Pour les mineurs soldats fraîchement rentrés de Syrie, Cazeneuve propose… un bilan de santé


Pour les mineurs soldats fraîchement rentrés de Syrie, Cazeneuve propose… un bilan de santé

On en fait trop sur le terrorisme. Vraiment. Arrêtons de crier au loup, voyons!

Notre gouvernement a déjà prouvé qu’il était capable de protéger ses concitoyens contre les attaques des bisounours. Charlie Hebdo, l’Hyper-Casher, Paris et Nice ne sont que des anomalies : si l’on excepte les quelque 250 morts, les bombes humaines ne se croisent tout de même pas au détour de chaque venelle, que diantre! Alors, de quoi se plaint-on ?

Il convient par ailleurs de rappeler tout l’engagement que nos ministres manifestent dans la lutte contre la radicalisation. Une bataille auréolée du succès que l’on connaît.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/02/23/rapport-sur-la-deradicalisation-il-n-y-aura-pas-de-miracle_5084014_3224.html

http://www.tdg.ch/monde/europe/Sideree-par-la-radicalisation-la-France-ttonne-face-a-la-menace/story/28229138

Conscient du sérieux problème au droit de l’enfance que pose l’envol d’oiseaux migratoires mineurs pour la Syrie, notre premier ministre met toutes les chances de son côté. C’est qu’il ne veut pas paraître en retrait par rapport aux associations droit-de-lhommistes. Rappelons qu’une partie d’entre elles aident directement les passeurs à faire affluer sur l’Europe des vagues de clandestins parmi lesquels, surprise party, quelques bombes de l’E.I.

Cazeneuve, devant sans doute racheter son salut devant tant de bonne volonté, propose donc pour les mineurs rentrant de Syrie… un bilan médical.

https://www.docdroid.net/kfAmHrz/cir-41965.pdf.html

Certainement, c’est bien sûr d’un dépystage de la tuberculose dont ces jeunes innocents ont besoin. Et ne lésinons pas sur les moyens en offrant à ces pauvres victimes un suivi psychologique aux petits soins, agrémenté d’une aide à la scolarisation. Un référent radicalisation, rien de moins, leur assurera un accompagnement, dont on entrevoit déjà la redoutable efficacité en termes de dissuasion.

La recette socialiste ne serait toutefois pas complète sans les aides financières : ainsi, les parents des déradicalisés seront pris en main par l’État, pour bien s’assurer qu’ils profitent de l’ensemble de nos prestations sociales (RSA, assurance maladie…).

Le tout, vous l’aurez compris, dûment payé par le contribuable qui se lève à sept heures du matin, doit éviter les crachats sur le trottoir, essuyer les insultes des chances-pour-la-France dans les halls d’immeuble, subir le vacarme quotidien des bandes. Les mêmes lascars qui, retour d’ascenseur (souvent en panne), fourniront le gros des recrues européennes de Daesh. On dit merci qui?

Mais pour bien prendre du recul, remontons un peu le fil des actualités déradicalisantes.

La figure de proue du système Cazeneuve était jusqu’à présent une dénommée Dounia Bouzar, anthropologue. Elle dirige le Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI), gavé de subventions (900 000  euros depuis un an et demi). La gente dame embauchait des membres de sa famille (ses filles…) et réalisait des formations pour la structure par le biais… de sa propre entreprise, Bouzar expertises. Pas très halal*, tout ça…

Dixit l’hebdomadaire Marianne : « Dounia Bouzar a multiplié les entretiens de déradicalisation avec (une ex-radicalisée) Léa (le prénom a été euphémisé), qui suivait en parallèle une formation dans le domaine du social et avait accepté un suivi psychologique. Officiellement, Léa présentait donc tous les signes d’une réinsertion réussie.

Très entourée, y compris par sa famille (on a compris pourquoi), cette dernière est pourtant parvenue «à duper tout le monde». En réalité, révèle Europe 1, cela faisait plusieurs semaines que Léa était en contact par téléphone avec un recruteur pour tenter de rejoindre l’État islamique en Syrie.»

D’un certain côté, si le centre était censé réintégrer Léa dans la société, c’est réussi. Après tout, le dispositif ne précise pas de quel type de société il s’agit.

