Comment Marine va-t-elle financer la retraite à 60 ans ? Elémentaire, mon cher Florian


Comment Marine va-t-elle financer la retraite à 60 ans ? Elémentaire, mon cher Florian

Décidément, cette interview de Florian Philippot est une mine d’or :

Après la dénonciation du programme de régularisation des clandestins par Mélenchon, il explique comment Marine parviendra sans problème à revenir à la retraite à 60 ans ( à partir de la minute 7 ) pour un coût de 17 milliards pour avoir une retraite pleine :

Simple question de priorités, il suffira de prendre l’argent gaspillé ailleurs ,  il évoque les dépenses publiques colossales qui constituent des gabegies ahurissantes :

  • le coût de l’asile doit être réduit ( savez-vous combien de millions, de milliards sans doute au fil des années sont dépensés pour des structures, des juges, des associations et leurs salariés devenus des salariés de l’Etat…
  • le coût de l’UE ( on donne plus que ce que l’on reçoit, à peu près 9 milliards par an, soit la moitié du coût de la retraite à 60 ans ).
  • Coût de la fraude fiscale, de la fraude sociale ( il pointe du doigt les grands groupes  qui ne payent pas un euro d’impôt en France mais bénéficient de marchés publics de l’Etat…).

Et la liste s’arrête là, la journaliste au bord de l’implosion (elle devient de plus en plus rouge au fur et à mesure de l’entretien ) dérivant, forcément, sur les prétendus emplois fictifs au Parlement européen…

Excellente défense de Florian Philippot, d’ailleurs, qui pointe du doigt le Monde, « le journal de monsieur Macron » et l’arrivée dans les mains de journalistes de pièces de l’instruction judiciaires, pourtant estampillées « secret de l’instruction ».

Pour le reste du programme il va falloir aller chercher le programme de Marine directement :

https://www.marine2017.fr/wp-content/uploads/2017/02/projet-presidentiel-marine-le-pen.pdf

On ajoutera notamment, à la liste des économies évoquées par Florian Philippot :

  • deux fois moins de députés et de sénateurs, qui se vautrent dans les ors de la République et nous coûtent deux bras
  • suppression de l’AME réservée aux clandestins
  • fins des privilèges fiscaux accordés aux pays du Golfe etc.

Bref, les nôtres avant les autres. Bref, ceux qui se lèvent tôt avant les profiteurs qui glandent toute la journée.

Cela me plaît bien….

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


19 thoughts on “Comment Marine va-t-elle financer la retraite à 60 ans ? Elémentaire, mon cher Florian

  1. AvatarLaurent Bras

    Laurent Bras‏ @Laurent_Bras · 44 sil y a 44 secondes

     Plus

    Le programme écononomique de Marine n’est pas plus de Gauche que de Droite. Il est tout simplement cohérent et pragmatique. Mme Christine Tasin, votre article est limpide. C’est pourquoi de plus en plus de personnes issues de cette « Gauche sociale », trahies par la bien-pensance de la Gauche caviar rejoingnent Marine Le Pen et le Front National. Parce que la défense du modèle social français, la préservation des acquis sociaux passent par la défense absolue de l’Etat-nation, que seule Marine porte dans son programme et ses 144 engagements.
    Signé: un syndicaliste, patriote, républicain donc au FN

  2. patriote42patriote42

    revoir aussi les retraites dorées des anciens chefs de l’état qui nous coutent un bras comme Giscard par exemple… !

    et d’autres exemples …!

    merci à vous Christine pour cet article !

  3. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    -« Coût de la fraude fiscale, de la fraude sociale ( il pointe du doigt les grands groupes qui ne payent pas un euro d’impôt en France mais bénéficient de marchés publics de l’Etat…). »-

    Et on peut ajouter à ceux-là toutes les firmes qui délocalisent pour fabriquer mais ne se gênent pas pour venir refourguer leur marchandises aux français qu’elles ont laissés sur le carreau.

    Pour celles-là ; la politique de Marine est une « mine d’or !

    En effet ! Pas d’interdiction de délocaliser, on ne va pas jouer les dictateurs ; vive la liberté c’est ce que veulent ces sociétés et c’est ce que veut le peuple « la liberté ! »

    Donc liberté de produire où l’on veut mais pour revendre en France va falloir débourser 30% du prix de vente à l’Etat français qui fera une sacrée redistribution budgétaire.

