Avez-vous besoin qu’on décode les faits pour vous ? Non ! Decodex c’est vous !


Avez-vous besoin qu’on décode les faits pour vous ? Non ! Decodex c’est vous !

Athena-Minerve, déesse de l’intelligence…

Paul.– Ah ça non ! Je ne voterai jamais pour Marine Le Pen !

Jacques.- Bon. Tu as lu son programme ?

Paul.– Tu rigoles ? Je ne vais quand même pas me taper toutes ces horreurs !

Jacques.- Bon. Tu l’as écoutée, au moins ?

Paul.- Moi ? Moi, écouter ses discours ? Tu te fiches de moi ! Tu les écoutes, toi ?

Jacques.- Ben oui, naturellement, comme ceux des autres. Et je lis les programmes.

Paul.– Facho !

Français, que vous le vouliez ou non, vous avez pour ancêtres Rabelais, Montaigne, Descartes, Molière, Voltaire, Olympe de Gouges, Tocqueville, Hugo… et des milliers d’autres esprits libres, forts, indépendants, esprits qui pensaient par eux-mêmes et non sous le joug d’une pensée imposée. Que vous le reconnaissiez ou non, ces hommes et ces femmes auront été les bâtisseurs d’une société qui, pour imparfaite qu’elle ait toujours été, n’a jamais eu, jusqu’à aujourd’hui, le visage ravagé par la dictature de l’idéologie. Que vous le vouliez ou non, ces hommes et ces femmes, ausi bien que les soldats et hommes d’état qui ont protégé et défendu la France, sont vos ancêtres ; ils sont les vrais fondateurs du pays que vous habitez, et c’est grâce à leur droiture, à la force de leurs œuvres et à la détermination de leurs luttes que vous avez eu, jusqu’à ces dernières années, tout loisir de vous exprimer librement. Et que vous l’avez fait. Y compris dans les urnes.

Ce n’est plus le cas.

Combien parmi vous pensent encore par eux-mêmes, librement ? Et expriment leurs opinions tout aussi librement ?

Télévision, cinéma, jeux, presse, etc. : tout est spectacle, tout est prosélytisme, tout est propagande, tout est formatage, tout est avilissement de votre raison, infantilisation… et distraction.

Car on vous distrait sans cesse, dans tous les sens du terme. Nom d’un chien ! En êtes-vous conscients ?

Avez-vous donc besoin qu’on « décrypte » les faits pour vous ? Avez-vous besoin de l’avis d’un « expert » pour VOIR les choses comme elles sont, et pour appeler un chat un chat ? Avez-vous perdu votre libre-arbitre ? Êtes-vous donc obligés de hurler avec les loups ?

« Pour moi, quand je sens la main du pouvoir qui s’appesantit sur mon front, il m’importe peu de savoir qui m’opprime, et je ne suis pas mieux disposé à passer ma tête dans le joug, parce qu’un million de bras me le présentent. »

A de Tocqueville, De la démocratie en Amérique

Dans votre voiture, les essuie-glace se déclenchent tous seuls ; les lumières aussi ; les portes se verrouillent d’elles-mêmes. Dans votre cerveau aussi ?

Peu à peu, vous acceptez d’être dépossédés de toute responsabilité, et même de toute action autonome ?

C’est donc si contraignant d’allumer ses lumières ?

C’est donc si contraignant de penser ?

Si contraignant de regarder les choses en face ? De se faire une idée personnelle des événements ? De juger par soi-même, en rapport avec sa raison, en toute logique ?

Heureusement, il y a Décodex. Un clic et hop !

« On croyait jusqu’à présent que la formulation des mythes chrétiens dans l’Empire romain n’avait été possible que parce que l’imprimerie n’était pas encore inventée. C’est tout le contraire.

La presse quotidienne et le télégraphe qui répand ses inventions en un clin d’oeil dans tout le globe fabriquent plus de mythes en un jour qu’on ne pouvait en fabriquer autrefois en un siècle. »

Karl Marx, Lettre à Kugelmann, 27 juillet 1871

Mon décodex à moi, c’est ma raison, mon regard, ma logique, mon bon sens. Et je n’ai pas besoin d’un pseudo-expert pour me faire une opinion, et je n’ai pas besoin de sondages pour lire objectivement un programme électoral, ni pour écouter un discours, ni pour me faire une idée d’un candidat. Je ne jetterai pas cette insulte à la face des esprits français qui m’ont précédé, et m’ont donné le goût et le besoin de me servir de mes facultés, de préserver mon intelligence, de penser ce que j’ai envie de penser et de dire ce que j’ai envie de dire parce que je le reconnais comme VRAI.

