Coup de colère d’Anaïs : son petit-fils peut apprendre arabe, serbe, turc, ou croate à l’école


Coup de colère d’Anaïs : son petit-fils peut apprendre arabe, serbe, turc, ou croate à l’école

Le coup de colère d’Anaïs

Anaïs est une jeune grand-mère très attentive à son petit fils qui est au CP. Il a un cahier de liaison où la maîtresse colle des billets d’information pour les parents ( sorties scolaires, arrivée des poux… etc.).

« Cette semaine, m’écrit-elle, il y avait une circulaire de LA DIRECTION GENERALE DE L’ENSEIGNEMENT SCOLAIRE.

En résumé–>

Objet :

Inscription à un enseignement optionnel de langue vivante étrangère dans le premier degré.

 A l’école élémentaire votre enfant peut recevoir un enseignement optionnel de langue vivante étrangère encadré et contrôlé par le ministère de l’éducation nationale.

Cet enseignement est accessible à partir du cours élémentaire  première année ( CE1)

Cours entre 1h30 à 3 heures par semaine.

Enseignants qualifiés pour assurer les cours.

 + Un formulaire à remplir par les parents

 Et maintenant  voici les options:

ARABE, CROATE, SERBE, TURC, PORTUGAIS, ITALIEN,ESPAGNOL

On croit rêver! C’est aujourd’hui  notre école Républicaine…

Jusqu’à quand allons-nous laisser faire? »

 

Elle se trouve confrontée en fait à la mise en application des ELCO,une ancienne directive de l’UE, de 1977 , réactivée et généralisée sous Hollande avec beaucoup de zèle de la part de la ministre marocano-française de l’Education Nationale. Lui ayant donné cette information elle me fit cette réponse magnifique :

« Je conteste ceci en particulier

 Principe et objectifs

« Le principe qui fonde ces enseignements, à l’origine, est que la maîtrise de la langue maternelle est un préalable nécessaire à la réussite d’une langue seconde. »

Ah bon ? qui a décidé de cela? qu’entend-on par « maîtrise » ?

Mon frère et moi sommes un parfait exemple du contraire.

Nous avons appris le français à l’école maternelle alors que nos parents nous parlaient en espagnol à la maison et cela ne nous a posé aucun problème.

J’ai eu le 1er prix de français en classe de 6ème et de 5ème où j’étudiais aussi le latin ( section classique)

Nous avons étudié l’espagnol au niveau du collège, pas avant.

Je ne connaissais pas l’histoire de l’Espagne avant mes études en Fac et parce que j’ai choisi d’avoir cette licence ( par facilité…)

L’histoire de l’Espagne concernait mes parents, pas moi.

Si on me demande de citer un roi, je pense à Louis XIV et pas à Philippe II et je me sens plus proche de Proust que de Cervantes.

Et même si c’est une histoire romancée, je me sens concernée et descendante de Gaulois, parce que c’est l’histoire que j’ai apprise à l’école et qu’elle me plaît.

Alors, pourquoi serait-ce différent pour les autres enfants d’immigrés? »

 

Parmi les 11 prétendants à la Présidence, un seul déclare qu’il supprimera les ELCO.

Bravo, vous avez deviné, il s’agit bien de Marine Le Pen.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jean Theron

Responsable PACA et vice-Président de Résistance républicaine


17 thoughts on “Coup de colère d’Anaïs : son petit-fils peut apprendre arabe, serbe, turc, ou croate à l’école

  1. Laurent P.Laurent P.

    > Alors, pourquoi serait-ce différent pour les autres enfants d’immigrés?
    Parce que ces autres ne sont pas de culture occidentale mais de culture musulmane, une culture antinomique et anachronique en occident.

  2. Mata Hari

    Il faut en finir une bonne fois pour toute avec les ELCO. Non seulement il ne sert à rien de faire apprendre une langue étrangère à un enfant qui ne sait pas encore lire et écrire le français (et qui risque donc de se mélanger les pinceaux) mais par dessus le marché, cette pratique entraîne une non-assimilation de ces enfants d’origine étrangère, c’est un véritable cercle vicieux. Voter pour Marine Le Pen c’est permettre le retrait de cette matière inutile et dangereuse pour notre avenir.