Signalons également l’engagement de l’ancien mentor des frères Kouachi (tueur de Charlie) par ses soins. On lit à propos de leur collaboration, dans Wikipédia :

« En octobre  2016, Dounia Bouzar salarie Farid Benyettou dans son centre de déradicalisation. (…) Dès novembre, les agents chargés de la sécurité de Dounia Bouzar évoquent des tensions avec elle, ceux-ci s’inquiétant de la connaissance que pourrait acquérir Benyettou de leur méthode de sécurisation des personnalités et étant réticents à côtoyer une personne ayant participé à l’endoctrinement d’assassins de policiers. »

Fort de ce constat de réussite, le gouvernement poursuit sur la même ligne. Au passage, il lâche le lest Bouzar, qui de toute façon tenait à se désengager de l’État après la dérive fasciste de Valls et sa déchéance de nationalité.

Terrorisme ou pas terrorisme, il importe avant toute chose de garder sa dignité.

*licite, en arabe.




Lou Mantély

Islamophobe en arrêt de traitement


18 thoughts on “Pour les mineurs soldats fraîchement rentrés de Syrie, Cazeneuve propose… un bilan de santé

    1. Lou MantélyLou Mantély

      Euh… Non, je ne pense pas qu’il roule pour eux… Même s’il a l’air de manger à tous les râteliers…

  1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    L’Arabie Saoudite a tellement dépensé en armement pour martyriser le Yémen ; fiancer les djihadistes pour tuer la Syrie, embêter l’occident avec l’invasion musulman ; qu’elle emprunte sur les marchés pour la première fois de son histoire. Pourra-t-on espérer la libération de la Syrie, la délivrance des Yéménites ; la liberté en Occident délivré du joug musulman qui s’intensifie jour après jour ?! Qui sait ?
    :: http://www.agenceinfolibre.fr/info/larabie-saoudite-emprunte-sur-les-marches-pour-la-premiere-fois-de-son-histoire/

    1. Lou MantélyLou Mantély

      Info intéressante. Le Yémen est un conflit absolument détestable duquel les merdias, dévoués à la cause saoudienne, ne parlent évidemment pas. Vous avez bien raison de le mentionner. Je ne crois pas en une résolution rapide de ces conflits, mais gardons espoir…

  2. Anania de Schirac.

    _ Pour les enfants de parents musulmans barbares traitres à la France revenants de Syrie ou d’Irak, il faut s’occuper en priorité uniquement des moins de 5 ans en les plaçants dans des structures éducatives comme les pupilles de la Nation ou des familles Chrétiennes pour les sauvés, les rééduqués, ( Les turcs ottomans étaient prédateurs de jeunes enfants Chrétiens males qu’ils prélevaient à leurs familles pour en faire des Janissaires soldats musulmans qui étaient dévoués et très bons soldats ), après 5 ans, il est trop tard; Pour les Monstres que sont leurs parents, tribunal militaire d’éxception pour définir les crimes et atrocités qu’ils ont commis et mise à mort; Pour les enfants de plus de 5 ans, plus d’espoir, ils sont perdus, ils ont participé à des exactions barbares ou vu et intégrer la « Charia » dans leurs cerveaux, il faut qu’ils intègrent l’un des 57 pays de l’OCI car ils seront des bombes humaines en occident.
    _ Si Cazevide prenait des décisions comme celles que j’évoque, la sécurité des Français serait grandement plus fiable qu’à l’heure actuelle. Les musulmans ne sont reconnaissants que devant la force, pas autre chose, la gentillesse et la compassion leurs sont perçues comme des faiblesses et ils ne les respectent pas, ils n’en auront aucune reconnaissance et continueront leurs crimes en dar el harb FRANCE (terre de la guerre car non musulmane, à conquérir).

    _ Anania de Schirac.

    1. durandurand

      Ils seraient capables d’endoctriner le peu de Français qui y travaillent en Terre Adélie .,ne surtout pas les envoyés là-bas , le mieux c’est de les parachutés directement chez les saoudiens .

