Henri Guaino aurait honte de contribuer à l’élection de Macron et l’assure, Marine n’est pas fasciste…


Henri Guaino aurait honte de contribuer à l’élection de Macron et l’assure, Marine n’est pas fasciste…

Voici une voix qui compte dans le camp des macro-lucides.

« Jamais personne ne me fera voter pour monsieur Macron. »

« Vous avez vu des fascistes dans cette histoire ? Si on arrêtait de caricaturer… »

VIDEO. Henri Guaino : « Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron »

 

Alors que les choses soient claires : Henri Guaino ne votera pas pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle. « La question c’est : ‘est-ce que vous appelez à faire barrage au fascisme en votant pour monsieur Macron ?’ La réponse est non, je ne voterai  pas monsieur Macron et j’espère qu’il n’y aura pas une voix de plus pour monsieur Macron« , s’exclame l’ancienne plume de Nicolas Sarkozy, ce mardi 25 avril, sur LCI, après avoir expliqué qu’il ne votera pas non plus pour Marine Le Pen au second tour de la présidentielle parce qu’il est notamment opposé à la suppression du droit du sol.

Et pourtant, Henri Guaino ne met pas du tout les deux candidats sur le même plan. La journaliste de LCI Audrey Crespo-Mara demande alors au député LR s’il n’aurait pas honte, en cas de victoire de Marine Le Pen le 7 mai, d’avoir contribué à ce succès en balançant autant sur Emmanuel Macron – et l’ensemble de la classe politique. La réponse d’Henri Guaino est la suivante :

J’aurais aussi honte, peut-être même encore plus,d’avoir contribué à avoir fait élire monsieur Macron.

Espérer qu’il n’y aura pas une voix de plus pour Emmanuel Macron. Ajouter qu’il aurait plus honte de contribuer à l’élection de l’ancien ministre de l’Économie qu’à celle de la cheffe frontiste… Il y a peut-être un moment où Henri Guaino devrait mettre les choses au clair et, pourquoi pas, annoncer son ralliement au FN. Pas du tout, jure-t-il pourtant, assurant qu’il ne voudra pas gouverner avec Marine Le Pen.

Reste qu’Henri Guaino se rapproche lentement mais sûrement du Front national. D’autant que le nom du député des Yvelines reste régulièrement cité par les cadors du FN comme exemple des élus LR avec lesquels le FN peut et veut travailler. Gilbert Collard rappelle d’ailleurs que tous deux se parlent régulièrement au téléphone, souligne Audrey Crespo-Mara. Et alors ? répond Henri Guaino qui, pour se défendre de toute idée de proximité excessive, raconte que beaucoup de ses collègues font la bise à Marion Maréchal-Le Pen :

Monsieur a son bureau dans le même immeuble que moi donc je croise monsieur Collard très souvent dans cet immeuble. J’aime beaucoup monsieur Collard à titre personnel et nous discutons avec monsieur Collard. Écoutez, moi je vois beaucoup de députés LR faire la bise à madame Maréchal [Le Pen] par exemple. Est-ce que ça veut dire qu’ils vont se rallier au Front national ? […] La bise c’est pas plus que la discussion ?

On ignore si embrasser, c’est tromper. Mais Henri Guaino l’assure : il n’est pas du tout question de ralliement. « Ce n’est pas du courage, c’est de la conviction, c’est tout », poursuit-il avant de citer… Mao. Ce qui nous change de De Gaulle. « Mao disait : ‘les politiciens contournent toujours l’obstacle’. Voilà. Les politiciens sont là pour eux et par pour les Français. Ils sont enfermés dans leur langue de bois, dans leur code, dans leurs petites stratégies, dans leurs petites magouilles, dans leurs petites stratégies. Moi, je ne suis pas du tout dans ce registre-là. Ça ne m’intéresse pas. Je parle avec qui je veux, je sers la main à qui je veux, je dis ce que je veux et ce que je ne veux pas », conclut Henri Guaino. Ce qui n’est, pour le coup, pas très clair.

http://lelab.europe1.fr/guaino-aurait-plus-honte-de-contribuer-a-lelection-de-macron-qua-celle-de-le-pen-3311060

Avec Guaino c’est toujours la même chose. Il nous enchante un jour, nous déçoit le lendemain et inversement.

Sa dénonciation de Macron, ses mots très forts pour annoncer la catastrophe annoncée si ce dernier était élu le 7 mai sentent son patriotisme et sa lucidité.