Si vous avez un minimum d’honnêteté vis-à-vis de vous-mêmes, vous savez ce qu’il en est de l’islam et l’immigration forcenée qu’on nous impose, entre autres. Et du pouvoir des banques, et de celui des médias. Vous savez.

Et, dimanche prochain, vous savez comme moi qu’il n’y a aucune alternative. Qu’un seul vote est possible. Et vous le savez si bien que je n’ai même pas besoin de vous dire lequel. Pour vous, pour vos enfants, pour la sécurité, la liberté, la beauté, l’honneur.

 

Et comme notre société a aussi inventé l’isoloir… sachez au moins vous en servir.

« Tôt dans ma vie, j’ai remarqué qu’aucun événement n’est jamais relaté avec exactitude dans les journaux, mais en Espagne, pour la première fois, j’ai lu des articles de journaux qui n’avaient aucun rapport avec les faits, ni même l’allure d’un mensonge ordinaire. J’ai vu l’histoire rédigée non pas conformément à ce qui s’était réellement passé, mais à ce qui était censé s’être passé selon les diverses « lignes de parti ». Ce genre de choses me terrifie, parce qu’il me donne l’impression que la notion même de vérité objective est en train de disparaître de ce monde. »

George Orwell, Réflexions sur la guerre d’Espagne, 1942

« Le vrai […] a cessé d’exister presque partout, ou dans le meilleur cas s’est vu réduit à l’état d’une hypothèse qui ne peut jamais être démontrée.

Le faux sans réplique a achevé de faire disparaître l’opinion publique, qui d’abord s’était trouvée incapable de se faire entendre; puis, très vite par la suite, de seulement se former. […]

Le spectacle organise avec maîtrise l’ignorance de ce qui advient et, tout de suite après, l’oubli de ce qui a pu quand même en être connu.

Le plus important est le plus caché.

[…]

Jamais censure n’a été plus parfaite.

Jamais l’opinion de ceux à qui l’on fait croire encore, dans quelques pays, qu’ils sont restés des citoyens libres, n’a été moins autorisée à se faire connaître, chaque fois qu’il s’agit d’un choix qui affectera leur vie réelle.

Jamais il n’a été permis de leur mentir avec une si parfaite absence de conséquence.

Le spectateur est seulement censé ignorer tout, ne mériter rien.

[…]

L’autre avantage que l’on trouve à dénoncer, en l’expliquant ainsi, une désinformation bien particulière, c’est qu’en conséquence le discours global du spectacle ne saurait être soupçonné d’en contenir, puisqu’il peut désigner, avec la plus scientifique assurance, le terrain où se reconnaît la seule désinformation: c’est tout ce qu’on peut dire et qui ne lui plaira pas.

C’est sans doute par erreur – à moins plutôt que ce ne soit un leurre délibéré – qu’a été agité récemment en France le projet d’attribuer officiellement une sorte de label à du médiatique « garanti sans désinformation » : ceci blessait quelques professionnels des media, qui voudraient encore croire, ou plus modestement faire croire, qu’ils ne sont pas effectivement censurés dès à présent. »

Guy Debord, Commentaires sur la société du spectacle, 1988





15 thoughts on “Avez-vous besoin qu’on décode les faits pour vous ? Non ! Decodex c’est vous !

  1. claude t.a.l

    Athéna était à la fois la déesse de l’intelligence, de la sagesse, de la stratégie, …. et de la guerre.
    C’est pour cela qu’elle aidait Ulysse dans  » l’ Odyssée  » !
    🙂

    Reply
  2. jamais !

    sur « l’immonde »

    /////

    Arrestation de deux hommes soupçonnés de préparer des attentats avant les élections
    Activement recherchés depuis la fin de la semaine dernière, les deux hommes de 23 et 29 ans étaient « soupçonnés d’un passage à l’acte imminent ».

    Le Monde.fr
    Deux hommes de 23 et 29 ans, soupçonnés de préparer un attentat ont été arrêtés, mardi 18 avril, à Marseille, à cinq jours du premier tour de l’élection présidentielle. Ils étaient « soupçonnés d’un passage à l’acte imminent ».