  3. Xtemps

    Et oui, quand le peuple n’a rien à dire, c’est lui qui paie les conséquences.
    Tant que nous sommes dirigés par des fascistes lâches qui imposent contre la volonté du peuple, rien ne changera et le peuple continuera de payer pour les caprices des dictateurs en place.
    Avec les dictatures, les peuples dans le monde ont toujours perdu leurs droits et rien à gagner si on laisse faire certains crétins aller aux pouvoirs.

  4. smeyers henri

    La folie a atteint les français. Observateur francophile ETRANGER, je me demande jusqu’où la tolérance-collaboration à vos envahisseurs va aller ?
    Si je n’avais pas conservé de réels amis en France, je dirais qu’ils l’ont bien mérité.

  5. zareens

    Anania de Schirac n’a pas tout à fait tord, parce que la LANGUE est IDENTITE
    d’ORIGINE et c’est pourquoi, Bekhacem épouse Vallaud ( c’est peut être un mariage blanc ) commet un acte de trahison d’état qui relève de l’article 411-4 en voulant faire apprendre L’ARABE aux enfants DES LA MATERNELLE en se comportant comme un agent de l’Organisation la Conférence Islamique ( OCI) avec son projet d’islamisation de notre pays la FRANCE.

    1. Anania de Schirac.

      _ Bonjour Zareens, je suis d’accord avec vous, la langue arabe a été créer avec les différents dialectes locaux de la péninsule arabique avec comme support de base les textes du coran pour sa diffusion dans l’oumma tout au long des conquetes musulmane et en cour en Europe, l’arabe est la langue officielle du coran qui formate leurs « fidèles ».

      _ Pour NajatVB, elle est en charge au royaume du maroc de faire avancer la cause de la langue arabe coranique en Europe, elle meme décider par l’OCI dans les années 70 et connu de nos dirigeants qui se soumettent lachement, ce qui est une forme de jihad identitaire que nous subissons et elle l’applique en France au travers de son ministère de l’éducation national.
      _ NajatVB est binationale, « musulmane » avant d’etre « marocofrançaise » c’est pour cela qu’elle nous TRAHIS , il ne devrait pas etre possible d’avoir deux nationalités en France et encore moins pour les ministres du gouvernement qui devraient etre uniquement FRANCAIS.

      Anania de Schirac.

  6. Lesage

    « Tant que nous serons dirigés par des fascistes qui nous imposent leurs volontés, rien ne changera »
    Certainement, Xtemps,
    mais je dirais: tant qu’il y aura des veaux pour les mettre au pouvoir et accepter sans broncher leur dictature, rien ne changera!
    Ils ne sont pas les seuls à être lâches, le peuple est tout aussi lâche en ne se révoltant pas! il sait pour la majorité qu’on va droit dans le mur depuis le début de chaque septenat et quinquenat et celà depuis plus de quarante ans mais attend dans l’inertie la plus totale les prochaînes éléctions, pour encore faire in fine le mauvais choix!!!

  7. Marc

    Djihadiste = terroriste musulman. Comme ils n’ont pas été là bas pour aider les populations mais pour tuer, violer, piller et assassiner, il faudrait déjà les mettre en prison et leur faire avouer leurs crimes. Cazeneuve se rends complice de ces criminels. Justice ne sera pas rendue tant qu’il ne sera pas écroué.

    1. Lesage

      Pourquoi les mettre en prison? ce qu’il faudrait c’est leur interdir de remettre les pieds sur le sol français!
      Déchéance de nationalité pour ces pourris et à dégager!

  8. Marc

    Vous savez bien que les lois ont tout prévu et qu’il faudra être patient pour les réformer. Les renvoyer où? Sr les routes comme les mondialistes? Non : Les malfaisants, il faut les isoler, les empêcher de faire encore du mal aux populations et de corrompre les autres. Ils couteraient moins cher dans des prison où on les obligeraient à travailler s’ils veulent manger. Ca soulagerait les enfants pauvres des fabriques de l’ordre mondial.

    1. Marc

      Je dirais même qu’a l’instar du terrorisme, la valeur de l’exemple est très puissante sur ces cerveaux obtus. L’exemple d’un immense pénitencier bordé d’un vivier à crocodiles du Nil découragerait bien des suppots de mahomet de leurs ardeurs conquérantes.

Comments are closed.