Mais, même si  à ses yeux Macron est pire que Marine, il ne va pas jusqu’au bout de son raisonnement et n’appelle pas à voter Marine parce qu’elle veut abolir le droit du sol auquel il est attaché… Il y a le feu à la maison et Guaino refuse de toucher au tuyau parce qu’il n’est pas en caoutchouc…

Comme si Guaino avait encore beaucoup à perdre… Comme s’il n’avait pas fait ses preuves… Décevant, navrant. Révoltant.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


31 thoughts on “Henri Guaino aurait honte de contribuer à l’élection de Macron et l’assure, Marine n’est pas fasciste…

  1. Elbaz

    …C’est juste une plume, rien d’autre.

    C’est Zébulon, dans le « Manège Désenchanté », avec un ressort rouillé.

  2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    wsws.org – SITE INTERNET MONDIAL SOCIALISTE

    ========================================
    ****Macron et Le Pen au second tour des présidentielles françaises****
    :: http://www.wsws.org/fr/articles/2017/avr2017/fran-a24.shtml
    Par Alexandre Lantier, 24 April 2017

    Alors que l’effondrement du duopole PS-LR est en cours, le Front national a émergé en tant que candidat crédible au pouvoir.

    _______________________________________

    Dans la primaire, le PS fait appel à Macron et à Mélenchon
    : http://www.wsws.org/fr/articles/2017/jan2017/macr-j19.shtml
    Par Anthony Torres, 19 January 2017

    De larges sections du PS qui soutiennent Hollande cherchent à échapper à la débâcle annoncée en s’alignant sur une politique plus franchement à droite menée par Macron.

    _______________________________________
    La direction du PS propose des sanctions légères contre les soutiens de Macron
    :: http://www.wsws.org/fr/articles/2017/avr2017/camb-a12.shtml
    Par Antoine Lerougetel, 12 April 2017

    Le PS prend une série de mesures administratives pour tenter de maintenir son unité, malgré le fait que de nombreux dirigeants du PS soutiennent Macron.

    _______________________________________
    Des sections du PS tentent de se rallier à Macron dans les primaires
    :: http://www.wsws.org/fr/articles/2017/jan2017/macr-j22.shtml
    Par Alice Laurençon, 22 January 2017

    46 élus PS de la métropole lyonnaise ont signé un manifeste le 17 janvier annonçant leur boycott des deux tours de la primaire.

    _______________________________________
    Macron promet de rétablir le service militaire universel en France
    :: http://www.wsws.org/fr/articles/2017/mar2017/macr-m20.shtml
    Par Alexandre Lantier, 20 March 2017

    L’annonce du candidat actuellement favori pour remporter l’élection présidentielle française constitue un avertissement pour la population de la France et du monde.

    ________________________________________
    ****Macron préconise l’austérité, le tout sécuritaire et le militarisme aux élections françaises****
    :: http://www.wsws.org/fr/articles/2017/fev2017/macr-f09.shtml
    Par Kumaran Ira, 9 February 2017

    Se présentant comme « ni de gauche, ni de droite », Macron mène une campagne présidentielle en faveur d’austérité rigoureuse afin de rétablir la compétitivité des entreprises françaises.

    ________________________________________
    ****La classe politique tente de s’unir derrière la candidature militariste de Macron*****
    :: http://www.wsws.org/fr/articles/2017/avr2017/fran-a25.shtml
    Par Anthony Torres, Alexandre Lantier, 25 April 2017

    Soutenir Macron ne signifie pas « faire barrage » à la dictature, mais indiquer une préférence pour une dictature qu’imposerait un allié de l’Union européenne.
    ________________________________________
    En lançant “En marche”, Macron se prépare à un éclatement du PS
    :: http://www.wsws.org/fr/articles/2016/avr2016/macr-a11.shtml
    Par Francis Dubois, 11 April 2016

    L’initiative de Macron est une réaction à la crise du gouvernement Hollande et du Parti socialiste en tant que parti clé du patronat français depuis près d’un demi siècle.

    ========================================

  3. Françoise

    Henri Guaino a tout simplement peur de s’engager dans le patriotisme contre macron qui lui est bien de gauche et non du centre comme l’affirment les merdias ! mais il est un patriote lr qui ne votera pas macron pour ne pas avoir la gauche à nouveau au pouvoir mais pas pour Marine non plus ! donc ce sera pour lui un vote blanc, c’est navrant !

