Lettre à ceux des catholiques qui ne veulent pas voter Marine pour cause d’IVG…


Lettre à ceux des catholiques qui ne veulent pas voter Marine pour cause d’IVG…

Dans cette campagne qui ne ressemble à aucune autre, parce que les enjeux ne ressemblent à rien de ce que nous avons pu vivre jusqu’à présent, il est des prises de position qui me laissent pantoise…

Celles de certains catholiques qui, parce que Marine n’aurait pas annoncé qu’elle interdirait l’IVG, refuseraient de voter pour elle.

Je suis pantoise… messieurs les catholiques anti-Marine :

On m’a signalé ce matin ces commentaires sous un des articles de Boulevard Voltaire :

Pour commencer, il n’est pas question, ici et maintenant, de (re)lancer un débat sur l’avortement, chacune des parties étant véhémente et ne pouvant être convaincue d’avoir tort. Et il y a le feu au lac, il sera temps, quand le pompier Marine sera passé, de s’étriper sur les questions sociétales.

Certes, je sais qu’aux yeux de nombre d’anti-avortements ma parole de pro-IVG  ne vaut rien et que ma position discrédite tous mes autres combats, mais j’aimerais juste comprendre…

Et j’aimerais que ceux qui passent et/ou ont passé leur vie à se battre contre l’avortement m’expliquent…

Je n’ai pas vu d’engagement d’abolir la loi autorisant l’IVG dans le programme (ou les discours, parce que vu l’inexistence du programme…) de Macron, alors lui, il a le droit ? Certains catholiques seraient prêts à voter pour lui bien qu’il soit totalement dans l’air du temps et pro IVG ?

Je n’ai pas vu d’engagement d’abolir la loi autorisant l’IVG dans le programme de Fillon, alors lui, il a le droit ? Certains catholiques seraient prêts à voter pour lui bien qu’il soit totalement dans l’air du temps et pro IVG ?

Je n’ai pas vu d’engagement d’abolir la loi autorisant l’IVG dans les programmes de Mélenchon, Hamon, Dupont-Aignan, Asselineau…  alors eux  ils ont le droit ? Certains catholiques seraient prêts à voter pour eux bien qu’ils soient totalement dans l’air du temps et pro IVG ?

Je ne suis pas curieuse, mais j’aimerais comprendre…

Pourquoi Marine Le Pen serait-elle la seule qui devrait donner des gages sur ce sujet précis ?

Elle est la seule à défendre notre identité, notre héritage chrétien, la présence des crèches dans les Mairies, à même évoquer le non remboursement de l’IVG, mais cela ne suffirait pas encore ?

Elle est la seule à vouloir combattre communautarisme musulman, immigration et islamisation qui font disparaître nos racines chrétiennes et nos valeurs. Mais cela ne suffirait pas encore ?

Elle est la seule à vouloir remettre en cause l’UE ( et à être en position de le faire ) qui refuse tout aux réfugiés chrétiens pour tout donner aux réfugiés musulmans. Mais cela ne suffirait pas encore ?

Doit-on déduire de la position des irréductibles anti-IVG qu’ils préfèrent voter pour ceux qui depuis 50 ans nous amènent droit dans le mur tout en continuant à autoriser et rembourser l’IVG que pour Marine qui a un authentique programme patriote et identitaire ? 

Il y a là une forme de suicide, pourtant interdit par la religion catholique, que je ne peux comprendre.

 




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


24 thoughts on “Lettre à ceux des catholiques qui ne veulent pas voter Marine pour cause d’IVG…

  1. gammagamma

    Aujourd’huii, il s’agit de survie et non de débat. Je comprends celles ou ceux qui sont contre l’IVG, tout comme je comprends celles ou ceux qui sont pour. Après tout, c’est une question de conscience qui ne concerne que la femme, ou le couple. Chers catholiques, il serait temps d’en discuter après avoir assuré notre souveraineté nationale en votant Marine. Car l’enjeu est énorme et c’est la dernière chance qui se présente en ces moments. Les temps sont graves; ne laissons pas le mondialisme nous noyer dans un océan d’inconnues et de hasards mal fondés. Renforçons notre Pays, garantissons-lui une présidente qui, je l’espère, saura réparer le mal qui a rongé la société Française des décénies durant. Pour la suite, on verra… Allez-vous laisser la chance à Macron ou autres sous prétexte que ? Ce n’est pas sérieux…et surtout : absurde.

