Accrochez-vous, ne dégainez pas : le programme de Macron pour l’école…


Accrochez-vous, ne dégainez pas : le programme de Macron pour l’école…

En gros, faire et refaire du Belkacem, et c’est encore pire.

I Jeter le bac à la poubelle, le remplacer en partie par le contrôle continu

  • 88,5% des candidats ont obtenu le bac en 2016 ? C’est trop peu.
  • 78,6 % d’une classe d’âge ont le bac en 2016 ? C’est trop peu.

Macron a trouvé la solution, que les démagos en tous genres prônent depuis des lustres. En finir avec le bac, avec l’examen, stressant et facteur d’échec pour ses petits chéris des banlieues.

La solution ? Remplacer, comme c’est déjà le cas au brevet, un certain nombre d’épreuves d’examen par le contrôle continu.  Le contrôle continu au brevet c’est la prise en compte des notes de l’année, de TOUTES les notes, note de « vie scolaire » qui est en général entre 15 et 20, celles de sport et d’arts plastiques qui comptent autant que les notes de français et de maths… Au brevet : taux de réussite 87,3 % en 2016… quand on sait que tous les élèves d’une classe d’âge le passent et qu’on connaît les glandus incapables d’écrire une phrase et de résoudre une équation simple, on ricane... Mais il est vrai que les travaux de groupe qui ont le vent en poupe permettent aux mêmes glandus de bénéficier du travail efficace du meneur du groupe. Mais il est vrai que le devoir ou le contrôle pompé sur le voisin amène des notes correctes. Mais il est vrai que les profs astreints à une réunionnite aigüe n’ont plus le temps de corriger et donc de donner des quantités de devoirs à leurs élèves ( quand j’enseignais, j’avais trop de notes, les logiciels de notes n’étaient pas prévus pour tant de devoirs…). Sans doute que, en lycée, ce serait la note annuelle obtenue dans la discipline qui constituerait la note de référence… Mais avec des tarés démagos comme Macron ou Belkacem tout est possible.

Voir notamment le remplacement des notes par l’évaluation des compétences, Macron va adorer :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/02/grace-a-bel-kacem-macron-le-cancre-sera-prioritaire-votre-bon-eleve-de-fils-ne-sera-pas-affecte-ou-il-veut/

Bref, remplacer l’examen par le contrôle continu c’est supprimer encore un palier d’initiation. Année après année, on supprime ce qui donne du prix à la réussite, ce qui valorise l’effort. Plus d’examen d’entrée en 6ème, plus de distribution des prix, plus de risque de redoublement, plus de sales notes, interdites de fait, pratiquement plus de risque de se retrouver exclu du lycée, bac obtenu sans efforts et donnant accès à l’université, et tant pis si on ne suit pas,  et à présent plus de bac du tout.

C’est, aussi, permettre que l’affect, la victimisation, le léchage de bottes ou de babouches… intervienne, consciemment ou pas dans la note et donc dans l’obtention du diplôme.

Ah ! J’oubliais. Macron justifie cela pour une raison d’économie… Oui vous avez bien lu. Attendez pour rire deux fois plus le reste de ses projets :

II Tout donner aux élèves de banlieue, la fameuse éducation prioritaire

Pour cela il y a des sous et il va en falloir un paquet. L’inconscient Macron divise par deux le nombre d’élèves des classes en CP et CE1 des zones prioritaires… Il va falloir en embaucher des profs, il va falloir en construire des collèges… Evidemment renvoyer les illégaux, chômeurs ou délinquants étrangers et leur progéniture, sans parler des ados dealers, ça ferait des économies mais il ne faut pas compter sur Macron pour cela.

III Plus de jeunes profs affecté en zone prioritaire les 3 premières années d’enseignement sauf volontariat. 

J’en connais qui vont être contents. C’est ceux qui y sont déjà, qui ne vont pas pouvoir s’en aller, tout simplement. Les mutations, c’est les vases communicants… Si personne ne veut enseigner en banlieue, ils ne laisseront pas partir ceux en place, c’est déjà ce qui se passe pour les écoles maternelle et primaires.

Ceux qui vont être contents tout de même  ce sont les professeur issus de la diversité, qui vont trouver, eux, des postes à côté de chez eux. Après les quartiers islamisés, on aura les collèges et écoles halal.

Là encore l’impéritie de Macron laisse songeur. Tant que les zones prioritaires ne retrouveront pas l’ordre, la loi, la République… l’école de ces quartiers ne sera que leur pâle copie.

