Ni Merkel, ni Theresa May, ni Macron n’ont d’enfant : ils se moquent de l’avenir et ouvrent les frontières


Ni Merkel, ni Theresa May, ni Macron n’ont d’enfant : ils se moquent de l’avenir et ouvrent les frontières

Des centaines de musulmans ont prié publiquement à côté du Colisée, à Rome, le 21 Octobre 2016. (Image source: Ruptly video screenshot)

C’est l’islam qui sature l’Europe, pas le christianisme

Traduction du texte original: Islam, Not Christianity, is Saturating Europe

https://fr.gatestoneinstitute.org/10218/islam-sature-europe

  • Les djihadistes semblent mener bataille contre la liberté et les démocraties laïques.
  • Le plus important prédicateur de l’islam sunnite, Yusuf al Qaradawi, a déclaré que le jour viendra où, comme Constantinople, Rome sera islamisée.
  • C’est l’islam, pas le christianisme, qui sature aujourd’hui le paysage et l’imaginaire de l’Europe.

Selon Steve Bannon, ex-conseiller stratégique du président américain Trump, « l’Occident judéo-chrétien s’effondre, il est en train d’imploser. Il implose sous nos yeux. Et le choc sera énorme ».

L’impuissance et la fragilité de notre civilisation hantent nombre d’Européens.

Pour l’historien David Engels, l’Europe aura le destin de l’ancienne République romaine : la guerre civile. Partout, les signes de fracture sautent aux yeux. Les djihadistes s’attaquent aux libertés et aux démocraties laïques. La crainte envahit l’imaginaire collectif des Européens. Une enquête en ligne menée dans dix pays européens sur un panel de plus de 10.000 personnes a révélé une opposition croissante de la population à l’immigration musulmane. L’Institut royal des affaires internationales de Chatham House qui a mené l’enquête a souhaité savoir si « les mouvements migratoires en provenance de pays musulmans devaient être stoppés ». Tous pays confondus, la réponse a été positive à plus de 55% .

Les grands médias se demandent aujourd’hui si « l’Europe ne craint pas les musulmans plus que les États-Unis ». La photographie qui illustrait l’article en question représentait une prière musulmane de rue devant le monument qui symbolise le mieux l’Italie, le Colisée de Rome.

Faisant écho à la prise de Constantinople, capitale de la grande civilisation chrétienne de Byzance, Yousouf al Qaradawi, le prédicateur le plus influent de l’islam sunnite, a déclaré que le jour viendra où Rome sera islamisée.

Les civilisations meurent-elles de l’extérieur ou de l’intérieur ? Disparaissent-elles en raison d’un choc extérieur (guerre, catastrophes naturelles, épidémies) ou par érosion interne (déclin, incompétence, choix désastreux) ? Arnold Toynbee, au siècle dernier, s’est montré catégorique : « Les civilisations meurent par suicide, non par assassinat ». « L’historien contemporain de la Grèce antique et de Rome a vu ces civilisations entamer leur déclin et leur chute ; les Grecs comme les Romains attribuaient ce déclin à la baisse du taux de natalité ; plus personne n’assumait la responsabilité d’élever des enfants », a déclaré l’ ancien grand rabbin de Grande-Bretagne, Lord Sacks.

Les signes d’une prise de contrôle sont partout visibles en Europe. Dans 30 écoles chrétiennes britanniques, les étudiants musulmans sont plus nombreux que les chrétiens. Une école primaire anglicane a même une « population d’élèves cent pour cent musulmans. » L’Eglise d’Angleterre estime qu’au moins 20 de ses établissements scolaires ont plus d’étudiants musulmans que chrétiens, et 15 écoles catholiques ont une majorité d’élèves musulmans. En Allemagne aussi, l’afflux massif d’élèves musulmans suscite des craintes et les enseignants allemands dénoncent ouvertement un risque de « ghettoïsation ».

