La France « Black-Block-Beur » : les pro-Macron et Mélenchon veulent clairement exterminer les Blancs.


La France « Black-Block-Beur » : les pro-Macron et Mélenchon veulent clairement exterminer les Blancs.

Admirez cette pancarte utilisée le week-end dernier aux manifestations anti-FN sur Aubervilliers et Paris.

La France à laquelle ils aspirent, les manifestants anti-FN de « Paris-banlieue », NPA et autres soutiens des adversaires de Marine, c’est la France Black-Block-Beur.

Merci à Luc Forgeron de nous avoir expliqué, à nous qui ne sommes pas vraiment au courant des avancées des milices de la haine ce que signifie « Block et pourquoi le mot a remplacé « Blanc » dans le triptyque habituel.

Les Black- Block , c’est en gros le nom donné aux actions ultra-violentes des S.A de l’ultra-gauche (pseudo-anarchistes libertaires, antifa facistes…). Bref, c’est les actions menées par les islamo-collabo-racailles. Leur slogan : une France- black-block-beur veut dire que les Français (les Blancs par extension) non islamophiles vont disparaître de la carte.

Black, blanc, beur, c’était bon quand on en était à la 2ème phase du djihad, qu’on avançait doucement, discrètement, faisant croire que l’on ne demande qu’une chose, être accepté et que soit acceptée une France multiculturelle mettant sa culture entre parenthèses.

C’est l’étape UOIF, avancée discrète des Frères musulmans.

A présent c’est l’étape Black-Block-Beur, c’est la troisième étape du djihad. Ils nous déclarent tranquillement la guerre, ils annoncent tranquillement qu’ils vont lancer notre extermination… Pas un Tubiana, pas une Goldman pour les traîner au Tribunal pour incitation à la haine ou à la violence…

Pas un journaliste digne de ce nom pour tirer la sonnette d’alarme. Pas un. LC1, BFM, Europe1… montrent la pancarte, relaient les slogans menaçants… dans un silence complice ahurissant.

Pire encore, hier soir, à la Mutualité, c’était contre Marine, donc contre nous, les patriotes, Français et « Blancs » qu’ils bavaient. Contre les patriotes noirs ou maghrébins qu’ils jugent être des traîtres eux aussi puisqu’ils sont avec nous. On n’oubliera jamais la phrase de Tubiana à l’apostat Pascal né Mohamed Hilout pendant son procès : « vous êtes raciste avec vous-même« .

http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/18/les-marionnettes-mediatisees-de-la-mutualite-main-dans-la-main-avec-les-racailles-de-banlieue/

Plus que jamais les menaces de Houria Bouteldja sont d’actualité, et elle, elle n’a jamais été condamnée pour cela :

« Un Blanc gentil, on n’y croit plus ! Oui on en est là. Parce qu’on a tout fait … On a tout exploré. On est parties de chez nous. On vous a aimé e s. On a voulu faire comme vous : les filles en mini-jupe, les mecs en costard-cravate, les cheveux décolorés … on a parlé le français mieux que vous, on a mangé du porc, on est sortis avec des Français, des Françaises, on a insulté nos parents, on a rampé… On a été violents, on s’est battus…On vous a tant aimé-e-s ! Et on s’est trouvés devant un mur d’ARROGANCE…Donc après çà, on se dit qu’il n’y a rien à faire. Alors l’appel des Indigènes dit : « Merde. » Il propose de partir sur des bases saines. C’est là que c’est un cadeau qu’on vous fait. Prenez-le : le discours ne vous plaît pas…mais prenez-le quand même ! Ce n’est pas grave, il faut que vous le preniez tel quel ! Ne discutez pas ! Là, on ne cherche plus à vous plaire ; vous le prenez tel quel et on se bat ensemble, sur nos bases à nous ; et si vous ne le prenez pas, demain, la société toute entière devra assumer pleinement le racisme anti-Blanc. Et ce sera toi, ce seront tes enfants qui subiront çà. Celui qui n’aura rien à se reprocher devra quand même assumer toute son histoire depuis 1830. N’importe quel Blanc, le plus antiraciste des antiracistes, le moins paternaliste des paternalistes, le plus sympa des sympas, devra subir comme les autres. Parce que, lorsqu’il n’y a plus de politique, il n’y a plus de détail, il n’y a plus que la haine. Et qui paiera pour tous ? Ce sera n’importe lequel, n’importe laquelle d’entre vous. C’est pour cela que c’est grave et que c’est dangereux ; si vous voulez sauver vos peaux, c’est maintenant. Les Indigènes de la République, c’est un projet pour vous ; cette société que vous aimez tant, sauvez-là… maintenant ! Bientôt il sera trop tard : les Blancs ne pourront plus entrer dans un quartier comme c’est déjà le cas des organisations de gauche. Ils devront faire leurs preuves et seront toujours suspects de paternalisme. Aujourd’hui, il y a encore des gens comme nous qui vous parlons encore. Mais demain, il n’est pas dit que la génération qui suit acceptera la présence des Blancs. »