Or, Macron veut continuer à faire entrer des immigrés et veut islamiser notre pays. Il va donc conserver en zone prioritaire les enseignants musulmans qui auront, eux, une prime de 3000 euros net par an, instaurant une discrimination de plus.

Et la France conservera des zones prioritaires qui coûteront les yeux de la tête pour un résultat assuré : tout le monde voudra les fuir, sauf les glandus assurés d’avoir quand même le brevet et le bac et d’avoir quand même un emploi sponsorisé par Macron prêt à payer les patrons pour qu’ils les embauchent.

IV On sent bien que le modèle jacobin assurant l’égalité sur tout le territoire va disparaître.

Il est évident que pour son projet banlieue, Macron fera pour les professeurs un recrutement régional/départemental et non plus national.

Il propose même que les programmes et horaires ne soient plus les mêmes partout…

20% (vingt pour cent !!!! ) des heures obligatoires actuellement tomberaient dans un pot commun pour des projets et spécificités liées à l’établissement… Je ne vous dis pas les heures de français, maths et histoire qui vont sauter, remplacées par des projets sur le traitement des déchets, la cuisine marocaine, le racisme… j’en passe et des meilleures.

D’ailleurs, chaque chef d’établissement sera un petit patron qui gèrera tout cela, y compris la pédagogie… Ce qui est une violation du statut de l’enseignant qui a le choix de la pédagogie pour faire passer tous les points du programme. Ça va devenir de plus en plus drôle d’enseigner, entre les programmes ineptes de Belkacem, les gosses refusant de bosser  et un petit Hitler vous épiant et vous surveillant comme un gosse de 5 ans.

On me dira que nombre de profs l’ont bien cherché, qui votent Hollande, Mélenchon, Macron… qui font de la politique en classe. Certes mais les autres ? Les pauvres malheureux qui ont vraiment la vocation, qui sont bons, on va les faire fuir. A donner des envies de meurtre.

Enfin, la standardisation à outrance, quel que soit le prof, les gosses n’ont pas fini de se faire c…r.

V Il ne sait même pas qu’une partie de ce qu’il propose existe déjà et ne marche pas…

Tout ça c’est de la poudre aux yeux, pour une raison très simple, c’est qu’on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif.

Etudes dirigées, accompagnement personnalisé, études du soir., stages de formation obligatoire pour les profs ( stages qui ne servent à rien et où ils s’ennuient à mourir la plupart du temps), séquences de révision pour les élèves sur le temps de vacances avec des enseignants volontaires (tu parles, Charles..)… Tout cela existe partout sous différentes formes et c’est un gigantesque échec, les cas voyant cela comme une contrainte de plus, et ils empêchent ceux qui voudraient bosser de le faire…

Pour le reste, c’est la boîte de Pandore de la réunionnite et des rapports : des audits tous les 3 ans, des rapports, des diagnostics sur les progrès et résultats des élèves (je vous dis pas les pressions du principal pour que les profs ne mettent pas de mauvaises notes, notamment pour le  contrôle continu du brevet…) ; naturellement parents et élèves seront partie prenante des évaluations, la FCPE se frotte déjà les mains à l’idée de venir imposer ses choix politiques démagos et immigrationnistes.

http://resistancerepublicaine.eu/2012/12/20/profs-etrangles-la-fcpe-manifeste-contre-le-conseil-de-discipline/

http://resistancerepublicaine.eu/2012/07/13/pour-qui-la-fcpe-joue-t-elle/

Bref, du temps perdu, de l’énergie utilisée pour enculer les mouches et entretenir un système qui tourne à vide et interdit définitivement l’ascenseur républicain, déjà salement mis à mal par Belkacem.

Un suicide de plus pour la France et les Français si ceux-ci votaient Macron, ce que je ne saurais imaginer.

Nous vous proposerons au cours des jours suivants la présentation du programme de Mélenchon (en même temps que celui de Hamon, c’est la même idéologie gauchiste )  de celui de Fillon et celui de Marine.

 




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Accrochez-vous, ne dégainez pas : le programme de Macron pour l’école…

  1. Une Fille qui n'aime pas l'école d'aujourd'hui ...

    Quand on se replonge dans les anciens manuels scolaires ( j’en ai quelque-uns de 1954 et aussi des années 60-70 ) et ensuite que l’on consulte le programme actuel et celui que certains candidats proposent pour les prochaines années l’abime est encore plus flagrant et profond .