  4. Durandal

    Toute l’attitude incompréhensible du personnage est concentrée dans les trois derniers mots de l’article…
    Il dénonce la bassesse des attaques subies par Marine, il dénonce les insultes adressées au FN mais il ne bouge pas, il tourne le dos à la cohérence et à la logique d’une prise de position claire.
    Comprenne qui pourra.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Malheureusement, il y a beaucoup de personnes comme lui : elles expriment des positions très proches de Marine … et pourtant lui tapent dessus.

  5. Nicolas

    Homme lucide qui a bien cerné la situation politique actuelle. Tous les fossoyeurs de Hollande se sont ralliés à MACRON. Il faut vraiment être un bêlitre pour faire équipe avec cet imposteur de MACRON; Si vous êtes intelligent, une tête bien faite, vous aurez analyser rapidement la situation. Nicolas

    1. BeateBeate

      Homme pas 100% lucide car il ne votera pas pour Marine; il est pour le droit du sol.
      Le droit du sol est l’arrêt de mort d’un groupe etnique. Le droit du sol est une pompe aspirante qui pousse les tiers-mondistes à envahir notre pays.

  6. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Ce n’est pas d’aujourd’hui cette partie du projet, mais l’article fait un rappel :

    ———————————

    Trop peu de brevets déposés par les startups françaises : les engagements de Marine Le Pen en faveur de l’innovation et la recherche prennent tout leur sens
    Communiqué de Presse de Thibaut de La Tocnaye, Ingénieur-centralien, dirigeant-fondateur d’entreprises high-tech, Membre du Conseil stratégique de Marine Le Pen, Conseiller régional PACA
    25 avril 2017
    :: http://www.frontnational.com/2017/04/trop-peu-de-brevets-deposes-par-les-startups-francaises-les-engagements-de-marine-le-pen-en-faveur-de-linnovation-et-la-recherche-prennent-tout-leur-sens/

    La dernière étude de France Brevets du 19 avril dernier montre que les startups françaises déposent moins de brevets que la moyenne mondiale. Seules 15% des « jeunes pousses » en détiennent contre 23 % en Allemagne et 22% aux Etats-Unis et en Chine sachant que la moyenne mondiale est de 20%…

    Or, dans les phases ultérieures de la vie de ces jeunes entreprises (après l’amorçage) , en particulier lors des phases de développement avec les nouvelles levées de fonds et la conquête des marchés domestique et export, la détention d’un portefeuille de brevets est un des éléments-clé de la réussite.

    La frilosité des fonds d’investissement français, le nombre insuffisant de business-angels et le budget trop faible alloué à la recherche française, spécialement publique, sont évidemment les causes principales de ce handicap pour nos startups technologiques.

    Alors, il apparaît judicieux de rappeler que les Engagements de Marine Le Pen sont encore une fois extrêmement pertinents et parfaitement adaptés à la situation des entreprises, y compris sur cette question :

    Accroissement du Budget de la Recherche publique de 30 % en 5 ans, avec, entre autres, à la clé l’augmentation de l’enveloppe nationale du Crédit Impôt Recherche qui finance lui-même 30% des dépenses de dépôt et entretien des brevets…

    Allocation de 2% de l’assurance-vie au capital-risque dédié aux startups innovantes et incitation des grands groupes (GE) à créer leur propre fonds d’investissement dans les entreprises innovantes de leurs sous-filières respectives

    Augmentation de la déductibilité fiscale des prises de participation dans les entreprises innovantes et stratégiques (mesure directement favorable au développement des business-angels)

    Multiplication des passerelles entre recherches publique et privée (plus de détachements de chercheurs des laboratoires publics en entreprises et plus de contrats d’études sous-traités par celles-ci aux laboratoires)

  7. claude t.a.l

    Benoît Rayski, dans  » atlantico  » :

     » Le premier tour des élections a laissé sur le terrain des cadavres.
    Ils ont pour nom : la vérité, la dignité, le courage, la droiture.
    Voilà les vrais morts. Pas Fillon ou Hamon.

    Regardez ce qui se passe à droite. On piétine sauvagement le corps pantelant du candidat malheureux des Républicains. De Raffarin à Baroin, en passant par une multitude d’autres, ce n’est qu’un cri : « c’est la faute à Fillon ». Les même, toute honte bue, toute convictions oubliées, (mais en ont-ils eu des convictions ?) se roulent aux pieds du vainqueur.

