Macron entouré de musulmans radicaux obéit, en sus, au chantage aux voix du CCIF…


Macron entouré de musulmans radicaux obéit, en sus, au chantage aux voix du CCIF…

Quelques extraits d’un article écrit par Mohamed Louizi, franco-marocain, auteur de l’essai autobiographique : « Pourquoi j’ai quitté les Frères musulmans : retour éclairé vers un islam apolitique » (Michalon 2016)

Qui s’étonnera, après avoir lu ce qui suit, que l’Algérie, l’UOIF, la Mosquée de Paris et compagnie appellent les musulmans à voter massivement pour Macron ?

 

Avertissement :

Le décryptage qui suit ainsi que ses illustrations, en annexes, pourraient aider à faire un choix électoral (ou pas), le 7 mai prochain, au second tour des élections présidentielles. J’en suis conscient. J’assume ce que j’écris, comme je l’ai toujours été, y compris dans les prétoires. Je suis responsable de ce que je dis. Je ne suis comptable ni de ce que d’autres en feraient, ni des possibles instrumentalisations. Je rassure mes lecteurs que toutes les informations sont vérifiables à 100%. Plus de cinquante notes bibliographiques renvoient aux sources directes. Aucune source n’est un « fake news » d’origine russe. Les illustrations comportent d’autres informations complémentaires.

Certains diraient que ce ne serait pas le bon timing pour le publier. Ce qui est certain, c’est qu’il a été écrit après l’annonce des résultats du premier tour, en réaction aux diverses polémiques ambiantes, pour éclairer simplement le choix au second tour. Très condensé, il est composé de neuf parties et pourrait être lu en une seule fois, ce que je recommande vivement. Toutefois, il pourrait être lu aussi en petites doses. Comme tout texte à enjeu, en ces temps, il est susceptible d’avoir des effets indésirables : rougeur des joues, trouble de la vision, énervement, insomnie, stress, déprime et hypertension artérielle. Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnées dans cette introduction, veuillez m’en informer pour les textes à venir. Bonne lecture !

1- Mohamed Saou est-il un cas isolé ?

«Il a fait quelques trucs radicaux, c’est ça qui est compliqué, mais c’est un type bien Mohamed. Et c’est pour ça que je ne l’ai pas viré !»[1] expliquait Emmanuel Macron, hors antenne, le vendredi 14 avril 2017, sur la radio Beur FM, pour défendre Mohamed Saou,  son ex-référent du Val-d’Oise. Ce dernier avait dit, sur sa page Facebook en septembre 2016 : «Je n’ai jamais été et je ne serai jamais Charlie». Reprenant à son compte un slogan islamiste post-attentat de Charlie Hebdo, à l’image d’un certain Tariq Ramadan qui n’a jamais été «ni Charlie, ni Paris» : le fameux «ni, ni» des islamistes.

Marwan Muhammad, président de l’organisation frériste CCIF, avait lui aussi exigé des explications et a menacé d’utiliser son supposé poids électoral, contre Emmanuel Macron, dans le cas où Mohamed Saou était écarté du mouvement «En Marche   sous pression «islamophobe», disait-il. En effet, le 10 avril 2017, il a adressé une lettre au candidat Macron dont la conclusion fut, on ne peut plus claire :  «En fonction de votre réponse (ou de son absence), je serai alors en mesure de m’exprimer publiquement sur le sujet, en direction de nos contacts médias, de nos 17 antennes régionales, de nos 14000 adhérents et de nos 350000 abonnés, sur les newsletters et les réseaux sociaux. Chaque électeur sensible à ces questions pourra alors faire, en conscience, un choix éclairé»[2] : une intimidation.

Cependant, le cas de Mohamed Saou est-il un cas isolé au sein du mouvement d’Emmanuel Macron ? Ce candidat à l’Élysée serait-il, ou pas, « dans les mains des islamistes » ? Est-il le candidat préféré des Frères musulmans ? Hormis la présence anecdotique signalée de l’islamiste Soufiane Iquioussen, dans une réunion d’ «En Marche !» à Bouchain[3] dans le Nord, alors qu’il soutenait Benoît Hamon (!), dans ce qui suit, d’autres cas troublants seront dévoilés : de la commune de Oignies dans le Pas-de-Calais, à Bordeaux dans le Sud-Ouest, jusqu’à Mulhouse dans l’Est, en passant par Paris, des soutiens d’Emmanuel Macron, des islamistes (ou au service inconscient de l’islamisme conquérant) s’appellent : Noureddine Aoussat, Rachid El-Kheng, Yanis Khalifa, Yaman Mahfoud, et la meilleure pour la fin, une certaine Fatima Jenn  et ses principaux soutiens : Anouar Sassi et Aziz Senni.

2- Cap islamiste sur les législatives ?

