Interdire la citoyenneté aux étrangers n’ayant pas fait leurs preuves est parfaitement républicain


Interdire la citoyenneté aux étrangers n’ayant pas fait leurs preuves est parfaitement républicain

Il y a chez Macron, dans son attitude, quelque chose de violent et inquiétant.
Je me suis demandé quels sont les arguments soutenus par ceux qui disent que le FN est antirépublicain.
J’ai trouvé l’article suivant :
http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-marine-le-pen/20120426.RUE9543/pourquoi-le-front-national-n-est-pas-un-parti-republicain.html

La seule mesure antirépublicaine du programme, de mon point de vue, est l’abrogation du « mariage pour tous ». Parce que je le vois avec le regard de l’historien du droit. Mais je comprends que beaucoup de gens le voient avec un autre regard.
Le reste est parfaitement républicain.

Quand vous lisez l’article, vous voyez déjà que l’auteur confond citoyens français et population française.
Il est pourtant évident que la citoyenneté ne découle pas de l’habitation en France. Mais j’ai déjà constaté que beaucoup d’intellectuels ne connaissent rien à des principes fondamentaux de l’organisation politique. J’ai entendu une conférence où on expliquait que Victor Hugo ayant acheté une maison à Guernesey était devenu citoyen de ce lieu et ne pouvait en être expulsé. Cela n’a pourtant pas de rapport.

Je suis en colère quand je lis :
« Marine Le Pen bafoue l’idée d’égalité, par la promotion de la « préférence nationale » – qu’elle a rebaptisée « priorité citoyenne » pour que cela sonne plus « républicain ». Certes, la Déclaration des droits de l’homme parle de l’égalité entre « citoyens ». Mais à l’époque de sa rédaction, les étrangers vivant sur le sol français pouvaient très facilement accéder à la citoyenneté ».

C’est ridicule d’écrire cela. La distinction du citoyen et de l’étranger est fondamentale, elle l’a toujours été.

ARTICLE 3 du Préambule de la Constitution

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice.

Le suffrage peut être direct ou indirect dans les conditions prévues par la Constitution. Il est toujours universel, égal et secret.

Sont électeurs, dans les conditions déterminées par la loi, tous les nationaux français majeurs des deux sexes, jouissant de leurs droits civils et politiques.

 Art. 13. de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

 Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

Ce que certains lui reprochent, finalement, aussi, c’est la fermeté des mesures qu’elle propose. Mais sans autorité, il n’est aucune structure politique qui puisse perdurer. L’idéal politique est un équilibre savant entre droits et devoirs, libertés et restrictions, tolérance et sévérité. Parce que l’humanité ne peut exister qu’en considération d’un contre-modèle, l’inhumain.




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


12 thoughts on “Interdire la citoyenneté aux étrangers n’ayant pas fait leurs preuves est parfaitement républicain

  1. Sylvie

    La préférence nationale existe dans les faits depuis 1793. Voir les décrets de la Convention qui donnaient la priorité aux nationaux dans les emplois.

    Les révolutionnaires de 1793 seraient aujourd’hui chez Marine Le Pen… Même le malheureux roi Louis XVI ferait parti du comité de soutien.

  2. NICOLAS F

    Non seulement c’est républicain mais c’est démocratique . A Athènes celui qui n’est pas né légitimement de père et de mère athéniens est appelé « métèque  » ce qui veut dire en grec:celui qui a changé de domicile.Ce n’est pas une injure,c’est un statut social. Ce statut n’ouvre aucun droit (ni propriété,ni mariage légitime,ni droit de voter)mais bien au contraire?si le gars veut vivre à Athènes il doit respecter une longue liste de devoirs : défendre la cité,servir les administrations ,respecter la cité et ses lois et »prouver que l’on tient à vivre dans la cité en respectant avec rigueur ses nombreux devoirs ».Quelques rares métèques ont été faits citoyens par leur mérite personnel,d^ment reconnue par l’Assemblée.
    Le droit du sol n’existe pas .Pour être un homme libre de la cité , AVOIR DROIT AU TITRE DE CITOYEN , seul est reconnu le droit du sang.
    Elle était pas belle la vie?

  3. NICOLAS F

    J’ai oublié de préciser,pour Macron qui ne doit pas le savoir :la Démocratie,le citoyen,la cité ,le vote ont été inventés à Athènes au 6 è sièle avant Jc et on a pas fait mieux depuis .

  4. JPL

    Excellente observation sur la distinction citoyens/population.
    La terminologie généralement employée incite à cette confusion
    Le nombre de personnes vivant en France est environ 67 millions souvent présenté comme la population française alors qu’il s’agit de la population de la France y compris les étrangers.

  5. GUILLON

    Bonjour Christine,
    Un argument supplémentaire parfaitement républicain et imparable
    Tous ceux qui pensent qu’une Loi fut-elle divine ? Est supérieure à la Loi votée par le Parlement français ne peux pas devenir français
    Ils viennent en FRANCE, ils payent, mais ne pourront jamais obtenir la Nationalité française (Voir mon expérience au SULTANAT d’Oman où je vais fréquemment)

    1. Christine TasinChristine Tasin

      tu as tout à fait raison… 30 à 50 pour cent des musulmans seraient dans ce cas selon l’islamo-collabo institut montaigne

  6. marre-du-PS

    Allez donc voir sur Internet comment obtenir la nationalité américaine aux Etats-Unis : il faut, entre autres, parler correctement l’anglais, passer un examen, et prêter serment. Cela se mérite.
    Alors, pourquoi n’en serait-il pas de même pour obtenir la nationalité française? Se prétendre français, c’est facile, l’être vraiment de cœur et d’esprit, c’est autre chose.
    Rien ne me fait plus enrager que d’entendre qu’un terroriste ayant commis des attentats contre notre peuple est Français : cela sonne faux, c’est totalement absurde. Ce sont des traîtres à leur patrie qui ont fait allégeance à d’autres pays que celui qui les a accueillis, éduqués et nourris, ils n’ont pas le droit de se revendiquer Français, ils l’ont perdu en se retournant contre nous.

    1. Lanlignel ArmandLanlignel Armand

      Il paraît aussi que pour obtenir la nationalité algérienne ou marocaine, ce n’est pas facile et même carrément impossible si l’on n’a pas des amis bien placés pour nous épauler et surtout si l’on ne se convertit pas à l’islam.

      Les donneurs de leçons feraient bien de critiquer ce qui se fait ailleurs avant de baver chez nous.

  7. WoxBo

    Malheureusement pour beaucoup être français se résume simplement à posséder un bout de plastique merdique…

  8. Baribal

    Le problème est l’ignorance qu’ont les Français du droit. Ce n’est pas un reproche, c’est un constat. Dans ces conditions, les gouvernements hostiles à leur peuple peuvent lui faire accepter n’importe quoi. Combien de Français sont capables de citer un seul article de la Constitution, par exemple ? On dit qu’il faut apprendre l’anglais pour échanger internationalement; on oublie le droit, élément essentiel à l’exercice serein de la citoyenneté.

  9. Nagau06

    Le modèle canadien que tout le monde envie….pour obtenir le droit de séjourner dans ce pays, il faut au bout de 2 ans savoir parler français ou anglais, et avoir un métier…

Comments are closed.