Vous êtes prévenus, vous qui vous demandez encore pour qui voter. Voter Macron ou Mélenchon, c’est voter l’extermination de vos enfants et petits-enfants. Clairement.




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


24 thoughts on “La France « Black-Block-Beur » : les pro-Macron et Mélenchon veulent clairement exterminer les Blancs.

  1. marre-du-PS

    Le journal du soir de TF1 est en général très suivi par la population française. Hier soir Marine Le Pen a été très claire et très ferme face aux journalistes qui tentaient de la déstabiliser par leurs questions. Nous devons rester fermes dans nos bottes et voter massivement pour elle dimanche. J’espère qu’il y aura des scrutateurs pour le FN dans tous les bureaux de vote, c’est vital pour éviter les manipulations frauduleuses. Enfin, au petit jeu de la prospective, je dirai que le premier tour pourrait lui apporter 35 à 38% de voix. De 38 à 43% ce serait miraculeux! Pour le second tour, sa victoire pourra dépendre du débat qu’elle aura face à son challenger, il lui faudra faire preuve d’astuce et d’intelligence pour être sûre de l’emporter. Notre combat doit durer jusqu’au dernier tour des législatives, car l’enjeu est primordial, notre avenir en dépend. VIVE MARINE LE PEN!

  2. claude t.a.l

    On imagine ce qui se passera entre les 2 tours !
    Les concerts casserolistiques des plus  » modérés  » ne leur suffiront plus !

  3. claude

    les tocards antifas blancs devraient faire gaffe à leur cul et lire les propos de
    Houria Bouteldja! parce qu’ils sont aussi concernés même en étant du côté des chances pour la France!

    1. Zachod

      En effet, le message de Bouteldja, dans son primitivisme absolu, a le mérite d’être limpide. Tout est là, noir sur blanc. Ce qu’elle veut, c’est la guerre des races.

      Et ces naïfs du « Block » s’imaginent que leur posture militante va les racheter. Ils sont ce que Lénine (ou Staline? Enfin l’un des deux, et ils s’y connaissaient en matière de manipulation des foules) appelait les idiots utiles.

      Il y en a des tas d’exemples dans l’histoire. En général, ils sont les premiers à passer à l’as.

      Hélas pour eux, les crétins du « Block » sont nuls en histoire, et pour le reste ils n’ont rien appris et tout oublié. Pour un peu, on leur recommanderait Le Camp Des Saints, dans lequel le grand Jean Raspail explique tout cela magnifiquement. Mais bon, on ne va pas commencer non plus à leur faire des fiches de lecture.

  4. Luc Forgeron

    Merci à Christine Tasin d’avoir développé mon commentaire qui est un peu succinct. Je vais juste approfondir certains points. Lors d’une action Black-Block les individus participants à cette exaction sont le temps de cette action eux aussi des Black Block. Ça permet de garder un certain anonymat et donc de ne pas impliquer leurs associations, leurs mouvements politiques, leurs syndicats… et de pouvoir sereinement continuer à toucher les aides diverses, subventions versées par les institutions. Comme l’a dit Christine Tasin, la banderole : pour une France Black-Block- Beur veut dire pour une France uniquement Black, uniquement Black Block ( milices d’extrême gauche essentiellement blanche) et uniquement Beur.

  5. jamais !

    l’ excitée algérienne, née a Alger…dont les parents quêteurs de vie en France ont emmené avec eux leur future petite peste de chiarde brune âgée alors de 8ans ( un peu comme la blondinette palos Ahed Tamimi, qui lève le poing contre les soldats israéliens)

    elle a du en têter du lait anti-français a la mechta parentale
    elle a les mots qu il faut

    « On est parties de chez nous.  »

    mais! putain de bordel de merde !! mais qu’est ce qui vous empêche d’ y retourner!! vous aurez au moins appris a ne pas bouffer avec les doigts et a vous torcher le cul avec du papier !! et A VOUS LAVER LES MAINS APRES !!!

    celle là, elle peut etre fière d’ elle!!

