Message d’un Texan : combien êtes-vous en France qui ne votiez plus parce que cela ne servait plus à rien ?


Message d’un Texan : combien êtes-vous en France qui ne votiez plus parce que cela ne servait plus à rien ?

Il y a quelque temps, l’an dernier, c’était le tour des Américains de choisir leur président. Une forte partie de la population qui n’hésite pas à retrousser ses manches s’en fichait totalement, ceux qui avaient des petits jobs et qui suaient pour joindre les deux bouts et ceux qui n’avaient plus de job parce que leur usine avait déménagé au Mexique ou ailleurs. Ils se comptaient par millions, peut-être même une cinquantaine de millions. Ils ne votaient plus.

Les mêmes promesses étaient faites par les candidats de droite, les Républicains, comme de gauche, les Démocrates. Et puis rien ne changeait… L’alternance continuait ! Sitôt élu, le nouveau président oubliait ses promesses ou faisait même tout le contraire. Les usines déménageaient les unes après les autres. Même les ateliers de moyenne envergure fermaient la porte et tout ce qu’on achetait venait d’un peu partout dans le monde. Le « Made in USA » ou « Made in America » se raréfiait.

50 millions de laissés pour compte, 50 millions d’oubliés par la droite comme par la gauche. 50 millions d’inscrits qui s’abstenaient de voter parce que cela ne servait plus à rien.

Et puis, l’an dernier, un gars qu’ils ne connaissaient pas a décidé de se présenter aux élections présidentielles. Ils connaissaient tous les autres, des professionnels de l’administration gouvernementale, des représentants (les députés des États-Unis) et aussi des sénateurs, bref, tout un tas de politicards professionnels… et puis ce gars-là qui, bien que très riche d’après ce qu’ils avaient appris, parlait comme eux, disait ce qu’il avait envie de dire sans se soucier des éclaboussures. Il se déplaçait dans son Boeing personnel avec son nom peint en grand sur le fuselage, il ne leur demandait pas d’argent pour sa campagne comme tous les autres, il payait tout de sa poche. Ils ont appris son nom : Donald Trump, de New York.

Il faisait plein de promesses aussi, directement au peuple américain qu’il allait rencontrer en face à face d’un bout à l’autre du pays. Sauf que ses promesses étaient pleines de bon sens, sur la sécurité, sur l’immigration, sur l’armée dont le budget se restreignait régulièrement, sur les emplois qui fichaient le camp hors des frontières, sur ces frontières-passoires qu’il fallait renforcer.

Alors, le jour venu, ces 50 millions d’abstentionnistes, que les sondages avaient oublié de questionner, ont grimpé dans leurs pick-up trucks, ce véhicule à tout faire si populaire qu’on utilise pour aller à l’église le dimanche, pour aller nourrir les bêtes quand on est fermier ou rancher, pour conduire les gosses à l’école, pour aller au boulot quand on en a encore un, et ils sont allés voter pour ce gars peu ordinaire qui se lançait comme ça dans la politique, qui ne mâchait pas ses mots, et surtout qui ne faisait pas partie de l’establishment.

Et ce ne fut pas un vote, ce fut une révolution… les 50 millions qui ne votaient plus jamais venaient de gagner, élevant Monsieur Trump à la présidence, celui dont le monde entier se moquait, celui que tous les sondages disaient perdant, celui que toute la presse enfonçait en fouillant dans son passé dont ces 50 millions se fichaient éperdument parce que leur seul souci c’était leur avenir.

Et puis, à peine installé dans ses nouveaux quartiers, la Maison Blanche, le nouveau Président s’est mis à signer des décrets présidentiels pour tenir ses promesses… On n’avait jamais vu ça, le reste du monde n’en revenait pas… Il avait promis et il se mettait à faire ce qu’il avait promis !

Combien êtes-vous en France qui ne votez plus parce que cela ne servait plus à rien ? Les promesses de Sarkozy ? Pfffttt, du vent !!! Les promesses de « Moi Président » ? Pfffttt, du vent !!! Alors pourquoi se déranger ? Comme avait dit Coluche : « Si voter ça servait à quelque chose, ce serait interdit ! »

Mais cette fois, on dirait que c’est différent. Il reste 2 candidats entre lesquels choisir le 7 mai.

Il y en a un que vous ne pouvez pas ignorer puisqu’il a déjà été ministre sous Hollande, à l’initiative d’une loi du travail, dite « loi El Khomri » dont il va multiplier les ravages par 10 s’il parvient aux manettes, un type qui a insulté la France en Algérie, quelqu’un sans programme qui prétend que la « culture française » ça n’existe pas, pistonné par les grandes finances internationales qui se fichent de vos emplois comme de leur premier million d’euros ou de dollars, qui veulent à tout prix, sans souci de votre sécurité, accueillir des migrants et les employer à tarif réduit (du moins ceux qui accepteront de travailler), mettant encore plus de Français de souche et de cœur au chômage : Emmanuel Macron, qui offre en outre une prime de 15 000 euros aux patrons qui engageront des jeunes venus de ces quartiers où vous ne pouvez même plus mettre les pieds, au lieu de Français à la recherche d’un emploi.