    Métaphoriquement parlant l’école de Pagnol a fait place a l’école de Titeuf …

    On va se retrouver avec une génération qui saura parfaitement qui sont les sœurs Kardashian , qui est Cyril Hanouna , qui sont Kev Adams , Cyprien et qui connaitra par cœur les répliques d’Omar Sy mais qui n’aura aucune idée de qui peuvent bien être les frères Lumière , qui est Alexandre Dumas , qui sont Alphonse Allais , Chateaubriand , Zola , Monet , Manet , et qui n’aura jamais vu un seul film de Truffaut , de Jacques Tati , ou encore de Clouzot .

    Une génération qui saura accéder sans soucis au 50éme niveau de Candy Crush ou de Clash of Clans et qui sait comment ajouter des cœurs pailletés et des oreilles d’animaux sur ses selfies mais qui restera muette si on lui demande ce qu’est un neutron , un electron ou un proton ou encore si on lui demande qui sont Epicure , Démocrite , Diogène , ou Socrate .

    Mais le plus important c’est de ne pas les contrarier pour ne pas risquer de les complexer alors tout va bien .

    Une génération d’incultes conformistes oui , mais des incultes conformistes assumés et heureux de l’être , et c’est ça le principal .

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Merci pour cette excellente analyse.

      Cette peste a atteint les concours d’enseignement eux-mêmes.

      Le CAPES de maths illustre cet effondrement.

      Il y a 40 ans, il fallait une licence (L3) pour concourir sur des épreuves de niveau maths spé (L2).

      Maintenant il faut un niveau master (M1= bac +4) pour concourir sur des épreuves de niveau premier trimestre de maths sup (L1) …

      1. Une Fille qui n'aime pas l'école d'aujourd'hui ...

        Ca me fait penser a un reportage que j’ai vu il y a un long moment au informations de 20h : Des adolescentes (lycéennes) avaient décidé d’écrire une lettre au président de la république a propos d’un sujet qui leur tenait a cœur selon le commentateur .
        J’attends et je me demande quel est le thème de cette lettre ?
        Le chômage des jeunes qui empire sans arrêt ?
        Les difficultés a trouver un premier emploi ?
        Les professeurs qui ne sont pas suffisamment formés ni suffisamment nombreux ?
        L’insécurité croissante dans certains établissements scolaires ?
        Les suicides de nombreux jeunes qui sont victimes de harcèlement et d’humiliations multiples qui deviennent un vrai fléau ?
        Non , elles demandaient a ce que les boulangeries inscrivent le nom de chocolatine sur leurs affichettes .
        Rien a ajouter .

        Dans le meme style j’ai vu également une enquête en caméra cachée très intéressante durant laquelle un journaliste fait semblant de chercher un poste d’enseignant en école primaire : Pour commencer il se rend dans une école pour essayer d’enseigner le Français en faisant volontairement des fautes d’orthographes grossières ( pas de simples fautes d’inattention ou de nervosité mais de réelles bourdes . ) et en présentant un diplôme complétement bidon imprimé juste le jour d’avant , au nom d’une université qui n’existe pas .
        Finalement le directeur lui explique , un brin gêné tout de meme , qu’il faudra qu’il fasse attention mais termine par avouer qu’en ce moment les professeurs manquent et donc qu’il est accepté .
        Le lundi matin qui a suivi il s’est retrouvé devant une classe d’enfants …

        Ensuite , il a tenté l’experience a nouveau dans une autre école mais pour être professeur de mathématiques en oubliant volontairement devant le responsables ce qu’est la règle de trois et en se trompant meme pour des multiplications basiques et pour des règles de géométrie simples .
        Résultat le responsable lui explique que ça peut arriver , que ça fait longtemps mais qu’il faudra qu’il essaye de s’y remettre un peu et le voilà embauché , et devant une classe le lundi suivant .
        Après une heure a faire d’énormes erreurs ( un de ses élèves l’a meme corrigé ) il est allé en parler a la direction qui lui a dit que c’était le stress du premier jour et qu’elle ne souhaitait pas le voir partir parce qu’aucun autre candidat pour être professeur de mathématiques ne s’était présenté et sinon les enfants resteraient sans cours de maths pendant plusieurs mois …

        Ca montre l’ampleur des dégâts .
        Heureusement qu’il y a encore les médiathèques et les librairies .

      2. marre-du-PS

        Pour les chantres de la mondialisation, tout l’intérêt est de laisser l’ignorance remplacer la connaissance. Plus la masse est bête, plus elle est gouvernable. quoi de mieux qu’une humanité moutonnière « éduquée » par les médias télévisés, les films genre Marvel Comics et les jeux vidéos débiles?

