Nous allons nous battre, notre droit de dire haut et fort « je suis fier d’être français » est en jeu


Nous allons nous battre, notre droit de dire haut et fort « je suis fier d’être français » est en jeu

« Le vice fomente la guerre ; la vertu combat. S’il n’y avait aucune vertu, nous aurions pour toujours la paix. »

Luc de Clapiers – Marquis de Vauvenargues

 

Nous allons nous battre ; réunir nos forces et être solidaires. Notre droit de dire haut et fort : « je suis fier d’être français » est en jeu.

Peut-on voter encore pour Hollande ? NON.

Va t-on voter pour la continuité du système ? NON.

Peut-on voter pour ceux qui ont accru les vicieuses amendes-radars ? NON.

Voulez-vous continuer à conduire en étant sur le qui-vive, trouillomètre à zéro ? NON.

Trouvez-vous normal d’être toujours fliqués ? NON.

Pouvez-vous voter pour le scandaleux RSI qui coule et tue les commerçants/artisans ? NON.

Voulez-vous encore subir les journalistes-menteurs qui omettent, cachent et taisent la vraie information sur les chaînes tf1, fr2, fr3, M6, itélé, bfmtv, lci, franceinfo ? NON.

Voterez-vous pour ce système médiatique qui veut vous mener par le bout du nez et vous prend pour des ignorants ? NON.

Regarderez-vous encore cette télévision inerte, insipide, qui nous endort avec des téléfilms ou des émissions orientés toujours dans le même sens ? NON.

Remplacerez-vous vos clochers par des minarets ? NON.

Voulez-vous voiler vos filles ? NON.

Voulez-vous voiler vos femmes ? NON.

Voulez-vous donner vos femmes et vos filles aux migrants ? NON.

Voulez-vous vous repentir face aux Algériens ? NON.

La France doit-elle être jugée par le tribunal pénal international, comme le demande Macron, pour crimes de guerre en algérie ? NON.

Etes-vous pour l’invasion musulmane ? NON.

Etes-vous pour l’apprentissage de l’arabe à l’école ? NON.

Trouvez-vous normal que l’on oblige les enfants français à apprendre des sourates du coran ? NON.

Voulez-vous devenir islamiques ? NON.

Etes-vous prêts à vous convertir ? NON.

Acceptez-vous que l’on interdise le porc à l’école, alors que le porc fait partie de notre nourriture civilisationnelle ? NON.

Trouvez-vous normal que des enfants mangeant des sandwiches au jambon/beurre se fassent agresser ? NON.

Acceptez-vous que des femmes en jupes se fassent agresser, parce qu’elles sont en jupe ? NON.

Etes-vous pour que des femmes voilées des pieds à la tête se baignent dans vos piscines ? NON.

Trouvez-vous normal les provocations musulmanes dans les magasins et grandes surfaces ? NON.

Pouvez-vous faire confiance à quelqu’un qui n’a jamais été élu par le peuple ? NON.

Dans les sondages, Hollande frise les 4% ; allez-vous reconduire Hollande (Macron) pour cinq longues années ? NON.

Voulez-vous continuer dans cette Europe qui vacille, vouée à s’écrouler à court terme ? NON.

Souhaitez-vous faire courir des gens sur les tombes des soldats morts pour la France ? NON.

Estimez-vous normal de faire chanter des rappeurs qui vomissent la France, lors de cérémonies en hommage à nos morts, comme à Verdun ? NON.

Trouvez-vous normal qu’à l’Armée, un sous-officier et des soldats soient obligés de sortir de la chambrée pour laisser un musulman prier sur son tapis de prière ? NON.

Acceptez-vous qu’un président aille visiter son pote Théo et qu’il ne s’inquiète pas du sort des Policiers agressés, blessés ou tués (Magnanville ou Viry, par exemple) ? NON.

Trouvez-vous acceptable que, pour avoir informé et dit la vérité, Christine Tasin, Pierre Cassen, Robert Ménard, Eric Zemmour et même Michel Houellebecq (pour son livre « Soumission »), soient pourchassés et traînés devant les tribunaux constamment ? NON.