    Résultat des course :
    1°).- Les sociétés ne vendent plus en France ; très bien, il y a une foule de personnes capables d’innover pour la création/invention de nouveau produits 100% français nationaux et pas de doute que l’Etat se fera un plaisir de soutenir ces nouveaux producteurs pour les aider à la création d’entreprise de production.

    2°).- Les firmes récalcitrantes qui se sont barrées à l’étranger pour faire du fric sur le dos des français en les laissant sur le carreau sans emploi ; voudraient revendre quand même leur camelote à ces bons chômeurs français devenus nombreux à cause de l’invasion et se ravisent en se disant qu’elles n’y perdront pas ; reviennent et donnent un petit coup de fouet à la production française ; le chômage diminue ; les recettes nationales gonflent ; les dépenses diminuent ou si elles ne diminuent pas, la balance est positive côté recettes.

    3°).- Priorité aux petites et moyennes entreprises lesquelles seront privilégiées dans tout ce qui concerne la consommation publique ; tous les besoins des SECTEURS PUBLICS { https://fr.wikipedia.org/wiki/Secteur_public_en_Francehttps://fr.wikipedia.org/wiki/Finances_publiques } nationaux seront pourvus par la production nationale : entretien, construction, alimentation dans les établissements scolaires, l’armée…. Tout ça c’est de la production, de l’emploi des recettes pour le budget national par la diminution des allocations sociales comme le chômage… et par les redevances qui même si elles baissent se trouveront gonflées par leur nombre.

    ….

    Bref des sous là où ils sont, là où ils devraient être, des sous pour financer, payer solder les dettes. Car dans le projet économique de Marine Le Pen , LA SEULE QUI PARLE DU SUJET est par honnêteté, pour une crédibilité à assurer, POUR LA LIBERTÉ DE LA FRANCE et CELLE DES FRANÇAIS et une prospérité facilitée par la confiance redonnée, la crédibilité retrouvée ; oui ! Concernant la dette nationale qui en est à plus de 3 mille milliards 400 millions d’euros quasi le 100% du PIB national, Marine entend honorer cette dette pendant que les aboyeurs responsables de cette dette pinaillent sur son programme économique mais n’ont aucune intention de soulager le peuple français ni donc de solder CETTE DETTE QUI NOUS TIENT EN ESCLAVAGE eux n’en parlent jamais ; pourquoi ?

    1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      I.- Novembre 2015 : COMMUNIQUÉ de ARINE Le PEN
      – L’ESCLAVAGE POUR DETTE DES PAYS ET DES POPULATIONS VA-T-IL ÊTRE GRAVÉ DANS LE MARBRE DE LA LOI AVEC LE TRAITÉ TRASATLANTIQUE ?
      :: http://www.pearltrees.com/quikoo2013/la-dette/id9916706#item160088308

      II.- DETTE PUBLIQUE BRUTE de LA FRANCE
      …..La Cour des Comptes estimait fin 2011 à 71.879 € par an le coût d’un policier de protection rapprochée.(2014)Tous les anciens ministres de l’intérieur sont protégés par 4 policiers, y compris les ministres qui ne le sont plus depuis plus de 20 ans ou daui l’ont été quelques jours ……
      :: http://www.pearltrees.com/quikoo2013/la-dette/id9916706#item190597818

      III.- ECONOMIE : d’où vient la dette de la France ?
      :: http://www.pearltrees.com/quikoo2013/la-dette/id9916706#item96330458

      IV.- ARTICLE de 2014 : Par Philippe Lacoude.
      – Les chiffres officiels ne sont pas encore connus mais la dette publique à ce jour a déjà certainement dépassé 2000 milliards d’euros. Il n’aura fallu qu’onze ans pour accumuler 1000 milliards de dettes.
      ***Une dette publique qui cache la réalité***
      :: http://www.pearltrees.com/quikoo2013/la-dette/id9916706#item121990976

      V.- ARTICLE du FIGARO : 2015
      DETTE HORS BILAN de l’ETAT – 3200 milliards d’euros : la dette française cachée dont on ne parle pas
      :: http://www.pearltrees.com/quikoo2013/la-dette/id9916706#item148151095

      VI.- le monde d’après! dette, qui va payer !
      :: http://www.pearltrees.com/quikoo2013/la-dette/id9916706#item155632558

      ….

