« La popularité de Macron est surestimée par les sondages » affirme la chaîne de télé financière Bloomberg


« La popularité de Macron est surestimée par les sondages » affirme la chaîne de télé financière Bloomberg

« La popularité de Macron est surestimée par les sondages » affirme la chaîne de télé financière Bloomberg

Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 avril 2017
La campagne électorale française pourrait bien avoir encore quelques surprises dans sa manche.

Alors que le socialiste indépendant Emmanuel Macron est le favori pour devenir le prochain président du pays, car son rival républicain François Fillon a été bloqué par un acharnement juridique, deux entreprises étrangères de sondage qui n’ont aucun intérêt dans l’élection française suggèrent que l’élection de Macron n’est pas aussi sûre que les sondages l’indiquent.

La firme canadienne Filteris affirme que Fillon pourrait encore provoquer un choc en éclipsant Macron dans la course, affirme Bloomberg.

Filteris, basé au Québec, suit les commentaires en ligne et les hashtags pour évaluer le soutien des candidats au lieu d’interviewer les électeurs potentiels comme les sondeurs traditionnels qui pourtant n’ont pas arrêté de se tromper avec cette méthode.

«Grâce à des données, puis avec des filtres qualitatifs, nous regardons le buzz, le discours autour d’un candidat, mesurant l’équilibre entre les buzz positifs et négatifs», a déclaré Jérôme Coutard, le fondateur de Filteris, qui compte le ministère français de la Défense parmi ses clients.
«Nous utilisons une expertise scientifique pour fournir une analyse politique.»

Predata est basé à New York. Il a utilisé une technique similaire et a anticipé le résultat du vote de Brexit de l’année dernière. Predata affirme que les sondages peuvent exagérer la force de Macron et que Fillon et Le Pen montent en puissance.

L’analyse des médias sociaux de Filteris montre que Fillon est à plus de 22 pour cent jeudi dernier devant Macron, qui est tombé à 21,2 pour cent, avec un sommet mi-mars à environ 23 pour cent.

Le Pen mène encore à 23,5% selon les données de Filteris.
Filteris ne divulgue pas les détails de son algorithme ou le nombre de commentaires qu’il analyse, mais indique que son suivi est basé sur une «analyse qualitative et quantitative» du sentiment web. Il n’utilise pas «d’échantillons représentatifs» et d’autres techniques habituelles de sondage.

Des entreprises comme Filteris et Predata reçoivent une forte demande pour leur analyse, en raison des lacunes des sondages traditionnels, a déclaré Jeremie Mani, co-responsable de Netino, qui examine les contenus Web pour ses clients, dont Danone et le journal Le Figaro.

«Ce n’est pas le sondage 2.0, ils sont comme des boîtes noires», déclare Mani. «Il n’y a aucun moyen de vérifier ce qui se trouve dans l’algorithme».
Mais si l’on creuse un peu plus loin dans les chiffres des sondages, on trouve plus de preuves que Macron peut encore être vulnérable.

Avec seulement 62 pour cent disant qu’ils sont certains de le soutenir d’après le sondage de l’IFOP, son soutien est le plus volatile des trois principaux candidats.

83 pour cent des partisans de Le Pen ont déclaré être sûrs de leur choix, et 72 pour cent pour ceux qui soutiennent Fillon.

Filteris a vu le candidat d’extrême gauche Jean-Luc Mélenchon dépasser son rival socialiste Benoit Hamon dès le 16 mars. Les sondages traditionnels ne l’ont vu que vers le 21 mars.

Les indices de Predata montrent l’élan de Le Pen à plus de 75%, contre moins de 50% il y a deux semaines.

A l’inverse, Macron est à environ 55 pour cent comparativement à plus de 60 pour cent au début du mois.

Fillon, lui, est environ à 50 pour cent d’élan positif. Il était à moins de 25 pour cent au début du mois de mars.

«Le Pen, Fillon et Hamon peuvent obtenir un renfort de soutien au cours de la semaine à venir, en grande partie aux dépens de Macron», a déclaré Timms.
Conclusion :

Ces instituts de sondage qui ne sont pas à la botte des médias français dérangent leur petite propagande rondement menée.

Alors Le Monde les débine, en mettant en garde contre la «fragilité» de leurs résultats.

C’est comme si Le Monde, décidément totalement déconnecté des Français, pensait que les gens ont oublié les sondages en qui Le Monde demande de faire confiance.

Comme si les sondages avaient prédit le Oui au Brexit, l’échec d’Alain Juppé, la victoire à la primaire républicaine de Donald Trump et sa victoire contre Hillary Clinton. Ben non.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.





14 thoughts on “« La popularité de Macron est surestimée par les sondages » affirme la chaîne de télé financière Bloomberg

  1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Bonjour @Templier ;

    Excellente analyse sondagière ultra complète et différente de ce dont on a l’habitude qui ne servent quà nous écœurer tant elles sont creuses et ne sont que des outils manipulés par la caste oligarchique.

    Très intéressant vraiment !

    Merci !