Voulez-vous vivre en Union Soviétique stalinienne ? NON.

 

Enfin, êtes-vous conscients que la France est un grand Pays et qu’elle doit revenir à son plus haut niveau,  c’est-à-dire être le principal interlocuteur en jouant un rôle moteur entre les Etats-Unis et la Russie ? OUI.

Aimez-vous votre Pays ? OUI.

Alors, soyez en adéquation avec vous-même. Votez Marine.




Chevalier Bayard

Sans peur et Sans reproche... prêt à mourir pour la France


15 thoughts on “Nous allons nous battre, notre droit de dire haut et fort « je suis fier d’être français » est en jeu

  1. E;K

    Chevalier Bayard

    Tout est dit et tellement et tellement vrais. Non à la soumission !
    Vive tous les Patriotes et Marine .

  2. Nicolas

    Le programme de madame Marine Lepen doit convaincre les citoyens français de toutes souches que l’avenir souhaité sera réalisé mais nous devrons faire montre d’attention face aux maffieux séïdes de l’oligarchie financière. Dimanche 7 mai, ingénieurs, contremaître, ouvriers qualifiés, commerçants, agriculteurs, infirmières, employés dans les hôpitaux, militaires et policiers, gendarmes, pompiers, employés communaux, fonctionnaires, retraités, devront méditer avant de mettre le bulletin dans l’urne. Voter MACRON vous conduira au suicide collectif et à la soumission de l’islam et la ponction obligée dans vos salaires et pensions. Quant en ce qui me concerne, je ne mettrai pas mon bulletin de MACRON dans l’urne.

  3. marre-du-PS

    J’aurais ajouté : Trouvez-vous normal que les « antifas » puissent blesser des policiers, et leur lancer des cocktails Molotov, sans que les agressés puissent dégainer leur arme et leur tirer dessus, ceci étant un cas de légitime défense?

    Dimanche soir, les 2 options de l’alternative sont celles-ci :
    1) 5 nouvelles années de dictature socialo-islamo-stalinienne avec En Mouise,
    ou
    2) notre liberté enfin recouvrée avec Marine Le Pen et Nicolas Dupont Aignan.

    Comme aurait dit Smaïn dans un sketch montrant un président musulman au pouvoir en France : « Fransi, Françoise, comme t’y veux, t’y choize! »

  4. pikachu

    Oui, il y en a marre de la médiocrité, des mots creux, de l’islamisation progressive de notre société, de la déconsidération de notre civilisation, d’une éducation nationale qui se soucie de fournir aux élèves les « bonnes » opinions plutôt que de leur donner les outils nécessaires à leur réussite dans la vie.

  5. J

    Je suis très en colère. En rentrant chez moi ce soir, après une dure journée de travail, j’ouvre ma boîte aux lettres et, ô surprise, un mot de notre cher maire. Précision : j’habite au Rove, un village située au-dessus de l’Estaque, connu pour ses chèvres. Le maire est un coco qui a, évidemment, appelé à voter pour la Merluche au premier tour. Pas de bol pour lui, c’est Marine qui est arrivée en tête, suivi de Mélenchon. Bref, il nous envoie donc une lettre en nous appelant à voter contre Marine en choisissant le micron. Il nous la joue « témoin du passé » en disant, je cite : j’ai connu dans mon enfance le rôle joué par l’extrême droite sous l’occupation ».
    Il qualifie donc Marine de nazie.
    Demain, je vais donc placarder sa lettre sur les portes de la mairie avec un « JAMAIS » écrit en travers ».
    Si certains d’entre vous ont envie de lui dire ses quatre vérités par mail, je vous gênez pas.

    1. Désespoir 50

      Le minable et parasite coco, » j’ai connu dans mon enfance le rôle joué par l’extrême droite sous l’occupation  » il était sans doute accroché au sein de sa mère, car il n’a jamais pris connaissance, par des écrits ou des reportages, de la barbarie communiste responsable de plusieurs millions de morts.
      Ce déchet humain, avant d’ orienter le vote des patriotes vers la collaboration, dont il est sans doute un adepte, devrait passer une visite chez un psy et faire un séjour en corée du nord.