En France, le dernier recensement a comptabilisé 34.000 naissances de moins en 2015 par rapport à 2014. La fécondité des femmes françaises a atteint son plus bas niveau depuis 40 ans. Le faible taux de fécondité est aujourd’hui le fléau de toute l’Europe : « En 1995, l’Italie, était le seul pays ou les plus de 65 ans dépassaient en nombre les moins de 15 ans ; l’Europe compte aujourd’hui 30 pays présentant la même caractéristique et d’ici 2020, leur nombre atteindra 35. » Bienvenue à l’« Europe grisonnante ». Sans les femmes musulmanes, le taux de natalité en France serait encore plus bas : « Avec un taux de fécondité de 3,5 enfants par femme, les Algériens contribuent de manière significative à la croissance de la population en France », écrit le démographe bien connu Gérard-François Dumont. [1]

En Suède, grâce aux migrants musulmans, les services de maternité ne savent plus où donner de la tête ces jours -ci . [2]

A Milan, capitale financière de l’Italie, Mohammed est le nom le plus fréquemment donné aux nouveau-nés. Une statistique qui se vérifie également à Londres, dans les quatre plus grandes villes néerlandaises et ailleurs en Europe, de Bruxelles à Marseille. C’est l’islam, pas le christianisme, qui sature aujourd’hui le paysage et l’imaginaire de l’Europe.

Les dirigeants européens sont presque tous sans enfant. En Allemagne, Angela Merkel n’a pas d’enfants, ni le Premier ministre britannique, Theresa May, ni l’un des principaux candidats à la présidence de la France, Emmanuel Macron. Comme les dirigeants européens n’ont pas d’enfants et donc aucune raison de se préoccuper de l’avenir (la vie se termine avec eux), ils se sentent en droit d’ouvrir les frontières de l’Europe pour maintenir l’équilibre démographique du continent. « Les Européens devraient comprendre que l’immigration est nécessaire pour notre économie et la viabilité de nos systèmes de protection sociale, la tendance démographique actuelle n’est pas viable », a déclaré Federica Mogherini , la représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères.

L’invasion musulmane de l’Europe occidentale a été stoppée en 732 à Poitiers. Si les chrétiens avaient été vaincus, « peut-être », écrit Edward Gibbon que « l’interprétation du Coran serait maintenant enseigné à Oxford, et que du haut des pupitres un peuple circoncis se verrait enseigner la sainteté et la véracité de la révélation de Mahomet ». Cette citation évoque-t-elle encore quelque chose aujourd’hui ?

Les islamistes prennent la culture et l’histoire plus au sérieux que les Occidentaux. Récemment, à Paris, un terroriste égyptien a tenté de frapper au musée du Louvre. Il cherchait à y détruire une œuvre d’art a-t-il dit, parce que « ce musée est un puissant symbole de la culture française ». Imagine-t-on un extrémiste islamiste lacérant la Joconde aux cris de « Allahu Akbar ». C’est cette tendance que nous devons commencer à inverser.

 

Giulio Meotti, journaliste culturel à Il Foglio, est journaliste et auteur.

[1] Dumont développe: « Selon les dernières données disponibles, la fécondité des femmes résidents en France et nées en Algérie est de 3,5 enfants par femme ; celles du Maroc ou de Tunisie de 3,3 et celles de Turquie de 2,9, contre 1,9 pour la moyenne nationale. »

[2] Entre 2001 et 2014 les naissances ont augmenté de 25%. Sur la même période, le pourcentage de ressortissants nés à l’ étranger est passé de 4% dans les années 1960 à 17% en 2015.

 

(Note de Jack : Souvenez-vous de la déclaration de Houari Boumedienne dans son discours à l’ONU en 1974 : «Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère Sud pour aller dans l’hémisphère Nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.» Les chiffres ne mentent pas. Élisez Macron et la France sera, avant la fin de ce siècle, à majorité musulmane. À la démographie galopante des musulmanes s’ajoutera la porte ouverte au Maghrébins par centaines de milliers, notamment d’Algérie où Macron est allé insulter la France pour commencer sa campagne. Si ce n’est pour vous, décidez pour vos enfants, pour vos petits-enfants. Cette décision est entre vos mains, dans quelques jours. Ce n’est plus une question d’affinité personnelle pour Marine LePen ou pour une partie de son programme, nous n’en sommes plus là, c’est la survie de la France qui est en jeu. Votez Marine.)