  2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Qu’ils ne s’inquiètent pas, si Marine ne passe pas, bientôt nous serons en république islamique ; quel sera alors le sort des catholiques, des chrétiens,des orthodoxes, des juifs, des athées alors ? Mais puisque ils ne semblent s’intéresser qu’à leur chapelle qu’ils réfléchissent bien à cela si l’Islam vient à régner en France, les catholiques français pensent-ils faire valoir le droit à leur culte plus que partout ailleurs où les chrétiens ont subi avec brutalité le joug islamique.
    Oh ! oui ! l’avortement sera totalement interdit ; seront-ils contents pour autant de ne plus être catholiques ni même chrétiens et d’être soumis au dicktats de la religion qui se sera imposé en France et en Europe. Oui ! Ils seront comblés, il n’y aura plus d’avortement mais non plus le droit de croire en ce qui est l’objet de leur foi. Quant à leurs enfants, ils ne seront pas chrétiens mais musulmans de conviction bercés dès le plus jeune âge aux sourates enseignées à l’école, l’école coranique.

    Y pensent-ils ? Pensent-ils que dans cette galère, dans cet esclavage ils nous engagent tous ?

  3. Xtemps

    Des catho qui refusent de voter pour Marine pour cause d’IVG!, là ils bougent!, mais pas pour les attentats en Europe et dans le monde, quand des chrétiens d’Orient se font tuer par des musulmans, là ils ne bougent pas non plus!.
    Drôle de comique! ces gens là, c’est des imposteurs aussi ces Catho.
    Alors qu’avec Marine Lepen, c’est une proposition par consultation populaire, le référendum quoi, pas une obligation comme les autres dictateurs qui ne donnent pas le choix au peuple.
    Il y a un grain dans leurs cerveaux là, ils ont aussi pris de l’urine de chameaux.
    C’est le retour à la terre plate avec ces catho là.

    1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      Non ! Mais même si Marine Le Pen n’interdit pas l’avortement, elle N’IMPOSE pas non plus l’avortement. C’est quelque chose d’intime et de personnel. Pas plus que l’avortement ne sera interdit, pas plus il le leur sera imposé. Chacun verra devant sa porte.

      La seule chose pour laquelle elle avait plaidé, et ça c’est dans une perspective de repeuplement de la France, et pour donner aux femmes les moyens de faire leur choix sur le sujet ; que l’option pour l’avortement ne soit pas celle imposée par le manques de moyens économiques ou de vie. C’était un plan de soutient aux femmes qui préfèreraient garder un ou plusieurs enfants.

      Par ailleurs nous sommes en république, une république laïque, cela veut dire que le religieux ne doit pas intervenir dans la gestion politique du pays ; que les orientations politiques doivent être prise dans un souci d’intérêt général, pour le plus grand nombre sans être dictatorial, totalitaire.

      C’est pourquoi le choix reste entier, la femme qui préfère garder ses enfants à naître sera aidée par l’État ; celle qui fait le choix d’interruption de grossesse le sera aussi. Tout est laissé au choix de chacune individuellement ; rien n’est imposé, rien n’est interdit. Il faut le voir comme cela, car c’en est l’idée.

    2. kasia

      Je suis d ‘ accord avec nous bien que je sois catholique mais Polonaise ça doit changé la donne! L ‘ avortement c ‘ est une question et réfection intérieure! Pour les catholiques on ne donne pas la mort je suis pareille seul Dieu décide! Si une fausse couche arrive c ‘ est que l ‘ enfant n ‘ était pas viable! Après parler de programme sûr ce sujet pointilleux! Je dirais juste qu’ ils s ‘ intéressent à l ‘ avenir de leurs enfants pour commencer et que le sujet avortement ne conserne que tout à chacune.Même si pour moi c ‘ est criminelle ! Chacune sa concience! Et son droit de décision.

  4. Jenna

    Non,on n a pas un grain dans le cerveau,on a le droit d avoir une conscience …. si les femmes etaient soutenues et accompagnees comme le dit si bien marion marechal le pen ,on n en serait pas la ….bien sur que les hommes politiques sont pro ivg,moins on sera nombreux,plus le grand remplacement se fera vite ….Les français sont tellement cons qu ils préfèrent éliminer de futurs petits français pour laisser la place aux musulmans qui eux ne se posent pas la question de savoir si l enfant est désire ou à toute sa place dans le projet parental .. ce sont eux qui bénéficieront et qui beneficient deja des allocations , des aides,des écoles gratuites sur notre sol .avec toute la bienveillance de nos assistantes sociales ….pendant que ces dernières conseilleront à de jeunes françaises d avorter car ce n’est pas le moment …. au fait,si on a compris cela,on est aussi capable de comprendre qu il faut voter marine ,même si on est en désaccord avec elle sur la loi ivg…on n est pas aveugle,on voit l urgence de la situation….