  3. john john

    Cela fait partie du projet mondialiste.
    Faire disparaitre petit à petit l’histoire de France et la langue française , au profit de l’arabe, du turc, tout ça en vue de la grande invasion de 30 millions de musulmans venus du moyen-orient vers l’europe, et c’est pour bientôt.
    Lisez le livre de bat yéo’r: « eurabia ».
    Tout y est.
    L’islamisation de l’Europe est un projet murement réfléchi et planifié depuis des décennies.

  4. DELLE-CASE

    Bonjour.
    Je suis fils d’immigré Italien. Il y a très longtemps que je suis en France. Mon père Italien réfugié dans les années 1930, a appris le Français. Je suis né sur le sol Français, donc je n’ai pas eu de problème de langue. Au contraire très fier d’être Français.
    Mon père ancien Légionnaire s’est battu pour le drapeau National, que je respecte et que je porte dans mon coeur.

      1. 584bt

        moi de meme meme parcours parents italiens ayants fuis le facisme et fait 28mois en afn et fiere de ce pays qui part a la derive avec des politiques qui le brade avec une immigration incontrolee islamique qui veut notre disparution

  5. Misljenovic

    Bonsoir, je suis d’origine croate, mais avant tout FRANÇAIS, mes parents arrivés en 1957 pour fuir le régime de Tito nous ont à mes sœurs et moi même appris à respecter ce Beau pays qu’est la FRANCE pour nous avoir donné la chance de grandir et de vivre en toute sérénité.
    Le 1er janvier 2017 dans la station de ski d’Auron(06) nous avons chantés la MARSEILLAISE même les gendarmes ont partagés ce moment de pur Bonheur.
    Vive le France, Vive la République.

  6. NICOLAS F

    Cette histoire de langue maternelle préalablement assimilée avant d’apprendre une seconde langue est une vieille idée du Bureau international d’éducation de Genève dans les années 70 ;
    Elle était applicable exclusivement dans les écoles françaises des anciennes colonies et protectorats (Algérie,Tunisie etc …..) qui faisaient l’enseignement en français.Mais les temps ont changé.
    En aucun cas cette mesure n’est souhaitable ni applicable dans le pays d’immigration. ,les chercheurs du BIE n’ont jamais préconisé cette mesure dans le pays d’immigration ,et certainement pas pour des gens nés sur le sol français et de nationalité française. Ces langues s’enseignent en France à l’institut des langues O .
    La notion de diversité ,également a été crée pour les habitants francophones du Canada,nés au Canada et de nationalité canadienne qui voulaient exister en tant que citoyens de la province du Québec.Certainement pas pour des gens qui pratiquent le rejet systématique de notre culture,sur notre propre sol.
    Tout cela ,ce sont des récupérations sans vergogne de vocables et de concepts pédagogiques par des manipulateurs politiques certainement pas par des pédagogues inspirés par le respect des enfants.
    Le seul protocole à appliquer c’est :intégration ou extradition à la majorité.
    Si tu apprends le serbe ,c’est pas pour parler serbe en France,c’est pour retourner d’où tu viens .En France,on parle le français. Point barre et ras le bol.

  7. Anania de Schirac.

    _ Il est hors de question que l’on impose l’arabes surtout ou une autre langue extra Européenne en CE1 dans l’école de la République Française surtout 3 heures par semaine ! Je veux bien une langue Européenne car il est vrais qu’a cet age, les enfants apprennent très vite les langues, plus vite que plus agés, mais pas 3 heures, deux fois 1/2 heure par semaine sont suffisant.

    _ Je rejoins les analyses et témoignages des Patriotes, en France on apprend le Français en priorité, l’assimilation des étrangers s’est toujours faite par la langue Française, sa culture et son mode de vie, pas en maintenant les enfants d’étrangers dans leur langue et leur culture d’origine, c’est un non sens criminel ou je vois poindre que ce sera sous peu aux Français de s’assimiler aux allogènes musulmans en grande grande majorité,
    c’est la colonisation à l’envers si vous voyez ce que je veux dire, car il ne faut pas se voiler la face, n’est-ce-pas madame Najat VB.