    A gauche, (enfin ce qu’il en reste), c’est encore plus pitoyable. On ne marche pas avec Emmanuel Macron : on court à en perdre haleine vers lui.

    Ainsi, se dessine une nouvelle France avec un Front Républicain qui n’ose pas dire son nom. Une France qui ne va pas de Dunkerque à Bayonne. Ou de la pointe du Raz aux Vosges. La France qui va d’Estrosi à Cambadélis.
    Il parait que sur ce territoire, on sert une bonne soupe.

    Nous on préfère le coup de rouge des Tontons Flingueurs. »

  8. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Trente ans que ça dure, mais voilà, tout s’use, même la guerre contre le Front national.
    :: http://www.bvoltaire.fr/mort-vieux-cliches-manif-de-sos-racisme-contre-fn-bide/
    25/04/2017
    AUTEUR : Marie Delarue – (Ecrivain, musicienne, plasticienne)

    Trente ans que ça dure, mais voilà, tout s’use, même la guerre contre le Front national.

    C’est le grand désespoir de Dominique Sopo, le président de SOS Racisme, qui a eu bien du mal à rassembler ses troupes lundi soir, place de la République. Presque moins nombreux que les casseurs la veille au soir, les jeunes contre « le F-haine » ont bien tenté de ressortir les vieilles pancartes et les vieux slogans de papa mais, à l’évidence, ça ne prend plus…

    Quelques centaines de personnes tout au plus, bien loin des milliers jetées dans la rue en avril 2002, quand toute la classe politique, sociale, associative et surtout éducative vidait les lycées et collèges pour défiler contre le candidat arrivé second. Au nom de la démocratie, ça va de soi.

    Alors Dominique Sopo a bien essayé de battre le rappel, convoqué les copains des syndicats étudiants et lycéens (UNEF, FAGE, FIDL et UNL) et puis les syndicats tout court, CFDT en tête, mais rien à faire, le constat est là : ça ne prend pas… On notera, au passage, que la CFDT n’est pas rancunière, elle dont le siège a été vandalisé dimanche soir, une heure après son appel à voter Macron ! Et pas par les troupes du FN, non, par les « antifascistes » d’extrême gauche qui n’aiment pas Macron. Tant de bonne volonté pour en arriver là…

    C’est 20 Minutes qui a fait le reportage. Pas assez de monde pour les grands médias… Les pancartes sont causantes, comme on dit : « La jeunesse emmerde le FN », « Poutine, Trump, Le Pen ? Non au FN » ou « Non à la haine, non au FN ». C’est peu dire que ça manque d’originalité. D’abord, la jeunesse emmerde beaucoup moins le FN qu’elle ne vote pour lui, et puis les démonstrations de haine, ces temps-ci… Alors Trump et Poutine, oui, bon, c’est un peu basique, comme argument…

    Lundi soir, Élisabeth Quin avait invité dans son émission « 28 minutes » trois journalistes de la presse étrangère : une Belge, une Allemande et un Suisse. Leur point commun : avoir pendant des semaines sillonné la France… et constaté le sentiment d’abandon et la détresse de tous ces Français qui sont « hors la ville ». Le journaliste suisse, correspondant de La Tribune de Genève et d’un titre de Lausanne, a alors eu cette phrase :

    « Le problème de la France, ce n’est pas le Front national, c’est la focalisation de toute la classe politique autour du FN. »

    Ainsi monsieur Sopo, lorsqu’il sort cette ineptie : « La principale motivation du vote FN est la question de l’immigration, ce qui traduit la prégnance du racisme, de l’antisémitisme en France. » Ce n’est plus de la focalisation, c’est un arrêt sur image. Une image totalement dépassée et qui témoigne d’une totale méconnaissance ou incompréhension des phénomènes qui sont en train de faire exploser partout nos sociétés.