    Marine devrait lui trouver un job a l’ Elysée

    chaque fois qu elle a ouver son claque merde, elle a rapporté des milliers de voix au FN !!!

    et je pense que c’est la raison principale pour laquelle elle est tricarde sur les TV et radios
    sauf les Beur FM et autres Minaretteries

    1. hathoriti

      Bien envoyé, jamais ! A-t-elle seulement vu, la houria, la vidéo sur laquelle un musulman se lave le cul, oui , le cul et l’orifice dégueu qui va avec, le cul, puis le visage avec la même main, à une fontaine, sans savon …? Et en public ! Il en montre des choses, mouloud…ou mohammed…!

  6. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Effrayant ! Mais les pires trahisons sont celles qui viennent des nôtres… Et, si Marine était confrontée à Macron au deuxième tour, je m’attends à ce que Fillon demande à ce que les voix se portent sur celle de Macon… Parce qu’ainsi qu’il l’a déclaré sur France Inter : « La politique de Marine est pire que celle de Macron »…

  7. jamais !

    bon! je ne comprends toujours pas ce « Block » ???

    black et beur pour faire Bloc contre les Blancs ??

    merde! c’est clair comme un indigeste « digest » du Coran

    Block comme papa Dassault ? mais lui c’était Bloch, comme l’ immense Marc..

    une invitation au Blancs a virer tout ça en Bloc , mais alors y a une faute d’ orthographe ?

    Black …Beur 😆 😆 😆

    j’ en suis plié de rire, surtout quand on sait l’ immense mépris dans lequel les Beurs tiennent les Blacks

    faudrait que je vous fasse une liste de tous les mots insultants dans lesquels les Musulmans tiennent les noirs, même (et surtout, Musulmans comme eux)

    aussi je suis chaque fois interloqué quand je vois une femme noire, couverte de son voile intégral salafiste de pute

    ils ne sont pas rancuniers du coté de Bamako ou de Dakar, voire même du coté de Timbuktou, chez les Maures de Mauritanie, dont les copulations avec leurs esclaves noires, ont fini par les métisser en mélanine au point de ne plus trouver que de rares familles a peau claire..ce sont eux les résidus de la racaille blanche musulmane, venus de l’ Atlas faire des esclaves par millions qui alimenteront « JUSQU A AUJOURD HUI LE MARCHE DES ESCLAVES  » du monde arabo misulmans

    vous comprenez mieux a présent ma surprise !!

    et au Sénégal, incroyable! ils ont réussi a avoir deux courants musulmans, comme chez nous les Catholiques et les Protestants, ils ont eux les Mourides et les Tijanes…

    comment dit-on Saint Barthélémy en Sénégalais …j’ cause pas assez le Wolof, ni le Sérère…

    peut etre Sidy Bartélemi ??

  8. Françoise

    méluche Vit dans le Xem arrondissement de Paris, les non blancs lui convienne puisqu’il a déclarer à une journaliste il y a quelques années qu’il ne pourrait jamais vivre dans une commune ou il n’y aurait que des blonds aux yeux bleus, ce serait au dessus de ses forces ! bref dans Paris quelque soit l’arrondissement il n’y a pas et il n’y a jamais eut que des blonds aux yeux bleus ça ce sont des paroles de nazi de gauche, macron lui l’ancien banquier de chez rothschlid et ancien ministre de l’économie vit dans un quartier de bobos de gauche comme tout ceux de sa trempe hamon pareil, lui aussi vit dans un quartier bourgeois et tous ils passent leurs temps a critiquer les patriotes qui eux défendent bec et ongles leur patrie La France ! et ne veulent a aucuns prix la voir disparaitre sous les coups de boutoirs de l’immigration africaine et orientale toute musulmane, alors non nous les patriotes ne laisseront jamais les fossoyeurs de la France faire leur sale besogne ! qu’ils l’entendent bien haut et fort car dimanche 23 avril vous savez pour qui donner votre voix ! ce terme la France Black Block Beur ne veut rien dire pour moi.