  2. marre-du-PS

    Vous voulez des sondages? C’est simple, faites-les vous mêmes! Comment? Prenez une feuille de papier, mettez les 11 noms des candidats dessus. Et puis baladez-vous dans les rues et les transports, et dites aux gens : « Bonjour, je me présente, je m’appelle X, je pense à l’élection présidentielle, mais pour le moment j’hésite encore, j’ignore qui je vais choisir. Et vous, si vous pensez voter, qui aurait votre préférence? » Soit les gens ne vous diront rien, soit ils vous donneront une réponse, et vous mettrez un bâton devant le nom cité. Après avoir interrogé 100 à 500 personnes, vous aurez un échantillonnage pris sur le vif, et vous pourrez en dégager une tendance. Mais, bien sûr, cela restera malgré tout empirique. L’opinion des gens change au jour le jour et au gré des événements, sauf pour celles et ceux qui comme nous ont déjà fait leur choix depuis longtemps.

  3. UlysseUlysse

    On n’en peut plus des « sondages », ni des statistiques : on dirait que nous n’avons plus la possibilité de penser par nous-mêmes ! (C’est évidemment ce qu’ils souhaitent, tous ces requins de la prétendue « info »). Ça fait belle lurette que je ne les écoute plus, et que je n’en tiens absolument pas compte.

  4. hathoriti

    Allez ! Qu’on vire ce paltoquet idiot et qu’on passe au suivant…! Grand nettoyage de printemps…!

    1. marre-du-PS

      Paltoquet, ça nous rappelle quelqu’un!😉 LCI a annoncé, en ces termes, que  » Emmanuel Macron, le chouchou des médias, est en baisse dans les sondages » . Ils ont bien dit le CHOUCHOU des médias. Voilà. 👎

  5. Fomalo

    Attendez, là! « Filteris » et « Predata »(sic) ce sont les vrais noms de ces organismes de « sondage »? Et Bloomberg international? C’est quoi? Bilderberg international?
    Assez de tout ça. D’accord avec la méthode de marre-du-PS.C’est à tenter. D’ici deux semaines, on peut avoir plusieurs centaines de sondés « sauvages ».

  6. Alexandra Dougary

    Il y a déjà un moment que j’ai connaissance de Filteris. C’est le seul organisme qui avait prévu : le Brexit, l’élection de Trump et 1 mois avant, la victoire de Fillon aux primaires de la droite (alors que celui-ci était côté à 11%, il a gagné avec 68 % !!) Bref, pour l’instant ils ne ce sont jamais trompés. Pour mémoire, les sondeurs « ordinaires » Cevipof, Elabe etc… assuraient dur comme fer, que les anglais repousseraient le Brexit et qu’Hillary serait élue haut la main… On a vu… Donc j’ai tendance à faire confiance à Filteris… Et tant mieux car dans leur calcul Macron est 3e ! J’espère de tout coeur qu’ils ne se trompent pas… Ce type doit être éjecté de la sphère politique…

  7. legrand

    une médium de renom prévoit au 2ème tour fillon / MLP et vainqueur Fillon
    elle dit également que l’on va traverser encore beaucoup de turbulence et que beaucoup de choses vont changer pas tjrs ds le bon sens … se préparer à planter ses légumes et essayer d’etre au maxi. autonome
    ben ça promet, d’ailleurs elle n’habite déjà plus en France  » sentant  » la merde encore bien arrivée …
    ben on verra et de tte façon on s’y attend MLP ou pas

  8. legrand

    oui c’est vrai je l’espère bien …
    que pensez-vous de l’action de trump sur la syrie ?
    j’en suis trés étonné, pas bon ça

  9. bm77

    Ils ne faut pas que les gens se reposent sur les sondages, Marine est pressentie au deuxième tour, ce qui ne veut pas dire qu’elle y sera nécessairement, attention aux anticipations, elles peuvent être très contre productives dans le sens où des gens peuvent ne pas se déranger pour voter en croyant que les choses se font d’elles mêmes.
    Ce n’est pas pour rien que les médias annoncent Marine aux deuxième tour depuis plusieurs mois, d’une part c’est pour mobiliser ses opposants en brandissant le danger FN aux portes du pouvoir et d’autre part endormir sur des lauriers dont ils ne peuvent encore s’affubler les électeurs potentiels de Marine qui pour certains n’ont jamais voté de leur vie.

  10. Alexandra Dougary

    Trump se fâche. Embêtant. Est-ce bon ? Seul l’avenir le dira. En même temps « certains » affirment que les armes chimiques ont été utilisées par le régime de Bachar el Assad. Ont-ils des preuves ? Est-ce possible que ces mêmes armes aient été utilisées par les islamistes ? (sans m’engager Bachar est capable de tout, les islamistes encore plus donc..). J’aimerais que l’on fournisse des preuves que ce soit bien le régime d’Assad qui ait commis cette atrocité. En même temps les islamistes pourraient bien commettre ce genre de crime afin de faire retomber la faute sur Assad..

  11. Françoise

    C’est la gauche actuellement au pouvoir qui voit macron con gagnant a tout les coups c’est l’avatar du ps, hollande ne pouvant pas se représenter pour cause de bilan calamiteux, il a envoyer macron ce jeune coq sans aucune expérience et surtout sans aucune majorité à l’AN, en marche vous parlez d’un slogan stupide ! moi je crois qu’il y aura plus de députés FN que en marche pffff !!!! en juin prochain.

Comments are closed.