 

 

 




Jack

Résistance républicaine Etats-Unis “Those who surrender freedom for security will not have, nor do they deserve, either one.” « Ceux qui sacrifient la liberté pour la sécurité n'obtiendront, ni ne méritent, ni l'une ni l'autre » Benjamin Franklin


10 thoughts on “Ni Merkel, ni Theresa May, ni Macron n’ont d’enfant : ils se moquent de l’avenir et ouvrent les frontières

    1. MaximeMaxime

      La « manif pour tous » incarne l’extrême-droite. « Anti-famille » ne veut rien dire, ça cache autre chose…

  1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    En même temps TOUT a été fait pour que les choses se passent ainsi. Il serait intéressant également de comparer le taux de fertilité.

    Marine, déjà en 2007 avait un projet qui a bien sûr été volontairement mal compris et détourné par l’oligarchie politique et médiatique ; repris en choeur par les féministes de tous poils qui n’ont pas compris ou pas voulu comprendre le projet politique familiale de Marine ; celui-ci a été complètement carricaturer au point qu’il a pratiquement disparu ou que ce qu’il en reste, malheureusement ne pourra que favoriser quand même que l’expansion du peuple musulman sur notre sol.

    Il faut simplement espérer que parmi les musulmans qu sont en France il y ait un grand nombre de vrais patriotes français qui se plieront comme les autres français aux règles de la Laïcité, aux règles de notre République Françaises Laïque seules conditions pour une France UNE et indivisible.

    Mais l’invasion est telle et le désir intense d’islamisation du monde si fort aussi que j’en doute.

    On aurait pu s’en sortir, mais TOUT a été et est fait pour que nous soyons islamisés et non par l’humble musulman qui n’aspire qu’à vivre sa spiritualité au niveau individuel ; mais par un corps politique qui n’a rien de spirituel.

  2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    CONTRÔLE ou FERMETURE des FRONTIÈRES : levons toute ambiguïté et autres fantasmes

    lundi 24 avril 2017
    AUTEUR : Bruno Lemaire – (FN/RBM { http://www.frontnational.com/?s=Bruno+Lemaire })

    Oui, on peut contrôler nos frontières, sans les bloquer, et même en les fluidifiant.

    Par Bruno Lemaire, économiste, club Idées Nation, ancien responsable recherche et développement chez IBM conseil.

    Les adversaires de Marine Le Pen, sans aucun scrupule, prétendent que la candidate patriote aux élections présidentielles veut fermer les frontières. Plus c’est simpliste, plus cela marche, ou semble marcher.

    Et pourtant c’est aussi faux que de déclarer que de mettre un péage de type électronique – les voies marquées T sur les postes de contrôle des autoroutes – rendrait la circulation moins fluide, alors que c’est le contraire qui se produit.

    Chaque jour on décrit au chaland potentiel les merveilles que nous apporteraient les nouvelles technologies de l’information et des télécommunications, les fameuses TIC et l’ère numérique, et l’on serait incapable de contrôler nos frontières sans les fermer. De qui se moque t-on ? De l’électeur, assurément.

    Il ne s’agit évidemment pas de barrer les frontières, ni même de ralentir les flux frontaliers entre l’Allemagne (ou la Belgique) et la France, ou entre l’Italie (ou l’Espagne) et la France, mais de s’assurer que TOUT ce qui traverse la frontière, que ce soit des hommes ou des marchandises, soit en règle et reconnu à chaque passage de frontière.

    Une carte électronique, un badge, serait accordé à chaque personne, l’équivalent d’une carte vitale ou d’une carte d’identité munie d’une puce permettant le contrôle à distance – tout à fait comme une carte de télépéage .

