Immigration africaine, une solution ?


Immigration africaine, une solution ?

Bernard Lugan nous montre ce qui nous attend, les idiots regardent ailleurs.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/18/bernard-lugan-100-millions-dafricains-veulent-arriver-en-europe/

Avec cette élection présidentielle, j’ai bien sûr écouté ce qui était à portée de mon oreille concernant l’immigration…

Bien sûr, je passe plutôt mon temps sur les forums de presse pour apporter une vision contrant celle de nos journaleux de la presse de propagande shootés aux subventions pour nous enfumer… Mais à l’occasion de cet article, j’ai martyrisé mon clavier…

Donc, à la suite de Bernard Lugan, je suis tenté de dire, il en reste 1 milliard 100 millions qui attendent si j’ose dire !

100 millions, c’est 4 ans de la croissance actuelle de la population africaine…

En 2050, il est envisagé qu’un quart de la population mondiale sera africaine (à 2% de croissance, cela fait 2,3 milliards en 2050)…

Donc, plus de 200 millions en 10 ans à prévoir de 2050 à 2060…

Un petit calcul cumulé jusqu’en 2050, cela fait de 450 millions d’immigrés africains déjà en Europe à cette échéance sans compter ceux en quoi ils auront déjà prospéré !

Si on observe les projets (autant que ce soit des projets si ce n’est pas du cinéma) des candidats à la présidentielle, beaucoup assurent qu’il faut aider l’Afrique, de parler d’égal à égal, accords bilatéraux, etc…
Au delà des mots, comment pensent-ils traiter du sujet ?
Quel que soit le(a) candidat(e), pas grand chose de concret, du moins explicité pour l’instant :
– Parler d’égal à égal, c’est à dire, du bluff pour des avantages immédiats ou dire la réalité ???
– Accords bilatéraux, avec quels contenus ???

La palme de l’idiotie est quand même à Nicolas Dupont-Aignan qui veut un vaste plan d’aide à l’Afrique dans le cadre européen (prière de ne pas rire) !

Du vent : une pluie d’€ ne peut servir à rien si ce n’est à conforter des gouvernements africains qui n’ont pas pris en main la destinée de leur pays, dans un état d’esprit, j’ose le dire, de COLONISÉ attendant tout de l’ex-colonisateur si décrié…
Et dire que le sieur NDA veut que les aides sociales soient conditionnées en France, il faudrait qu’il prolonge son raisonnement…

A picorer de ci, de là, on peut avoir des bribes de solutions…

Le premier problème de l’Afrique est assurément la démographie, ce que confirme Bernard Lugan avec son exemple du Niger. Idem, quand des pays comme l’Egypte ou la République démocratique du Congo voient leur population augmenter de 2 millions chaque année à tel point que plus de 40% de la population n’a pas 15 ans, tout effort d’éducation et d’enseignement est englouti dans un tonneau des Danaïdes. Quand la démographie est largement excessive, ce n’est plus une richesse mais un fardeau ! Certes les causes, le manque d’éducation -un cercle vicieux- l’inertie des gouvernants, la religion, l’absence de responsabilité internationale…

Les deux problèmes suivants à traiter à égalité sont la corruption et la religion. La corruption, certes des élites de ces pays, mais largement encouragée et utilisée par les multinationales -chez nous aussi- et de bien des pays étrangers pour en tirer avantages. La religion, principalement l’islam encourageant la démographie pour un objectif religieux et annihilant les efforts d’éducation voire les discréditant et les interdisant.

Les solutions, outre le fait que les états étrangers et l’ONU devraient parler vrai -ce n’est pas demain la veille- ce sont des accords sous condition de façon à amener les Etats africains à s’assumer.

L’émigration pour les pays d’Afrique, en plus d’un symptôme de « mauvaise santé », n’est pas une bonne chose quand ce sont ses forces les plus vives qui partent. Par exemple lorsque les étudiants africains une fois leurs diplômes acquis ne retournent pas chez eux, voire leurs étudiants ayant échoué que nous cajolons en plus…

Il est sûr que dans un premier temps, nous ne nous ferions pas des amis, mais les choses changeraient vite…

Pour ce qui est des pays musulmans, je crains que le problème ne soit encore plus difficile ! Ils ne réagiront que s’ils sont dans la mouise la plus noire !

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Résistance républicaine Aquitaine


10 thoughts on “Immigration africaine, une solution ?