    Une fois n’est pas coutume – et j’ai failli en tomber de ma chaise –, Élisabeth Quin avait également invité Alain de Benoist, pour son livre paru en janvier : « Le Moment populiste – droite-gauche, c’est fini ! ». Il y fait ce constat : « Partout se confirme l’ampleur du fossé séparant le peuple de la Nouvelle Classe dominante. Partout émergent de nouveaux clivages qui rendent obsolète le vieux clivage droite-gauche. » Et pose la seule question intéressante : « Le populisme traduit-il une demande fondamentalement démocratique face à des élites accusées de ne plus faire de politique et de vouloir gouverner sans le peuple ? »

    Sopo et ses semblables sont encore dans le vieux cliché de la fracture « horizontale », celle qui balaie le paysage en alternance, de gauche à droite et de droite à gauche. Ce temps-là est révolu. La fracture, aujourd’hui, est verticale. Les vieux partis étant chassés du premier tour de l’élection présidentielle, cette fracture apparaît aujourd’hui dans toute sa clarté, incarnée jusqu’à la caricature par les deux candidats encore en lice. Il sera bien difficile de recoller les morceaux…

  9. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Ouf, une voix quand même qui dit autre chose que les autres !

    Mais, je pense que Marine est la meilleure avocate pour se défendre.

    J’attends beaucoup de la confrontation entre elle et Macron.

    Hier soir, étant l’invitée de France 2 et de D. Pujadas elle a montré son impatience pour le débat car elle sait qu’il sera « éclairant » pour tous les manipulables, les peureux, les lâches et les traîtres…

    Elle a bien hérité du don oratoire de son père et D. Pujadas ne savait plus quels arguments lui opposer pour défendre son chouchou, Macron.

    Donc, attendons la confrontation. Je gage que nous aurons du spectacle avec les réparties de Marine.

    Puis, il faut aussi sortir du discours sécuritaire, même s’il est primordial. Les Français doivent savoir ce que contient son programme sur :

    – l’éducation, l’écologie, les solutions à apporter aux handicapés, aux autistes en France, le chômage, le bien-être animal, enfin l’Economie !!! Si les Français croient qu’elle ne pense qu’à l’immigration ils peuvent se lasser, pour ceux qui ont, aussi, d’autres préoccupations !

  10. dahier

    même s’il ne s’engage pas officiellement envers Marine, c’est très positif qu’il annonce clairement qu’il désapprouve totalement macron. c’est quand même mieux que rien !

  11. Baribal

    C’est un vrai patriote, un chrétien social, je le crois honnête et brave homme. Il n’est pas issu du sérail, il sait d’où il vient. Sa déclaration sur Macron est sans appel et peut-être n’appelle-t-il pas ouvertement à voter MLP pour ne pas ajouter à l’agitation médiatique actuelle. Le message subliminal me semble tout de même être :  » je vote Marine ». Dans tous les cas, le simple fait qu’il ne participe pas au déchaînement politico-médiatique, ou à la parade des traîtres de « droite » est la preuve de sa proximité avec MLP. En cas de victoire de Marine, pas besoin de Guaino au FN; je pense qu’il vaut mieux laisser cet électron libre plutôt bienveillant s’exprimer tel qu’il le souhaite.

    1. Papy,30

      Excellent raisonnement, superbe déduction. Longue vie à Madame « MARINE », Ollé !

      Excelente razonamiento y deducción. Larga vida a la señora « MARINE » Olle!

  12. PJP

    Le nombre de Commune dans lesquelles les candidats sont arrives – MLP :
    (19.037 ) – macr’on ; 7264 – Le pot de rillette empoisonner : 5.580 .

  13. J

    Marine sur TF1 ce soir. Bouleau et Lapix sont insupportables. Ils posent une question et dès que Marine souligne le point du problème, ils essaient de diverger du sujet, ils coupent sans arrêt, et ils enchaînent pour éviter qu’elle ne développe ses points et qu’elle ne se défende. Honte à eux, merdias vendu à l’autre micron.

    1. Ludo

      J’ai pensé la même chose, pareil avec la consultante CNN même si elle fut un peu plus calme que les 2 autres qui se croyaient supérieures à sortir en permanence leur chiffre que Marine contredisait en permanence (et qui finalement avait raison en tout point…).
      Vivement mercredi prochain, on va peut etre avoir une belle surprise après ca…
      Vu comment la Marine parlait ce soir, elle ne va faire qu’une bouchée du Macron…
      J’ai hâte 😀

  14. long drink

    On parle de Guaino, mais dans le même genre il y a aussi Dupont-Aignant, Asselineau, et l’on pourrait citer également un Philippe De Villiers, une Christine Boutin, une Nadine Morano et même un Chevènement patriote mais plus encore socialiste si ça pouvait le retenir d’aller vers le FN. Et le virus n’affecte pas seulement les hommes politiques. Pensez à un Max Gallo…

    Il faut se demander pourquoi c’est comme ça. Trouver la réponse, c’est comprendre pourquoi le Front National ne se hissera sans doute jamais au pouvoir, et s’il y parvient pourquoi il n’arrivera pas à gouverner.