Par ailleurs, d’autres noms pourraient même bénéficier de l’investiture d’ «En Marche !» pour les législatives. Difficile de faire un tour vérificatif des 577 circonscriptions. D’autant plus qu’Emmanuel Macron n’a pas encore révélé la liste complète de ses candidats, comme promis. A ce jour, sauf erreur de ma part, seuls 14 noms sur 577 ont été dévoilés[4]. Plus encore, à en croire un récent article du Figaro, «les investitures ne seraient pas nécessairement rendues publiques la semaine prochaine»[5]. On peut espérer qu’elles le soient, même partiellement, s’agissant des «400 à 450 candidats» déjà retenus. Emmanuel Macron dévoilerait-il cette liste avant le second tour des présidentielles pour lever toute suspicion légitime ? On peut l’espérer. Car cela est aussi un enjeu majeur dont l’éclairage urgent permettrait, à tout un chacun, de voter éclairé, ou de s’abstenir, le dimanche 7 mai.

3.png

En attendant, ce qui est certain, c’est que des candidats pour les législatives, notoirement islamistes, soutenant Macron ou pas, sont déjà dans les starting-blocks, ici où là. Ils sont jeunes adultes, issus de la frérosphère et s’appellent : Yassir Louati, Jimmy Parrat, Jamel Oufqir, Hanan Zahouani, Abdelkrim Marchani, Samy Debah, etc. D’autres candidats issus du parti islamo-turc, le «Parti Egalité et Justice», proche de l’AKP d’Erdogan, pourraient présenter des dizaines de candidats, revendiquant leur communautarisme, comme aux départementales de 2015[6].  Par conséquent, le risque de voir quelques islamistes occupés des sièges au Palais Bourbon, au nom de la diversité, lors de la prochaine législature, est bien réel. «En Marche !», comme d’autres formations, pourrait leur offrir cette opportunité tant rêvée, tel un Cheval de Troie qui s’ignore dans la complaisance.

3- Quand les Frères musulmans appellent à voter Macron !

Aussi, il n’est pas inutile de rappeler que les Frères musulmans de l’UOIF, par exemple, depuis l’annonce des résultats du premier tour, ont publié deux communiqués appelant à voter Emmanuel Macron, à presque vingt-quatre heures d’intervalle. Le premier, datant du 24 avril, appelle les musulmans à «aller voter massivement pour faire barrage aux idées de xénophobie et de haine et donner au candidat Emmanuel Macron, le score le plus large»[7]. Le second, datant du 26 avril, réagissant au propos de Marine Le Pen, la veille sur TF1, qui avait affirmé qu’Emmanuel Macron était «entre les mains des communautaristes, et notamment des plus dangereux d’entre eux, comme l’UOIF». Les Frères musulmans de l’UOIF y dénoncent donc ce qu’ils considèrent comme «mensonge éhonté». Ils appellent en revanche «à voter massivement pour Monsieur Macron et à faire barrage à la menace incarnée par les idées de Madame Le Pen»[8].

Pour une organisation qui se définit comme étant «apolitique»[9], cela laisse vraiment à désirer. Son allié stratégique, la Grande Mosquée de Paris, n’est pas en reste et fait de même en appelant «à voter massivement pour le candidat Emmanuel Macron»[10]. Comme si l’hypothétique «vote musulman» devait appartenir au leader d’ «En Marche !». L’UOIF aurait-elle des intérêts particuliers, qui seraient protégés, si Emmanuel Macron devient président ? La suite donnera quelques éléments d’analyse.

4- Et ce Noureddine Aoussat qui fait compagne pour Macron ?

lire la suite ici :

http://mlouizi.unblog.fr/2017/04/29/presidentielle-emmanuel-macron-otage-du-vote-islamiste/#more-985

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




17 thoughts on “Macron entouré de musulmans radicaux obéit, en sus, au chantage aux voix du CCIF…

  1. Laveritétriomphera

    Emmanuel Macron estime que l’islam est compatible avec les lois de la république, que c’est une évidence http://www.europe1.fr/societe/lislam-compatible-avec-la-republique-cest-une-evidence-ca-va-de-soi-2718871. Comme beaucoup d’évidences, en les étudiant de plus prêt, on se rend compte qu’elles ne sont pas aussi évidentes que leur auteur veut bien nous le faire croire.
    Je suis en accord avec Rama Yade, on ne peut faire confiance en quelqu’un qui pour des raisons personnelles se contredit et donc se décrédibilise http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-rama-yade-veut-que-l-equilibre-psychologique-des-candidats-soit-atteste-7787336615.

    1. Lesage

      Rama Yade à reléguer aux oubliettes!
      Cette femme fera tout pour avoir une place dans le prochain gouvernement, peu importe la personne qui sera élue!
      à dégager, qu’elle s’éstime heureuse d’avoir été ministre sous Sarko! qu’est-ce qu’elle a fait de concret ou positif pendant son mandat? c’est sûrement plus pour sa frimousse et sa couleur de peau qu’elle avait été nommée mais certainement pas pour ses compétences (ça fait bien des ministres multiculturels) et ça donne bonne conscience à ces présidents, qui ont une telle ouverture d’esprit!