  2. claude t.a.l

    Macron, c’est le loup qui se fait passer pour la grand mère, dans
     » le petit chaperon rouge  » :

    « Ma mère-grand, que vous avez de grands bras !
    — C’est pour mieux t’embrasser, ma fille.
    — Ma mère-grand, que vous avez de grandes jambes !
    — C’est pour mieux courir, mon enfant.
    — Ma mère-grand, que vous avez de grandes oreilles !
    — C’est pour mieux écouter, mon enfant.
    — Ma mère-grand, que vous avez de grands yeux !
    — C’est pour mieux voir, mon enfant.
    — Ma mère-grand, que vous avez de grandes dents !
    — C’est pour mieux te manger. »
    Et en disant ces mots, ce méchant MACRON se jeta sur le petit Chaperon rouge, et la mangea. « 

  3. Une Fille qui n'aime pas l'école d'aujourd'hui ...

    Dans le roman ( en grande partie autobiographique ) « l’enfant » de Jules Vallès , il y a un passage ou Jacques ( le petit garçon ) raconte qu’un jour il a écouté une conversation venant du bureau du directeur de l’école .
    Un professeur s’était plaint dans la journée car le concierge lui avait manqué de respect devant sa classe .
    Et là il entend qu’a sa grande surprise le directeur parle d’exclure le professeur en expliquant que ce dernier n’est qu’un « imbécile prétentieux qui porte des vêtements qui déshonorent toute la profession » et que le concierge , lui , est « efficace et fait bien son travail  » .
    Pour finir jacques nous dit que cette conversation l’a conforté dans son idée de ne pas devenir professeur quand il s’est rendu compte a quel point ces gens , que sa mère tient en si haute estime et lui cite chaque jour en exemple , se font moquer d’eux de cette façon et sont si peu considérés meme par leurs collègues et leurs supérieurs .
    Les professeurs si savants et si imposants dans leurs tenues d’académiciens sont alors tombés du piédestal sur lequel son esprit admiratif d’enfant les avait placé .
    Ce passage me parait on ne peut plus d’actualité .

  4. Amélie Poulain

    Comme cela ils pourront mieux endoctriner, il est bien connu, en effet, que l’inculture des masses est une des ambitions des dictatures….

    1. Une Fille qui n'aime pas l'école d'aujourd'hui ...

      Comme dans Fahrenheit 451 , lorsque le capitaine des pompiers explique a Guy Montag comment le gouvernement a pris le pouvoir absolu des masses :

      . Au départ on a commencé a interdire seulement certains livres qui heurtaient la sensibilité de certaines personnes au nom de la paix .

      . Ensuite on a supprimé les livres traitant de sujet qui peuvent provoquer de la tristesse ou de la nostalgie chez le lecteur pour son bien .

      . Après ça on a supprimé les livres de philosophie puisque de toute façon les philosophes se contredisent tous et c’est une perte de temps .

      Et enfin un jour la totalité des livres furent interdits et la foule n’avait plus rien a y redire puisqu’elle avait pris l’habitude de ne plus en ouvrir un seul et avait jeté son dévolu sur la télévision .

      Fin de l’histoire .

      1. Amélie Poulain

        Merci pour cet exemple. Oui, je me méfie du culte du « bien » (pour les autres…), argument souvent utilisé justement par nos gouvernants.

  5. Xtemps

    Ils devraient directement envoyer les brevets par la poste, ils feraient des économies d’énergies, pourquoi encore aller à l’école.
    Ils devraient indiqués sur les brevets  » sous doués avec distinctions  » comme dans la plupart des pays musulmans en grande partie sont illettrés, les musulmans continueront à être cons en France.
    C’est bien connu, il est plus difficile de manipuler des peuples de savants que des illettrés.
    Et vous avez les musulmans les plus grands pigeons de la planète, qui se font voler plus de 200 milliard de dollars par an en pétrole, mais les africains sont pas loin.
    Les européens et américains sommes aussi pigeons, mais moins, car il y a trop d’instruits, et malgré tout les sommes volés sont plus qu’énorme.
    Les dictatures s’attaquent toujours aux savoirs et vous en imposent d’autres pour forcer à voir ailleurs, pendant leurs magouilles.
    Comme avec l’Islam qui oblige à voir le doigt à la place de la lune, avec interdictions des remises en causes, présentés comme des délits, caches misères, que les musulmans doivent prendre au sérieux.
    Vous avez la boucle sans fin des peuples enfermés dans l’ignorance, que nous observons dans les pays musulmans depuis plusieurs siècles, avec le mode d’emploi de la soumission par le coran à l’ignorance et les interdictions de remettre en cause.
    Au delà des croyances clôtures d’esprits totalitaires, c’est la liberté de toutes les ouvertures possibles.
    Exemple, la voiture vient des pays libres, d’abord pensée et concrétisée grâce à la liberté ensuite, que les musulmans en sont privés déjà de liberté de la pansée, et donc impossible de faire la voiture comme avec le reste des technologies Occidental, car pas Islam.
    Les musulmans roulent en voiture faite par des mécréants, comme tous les détailles des pensées Occidentales inscrites dans les voitures avant leurs conceptions, sont impurs, le comble pour les musulmans pour moins se sentir arriérés dans nos voitures comme avec tout le reste.
    Même le GSM que les musulmans tiennent en main est un comparé d’intelligence et rend absurde les musulmans à côté.
    Des arriérés avec des GSM! et en voiture.
    Toute la technologie occidental sont aux départs des pensées impurs pour les musulmans.
    Même les kalachnikov que les musulmans utilisent, sont des pensées interdites, car pas islam et mécréantes!.
    L’islam que nos dirigeants veulent nous imposer, amis résistants, le rêve pour tous les dictateurs de soumette leurs peuples à leurs dominations, le meilleur c’est l’Islam pour y arriver.