  5. pirlouit

    débat dépassé depuis longtemps.pauvres cathos qui ne voient pas le couteau sous leur gorge et les femmes et fillettes violées.imbéciles incultes arréter de lire la croix.

  6. Amélie Poulain

    Irresponsable…. les bras m’en tombent…

    Je n’en dirai pas plus sauf effectivement qu’il n’y a rien d’imposé, que c’est intime et personnel et affaire de conscience et c’est vrai aussi d’un autre côté que c’est une décision grave et difficile, des femmes restant marquées à vie par un avortement décidé trop à la va vite (et même pensé d’ailleurs), la clinique le confirme.

    Mais interdire ou pas l’avortement n’est pas le problème actuellement et aucun candidat n’en propose d’interdiction effectivement, je ne vois pas où est le problème.

    J’insiste, il y a des choses essentielles pour notre survie à résoudre actuellement et voter pour des gens qui vont démolir la France encore plus, c’est tout simplement irresponsable et suicidaire.

    Par contre, j’aimerais qu’on arrête de dire que l’on doit avorter pour des raisons économiques… parce qu’avec le système social actuel plus qu’inique, c’est entièrement faux, les aides sont plus que conséquentes, notamment pour les femmes seules ayant un ou des enfants. Je le sais et j’ai des cas autour de moi qui en témoignent.

    C’est fatigant…….

  7. carlesen

    Bravo Christine, tes arguments sont imparables. Les cathos anti-FN parce que anti-IVG sont des grands malades et s’il leur reste une once de probité ils devraient s’incliner devant les raisons que tu avances.

  8. MaximeMaxime

    Les questions dites « sociétales » sont en grande partie en dehors du débat politique. Nous assistons actuellement à une grande méconnaissance, parfois pleine de mauvaise foi, des règles du jeu politique.
    L’adjectif « sociétal » est en soi péjoratif : en effet, le mot est récent (il ne figure pas dans le Littré), donc on pourrait penser que ce sont des problématiques récentes, sorties de la tête de quelques illuminés, alors qu’en réalité, elles ont été amorcées dès la Révolution française et la Déclaration de 1789.
    Les autocraties du XIXème siècle ont eu besoin, pour se conforter, de s’appuyer sur un droit privé de l’ancien temps, empruntant parfois à des textes très anciens comme ceux de la Rome antique, patriarcale, d’où une régression notamment dans le domaine des droits des femmes, redevenues en quelque sorte des mineures, alors qu’elles s’étaient largement émancipées dans l’ancien régime. On le voit par exemple dans les pièces de Molière où les femmes ont leur mot à dire pour décider du mariage de leurs enfants autant que leur mari. Les hésitations du XIXème siècle entre République, monarchie, empire, démocratie ou autocratie, voire ploutocratie et oligarchie, n’ont fait que repousser le moment où certaines questions dites aujourd’hui « sociétales » se poseraient.
    Divorce, IVG, mariage homosexuel, PMA, GPA relèvent en grande partie de considérations de droit constitutionnel, de garanties fondamentales. On peut admettre qu’il en aille autrement pour l’adoption homosexuelle où interfère les intérêts d’un tiers éventuellement mineur, l’adopté.
    Tout ce sur quoi crachent certains actuellement n’est rien d’autre que l’héritage des Lumières, les droits de l’individu, maître de son destin, et des peuples qui peuvent se gouverner sans avoir à croire en une malédiction divine qu’on ne peut prouver rationnellement.
    Si l’on veut remettre cela en cause, c’est tout le régime politique qu’il faut changer car il existe une certaine solidarité entre les règles constitutionnelles, une cohérence à préserver, et la société française actuelle n’y aspire pas dans sa très grande majorité. Si l’on veut rayer de l’arsenal constitutionnel l’égalité ou la liberté individuelle, par exemple, les conséquences seront majeures.
    On pâtit déjà depuis toujours d’un résidu de catholicisme dans notre législation. Beaucoup de règles du droit de la famille ne me semblent pas légitimes car si on choisit à qui on va acheter un bien ou pour qui on va travailler, on ne choisit pas sa famille.
    Dans ma famille au sens très large, depuis des décennies on soupçonne mon grand-oncle d’avoir tué sa femme, morte dans des circonstances suspectes à 35 ans et violé sa fille, qui est partie sans rien dire à personne à 18 ans et qui n’est jamais revenue. Cela remonte à plus de quarante ans, ça se sait, maintenant les faits sont prescrits, mais on demande à cette dernière désormais de contribuer aux frais d’entretien de son père au nom de l’obligation alimentaire prévue par le Code civil…
    La plupart des règles du droit familial sont inadaptées et beaucoup à mon avis sont contraires à la Constitution. Cela peut expliquer notamment que des couples ne se marient pas, compte tenu des difficultés pour divorcer et sortir donc de l’engagement marital. Pendant longtemps, les cas d’admission du divorce étaient particulièrement réduits. Il n’y a pourtant aucune raison qu’un contrat à durée indéterminée ne puisse pas cesser sans autre exigence qu’un préavis, sauf une clause contraire du contrat de mariage. C’est bien parce qu’il y a une pression de ceux qui veulent imposer l’indissolubilité du mariage qu’on a mis beaucoup de temps à sortir de ce carcan. La loi du 12 octobre 2016 admet un divorce amiable, ce qui va dans le sens du progrès. En cela, les socialistes sont demeurés de gauche c’est-à-dire progressistes, mais ils ne le sont pas dans bien d’autres domaines en raison des courants internationalistes et laxistes qui les influencent aussi…
    Finalement, quitte à choquer, je pense que des Français qui veulent que tout le monde vive selon le catholicisme devraient songer à racheter une île quelque part (il paraît qu’il en est beaucoup à vendre, en s’y mettant à plusieurs ils devraient pouvoir y arriver) pour fonder un Etat catholique, de même que ceux qui veulent la charia pour tous ont 57 pays pour le faire. La France n’est plus gouvernée, en effet, par le droit canonique et ne le sera jamais, ils doivent s’y faire. C’est la frilosité de certains organes étatiques comme le Conseil constitutionnel qui explique que des évolutions amorcées pourtant de longue date aient mis et mettent encore du temps à aboutir…