    Pour les marchandises, qui arrivent le plus souvent en camion porte container, un code barre ou son équivalent plus moderne, et plus facile encore à scanner, contiendrait toutes les informations utiles pour décrire le chargement exact. Là encore, aucune difficulté pour déterminer, sans aucun ralentissement, le type de chargement transporté. La société de transport aurait rempli une fiche préalable, au moment du chargement, et elle aurait reçu la pièce numérisée correspondante. Il n’y aurait ni plus ni moins de contrôle aléatoire pour vérifier que le contenu transporté correspond bien à ce qui a été déclaré. On peut même penser que le flux sera fluidifié, contrairement au scénario catastrophe de madame Morano qui imagine des heures d’attente à chaque frontière.

    Non, mesdames et messieurs les experts européistes béats, les filtres que veut mettre en place Marine Le Pen pour mieux contrôler nos frontières ne sont pas des barrages, mais des écluses, et les technologies modernes permettraient à la fois un meilleur contrôle et une plus grande fluidité.

    On aurait ainsi à la fois plus de sécurité et plus d’efficacité. Mais cela, nos adversaires ne veulent pas l’entendre. Reconstruire des frontières efficaces n’est pas dans leur idéologie, hélas. Ils ne veulent pas comprendre que l’on puisse être à la fois pour les échanges, aussi équilibrés que possible, et pour un protectionnisme, et une protection, intelligents.

    Publié par Bruno Lemaire à 23:23

  3. Nicolas

    La veulerie, l’apathie d’une partie des français sont des facteurs qui ont permis au sieur MACRON d’obtenir le plus grand nombre de voix.. Il faudra se mobiliser avant le 7 mai pour montrer à cette « minorité » que nous ne sommes pas des fascistes mais des humanistes dont le seul but est de permettre à la France de retrouver sa souveraineté, sa prospérité, et un modèle pour l’ensemble de l’humanité.

  4. NICOLAS F

    Oui,vous avez raison ,il est inquiétant que des responsables de notre avenir,notre bien -être,notre possibilité de bonheur n’aient pas la dimension parentale .Même si une femme n’a pas la joie d’être mère,elle peut toujours donner son amour à un enfant adopté,c’est ce que font nombre d’entre elles.
    Le vrai choix de ne pas avoir d’enfant ,cela veut dire beaucoup .
    Un choix de technocrate ?
    A moi la carrière ,le pouvoir ,l’autorité .
    Aux autres de remplir la terre avec leur ventre .
    Cela ne vous dit rien,ce programme?
    C’est le programme du Kalifat .
    Donc avec Merkel et Macron,on a déjà les maîtres – kalifes en Europe.
    La shlag dans la main,formant les futurs cadres-kalifes de la finance.
    Et pour les servir ,les futurs esclaves (si possible le plus grand nombre de la religion de soumission ) à eux le boulot de merde,le salaire de m…,traités comme une m…..
    Quelle belle époque en perspective pour nos enfants .
    Marine le Pen est une mère, cela ne l’oublions pas.

  5. sanglier

    regardez les noms des naissances sur l etat civil des annees 50/60 et comparez avec les noms de 2017!!!!!
    le grand remplacement

