L’immigration massive islamique annonce la fin de la Grande-Bretagne


L’immigration massive islamique annonce la fin de la Grande-Bretagne

Prise en mains islamique : pourquoi l’immigration massive signale « la fin de la Grande-Bretagne»

Par alpineski

http://conservativepapers.com/news/2017/04/01/islamic-takeover-why-mass-immigration-signals-the-end-of-britain/?

Londres – L’attentat terroriste de la semaine dernière par un Britannique devenu musulman confirme qu’il existe une communauté radicale en Grande-Bretagne. Son objectif : créer une nation islamique ; et il existe une force plus calme au travail qui atteindra probablement ce désir avant les armes à feu, les bombes et la violence.

Ce n’est pas Karachi. C’est Londres.

La politique d’immigration massive de la Grande-Bretagne a amené dans ce pays ce qu’un expert qualifie de « bouleversement démographique » au Royaume-Uni (ou comme les amoureux de la France le proclament : »le grand remplacement »), qui pourrait pratiquement tout changer.

« Finis Britanniae » – La fin de la Grande-Bretagne

C’est désormais une certitude démographique. Un jour, l’Anglais blanc, de souche, sera en minorité dans son propre pays, y compris dans le Pays de Galles et en Écosse. La seule question qui subsiste est de savoir quand.

Le Professeur David Coleman, spécialiste en sciences humaines et professeur en démographie à l’université d’Oxford, a écrit que l’immigration incontrôlable pourrait conduire à « Finis Britanniae« , « Ce qui signifie tout simplement la fin de la Grande-Bretagne et, par là je veux dire, la fin de la Grande-Bretagne telle que nous la connaissons », a-t-il affirmé.

« Ce que je veux dire, c’est que le changement du nombre de personnes et, en particulier, le changement dans l’origine des personnes, de leur religion et de leur contexte culturel, rendrait la Grande-Bretagne méconnaissable avec ce qu’elle est aujourd’hui », a ajouté le Professeur Coleman.

L’immigration peut renforcer une nation. Mais plusieurs pays occidentaux, y compris les États-Unis, débattent de la sagesse de l’immigration à grande échelle du monde islamique. Et les experts se demandent ce qui se passera si le nombre des musulmans continue de croître dans une Grande-Bretagne de culture essentiellement chrétienne.

Dans le livre fiction « Children of Men » (Enfants des hommes), la division ethnique et la guerre civile envahissent la Grande-Bretagne en 2027. Des gangs musulmans armés combattent un gouvernement qui chasse et déporte les immigrants tout en essayant de maintenir l’ordre.

L’avenir de la Grande-Bretagne ne sera probablement pas violent, mais il ne sera peut-être pas pacifique non plus. Lorsque le groupe d’activistes chrétiens « Britain first » (Grande-Bretagne d’abord), a paradé avec des grandes croix dans le parc municipal (le parc Bury) de Luton l’an dernier, des musulmans en colère les ont confrontés.

Un musulman : « C’est notre pays »

Un blanc : « C’est ton pays ? Ah oui ? »
Le musulman : « Ouais, c’est mon pays »
Une femme blanche : « C’est un pays chrétien ici »
Le musulman : « Non ce n’est plus un pays chrétien »
La femme blanche : « Si ! ».
Le musulman : « Non ce n’est plus un pays chrétien… Vous êtes jaloux. Vous êtes jaloux parce que nous prenons la relève »
Une musulmane : « Les musulmans vont prendre le dessus. Regardez bien ! »

Les zones urbaines deviennent de plus en plus islamiques alors que la campagne devient de plus en plus anglaise ; l’écart s’accroît entre ces deux populations. C’est l’avenir. L’analyste politique George Igler dit qu’il croit qu’il faudra 40 ou 50 ans avant que les autochtones britanniques ne soient une minorité. « C’est faux. Cela va se faire beaucoup plus tôt. Et surtout, lorsque vous regardez des endroits comme Luton. Lorsque vous regardez l’expérience des femmes à Cologne. Nous voyons parfaitement ce que l’avenir nous réserve : la violence et la violence sexuelle contre les non-musulmans. Ce sera l’emprise de la charia » a déclaré George Igler.

 

Changements difficiles à l’horizon

Le Professeur Coleman, qui a souligné qu’il n’était pas antimusulman mais qu’il observait simplement les statistiques, a néanmoins déclaré que les changements pourraient être difficiles, ajoutant : « Il existe de forts courants dans la société musulmane qui souhaitent voir officialiser les approches musulmanes de l’alimentation et du mariage par exemple, et qui souhaitent que la charia soit incorporée formellement à la loi britannique ; certains groupes extrémistes voudraient même que la charia remplace la loi britannique ».

Plus d’un demi-million de citoyens non britanniques ont immigré au Royaume-Uni en 2016. Les règles de l’Union européenne ont empêché la Grande-Bretagne d’arrêter les migrations, et cela a amené des migrants d’un peu partout. Coleman dit que le Brexit, la sortie britannique de l’Union européenne, n’arrêtera pas nécessairement l’afflux de migrants des pays islamiques.