  9. godo

    bonjour

    etant anciens militaire je ne me fatigue pas en discours j attend mais je suis pret nous sommes pret beaucoup de patriotes que j ai rassemblé

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Pas de discours en effet, nos ennemis nous lisent. Merci pour ce message. Nous comptons sur vous si la patrie et les Français sont en danger majeur.

  10. godo

    bonsoir madame tasin

    c est pas faut ce que vous dites vous pouvez compter sur nous
    j aime beaucoup votre site et surtout vos profondes convictions
    tous ensemble nous vaincrons

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Godo oui tous ensemble nous vaincrons nous avons la rage et l’amour des nôtres chevillée au corps avec la haine de l’islam. NO pasaran

  11. TEMPLIERTEMPLIER

    Attention, l’hologramme de Mélenchon peut cacher un sinistre personnage

    Dans la France malade, il se passe quelque chose d’inédit depuis des décennies. De lourdes menaces se font jour du fait d’une vie politique indigne d’une démocratie moderne, stérilisant la pensée et sans conception d’avenir.

    Parmi les causes multiples, il y a la déconstruction systématique de la société, dans ses assises fondamentales, ses repères, ses valeurs où, tout ce qui a été illusoirement gagné du côté d’une culture qui promeut la jouissance sans limites – quand ce n’est pas la perversion morale où l’excès est devenu la norme – peut tout faire basculer dans une confusion généralisée.

    Ajoutez-y une caste journalistique qui, en grande partie, a renoncé depuis longtemps à sa fonction d’investigation pour se complaire dans le « fouille-merde » et le journalisme d’inquisition, en se comportant en chien de garde de la nouvelle idéologie dominante, en maintenant la population dans un état de régression culturelle.

    Cette situation qui perdure exacerbe les tensions au point que la société française se trouve dans un état de quasi-guerre civile informelle, larvée, propice à de graves retours de bâtons sous la forme d’émergence de personnages despotiques, à une attente de fascisme librement consenti de la part d’une frange importante de la population française ne sachant plus à quel saint se vouer.

    Il ne s’agit pas d’une demande d’un fascisme imposé par la force, mais plutôt d’une aspiration moutonnière et masochiste à une « autorité totale », despotique, incarnée par un leader sachant flatter cette portion égarée du peuple qui en est au point de refuser la vérité et la liberté.

    C’est ce que met en scène cette élection présidentielle avec des candidats soit burlesques, soit peu crédibles, soit accablés par des affaires où l’électeur honnête en est réduit à faire son choix entre les moins pires d’entre eux.

    Plus de 45% d’individus prêts à en découdre par la force contre tous ceux qui ne pensent pas comme eux !

    Si l’on considère les extrêmes des deux bords (le FN pour l’extrême droite engluée entre ses pulsions contradictoires ; l’extrême gauche de J.-L. Mélenchon et de manière dérisoire celles de Ph. Poutou (« Nouveau parti anticapitaliste » trotskyste) et N. Arthaud (« Lutte ouvrière » trotskyste), et si l’on met de côté le candidat B. Hamon du Parti socialiste en morceaux et castré par son propre camp, nous obtenons – selon les sondages à considérer avec prudence – plus de 45% d’individus prêts à en découdre par la force contre tous ceux qui ne pensent pas comme eux !

    Ça serait donc ça, la France d’aujourd’hui ?

    Dans cette campagne confuse, J.-L. Mélenchon à l’extrême de la gauche avec son surmoi bolchévique, est celui qui tire le plus habilement la couverture à lui.

    Il prétend, en usant les ficelles du démagogue aguerri et du vieux briscard du militantisme, être le mage capable de marcher sur les flots en se situant, lui et une frange de son électorat potentiel, sur certains points, en convergence avec l’extrême-droite.

    Mélenchon nous ressert la même tambouille idéologique communiste en cherchant à la faire passer pour une recette nouvelle

    J.-L. Mélenchon connaît sa partition de tribun plébéien. Il a su aussi prolétariser son image en portant le bleu de chauffe et peaufiner son style.

    Il nous ressert la même tambouille idéologique communiste en cherchant à la faire passer pour une recette nouvelle dans un galimatias pathétique constitué de condamnations, d’exclusions, de diffamations, de diatribes, de mépris et de haine pour les démocraties occidentales, le tout enrobé de fanfreluches oratoires et autres pompons à prétention philosophique qui masquent mal la dictature de sa pensée pour instaurer une tyrannie au nom de la liberté ! C’est tout ce dont sont friands les idiots utiles guettant dans le ciel une voix pour être convaincus d’être dans le « camp du bien » progressiste, où l’aveuglement volontaire constitue à leurs yeux le sommet de la vertu de l’action politique.