Emmanuel Macron ne veut plus payer d’heures supplémentaires ; il trouve que ceux qui travaillent sont trop protégés… et tant pis si vous perdez votre emploi, c’est le moindre de ses soucis. Et d’ailleurs, pour ceux qui pourront conserver leur emploi, leur salaire devra être abaissé car, a-t-il dit : « les Français sont trop payés ».

Quant à la sécurité, avec, pour la France seule, 250 assassinats par les soldats d’Allah depuis 2015, juste une menace « impondérable » a-t-il dit. Selon lui, il faudra tout simplement « s’habituer aux attentats » ; voilà tout ! Rien ne sera fait de ce côté-là, bien au contraire puisque les vannes seront ouvertes en grand à la migration maghrébine, car : « L’arrivée de réfugiés est une opportunité économique ». Quel beau programme, ne trouvez-vous pas ?

Après tout, pourquoi se gênerait-il puisqu’il a ses convictions : « Ne cédons pas aux sirènes de la nostalgie d’une France qui n’a jamais été. » (Montmorillon, le 28 avril). La France donc ? Eh bien, pour M. Macron, elle n’existe pas. La culture française n’a jamais existé ; l’identité française est pure invention ! Que fait-il encore sur notre territoire ? Pourquoi ne se présente-t-il pas en Algérie comme l’a dit un ou une patriote. Même Jacques Attali (qui fut pourtant un de ses premiers supporters en 2012) interviewé par Challenges, à la question « De quoi Emmanuel Macron est-il le nom ? », a répondu : « Du vide. Du vide de la politique française. » (Voir l’article sur Minurne Résistance à http://www.minurne.org/?p=10621 pour parfaitement connaître cet imposteur).

   Face à lui, il y a Marine Lepen, une patriote que tous les médias, tous les politicards de gauche comme de droite définissent comme d’extrême droite, comme tout ce qui ne les caresse pas dans le sens du poil, alors que son électorat vient en majorité de la classe ouvrière, d’anciens syndiqués, de petits patrons, d’une bonne proportion des forces de police et de biens d’autres amoureux de la France qui la rejoignent jour après jour.

Pour Madame Lepen, une des premières choses à faire sera de mettre la loi El Khomri à la poubelle. Elle opérera par référendum populaire sur les grandes décisions, et non pas par ordonnances gouvernementales. Elle favorisera les travailleurs français, arrêtant toute concurrence déloyale due aux « travailleurs détachés ». Elle entend soutenir les travailleurs indépendants, dont les pêcheurs et les agriculteurs complètement oubliés par les gouvernements précédents et qui seront tout aussi oubliés par M. Macron puisqu’il a déclaré qu’il n’était pas là pour « défendre les jobs existants ».

Entre autres et notamment, Mme Lepen entend en finir avec les zones de non-droit en faisant un grand ratissage de désarment des banlieues suivi d’expulsion des criminels et délinquants étrangers ainsi que d’interdiction de tous les organismes en lien avec le fondamentalisme islamiste.

Quelle France voulez-vous ? Il n’est pas imaginable que vous les abstentionnistes soyez favorables au soi-disant programme (!) de M. Macron, et pourtant vos abstentions le porteraient sans aucun doute au pouvoir, un pouvoir qu’il exercerait sans vergogne. Combien êtes-vous ? 3, 4, 5 millions ? Fort probablement  jamais questionnés par les organismes de sondages aux mains des médias, c’est-à-dire aux mains des puissants de ce monde que votre sort n’intéresse aucunement ? Alors comme ces 50 millions d’Américains qui ont envoyé promener les Obama et les Clinton, qui ont ignoré les célébrités, qui n’ont porté aucune attention aux médias, qui ont voté parce qu’ils croyaient dans l’impossible et qui ont fait que l’impossible se produise, vous les 5 millions de Français laissés pour compte, oubliés, n’écoutez plus les traîtres Hollande, Sarkozy, Mélenchon, Hamon, Fillon et leur poulain Macron, faites que l’impossible se produise et portez au pouvoir une personne qui ne fait pas partie de l’establishment, qui ne fait pas partie des vieux chevaux de retour, à qui personne ne peut reprocher l’état actuel de la France. Oubliez toutes ces girouettes de la désinformation, les médias, les célébrités et, par tous les moyens à votre disposition, rendez-vous aux urnes le 7 mai et votez pour une grande dame, pour une grande Française.