L’Angleterre ne sera plus l’Angleterre

La Grande-Bretagne était une fabrique de terroristes musulmans bien avant l’attaque de la semaine dernière sur le pont de Westminster par un musulman né en Colombie-Britannique. Quelques 850 citoyens britanniques ont déjà quitté le Royaume-Uni pour rejoindre ISIS. « Nous avons environ 100 tribunaux de la charia dans ce pays. Nous sommes le seul pays occidental avec un réseau opérationnel de tribunaux et de conseils de la charia. Ils traitent des mariages, des divorces, et même des matières pénales. Ils marient des enfants » a déclaré Anne Marie Waters, de « Sharia Watch » .

Si les tendances démographiques continuent, les écoles britanniques vont changer puisque la plupart des élèves proviennent d’origines non britanniques, tout comme la politique étrangère britannique et les alliances militaires. « L’Angleterre ne sera plus l’Angleterre » a ajouté George Igler.

Dans ses manifestations de rue contre l’islamisation de la Grande-Bretagne, la « British Defence League » (Ligue de défense anglaise) a scandé : « Nous voulons reprendre notre pays ». Si les tendances démographiques actuelles continuent, ce pourrait bien être trop tard pour ça.

Petit supplément :

Voici le début d’un article paru le 2 avril sur Gatestone Institute. avec pour titre « Londonistan, 423 nouvelles mosquées, 500 églises fermées »

https://www.gatestoneinstitute.org/10124/london-mosques-churches

  • Les multiculturalistes britanniques alimentent le fondamentalisme islamique. Les musulmans n’ont pas besoin de devenir la majorité au Royaume-Uni ; ils ont juste besoin d’islamiser progressivement les villes les plus importantes. Le changement est en cours.
  • Les personnalités britanniques continuent d’ouvrir la porte à l’introduction de la charia. L’un des principaux juges britanniques, Sir James Munby, a déclaré que le christianisme n’influence plus les tribunaux et que ceux-ci doivent être multiculturels, ce qui signifie davantage d’islamisme. Rowan Williams, l’ancien archevêque de Canterbury et le juge Lord Phillips, ont également suggéré que la loi anglaise « incorpore » des éléments de la charia.
  • Les universités britanniques font également progresser la loi islamique. Les lignes directrices académiques. Les intervenants externes dans les établissements d’enseignement supérieur prévoient que les groupes religieux orthodoxes peuvent séparer les hommes et les femmes pendant les services et autres évènements. À l’Université Queen Mary de Londres, les femmes ont dû utiliser une entrée distincte et ont été forcées de s’asseoir dans une pièce séparée sans pouvoir poser de questions ni lever la main, tout comme à Riyad ou à Téhéran.

 




Jack

Résistance républicaine Etats-Unis “Those who surrender freedom for security will not have, nor do they deserve, either one.” « Ceux qui sacrifient la liberté pour la sécurité n'obtiendront, ni ne méritent, ni l'une ni l'autre » Benjamin Franklin


16 thoughts on “L’immigration massive islamique annonce la fin de la Grande-Bretagne

  1. J

    Ils attendent quoi pour se défendre, les Anglais ? Quand il s’agit de faire du « French bashing » (ou plutôt Taper sur les Français), ils sont forts. Mais pour dénoncer l’islamisation de leur pays, il n’y a plus personne.
    Ou plutôt si : Tommy Robinson. Et les autorités essaient de l’en empêcher.

    1. rosace

      C’est vrai, les anglais sont vraiment des nuls. Ce peuple qui n’a fait qu’emmerder la terre entière tout au long de son histoire ne suscitera jamais ma sympathie.
      Churchill qui avait cru jouer les malins en crachant à la face de De Gaulle : « Toutes les fois où nous aurons à choisir entre vous et le grand large, nous choisirons le grand large ».
      Aujourd’hui, il peut se retourner dans sa tombe : il a eu l’islam et il n’y a plus d’anglais pour verser du sang et de la sueur. Mais il leur restera les larmes.

      1. legrand

        oui ben ce n’est pas les seuls nul, voyez en France alors balayons devant notre porte … c’est justement ce qui est en train d’arriver en France …

        qu’attendons nous pour s’unir bordel de merde et combattre au lieu de rester chacun dans son coin à surveiller si le voisin n’a pas une plus belle bagnole ou à pleunicher des mauvaises nouvelles ?

  2. suzanne94

    c’est ce qui se passera en France dans pas même 5 ans, il suffit lors de nos déplacements de regarder un peu autour de soi………….Nous serons des Français de souche, blancs minoritaires dans notre propre pays, l’histoire nous a démontré que les sarrasins sont restés dans le sud de la France de 627 à plus de 1150 ans, pour les déloger et les virer ça sera très difficile! Regardez tout simplement dans certaines villes de France, ils sont déjà en pays conquis!!!!!!!!!