  9. Mata Hari

    Je suis catholique pratiquante, je suis contre l’IVG quand celle-ci est pratiquée de façon exagérée (je connaissais une femme qui s’est faite avorter 3 fois car elle refusait de prendre la pilule par peur de grossir et ne voulait pas non plus du préservatif qui la « gênait »). Mais je voterai tout de même pour Marine Le Pen car ma priorité est la lutte contre l’immigration de masse et la prépondérance de l’islam et elle est la seule qui dans son programme veut faire quelque chose contre ces fléaux.

    1. Amélie Poulain

      C’est pour cela qu’il faudrait mieux encadrer au lieu d’être dans les extrêmes quand on parle d’avortement à cause des abus qui existent, on ne peut le nier, et des souffrances, que l’on ne peut pas non plus ignorer, que cet acte peut engendrer.

      L’interdire je pense que ce n’est sûrement pas la bonne solution car il y en aura toujours et dans des conditions catastrophiques… C’est parfois la seule solution aussi. Le problème que je constate c’est qu’on ne peut en parler sereinement ce qui nuit à une réflexion constructive.

      J’aimerais dire aux femmes aussi que non, leur ventre ne leur appartient pas exclusivement car à l’intérieur, quand il y a un enfant de conçu, il contient aussi une part de l’homme-père. On l’oublie trop souvent (une tendance de notre société d’occulter la place masculine ?).

  10. rosace

    réponse à Christine : en aucun cas, des anti-IVG (j’en fais partie) voteront pour des sous-merdes telles que Fion ou Maqueron.
    S’ils ne veulent pas voter Marine à cause des ses positions pro-IVG, ils voteront blanc ou ne se déplaceront pas du tout, mais je ne les crois pas si nombreux que cela, la plupart ayant compris qu’entre deux maux, il faut choisir le moindre.

  11. rosace

    Si des gens – sur ce forum – ne trouvent rien de mieux à faire que d’appeler du terme injurieux et méprisant de « CATHO » leurs compatriotes chrétiens alors que le christianisme, jusqu’à preuve du contraire, est notre culture commune et notre culture nationale, sur laquelle s’est bâtie et notre pays, et notre civilisation, alors je leur souhaite une bonne et heureuse conversion à l’islam !

    1. Amélie Poulain

      On peut croire en un Dieu sans s’enfermer dans une doctrine religieuse, sans pour autant d’ailleurs en rejeter tous les principes.