    Les français ont fait leur choix : ils ont rejeté ce qu’ils appelaient « l’extrême droite » pour ne garder que l’extrême connerie.

  15. marre-du-PS

    Ce soir 25 avril 2017 je jubile, car Marine Le Pen s’est montrée magistrale et ne s’est pas démontée sous les assauts répétés des journalistes Anne-Claire Coudray, Gilles Bouleau, et Melissa Bell. Elle a développé ses arguments malgré leurs interruptions, et les a superbement mouchés tous les trois ! ?

    1. Baribal

      Elle a pris le pli avec les journaleux. Fini le complexe inconscient du FN face aux médias. Maintenant, elle déroule son programme en écrasant les roquets du pouvoir. Je la trouve sereine, voire impériale. Macron va pleurer et appeler mémé Bribri pour le consoler de la raclée qu’il va prendre face à Marine. Ce duel est une épreuve de vérité à laquelle Macron n’est pas préparé. Faire la roue dans des meetings sans âme ou les salons dorés, c’est facile. Par contre, débattre avec une combattante telle que Marine, ça va ressembler à « Massacre à la tronçonneuse ». Macronistes, préparez vos mouchoirs, car le rossignol de ces dames va se faire plumer.

  16. Alexandra Dougary

    Pour avoir vu Marine en débat je sais qu’elle peut être très très forte. En revanche Macron à intérêt à connaître ses dossiers car elle peut l’écraser comme une m…. ! Marine est brillante (il paraît qu’en coulisse même Hollande le reconnaît car il aurait dit après le premier débat, qu’il était dangereux de lui laisser la parole parce qu’elle était très « crédible ») MDR ! Bien que je trouve le personnage méprisable, Macron n’est pas un imbécile et je pense que son staff l’aura prévenu qu’il aura à faire à forte partie. Marine va certainement, par ailleurs, être coachée par Philippot qui est, sur un plateau, une arme de destruction massive. Espérons ! Nous n’avons plus que ça à faire hélas. Mais ne nous trompons pas, même si elle est super brillante lors du débat, toute la presse se déchaînera contre elle en disant qu’elle a été mauvaise. Ainsi va notre presse « majoritairement » à gôôôche !

  17. hoplitehoplite

    Par contre, j’aimerais bien qu’elle laisse son sourire forcé au vestiaire. Cela ne lui apporte rien au contraire. Elle n’a pas besoin de sourire, juste de faire sourire les auditeurs en claquant la g. de l’autre débile

  18. Renoir

    Guaino on peut pas dire qu’il n’a pas de c., on peut pas dire non plus qu’il en a.
    On dirait qu’il en a perdu une, et qu’il la cherche. Comme Dupont, Morano et les autres souffreteux qui gravitent autour de l’UMP, ils n’ont toujours pas compris que c’était un astre mort…

  19. LaGauloise

    Ne vous inquiétez pas ya de nombreux républicains qui voteront Marine car Macron c’est Hollande puissance 10 (surtout en matière de nullité car il dit tout et son contraire), c’est la mondialisation à outrance avec des délocalisations en masse, des salariés français à bas coût car avec une dure concurrence lié à une immigration massive….

    Il faut y croire et surtout en parler autour de vous avec l’enthousiasme de Marine lors de son discours à Nice et cette impulsion qui doit être la nôtre

  20. LaGauloise

    A propos de Macron qui passe à TPMP en rencontrant soi disant par hasard Cyril Hanouna, pourquoi le FN ne porte t-il pas plainte auprès du CSA ?

  21. ARNAUD LE PORTIER

    ne pas voter macron qui insulte le peuple, les mains sales des qu il serre celle d un pauvre, analphabetes lorsque ceux ci travaillent en usine, honte à ce gamin et il sort d’où ce petit gars car pour bon nombre des français et pour moi ces millions d euros promis il les prend où. Et quelle arrogance, mépris et j’en passe……………………………….

  22. ARNAUD LE PORTIER

    Des personnes viennent de répondre à mes commentaires. Je suis preneur de vos avis à « arnaud.leportier@orange.fr »; On ne refera pas le monde mais on peut toujours s’inspirer du monde de demain,; Cldt

Comments are closed.