  3. Leroux

    je ne vis plus en France, et pour cause, mais lorsque je séjourne à Lyon ou à Dijon, je ne « reconnais » plus les gens (que des noirs et des arabes en djellaba). Je dois dire aussi que j’ai dû mal à comprendre comment les Français blancs de souche restés là se sentent encore chez eux ; j’ai la franche impression qu’on les a tranquillement habitués à cet état de fait, et il L’ACCEPTE. DONC, pour résumé : Problème au RU = problème identique en FR

    1. legrand

      ben oui mais quitter la France est en quelque sorte de la traitrise, incapable de vous battre vous vous débinez alors comment voulez vous, c’est la grande solidarité des peuples Européens, les muzzs eux au moins ils sont solidaires mais j’avoue que dans les pays étrangers …

      puis en cas de guerre mondiale ou tout autre gros mouvements ben je ne sais pas ou vous êtes mais moi je préférerai être dans mon pays en cas ou …

  4. NICOLAS F

    Quitter l’Europe ne suffit pas.Comme le démontre l’exemple anglais qui ont baissé les bras.
    Il faut une vraie volonté patriotique.
    La patrie est en danger à l’intérieur . Les patriotes français montreront-ils l’exemple de la résistance totale et absolue?
    Seule Marine a compris que les français sont prêts.
    Mais la patrie est en danger sur la frontière de la Manche , il ne faut pas sous estimer le danger d’une Angleterre peuplée de musulmans à 100 km de chez nous . A seulement 100 km.

    1. marre-du-PS

      100 kilomètres ? Distance maritime Calais Douvres 34 kilomètres. Les Britanniques ont subi l’invasion islamique tout comme les Européens. Politique orchestrée par les mondialistes, qui ont semé les germes de la Troisième guerre mondiale. Ce ne sera plus une guerre frontale conventionnelle, mais un ensemble de guérillas urbaines sur fond d’attentats. Se délivrer de la peste islamique sera dur, seules les armes nous permettront d’assurer un avenir aux générations futures. Image pessimiste ? Ouvrons les yeux et les oreilles, et constatons ce qu’est déjà la situation d’ensemble aujourd’hui en Europe.

  5. Marie

    Ils vont avoir l’air malins les rosbeefs quand ils n’auront plus de touristes sur leur île pour les faire vivre, quand la city aura migré vers Francfort. Ils vont rester avec leurs muzz comme des abrutis. Etant proche de chez eux, gamine et ado j’allais plusieurs fois par an là bas, à part Londres on se serait crus dans un épisode de Barnaby, mais je me souviens que les amis de mes parents se plaignaient déjà des pakis. Mes enfants sont allés en voyage scolaire à Londres, logés chez l’habitant, à chaque fois ils étaient chez des noirs qui ne leur parlaient même pas et les faisaient manger à part. Du coup pour les derniers, on n’a pas donné l’autorisation pour faire le voyage et on s’est aperçus que cette année il y a environ 40 % de familles qui ont aussi refusé. Et nous les adultes, notre dernier voyage l’été dernier là bas nous a dissuadés d’y retourner.

    1. Marie Claude Mul

      Il est arrivé la même chose à ma petite fille l’année dernière ,sa classe de 3ème a fait un séjour d’une semaine à Londres,elles étaient 3 à être hébergées dans une famille de Pakistanais…pour les autres élèves,je ne sais pas…Elles n’avaient qu’un minuscule sandwich pour la journée et il n’y avait aucun échange oral avec la famille,qu’elles ne voyaient d’ailleurs pas.

  6. kancau11

    Du moment que ces cons de rosbeef ont élu un maire musulman dans leur capitale et que pas une voix ne s’est élevée contre çà, c’est que la dhimmitude a fait son oeuvre, on ne doit pas s’en réjouir, car à terme, c’est ce qui nous attends, il y a encore trop de français qui ont peur du FN, et à contrario pas de l’islam, nos politiques, les médias, la justice font tout pour que çà arrive un jour, malheur à eux.

  7. Dorylée

    Les Anglais ont mis un musulman à la mairie de la capitale et Tommy ROBINSON en prison. Le choix des Anglais est donc très clair, ils leur reste à assumer… Nous, Français, n’en rions pas puisque nous suivons le même chemin. À moins que……

  8. OTOOSAN

    Vu la réaction populaire Britanique inexistante après la triste affaire Charlène Downes, je vois pas trop ce qui pourrait les émouvoir…

  9. durandurand

    Oui malheureusement c’est ce qui nous attend , quand nous voyons des cons de français qui vont votés ben oït hamon ou le mache con ou le ben fillion c’est devenu la plus grandiloqueste farce , si nos arrières grands-parents étaient encore de ce monde il y a belle lurette qu’il y aurait eu la révolution avec des tracts de mis dans les boites à lettres ciblés  » La valoche ou le cercueil  » , nous sommes devenus un peuple amorphe , je pèse mes mots de lâches , de bisounours ,d’individualistes ,de soumis .d’idiots utile au système .Nous les Patriotes avons du soucis à nous faire .

  10. Marie Claude Mul

    D’après ce que j’ai lu ici ou là,la famille royale serait de tendance plutôt islamophile,notamment le prince Philipp qui a des relations très amicales avec les pétromonarchies…il est vrai que la finance règne en maître dans la City!!

Comments are closed.