    _ Si des parents veulent donner un enseignement de leur langue d’origine à leurs enfants, il n’ont qu’à le faire en dehors de l’école de la République Française, ils sont libres, je connais des parents d’origine Chinoise qui font prendre des cours payants de Mandarin le samedi matin à leurs enfants et d’autres des cours d’Anglais sans demander quoi que soit à l’école de la République.

    _ Anania de Schirac.

  8. marre-du-PS

    C’est Najat Belkacem qui veut l’apprentissage de l’arabe en primaire, ce qui est une aberration. Un bébé commence à imiter les intonations de ses parents. Les intonations de la langue française ne sont pas celles d’une langue sémite, ou orientale, si vous préférez. En français il n’y a pas les sons gutturaux de l’arabe. Cette démarche pernicieuse de vouloir faire apprendre l’arabe à l’école vise à accélérer le Grand Remplacement. Comme les publicités télévisées en anglais ou en français sur fond de chanson anglo-saxonne nous préparent insidieusement à la mondialisation. Ne laissons pas massacrer notre langue, le français qui est notre lien!

  9. pikachu

    La photo montre qu’un mot a été escamoté : cours de langue . . . . et culture d’origine. Il aurait été bon d’avoir le texte dans son intégralité. La modification d’une « pièce à conviction » n’est jamais bon signe.
    D’un point de vue linguistique pure, il est bon qu’un petit enfant parle plusieurs langues, du fait de son plus grand pool de mots monosyllabiques qui sont les seuls mots que les tout petits peuvent prononcer. Mais c’est du domaine de la famille, pas de l’école.
    Ici, il est par contre clair qu’il s’agit d’amoindrir la centralité du français. Et d’introduire de facto, un relativisme culturel.
    Sans me moquer de nos voisins Belges, j’avais été surpris de voir la connaissance que certains belges francophones avaient de parler de nombreuses langues. A posteriori, je constatais chez ces mêmes personnes une absence de maîtrise profonde du français.
    Encore un coup pédagogique fumeux je suppose, mais cette fois ci avec une nuance militante encore plus prononcée.

  10. MaximeMaxime

    A propos d’école, le Conseil d’Etat a censuré une décision gouvernementale qui proposait l’obtention de mentions aux candidats passant le bac au rattrapage :
    http://www.sudouest.fr/2017/04/03/baccalaureat-pas-de-mention-pour-les-eleves-au-rattrapage-3333554-4699.php
    Il a jugé qu’il y aurait une inégalité injustifiée avec ceux qui ont obtenu le bac dès le premier coup, en bénéficiant de moins de temps de préparation.
    La décision me paraît totalement justifiée !

  11. annie

    Je viens de lire « L’islamisme radical » de Bruno Etienne, chez Hachette, 1987, universitaire apparemment contesté d’après internet, pourtant il est fascinant de lire cet ouvrage par rapport à l’ actualité, notamment le chapitre VI « du djihad au tyrannicide ».
    Concernant la langue arabe, il y a un passage intéressant p 121-122 :«  (…) pour la première fois, l’élite doit parler dans le langage des masses qui sont scolarisées, arabisées comme jamais elles ne l’ont été. (…) or les élites ne pourront désormais le faire [manipuler le discours] qu’en tenant compte des progrès de la scolarisation et de l’arabisation, qui se traduisent indirectement par l’islamisation de la société civile, car l’arabe en tant que langue est indissociablement lié à l’islam ». L’exemple le plus net que je peux proposer se situe dans l’Algérie de la grande période progressiste ; le discours officiel des retrouvailles de l’Algérie avec elle-même impliquait l’arabisation. Celle-ci, pour être massive, a nécessité que le gouvernement formât des cadres à partir des coopérants moyen-orientaux, et ceux-ci furent bien souvent le cheval de Troie des Frères musulmans (…)

  12. parisienne

    Ce qui est amusant c’est que dans les années 80 en banlieue parisienne (donc avec beaucoup d’immigrés) ma mère n’a jamais pu trouver des cours de portugais pour moi et mes frères et j’ai le même problème actuellement avec mes enfants. Je me suis renseignée en début d’année auprès de l’inspection départementale, j’attends toujours qu’ils me recontactent…
    Y a t’il 2 poids, 2 mesures selon les villes ou selon la culture d’origine?

Comments are closed.