  2. NICOLAS F

    Ce matin 1 Mai :Macron est sur le pont ,hommage à Brahim Bouarram.
    Il met le paquet sur le Maroc cette fois.Un représentant de l’ambassade du Maroc est présent. Il est entouré de Delanoé et consort.
    Il a organisé sa propre cérémonie ,en dehors d’Hidalgo qui est venue avant.
    Démagogie écoeurante ,on frise l’over dose.
    Deux drapeaux rouges et badges sont portés par des marocains derrière Macron.
    Je n’ai pas réussi à déchiffrer.C’est quoi ces drapeaux?

  3. Fomalo

    Excellent article. Néanmoins M.Macron n’est pas aussi otage que cela (Cf. FB et ce que l’ancienne élue Céline Pina révèle sur les candidats cachés soutiens de Macron, de même que dans l’entretien qu’elle a accordé à Marianne en avril)..

  4. Anania de Schirac.

    _ C’est vraiment plus grave que je ne le pensais, ce Macron est 100% Islamocollabo, il vendrait père, mère et Brigitte au diable pour obtenir les voix des islamofascites. Ce qu’il nous prépare avec des musulmans Fascistes dans des postes à responsabilités de son organisation est terrible, il faut Dégager ce type, il est Anti-France puissance 1000.

    _ Votons Marine, elle seule prévoie de remettre de l’ordre en France et de traduire en justice les traitres à la Patrie.

    _ Bon 1er Mai à tous les Patriotes, Anania de Schirac.

  5. NICOLAS F

    A près recherches sur internet,ces deux personnages qui portent badge rouge avec cercle et rayons -soleil et les drapeaux assortis (sur les prises de vues du reportage BFM TV ) semblent porter le badge et drapeau de l’Association des Travailleurs Maghrebins de France . A vérifier mais leur badge y ressemble beaucoup .
    Association qui a des ramifications avec associations internationales ,France-Maroc comme Coordination maghrebine des Droits de l’Homme et L’association marocaine des droits de l’homme.
    Macron et ses amis, la suite au prochain épisode.

  6. Fallaci

    A force de vouloir bouffer à tous les râteliers, micron va se casser les dents et croûlera sous les dettes des promesses politiques qu’il a distribuées à tour de bras à sa cour des miracles.

    Micron est doté d’une personnalité borderline doublée d’un imposteur méprisant le peuple, il vendrait père et mère pour nourrir sa paranoïa, il s’est vendu au capital et aux riches, il trafique ses meeting pour faire croire qu’il est suivi et applaudi mais chez lui, tout n’est que bluff, y compris ses 24 %.,

    S’acoquiner avec l’UOIF lui sera fatal, non seulement parceque réprouvé par la majorité des Français, non seulement parcequ’il révèle ainsi qu’il est un collabo à la solde du terrorisme, mais encore et surtout parceque ainsi il confirme bien son allégeance aux frères musulmans, soit un pacte avec le diable, et on comprends mieux pourquoi il n’a programmé aucun plan sécuritaire pour défendre et protéger le territoire et les Français, car il n’a jamais eu l’intention de lutter contre eux.

    1. Anania de Schirac.

      _ Bravo Fallaci, je vous suit à 150%, micron est un manipulateur égocentrique manipulé à l’insu de son plein gré… Doublé d’un Traitre dèspotique sans moral,un pur islamofasciste radicalisé pour son propre égo, il n’a aucun amour de la France et des Français, seul la marchandisation du monde avec les humains inclus le motive, pauvre homme/ monstre sans émotions qu’il est, il ne comprend pas les Français et ne les comprendra jamais. Il se fou de l’islam terroriste mortifère comme de sa première culotte, du moment que lui est protégé, le reste ne lui importe peu. C’est une pourriture mondialiste.

      _ Anania de Schirac.

  7. Lesage

    6 commentaires pour dénoncer l’évidence même!
    Mais personne ne parle de la trahison envers la France et les français ouvertement, ni que ce traître devrait ètre jugé pour haute trahison!!!

  8. Fallaci

    Le Porte-Parole de Macron refuse de rejeter le soutien de l’UOIF classé terroriste dans certains pays Par fandetv le 01/05/2017
    4h32

    Interrogé par Marion Maréchal Le Pen, Benjamin Griveaux, porte-parole d’Emmanuel Macron, refuse de rejeter le soutien de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France) qui est interdite dans certains pays, voire classée terroriste et qui, selon Marion Maréchal Le Pen, vend dans ses congrès des ouvrages d’Hani Ramadan qui vient d’être expulsé pour appel à la haine. Il refuse également de dissoudre l’organisation affirmant que la loi ne l’y autorise pas.
    – CNEWS, 30 avril 2017, 10h40

Comments are closed.