      Certains appellent cela la « spiritualité-laïque », on peut être d’accord ou pas avec l’adjonction du terme « laïque » mais on ne peut nier la réalité d’une part spirituelle de l’humain désignant tout ce qui nous dépasse et n’est pas tangible.

  12. Christine TasinChristine Tasin Post author

    Rosace depuis quand catho serait une insulte ??? C’est une abréviation sans connotation

    1. Cril17

      C’est tout à fait exact, Rosace ! Permettez à un catho royco appartenant à une galaxie invisible à l’oeil nu de vous confirmer le propos de CTPA !

      Et merci Madame la Présidente de RR et chère Dame Blanche de la République pour votre éminente contribution à un débat qui s’est ouvert par ailleurs !

      Et voici un os à ronger offert par Eric Zemmour aux royalistes qui rongent leur frein ! …[ ADDENDUM 08/04]

      http://cril17.org/

  13. xav

    Pour les extremixtes catho qui sont contre l’IVG vous vont-on dans les tribunaux sur des jugementd d »infenticides NON!Et je pense que dans les cas comme ceci il vaut mieux une IVG en aval qu’un meurtre quelqes mois plus tard .

  14. Sandrine

    Je suis catho et je suis contre l’avortement (pas en tant que catho d’ailleurs, mais parce que je pense que l’avortement est un faux problème, maintenant qu’on a la contraception, et puis je pense qu’on a le devoir de protéger le plus faible et enfin, j’ ai toujours craqué devant les bébés !!!)),
    mais rassurez vous je voterai Marine sans aucun état d’âme.
    IL est curieux que des prêtres prêchent contre le vote FN, car c’est quand même le programme FN qui est le plus proche de la foi catho, mais bon…

  15. frejusien

    Très bon raisonnement dans cet article,
    finalement l’ivg est le prétexte de certains prêtres cathos pour condamner le vote fn…
    Alors qu’aucun autre candidat ne le fera de toute façon…. OUH !!!

  16. Marie Claude Mul

    @ frejusien
    NON! Le prétexte de la hiérarchie « catholique OFFICIELLE » pour s’opposer au vote FN,n’est pas l’ivg…Il s’agit tout simplement ,là,d’une campagne sournoise
    PRO FILLON.
    Ouvrez les yeux:Fillon s’annonce catholique,l’une de ses représentantes,Valérie Boyer pour ne pas la nommer,, passe à la TV avec une croix au cou,je pense que tout ce beau monde va à la messe ,le dimanche,surtout en cette période électorale où il faut se faire voir…Même Frédéric Poisson, »anti-ivg » a rallié Fillon.La hiérarchie catholique,toujours bien-pensante,appelle à se méfier du vote « pour les « EXTREMES »,(suivez mon regard!),donc …pour Fillon,voire Macron d’ailleurs.C’est du CINEMA.
    Si l’on se réfère à l’Evangile,ces gens sont là sont des PHARISIENS.
    JE SUIS CATHOLIQUE…C’EST POURQUOI JE VOTERAI MARINE.
    Elle seule dit qu’elle soutiendra la FAMILLE (cellule de base de la société,construite sur le modèle CHRETIEN,) par des mesures appropriées,
    TOUT CATHOLIQUE SINCERE ET LUCIDE DOIT VOTER POUR MARINE.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      je viens de trouver votre commentaire et je comprends pourquoi Antiislam ne l’avait pas validé il comportait des passages inacceptables selon la ligne de RR sur le mariage homo et comme on a dit qu’on ne relancerait pas le débat là-dessus j’ai viré ce qui pose problème

  17. Marie Claude Mul

    Je ne comprends pas pourquoi mon commentaire d’hier,est toujours en attente de modération.Je reposte donc les 2 phrases principales ,qui venaient en conclusion des arguments que j’ai présentés:

    JE SUIS CATHOLIQUE.C’EST POURQUOI JE VOTERAI MARINE.
    TOUT CATHOLIQUE SINCERE ET LUCIDE DOIT VOTER POUR MARINE.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Marie-Claude les choses sont beaucoup plus simples, j’ai été prise pour une conférence, loin de l’ordinateur d’hier 14 heures à ce matin 11 heures … J’ai réussi à valider quelques commentaires en chemin avec mon téléphone hier et ce matin et Antiislam qui était seul à tenir la boutique a fait ce qu’il a pu mais on a pris du retard dans la validation excusez-nous

Comments are closed.