 

Abstentionnistes, patriotes, suivez ces 99 Compagnons de la Libération, des Patriotes de première ligne, qui ont fort bien compris l’extrême importance de cette élection pour la survie de la France et qui ont décidé de soutenir Marine Lepen après l’ignominie de Macron à Oradour-sur-Glane. Dans la même foulée, Nicolas Dupont Agnan et son mouvement « Debout la France » rejoignent Marine Lepen, NDA devant occuper le poste de Premier Ministre en cas de victoire de celle-ci.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/29/marine-et-son-premier-ministre-nicolas-dupont-aignan-constitueront-un-gouvernement-dunion-nationale/

Pour conclure, vous qui vous croyez à l’abri dans vos petites communes rurales, secouez-vous. Voici un témoignage direct de ce qui vous attend : http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/29/temoignage-comment-les-socialauds-ont-accru-les-difficultes-des-petits-villages-deliberement/

 

« Les Français, qui avaient le 5ème niveau de vie au monde en 1980, ont perdu plus de 20 places en une génération. » (Jacques Guillemain, http://ripostelaique.com/marine-nicolas-une-conference-de-presse-historique-pour-sauver-la-france.html). N’en avez-vous pas assez ?

 

Ne laissez pas l’ignoble Macron gagner. Votez pour la France, votez pour votre avenir, votez pour la sauvegarde de vos enfants, votez Marine Lepen. Merci d’avance pour la France.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jack

Résistance républicaine Etats-Unis
“Those who surrender freedom for security will not have, nor do they deserve, either one.”
« Ceux qui sacrifient la liberté pour la sécurité n’obtiendront, ni ne méritent, ni l’une ni l’autre »
Benjamin Franklin


15 thoughts on “Message d’un Texan : combien êtes-vous en France qui ne votiez plus parce que cela ne servait plus à rien ?

  1. NICOLAS F

    Avec Macron ce sera la France des profiteurs ,ils arriveront tous de partout,du monde entier se servir sur la France ,ils ne laisseront que les os à ronger aux français honnêtes . C’est cela la France de Macron, un pays sans Etat ,où les gens sans scrupule pourront se servir (comme ils ont commencé à le faire ) la plus grosse part du gâteau. Si vous avez l’ intention de magouiller,de voler,de prendre l’oseille et de vous tirer,alors Macron c’est votre homme.
    5 ans de Macron et la France est dépecée ,elle n’existera plus .Il y a plein de gens qui ont déjà commencé à le faire et comme ça marche (en marche !) bien,ils ont envie d’une bonne resucée. Pas vus,pas pris,pourquoi on se gênerait ?
    Et leur slogan mortifère c’est :En Marche ! (avec un point d’exclamation tellement ils frétillent à cette idée ) En marche pour le grand bordel !
    Le bordel avec Macron,ça marche !

    1. cayssials

      LA MARCHE POUR LA MORT
      EN MARCHE POUR MOURRIR PLUS VITE
      CERTAINS DISAIS MERCI PATRON
      ILS DIRONT MERCI MACRON

  2. Alexcendre 62

    La grande Loterie Macron et compagnie a tous les coups on gagnera est en place  » Tous ceux qui n’ont pas de chômeur dans leur famille en auront un et ceux qui ont déjà un ont auront deux  » Allez allez braves gens précipitez vous car nos grands les responsables du déclins sont déjà sous le parasol de la providence pour continuer avec Macron et ses sponsors a gérer votre bonheur . je sui ébahi de voir tout ce que j’ai entendu a gauche et voir ces gens se précipiter vers ce porteur de dépêches larbin du mondialisme qui leur annonce entre les lignes qu’il leurs fera payer la crise . Il est courant de dire que la bêtise humaine est insondable nous le constatons encore une fois malheureusement pour les patriotes victimes de ces manœuvres .

  3. marre-du-PS

    Trump a snobé les bobos, les artistes, les zélites et les merdias réunis à Washington! Il leur a fait un superbe bras d’honneur en se réunissant avec le peuple qui le soutien!

  4. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    L’aile droite de Tsipras anti-système grecque ; en jette une couche chez-nous !
    C’est chaud, c’est chaud ; les marrons brûlent les mains et on lâche tout tellement on est sur la crête où tout basculer dans un sens comme dans l’autre. Alors ! Tant pis, on se jette, on se mouille …. on se dévoile, on montre réellement ce pourquoi on roulait et qu’on roulait le peuple grec.
    Allez ! Va ! Occupe-toi de tes fraises en Grèce !
    À la niche ! Va verser tes excréments ailleurs !