    Il faut rappeler que J.-L. Mélenchon a suivi un cursus le prédisposant à une conception totalitaire de la société après avoir été « irradié » de longues années par l’idéologie liberticide communiste :

    d’abord à la « Ligue communiste » (trotskyste) ;

    au « Parti socialiste unifié » (PSU) plus acidulé ;

    à « l’Organisation communiste internationaliste », autre secte trotskiste d’obédience lambertiste,

    puis un passage par « l’Union des étudiants communistes » (UEC).

    Le comble est qu’ayant contribué idéologiquement à faire que la France se trouve dans l’état où elle est, il prétend venir lui apporter comme remède le mal qui l’a rendue malade.

    J.-L. Mélenchon met en pratique les bonnes vieilles méthodes de propagande de Dmitri Manouilski, responsable de la propagande au Komintern sous Staline :

    Il manie une rhétorique convaincante où se mêlent tous les ingrédients : Il se fait le chantre du camp du « Bien », de l’humanisme, de la paix et du pacifisme, de la solidarité, de l’antiracisme et de l’antisémitisme (enfin pas vraiment), et des jours radieux,

    il condamne l’injustice, la misère, les inégalités, les dictatures …, enfin pas tout fait.

    La gauche, qu’elle soit extrême ou libérale, ne cesse de réécrire sa propre histoire passant en pertes et profits ses dérives et les millions de morts du communisme au nom de la haine de classe toujours chevillée au corps.

    En 2012, en pleine présidentielle, l’islamiste Mohamed Merah assassine des soldats et des enfants juifs. Alors que tous les candidats acceptent de suspendre leur campagne, Mélenchon refuse.

    Quand en 2014 plusieurs incidents pogromistes se produisent dans Paris aux cris de « mort aux Juifs » : J.-L. Mélenchon relativise, faisant même passer la communauté juive pour agressive et lui enjoint de « baisser les yeux » !

    Sur le plan intérieur, cela a été souligné par d’éminents économistes, J.-L. Mélenchon a un projet économique qui serait dévastateur pour la France. Il hait aussi l’Europe libérale.

    A l’international, il se distingue par sa complaisance à l’égard du régime dictatorial vénézuélien hérité d’Hugo Chavez qui a saigné son pays, du régime castriste, de l’Iran des ayatollahs, etc., en déni de leurs échecs économiques et de leurs atteintes multiples aux droits de l’homme, comme c’est le cas vis-à-vis d’Assad en Syrie, bourreau de son peuple.

    On peut également observer l’ambiguïté de J.-L. Mélenchon par rapport au totalitarisme islamique.

    C’est pourquoi, de même que j’ai décidé en toute conscience d’opposer mon veto moral à la candidature de Marine Le Pen, sans me soucier de la question du vote utile aujourd’hui dépassé dans le contexte français, seules la morale et l’éthique me font aussi rejeter la candidature de J.-L. Mélenchon.

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Schlomo Goren pour Dreuz.info.

  12. J

    La Bouteldja dit qu’il n’est pas sûr que la génération qui vient accepte la présence des Blancs ? Elle ne s’est pas dit qu’avec toutes leurs sal*peries, il n’est pas sûr que les Blancs acceptent encore les musulmerdes ? Parce que, puisqu’ils nous lisent, qu’ils le sachent et se le disent : on ne se laissera pas faire et surtout, ils ne gagneront pas.

  13. toubab

    Bien résume ce qui se passe en ex AOF. Les blacks y sont toujours domine par les muz sous couvert d une religion importée et imposée !

  14. Hasso

    Merci Christine pour le discours de Houria que je ne connaissais pas en entier.
    Rassurez-vous, entre les anciens militaires comme moi (entraînés) et les fusils de chasse à la campagne, où je vis, l’affaire sera vite réglée si les adeptes du PIR veulent nous chatouiller. Le FLN et l’armée tunisienne (à Bizerte) s’en rappellent encore.
    Je rappelle à tous la saine lecture du livre Guérilla, de Laurent Obertone.

Comments are closed.