  6. Xtemps

    Votez marine oui, à condition de vérifier le scrutin, car j’en suis intiment convaincu que les votes sont truqués, jamais un type comme Macron n’aurai eu un pourcentage aussi élevé, il aurait même été plus bas que François Asselineau.
    Les votes ont été détourné à l’avantage de Macron par nos escrocs aux pouvoirs et Soros.
    Le vote est non seulement un vote mondial et pour la civilisation Occidental, mais aussi un vote contre les corrompus manipulateurs et de la triche à tous les niveaux des pouvoirs, les pilleurs d’états mondiales.
    le combat est mondial si nous voulons gagner, car les corrompus aux pouvoirs eux agissent mondialement, c’est là leurs forces, comme avec Avaaz, les médias truqués et bien d’autres moyens pour isoler les peuples récalcitrants à leurs dictatures.
    Ils sont occupés à tenter d’isoler la France du reste de l’Europe et du monde.
    Nous devons plus voir le combat au niveau Nationale, qui est perdu d’avance, mais au niveau mondial, amis résistants.
    Même les musulmans doivent le comprendre pour ne pas se perdre eux même et perdus dans des conflits en Europe interminables, comme dans leurs pays d’origines déjà commencé.
    Les européens ne se laisseront jamais faire et les musulmans ne gagneront pas cette bataille, ils ne feront jamais le poids, c’est perdu d’avance et à font perdu pour eux, un pari insensé, ils perdront tout avec une telle folie.
    Tout le monde doit comprendre que c’est pas les musulmans qui ouvrent les conflits, mais nos imposteurs pilleurs d’états mondiales aux pouvoirs, qui donnent en sacrifice la civilisation Occidental, le même coup qu’avec les romains dans le passé.
    Les musulmans sont eux même menés et engagés dans les conflits en Europe et dans le monde par les pilleurs d’états du monde, qui forcent frontières toutes grandes ouvertes les conflits en Europe comme dans le monde entier.
    Quand les peuples n’ont pas leurs droits de s’exprimer, c’est le Fascisme aux pouvoirs qui s’exprime.

  7. Reader

    Benjamin Franklin dit <> Oh ! combien Franklin fin philosophe a raison dans son commentaire, encore plus aujourd’hui qu’hier, les français SACRIFIENT avec Macron leur LIBERTÉ pour un semblant de SÉCURITÉ factice. Antoine Lieris dont son amour Hélène est morte le 13 Novembre 2015 au Bataclan sous les balles ? de kalachnikovs des assassins djihadistes, et leur dit << Vendredi soir vous avez volé l'amour de ma vie un être d'exception la mère de mon fils MAIS vous n'aurez pas ma haine, je ne sais pas qui vous êtes et je ne veux pas le savoir vous êtes des âmes mortes. Si ce Dieu pour lequel vous massacrez aveuglément NOUS a FAITS à son image, chaque BALLE dans le corps de ma femme aura été une blessure dans son cœur. Alors NON je ne vous ferais pas CE CADEAU de vous HAÏR. Vous l'avez bien cherché pourtant mais pour répondre à la haine qui a fait de vous ce que vous êtes, vous voulez que j'ai PEUR que je regarde mes concitoyens avec un œil méfiant,QUE JE SACRIFIE MA LIBERTÉ POUR LA SÉCURITÉ. PERDU dit Antoine Je l'aie vu ce matin…pour la dernière fois. Enfin après des nuits et des jours d'attentes. Elle était aussi belle que lorsqu'elle est partie ce VENDREDI SOIR aussi BELLE que lorsque je suis tombé AMOUREUX d'elle il y a plus de douze ans. Je vous concède cette petite victoire mais elle sera de courte durée ? Nous sommes deux mon fils et moi mais nous sommes plus forts que toutes les armées du monde. Je dois rejoindre M… il a dix sept mois à peine il va manger son goûter puis nous allons jouer dans ce parc qui nous a vu sa maman, moi et lui courir dans les pelouses en fleurs et toute sa vie ce petit garçon vous fera l'affront d'être HEUREUX et LIBRE. Car vous n'aurez pas sa HAINE NON PLUS ? Antoine Lieris est un chroniqueur culturel ( TIENS MACRON ? ) à France info et France bleu. Journaliste et, dit dans son premier livre<> POUR ma part je ne suis pas journaliste juste un papa et un mari qui a vu mourir sa femme dans ses bras à l’âge de 26 ans en donnant la vie à un enfant ( je connais un peu ! la douleur d’un homme ) et je dis <> à quel étage du triangle de DANTE sur l’humanité vont-ils se retrouver?

  8. Reader

    <> il est dommage mais je peux comprendre Christine pour raison de sécurité que ceux à qui je fais allusion et qui sont pourtant coupables <> n’apparaissent pas dans mon billet Je dis, que ceux qui se sentent morveux se mouchent s’ils ont au moins un peu d’honnêteté, et d’humanité ?

Comments are closed.