    Ils ont été arrêtés par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) dans le cadre d’une enquête en flagrance ouverte à Paris pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et infraction à la législation sur les armes en relation avec une entreprise terroriste.

    Ces deux individus étaient activement recherchés depuis la fin de la semaine dernière et présentent tous deux un profil de délinquants radicalisés en prison, précise-t-on de source policière.

    /////////

    et voilà! en quelques lignes on sait TOUT des deux criminels!! absolument tout…

    QUI ? Quoi?? … les noms ??

    tu te fous de moi ??

    une telle omission et tu oses réclamer leurs noms ??

    allez je te les donnes

    Olivier Girard et Moïse Cohen…..

    alors; t’ es content ?? 😆

    Reply
    1. pikachu

      Pour les noms, c’est bien sûr ?
      Parce que moi, d’après mes infos c’était Lars Jacobsen et Giacomo Benedetti.

      Reply
  3. Filledelamarine

    Je n’ai pas besoin qu’on me dise ce que j’ai à faire.
    A 80 ans, bien que j’ai connu les heures sombres de notre histoire !!, j’irai « urner » pour Marine sans aucun complexe car je ne me suis jamais cachée de voter FN qui a toute mon adhésion.
    Il faut toujours écouter ses ainé(e)s, alors, dimanche prochain, votez bien.
    Merci d’avance.

    Reply
  4. jolly rodgers

    Bonjour , tout a fait en osmose avec votre article Ulysse , un bol d’air frai merci! je suis communiste et je vais voter marine le pen , qui est la seule alternative a ce système corrompu et a l’islamisation qui nous mène a la guerre civile ! bien a vous

    Reply
  5. Ambre

    Pour un article qui nous demande de réfléchir par nous même, je trouve cela contradictoire de dire textuellement qu’un seul choix est possible ce dimanche. Votre raisonnement est démontable, du reste il n’y a aucun argument.
    Je suis pour la liberté de penser et je respecte votre choix, contrairement à vous. Je n’encourage personne à faire comme moi puisque le geste m’appartient. Ce sont, d’une part, ma perception des choses et, d’autre part, mes expériences qui font que je déposerai un nom dans l’urne.
    Tous ces grands hommes que vous avez cités, vous les connaissez assez mal pour les utiliser dans un tel article. Olympe de Gouges préférerait se taillader les veines à la gloire de Marat plutôt que de soutenir de tels propos. Voltaire est, quant à lui, connu pour sa tolérance (je vais vous apprendre qu’il était déiste et luttait contre le fanatisme religieux, j’en suis navrée).
    Saviez-vous que les premiers républicains dans l’âme étaient de gauche ?
    PS : Athéna était la déesse de la sagesse, de la stratégie militaire, des artisans, mais pas de l’intelligence. La culture c’est comme la confiture, n’est-ce pas ?

    Reply
    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Voltaire a écrit « Mahomet ou le fanatisme » que l’on ne peut même plus jouer pour les raisons que vous devinez …

      Reply
      1. Christine TasinChristine Tasin

        Il semble que nous ne connaissez ni Voltaire « écraser l’infâme », Mahomet ou le fanatisme qui se battait contre les superstitions appelées religion, mais vous ne connaissez pas plus Olympe de Gouges qui , en tant que féministe authentique aurait forcément soutenu celle qui ne veut pas que les femmes soient voilées et considérées comme moins que rien. Vous ne connaissez pas non plus la gauche. C’est parce que je suis de gauche, viscéralement, que je suis républicaine. C’est parce que je suis de gauche et républicaine que je me bats à mort contre l’islam et que je voterai Marine. A moins que vous ne croyiez sincèrement qu’un Hollande serait de gauche ? Dans ce cas votre inculture est abyssale on ne peut plus faire grand chose pour vous. Par ailleurs, Ulysse parle d’ouvrir les yeux de ceux qui hésitent, qui ne savent pas, qui, comme le Paul de son article ne connaît pas Marine et n’a même pas cherché à savoir, à comprendre… et donc à choisir en pensant par soi–même. Vous préférez que Ruquier, Moix et les journaleux de TF1 vous disent quoi penser ? Pauvre de vous…

        Reply
        1. UlysseUlysse

          Merci Christine, de remettre les points sur les i ! Il fallait s’attendre à ce type de commentaires, lorsque les lecteurs prennent un texte au pied de la lettre et ne voient ni le sens qu’il a, ni à qui il s’adresse, ni ce qu’il défend dans l’extrême urgence qui est la nôtre.
          Et bien sûr que MLP représente la seule possibilité de restaurer « la gauche » que nous avons, pour lors, totalement perdue.