  6. J

    J’ai quitté l’école après un bac + 3 ça fait quinze ans, et déjà , nos profs disaient que notre niveau était bien inférieur à celui de dix ans auparavant. Et donc, quinze ans après, quand je vois ce qu’apprennent les jeunes maintenant, c’est pire. Ils ont des cours inutiles, les programmes d’histoire ont été plus qu’allégés (et détournés), la géographie ne ressemble plus à de la géographie (ils ne savent même plus qui est la capitale de quel pays).
    Par contre, si le micron veut instaurer le contrôle continu pour favoriser ses protégés afin qu’ils aient les diplômes plus facilement, c’est loupé : vu qu’ils sèchent les cours pratiquement tout le temps, ça sert à rien.

  7. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    « Bref, du temps perdu, de l’énergie utilisée pour enculer les mouches et entretenir un système qui tourne à vide et interdit définitivement l’ascenseur républicain, déjà salement mis à mal par Belkacem. ».
    Effectivement l’école que nous propose Macron est en roue libre comme son programme https://m.youtube.com/watch?v=m9oAbV15n8o.

  8. NICOLAS F

    Mais le pire est à venir :le ccif et son sbire marwan en conseiller pédagogique .
    Arabe obligatoire, Averoes en programme unique (en cherchant bien,je n’en vois pas d’autres ),cours de jardin/ fontaines ,patisserie à la fleur d’oranger ,fabrication de chainettes en pétales de jasmin.
    C’est à peu près tout.
    On regrettera le temps des analphabètes .Les candy crush et tout ça,interdits .L’islam interdit tout.
    Le nivellement par le bas,c’est l’islam .Un peuple de moutons ,de chèvres,c’est ce que veut la gauche bobo,la droite super libérale.
    La France est devenue la Fabrique de l’Idiot. Les futurs cadres supérieurs seront les contremaîtres de ces super idiots.
    Même au cinéma:un film sur deux aujourd’hui ,c’est : un sujet sur les immigrés,banlieue, un pays musulman .
    L’acculturation est en marche. Même Onfray a le bourdon.
    Les élèves disent:la voiture à ma mére au lieu de la voiture de ma mère, disent:y m’fait au lieu de il me dit,disent j’ai la haine au lieu de j’éprouve de la colère etc…….dans l’indifférence générale .
    La syntaxe se fait la malle,et par voie de fait ,la pensée aussi.
    C’est la meuf du service sport qui lance les modes linguistiques :la manie de dire « après » avant d’énoncer une nouvelle proposition. C’est le dernier cri ,il n’est de bon bec que le Paris des nuls.
    Je m’énerve chaque jour,je suis au bord de la crise de nerf .
    Ce nivellement par le bas pue l’islam,cela a commencé par le parler beur,so chic.Ou le langage du rap .
    Personne ne bronche .Tout le monde s’en fout.
    Et les gens de l’islam ,en face ,nous observent. Ils s’immiscent dans la faille de la cuirasse :l’indifférence des français à leur culture.

    1. Amélie Poulain

      Je ne pense pas que « tout le monde s’en fout », vu le nombre de gens remontés que j’entends autour de moi mais seront-ils assez nombreux car les adeptes du tirage vers le bas sont de plus en plus ancrés dans leur idéologie (folie ?) destructrice ?

Comments are closed.