  6. Vallot Sébastien

    Je pense malheureusement qui le titre de cet article ( « Nous allons nous battre, notre droit de dire haut et fort « je suis fier d’être français » est en jeu ») est révélateur de la tournure que peuvent prendre les évènements si Macron est élu . Notre pays est au bord du gouffre et si nous y tombons rien ne pourra nous en remonter … sauf par la force du peuple lui-même ! L’Etat supprime la totalité des droits les plus élémentaires aux citoyens dans l’unique but de les asservir , et la seule solution sera le révolte . Certains pensent à quitter le pays avant que le feu ne se propage . Je les comprends mais les frontières ne pourront pas le stopper et le fléau les rattrapera tôt ou tard . Mais surtout je ne pourrai plus regarder mes enfants et futurs petits-enfants avec le sentiments d’avoir abandonner notre pays , nos racines et nos valeurs qui font ce que nous sommes alors qu’auparavant des millions de français se sont battus et sont morts pour ça . Donc oui ,s’il le faut je me battrai , car je suis fier d’être français !

  7. Anania de Schirac.

    _ Oui nous nous battrons pour notre France, je ne me pose meme pas la question.Les anciens l’ont fait pour nous, ne l’oublions jamais.

    _ C’est une affaire d’amour propre et de protection des notres, pour le futur de nos enfants dans notre beau Pays.

    _ Anania de Schirac.

  8. Xtemps

    Les Nazis n’étaient pas d’extrême droite, mais du National socialisme et donc qui était une gauche, comme le Fascisme l’était aussi.
    Qui pour moi étaient déjà des fausses gauches et étaient des imposteurs, qui n’avaient rien à voir avec Jean Jaurès.
    Le sociale qui appartient aux pays libres, n’a rien à voir avec la soumission à une dictature.
    La soumission sociale libre est une arnaque et qui n’existe pas, comme stupide.

  9. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    MARINE et LES MÉDIATS :

    Quand Marine fait de la résistance aux médiats.

    Le FN accuse certains médias d’espionnage
    :: http://www.pravdafrance.com/news/france/02-05-2017/1304223-FRANCE-0/

    – Les journalistes de Mediapart et de Quotidien sont interdits d’accès aux manifestations du Front National car ils « font de l’espionnage », a déclaré le vice-président du parti et le député européen Louis Aliot dans une interview accordée à la chaîne LCI.

    « Les journalistes de Mediapart et de Quotidien font de l’espionnage », a-t-il répondu à la question de savoir pourquoi ces journalistes n’ont pas été autorisés à assister au dernier meeting de Marine Le Pen à Villepinte.

    « Je vous signale que Mediapart avait organisé un débat des candidats à la présidentielle où il n’a pas voulu convier Marine Le Pen. Nous appliquons la jurisprudence Mediapart. On n’a peur de rien, ces gens-là sont intolérants. Ils ne veulent pas du débat démocratique en refusant d’inviter Marine Le Pen à un débat qu’ils organisent. Pourquoi voudriez-vous que nous invitions Mediapart à nos réunions ? », a-t-il également ajouté.

    Auparavant, certains médias français ont annoncé que le FN avait interdit aux journalistes de plusieurs journaux d’accompagner la candidate à la présidentielle Marine Le Pen. Une pétition condamnant cette décision a été signée par environ 30 médias.

    Plus tard, le candidat du mouvement En Marche! Emmanuel Macron a déclaré dans une interview accordée à la chaîne BFMTV que « l’élection de Marine Le Pen menaçait les libertés des journalistes, des femmes et des couples homosexuels ».

    Rappelons que 23,75 % des Français ont voté pour Emmanuel Macron alors que la dirigeante du Front National Marine Le Pen a remporté 21,53 % des votes au premier tour de l’élection présidentielle. Le second tour se tiendra le 7 mai.

Comments are closed.