          Reply
    2. Xtemps

      Si vous vous dite libre, sentez vous obligez d’accepter le racisme et l’Islamophobie comme des faits avérés ou avez vous le droit d’en vérifier les dires librement.
      Pas besoin d’énoncer spécialement Olympe de Gouge, Athéna ou Voltaire, qui ne sont que des exemples, si cela vous dérange, pensez par vous même, c’est justement que cet article essaye de faire comprendre.
      Soyez toujours critique, n’acceptez jamais tout ce qu’on vous dit, vérifiez tout ce qu’on vous dit, soyez exigeant pour vos pensés libres.
      Et vous avez le droit d’avoir vos opinions, si possible sans tomber dans les travers du politiquement correct, car alors c’est plus vous qui pensez, c’est le système qui pense pour vous.
      Vos critiques sont les bien venus M. Ambre, bonne soiré.

      Reply
  6. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Personnellement, je ne sais pas de quel bord politique est Marine Le Pen, bien que l’on présente le FN comme d’extrême droite – ce que je récuse, ce terme ayant une connotation péjorative par la grâce de la propagande bien pensante – et viscéralement je m’en moque. Tout ce que je sais est qu’elle correspond à ce que, moi, je ressens. Toutefois, je serais tentée de dire que Marine est d’un parti… apolitique, celui de Patriotes de tous bords qui aiment sincèrement la France. Quoiqu’il arrive, je voterai FN aussi aux législatives.

    Reply
    1. UlysseUlysse

      Merci pour votre commentaire, c’est aussi ce que je ressens vis-à-vis de MLP, et d’ailleurs la situation actuelle est telle que nous pouvons mettre de côté nos préoccupations « politiques » pour ne nous focaliser que sur l’urgence à agir. Et MLP est bien la seule, et clairement, à manifester cette urgence comme à proposer des moyens concrets de sortir du marasme.
      Nous devrions tous nous sentir, face aux enjeux hallucinants de notre survie à tous les niveaux, « apolitiques », patriotes et tout simplement humains. Donc déterminés à agir. Et dans les urnes, pour commencer.

      Reply
  7. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    @Vent d’Est, Vent d’Ouest ; bonsoir !

    -« Tout ce que je sais est qu’elle correspond à ce que, moi, je ressens. »-
    Voilà ! C’est exactement ce que je ressens depuis que je l’écoute, un peu avant les présidentielles de 2007. J’ai eu l’impression qu’elle sortait les mots, des pensées de mon esprit et de mon cœur. Quand elle parle j’ai l’impression que c’est moi qui parle. Ce qui veut dire que son discours est en conformité avec ce que je pense, ce que j’éprouve, ce que je déplore, ce qui me chagrine et ce à quoi j’espère. Au fur et à mesure que je l’écoutais j’ai donc eu la conviction qu’elle est la personne politique pouvant et voulant exercer le pouvoir qui répondrait à mes attentes ; je suis facho ?! alors peu m’importe car si vouloir le meilleur pour notre pays et pour chacun de nous individuellement et collectivement c’est du fascisme je ne rougis pas d’être fasciste. Si vouloir la paix, la concorde dans le monde ; souhaiter des relations internationales dans le respect de chacune des nations et avoir des rapports équitables c’est fasciste , alors je suis heureusement fasciste.

    Et pour conclure, comme vous le soulignez : « Marine est d’un parti… apolitique » ; oui ; elle est « au-dessus des partis » ; elle est hors du clivage partisan ; aujourd’hui plus que jamais le positionnement politique étant mondialisé ne restant plus que les options : « globalisation » ou « nationalisme ». Marine est une nationaliste souverainiste pour sa position nationale ; et pour une politique multipolaire pour ce qui concerne la politique internationale. Alors oui ! C’est une politique juste et équilibrée qu’elle souhaite au niveau national et pour le monde. Du fascisme comme celui-là, j’en veux !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *