plus Macron veux faire une genre de poltaxe , tous les petits propriétaires qui possèdes leurs maison gagnés a la sueur de leurs front comme nos parents (lotissement ouvrier ….) devrons payer un loyer alors qu’ils sont chez eux . ceci est une honte! cet individu en plus d’etre un parvenu mis en place par la finance, est une ordure.

  4. Renoir

    Oh que tout ça est bien vu et bien dit, dans ce dialogue très voltairien par le fond et la forme. Chapeau !!

  5. james49

    c’est exactement ça et ensuite ce seront les mêmes qui viendront pleurer contre la charia!!

  6. Nagau06

    A midi je discutais avec des femmes qui se demandaient si macron ne serait pas plus dangereux que marine; Et je leur disais que marine a tout intérêt à faire plaisir au peuple si elle veut rester en place..alors qu’emmanuel n’a aucun intérêt à faire plaisir au peuple, puisqu’il faut que le FN monte pour encore placer un poulain au second tour des prochaines élections…et tant qu’on a pas testé le produit on ne peut pas juger. Au moins si elle passe, tout le monde sera fixé sur ses qualités, et ainsi l’opposition arrêtera de l’utiliser pour placer ces pions..tactique…

  7. Désespoir 50

    Cette véritable image, qui pouvait faire prendre conscience de l’intoxication de 20 millions de Français, arrive sans doute un peu trop tard !
    Pour ma part j’avais ouvert l’album photo depuis de très nombreuses années.

  8. MaximeMaxime

    On ne peut pas attaquer Macron sur le monopole des banques, car c’est précisément lui qui a remis en cause plus largement ce monopole dans une loi d’août 2015. Ce monopole participe d’ailleurs d’une certaine régulation de l’économie, il n’est pas mauvais en soi. C’est plutôt la puissance de la finance au détriment de l’économie réelle qui est à dénoncer.

  9. Xtemps

    Oui, toutes ces personnes sont des manipulés depuis des dizaines d’années par les médias manipulateurs et ils le réalisent pas qu’ils sont manipulés.
    Ils obéissent quand on leur dit d’aller pisser, ils le font.
    La Belgique étant plus petite que la France, se voit plus vite les changements, les gens n’acceptent plus ce prêt à penser politiquement correct du dogme totalitaire de Bruxelles, ils prennent plus du recule pour les médias, et se rendent compte des manipulations médiatiques un peu trop gros à avaler, et finissent par penser par eux mêmes et faire des recherches pour faire la part des choses.
    Le plus gros moteur de la méfiance en Belgique, c’est les attentats et l’Islam et Nethys et Publifin, comme les affaires qui se passent en France et ailleurs.
    Sur RTL-TVI Belgique au journal de 19 h, des journalistes avaient interviewé des français pour Marine et d’autres contre, il y avait une dame qui disait qu’elle avait peur de Marine, qu’elle considérait comme étant Adolf Hitler et des dangers du Nazisme en France.
    Pour ne rien vous apprendre sur les mensonges des médias calomniateurs, manipulateurs profondément malhonnêtes, qui n’hésitent pas à utiliser des arguments fallacieux.
    C’est aussi çà notre combat pour la liberté, et nous libérer de cette dictature union européenne.

    .

  10. frejusien

    La dictature de la pensée, des tas de gens ne se rendent pas compte à quel point ils sont sous emprise mentale…

Comments are closed.