Nadine Morano refuse le « front républicain » ? Non la courageuse va juste voter blanc.


Nadine Morano refuse le « front républicain » ? Non la courageuse va juste voter blanc.

Je crois rêver en entendant ce matin du 25 avril une accroche qui me paraît sympathique sur RMC (*) chez Bourdin. Il paraît que Nadine Morano refuse le « front républicain » pour le second tour de l’élection présidentielle. Mais connaissant mon Bourdin par cœur et sentant le coup fourré, je décide d’écouter l’interview de Nadine Morano jusqu’au bout, car elle ne passe pas sur cette radio Maquereau-collabo par hasard.

Et ce que je pressentais se confirme. Certes Nadine Morano affirme qu’elle ne votera pas Macron mais c’est pour dire aussitôt après qu’elle ne votera jamais pour Marine. Ouf, que les auditeurs se rassurent, ce sera donc un appel « courageux » à voter blanc, le  Micron est préservé.  Je comprends mieux maintenant pourquoi Nadine Morano avait les honneurs de l’émission de Bourdin ce matin,  Bourdin qui ne fut pourtant pas le dernier à lui taper dessus à propos de ses déclarations sur le « pays de race blanche ».

Et c’est toute la stratégie des merdias qui se met en place pour les prochains jours : il s’agit de tuer dans l’œuf tout ralliement ou tout ce qui pourrait être assimilé à du ralliement à Marine et à son programme.

Et quant à Nadine Morano qui affirme qu’elle est « viscéralement » attachée à l’Europe, ce n’est ni plus ni moins qu’une « Madame la gamelle » de plus.

Comme tous ses collègues des LR d’ailleurs. Car ils savent très bien les Juppé, Larcher et toute la clique, que si Marine passe, leur mouvement est mort et in fine leurs carrières politiques également avec tous les avantages et prébendes qui vont avec (je ne parle même pas du triste sire Fillon qui lui est déjà irrémédiablement fini).

Je note toutefois une gradation dans l’hypocrisie et la trahison à l’égard du peuple. Certains, les plus « couillus » dans la traîtrise appellent carrément à voter Macron ou disent juste qu’ils vont « à titre personnel » voter Macron. C’est le cas de Bruno « le renouveau » Lemaire, ou Darmanin dernièrement. D’autres plus « timides » appellent à voter ou disent qu’ils vont « à titre personnel » voter contre Marine sans citer Macron. Enfin les derniers comme Nadine Morano appellent à voter ou disent qu’ils vont « à titre personnel » voter blanc, voire s’abstenir.

Ce mauvais gloubiboulga à base d’effets de communicants et concocté par tous ces poli-tocards est sans nul doute lié à la composition de l’électorat de la circonscription dans laquelle ils vont tous se présenter comme député aux prochaines législatives. Il tient à la nécessité de ménager ou pas certaines tendances de l’électorat pour se faire réélire.

Mais revenons à Nadine Morano et à son argumentaire ce matin pour justifier sa décision.

Européiste « viscérale » elle ne comprend pas la décision de Marine de ne plus apparaître avec le drapeau européen. Elle croit faire un trait d’esprit en indiquant que le drapeau européen ne semble pas gêner Marine lorsqu’il figure sur son bulletin de salaire de parlementaire à Bruxelles.

Alors quoi madame Morano, quand on est élu par son peuple mais dans l’opposition, on n’aurait plus le droit à rien ? Mais alors tous vos amis députés LR eux aussi dans l’opposition à l’Assemblée nationale française, ça ne les gêne manifestement pas non plus d’être grassement payés avec l’argent du contribuable français.

Madame Morano affirme aussi qu’on ne peut pas remettre de frontières à notre pays car ça gênerait les frontaliers qui vont travailler tous les jours en Allemagne ou au Luxembourg. Vous imaginez les pauvres, 2h30 d’attente pour passer la frontière ! Continuons donc à sacrifier la sécurité du peuple français tout entier pour le confort de quelques milliers de frontaliers dont certains sont  probablement les électeurs de madame Morano.