  1. Alexander

    Concernant l’Égypte, cela fait environ vingt ans que je dis que la démographie est/sera un problème majeur. Mais comme le dit Jean-Paul Saint-Marc, la religion empêche tout. Le pays a eu 1 million d’habitants supplémentaires en 6 mois. De plus, les Égyptiens vivent sur seulement 6/7 % de leur territoire. Donc, beaucoup regardent en direction de l’Europe et de l’Amérique du Nord…

  2. OTOOSAN

    Beaucoup d’auteurs anciens ont écrit sur le sujet, certains n’ont pas attendu Lugan pour voir ce qui crève les yeux !

  3. Xtemps

    Un pays c’est comme une très grande maison, si vous acceptez deux ou trois personnes sans abris à vos frais, parce que vous en avez les moyens pour les aider à retrouver un travail et un logement, et pour ne pas rester 50 ans chez vous, qui est normal.
    Si on vous oblige à en prendre 10 sans abris, vous vous endettez, si on vous oblige à en prendre 50 sans abris, c’est la fin pour vous, vous n’êtes plus maître chez vous et c’est eux qui le sont à votre place.
    Et sont les raisons pourquoi la carte identité doit revenir aux français autochtones prioritairement, comme cela doit être le cas pour tous les pays du monde, prévu par les droits de l’homme et de l’ONU.
    Mais les origines immigrés ne sont pas si gagnants pour autant, non seulement ils feront, comme c’est déjà le cas actuellement, appauvrir les pays hôtes européens qui n’auront plus rien à leurs donner et qu’ils n’auront que participé à la dégradation par leurs trop grands nombres, sans compter les conflits permanents qu’ils devront subir, comme en laissant leurs propres richesses à d’autres de leurs pays d’origines.
    Et les autres ne sont que les grandes multinationales qui les poussent à l’immigration, qui sont les premiers à ne pas respecter les droits de l’homme et de l’ONU, qu’ils leurs prendront toutes leurs richesses en laissant dans la pauvreté des pays dévastés.
    Et ils n’auront plus leurs propres terres de leurs ancêtres, ils auront que l’identité des autres, avec des pays ruinés pour revenir aux mêmes points qu’au départ, mais pauvres dans les pays des autres.
    Et pendant que les grosses multinationales criminels continuent leurs raquettes et se remplissent les poches sur leurs dos.
    Il vaut mieux être pauvre dans son pays que vous avez encore, que chez les autres ou vous n’avez plus rien.

  4. Alexcendre 62

    Le contrôle des naissances devrait être envisagé , je suis même étonné que dans ces pays où les femmes n’ont que pour l’horizon que de faire des gosses nos belles âmes ne vont pas leurs enseigner les méthodes de contraceptions . Une chose est sure la planète ne pourra pas supporter cette démographie sauvage et galopante dans un contexte planétaire d’épuisement des ressources a terme l’ONU devra prendre ses responsabilités avant le déclenchement quasi assuré de guerres de grande ampleur . Un chanteur disparu trop tôt avait déjà dénoncé ce problème malheureusement pour lui il a reçu une volée de bois vert car pour notre intelligentsia humanisa le sujet est déclaré tabou . Remettons donc notre tête dans le sable tout va bien .

  5. zipo

    Ce probléme de surnatalité du a leur religion est la principale cause de leur misére et leurs guerres incéssantes!
    Cela est relaté depuis longtemps ,je ne voie pas de quoi se glorifier et envier cette natalité qui engendre massacres et guerres incéssantes !
    Il n’y a que nos politiques et leur politique de l’autruche pour encourager la main d’ouvre a bas cout pour servir le monde de la finance par des salaires en régression!

  6. HUET BRIEND françoise

    Selon Monsieur Bernard LUGAN spécialiste de l Afrique, écrivain, la solution concernant les 100 millions d Africains prêts à nous envahir serait de laisser les Libyens remettre le fils de feu le Colonel KHADAFI au pouvoir en LIBYE afin de contrôler les frontières ce que faisait son père !!! mais le représentant de l ONU s’enferme dans une logique suivant l ‘idéologie de l impérialisme démocratique : « one man one vote ! » je pense qu il n’a pas tord !!! ce qui ne nous empêche pas de contrôler les nôtres de frontières !!!

  7. HopliteHoplite

    Vous pouvez en prendre 500 millions, vous ne résoudrez rien. Au lieu de faire des enfants en Afrique, ils les feront en Europe et c’est vous qui les élèverez à coup de subventions, de RSA et d’allocations familiales. Où est la différence?
    Donner de l’argent ne sert à rien car ils sont incapables de faire autre chose que du feu avec du bois et cela depuis 2.000.000 d’années!

  8. Pier

    L occident a apporte la medecine
    Avant selection naturelle
    Conclusion… chute proche la civilisation occidentale

Comments are closed.