    =======================================

    L’ancien ministre star grec Yanis Varoufakis appelle à voter pour Emmanuel Macron
    :: https://francais.rt.com/international/37736-ex-ministre-star-grec-yanis-varoufakis-appelle-voter-emmanuel-macron
    30 avr. 2017

    Après s’être affiché avec Arnaud Montebourg ou encore Jean-Luc Mélenchon, l’ancien membre du gouvernement Tsipras, qui lutte désormais contre la désintégration de l’Union européenne, a demandé aux Français de lutter contre Marine Le Pen.

    «Nous appelons à exprimer notre opposition catégorique à l’extrême droite en plaçant dans l’urne un bulletin de vote « Emmanuel Macron »», écrit Yanis Varoufakis dans une tribune publiée sur le site d’information Mediapart le 28 avril.

    «Nous sommes conscients des dangers que représente le programme d’Emmanuel Macron pour les équilibres sociaux, et nous sommes en profond désaccord avec son projet pour l’Europe et la zone euro, qui ne fera que prolonger en l’aggravant la situation désastreuse de l’Union européenne […] Mais le Front national représente un tout autre danger, car il nourrit un projet antidémocratique et de régression sociale qui place l’inégalité entre les hommes au cœur de son programme», poursuit l’ancien ministre grec des Finances, s’exprimant au nom de son mouvement DiEM25.

    Pour faire opposition à Le Pen, DiEM25 appelle à voter Macron, par Les invités de Mediapart via @MediapartLeClubhttps://t.co/GXmUvDmlj1— Yanis Varoufakis (@yanisvaroufakis) 29 avril 2017

    Après être apparu en 2015 aux côtés d’Arnaud Montebourg, puis de Jean-Luc Mélenchon, Yanis Varoufakis s’était montré élogieux envers Emmanuel Macron en avril 2016, déclarant au quotidien français L’Opinion : «Je l’aime beaucoup, personnellement […] C’était le seul ministre français de l’administration de François Hollande qui semblait comprendre ce qui était en jeu au sein de la zone euro.» Particulièrement intéressé par la politique française, il était venu apporter son soutien au mouvement Nuit Debout, à Paris, le même mois.

    Varoufakis fustige «l’échec» de l’UE dans la crise des réfugiés au lancement de son parti https://t.co/KObirsF31Npic.twitter.com/0nspVbBFNa— RT France (@RTenfrancais) 9 février 2016

    Nommé ministre des Finances en 2015 dans le gouvernement de gauche radicale d’Alexis Tsipras, Yanis Varoufakis, connu pour ses positions anti-austérité, a claqué la porte quelques mois plus tard, après l’échec des négociations sur la dette grecque avec la Troïka (Commission européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international).

    Il a ensuite fondé DiEM25, un mouvement politique visant à lutter contre la «désintégration de l’Union européenne».

    Se distinguant par un look atypique, à l’image de sa veste en cuir, le Grec s’est progressivement hissé au rang de vedette. Il donne désormais des conférences dans le monde, qui sont souvent très suivies.

    Lire aussi : Le Dieu grec pourfendeur de l’austérité à Barcelone : une immense queue pour voir Varoufakis
    :: https://francais.rt.com/international/8567-dieu-grec-austerite-barcelone-varoufakis

  5. Malou

    Allez donc , chers amis patriotes , sur Dreuz Info , et lisez l’article suivant : Boom , François hollande avoue avoirr créé « en marche « 

  6. Fallaci

    Il y a anguille sous roche… Pourquoi Brigitte macron refuse-t’elle désormais la publication des sondages?
    Redouterait–elle que ces sondages donnent Marine gagnante et qu’au final, on nous annonce qu’un miracle s’est produit et que c’est son mec qui est élu??
    Nous prendrait-elle pour des cons??

  7. palimola

    L’accession aux manettes de ce pitre inconnu il y a deux ans et qui n’a même jamais été ne serait ce conseiller municipal serait la plus grande catastrophe que puisse connaître le peuple Français , Un banquier au pouvoir serait un fléau dont nous ne nous relèverions pas , si ce clampin est élu aujourd’hui dans la conjoncture actuelle on est foutus car cette présidentielle est la dernière chance que nous ayons et de plus cela montrerait le niveau des électeurs , en un tel cas je déchire ma carte d’électeur et ne parlerais plus jamais politique avec qui que ce soit , en contrepartie que je n’entende personne se plaindre car cela risquerait de tourner au vinaigre !

    1. Christine TasinChristine Tasin

      attention de ne pas déchirer trop vite sa carte d’électeur, ici on croit tous à la victoire de Marine mais on sait qu’elle sera difficile. Si elle ne l’emportait pas ne pas oublier que les législatives seront essentielles…. et un second combat, d’importance

Comments are closed.