Et puis, comme si on n’était pas capable d’adapter nos postes frontières pour fluidifier le passage des travailleurs frontaliers tout en maintenant une surveillance plus stricte pour les autres ! Quelle insulte à notre intelligence de la part d’une « Madame je sais tout », mais surtout de quelqu’un qui n’imagine rien, qui  ne propose rien, quelqu’un aveuglé par le dogmatisme, le manichéisme, dont le seul but  est que finalement rien ne bouge pour continuer à en croquer comme tous les autres. La frontière est soit ouverte, soit fermée, il n’y a pour Nadine Morano pas d’autre alternative. Tous ces poli-tocards  nous prennent vraiment pour des demeurés.

Et puis l’ultime argument de madame Morano pour garder l’UE : c’est l’Europe qui nous a apporté la paix depuis quarante ans. À l’heure où la France n’a jamais été autant martyrisée sur son propre sol par le terrorisme islamique, à l’heure où la France n’a jamais été autant brutalisée dans la guerre économique qui n’en déplaise à madame Morano, n’a jamais été aussi exacerbée et ce malgré l’Europe (merci l’Allemagne), à l’heure où nos valeurs, notre mode de vie, notre culture, notre civilisation n’ont jamais autant été attaqués par le communautarisme et l’anarchie, il faut que madame Morano ait un sacré culot ou qu’elle vive sur une autre planète pour oser affirmer que la France est en paix grâce à l’UE ! C’est une illusion, un mensonge de plus !

Que Madame Morano rebaptise son parti le RPF en Rassemblement pour les Privilégiés de France et qu’elle laisse le Peuple à Marine, car le Peuple, Marine lui va si bien.

(*) Radio Macron Couscous qui n’a jamais si bien porté son nom depuis l’appel de la grande mosquée de Paris à voter pour Macron. Et je peux déjà vous l’annoncer en avant-première : le couscous royal prochainement à la carte de la Rotonde !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




7 thoughts on “Nadine Morano refuse le « front républicain » ? Non la courageuse va juste voter blanc.

  1. EFI

    Nous avons réussi à tuer le socialisme au 1er tour.
    Tuons maintenant la droite au 2è tour.
    Essayons Marine, elle n’est pas ce que les merdias en disent !
    Ce sera notre deuxième révolution !

  2. EFI

    Nous pouvons bouter lesmusulmans-djyadhistes de la France puisque qu’eux et leurs diable de mac ron ne l’ont pas fait et ne le feront jamais. Avec Marine n’hésitez pas, elle n’est pas ce que les merdias prétendent puisqu’aujourd’hui des millions de français sont avec elle. Ce sera votre révolution ! Vous conserverez vos privilèges mais pas eux !

  3. trafapa

    Quand on roule dans un véhicule dont la marche arrière est cassée , et bien on ne s’engage pas dans un étroit chemin en cul de sac ! Et là , les ripoux sont bien embêtés .

  4. NICOLAS F

    En plus elle ment.Elle va voter Marine .Son expression est une litote à elle seule (litote :en dire peu pour exprimer le plus) .

  5. Renoir

    On n’a jamais cru, ici à RR, à une quelconque volonté de la Morano de jouer la carte patriote : c’est une idolâtre de Sarkozy, ça veut tout dire.
    Laissons-la dans son coin, elle fait ce qu’elle veut, on s’en fout, on est avec Marine et le Peuple de France.

  6. gladius

    Morano, l’idiote inutile.

    Quand elle veut se démarquer et se la jouer « patriote » elle dit des conneries qui lui valent l’hostilité de son camp.
    Quand elle veut se positionner « consensuelle » elle se révèle pour ce qu’elle est : opportuniste, incohérente et pour tout dire inefficace.
    Rien à espérer de cette gourdasse.
    N’est pas Marie-France Garaud qui veut.

Comments are closed.