  4. Avatarcris

    elle aurait pu ajouter l abolition des privileges concernant les salariés ratp sncf edf gdf et autres nobles de la culture de l armée et la fonction publique extra territoriale dont les privilèges sont dignes de la cour de louis xvi.

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Enfin, au-delà de la polémique bien entretenue, ils passent des concours quand même…. Moi j’aime bien quand les gens ont de l’argent mérité, il faut tirer vers le haut et non par le bas.

      Il est vrai que dans les Mairies, le recrutement est souvent social donc pas de concours mais tous les avantages. Là, c’est moins normal.

    2. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Pourquoi vouloir devenir fonctionnaire s’il n’y a plus d’avantages (je précise que je ne suis pas fonctionnaire) ? En plus il s’agit parfois d’idées erronées car les salaires, dans la Fonction Publique, sont souvent inférieurs au Privé. Dans certains corps de métiers, il y a eu (et peut-être encore) des manques.

      A envier on perd beaucoup le plus souvent….

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        « des manques » = pas assez de candidats au recrutement. Le travail n’est pas un sacerdoce non plus.

        Cela m’agace toujours un peu les gens qui envient des avantages sans s’être donné le mal pour les obtenir.

  5. AvatarMarie Claude Mul

    Pour faire bonne mesure,ajoutons aussi la suppression des REGIONS, strate administrative aussi coûteuse qu’inutile,qui vient en doublon des départements,donc emplois de fonctionnaires en surnombre et création de zones autonomes au sein de la Nation,proies faciles pour le Gouvernement Mondial qui manoeuvre dans l’ombre,pour traiter séparément avec les baronnies locales.

  6. AvatarXtemps

    Le Méluche me fait toujours rire avec ses spectacles à la gomme, escroc comme il est, et prêt à tous les coups fourrés, êtes vous sûr que son show que l’on voit actuellement est sincère, et n’est pas plutôt du même genre comme la dernière fois.
    J’ai pas encore oublié le coup du contre Marine Lepen, avec toute la France avec lui, et lui devant, alors qu’ils étaient que vingt et lui devant, pris en flagrant délit par un cameraman surprise à l’étage au dessus.
    Je serai pas étonné que pour remplir sa salle pour son Show, qu’ils viennent hors de France ou une autres combine avec notre cornichon.
    Avec le Méluche, il faut s’attendre à toutes les surprises, il faudrait savoir d’où vient les gens qui remplissent sa salle pour son Show.
    Comme tout le reste du système est pareille et pourri, pour gonfler les chiffres, rien de plus facile avec nos escrocs aux pouvoirs.
    Bien sûr, c’est que la démocratie passe par la Nation de chaque pays européens et pas par le système Supra National socialisme de l’union européenne incontrôlable par les peuples européens et une arnaque d’escrocs pour rackette des biens et richesses des peuples européens, il n’y rien de plus logique que pour la démocratie.

  7. AvatarDorylée

    On voit que Florian PHILIPPOT sait parfaitement de quoi il parle. J’aime bien ce mec là;
    J’ai été agréablement surpris par la journaliste qui laisse son interlocuteur s’exprimer sans l’interrompre à tout bout de champs. Pujadas pourrait en prendre de la graine…

  8. Avatarsaintpol

    Protection rapprochée de la Gayet maîtresse de hollande 400.000euros ! ! !
    Encore une dépense scandaleuse à supprimer et en faire profiter les retraités
    Et ce n’est qu’une goutte dans l’océan de cet immense gâchis ! ! ! ! !

  9. AvatarClaise

    Cela me fait plaisir que les journalistes deviennent courtois et polis devant Phillipot qui s’est donné un mal fou pendant des années pour garder son sang froid face à l’incivilité et l’insulte permanente…

    Les journalistes ont enfin pigé que les français vont voter Marine….

  10. Avatarcm732

    Marine a compris que la relance de notre pays passe par une chasse au gaspi couplee d une preference nationale.

Comments are closed.