Désolé, les gars, mais votre mahomet n’est pas un prophète et il n’a pas été inspiré par le Malin


Désolé, les gars, mais votre mahomet n’est pas un prophète et il n’a pas été inspiré par le Malin

En principe, on a une démarche d’intérêt envers une religion ou une philosophie parce que l’on cherche une vérité, on a un questionnement et que l’on veut des réponses : sur le sens de la vie, sur l’origine du monde, est-ce que Dieu existe…
Il se trouve, comme l’a très bien dit Houellebecq, que l’islam est la plus conne de toutes les religions : même devenu « light », le Coran ne fournit pas de réponse (à moins, par exemple de trouver que la terre plate est une réponse vraiment formidable). Sa lecture en reste inintéressante et lassante.
Les gens qui se convertissent à l’islam vous diront sûrement que l’islam leur a apporté des réponses, mais ce n’est pas vrai. L’islam leur a apporté quelque chose d’autre mais pas la vérité. L’appartenance à une communauté (et c’est important d’exister pour les autres), un retour à la morale (le Bien et le Mal, non ce n’est pas ringard) pour la génération d’après 68 qui est assez désorientée, pour les filles, je comprends que pour certaines, la pudeur musulmane soit rassurante : les moches voient dans le sac poubelle, une mise sur pied d’égalité avec les belles dans une société très superficielle qui fait primer la beauté sur toutes les autres qualité et même sans aller dans cet extrême, je conçois tout à fait qu’une personne pour qui la pudeur est une valeur, ne voie que l’islam pour comprendre cette sensibilité. Il y a encore plein d’autres raisons de se convertir : s’acheter une assurance de ne pas subir d’agressions quand vous vivez dans un voisinage « à risque », épouser un(e) musulman(e), mentalité de collabo qui anticipe la vie à venir, sous occupation musulmane etc… Bref, toutes sortes de raisons mais aucune qui ait trait à la vérité.
Personnellement, je pense pouvoir, avec la simple sourate 18 de la Caverne (les voyages de Dhul Karnayin qui découvre le parking où le soleil va se poser la nuit) et la sourate 36 (Ya-Sin) verset 38 : [38. et le soleil court vers un gîte qui lui est assigné] qui réitère cette idée, démontrer que le Coran n’a pas été délivré par le Créateur du monde, à moins qu’il n’eût été atteint d’amnésie.

Certains disent : « le Malin à pris la forme de l’ange Gabriel pour inspirer le Coran » et en toute civilité (donc sans vouloir être offensant), j’y vois une grande naïveté (ce qui peut être une bonne qualité en soi). Cet argument donne le bénéfice du doute à Mohamed qui aurait vraiment été « joué » par le Malin. C’est archi-faux pour plusieurs raisons:
1/ admettons que Mohamed eût été, en toute bonne fois, abusé par le Malin. Qui le forçait à torturer Kinana pour de l’argent ? Cet agissement est celui d’un voyou et aucune sourate ne vient dire « Gabriel m’a demandé de torturer Kinana au fer rouge pour lui piquer son pognon ». C’est de sa propre initiative qu’il le fit et cela démontre à qui l’on a affaire.
2/ C’est un des points cruciaux du mensonge de Mohamed : il n’est pas prophète. Il n’est pas prophète parce que la Bible avait prévu le cas du futur faux prophète et établi un « cahier des charges » concernant les prophètes. Qui peut y prétendre et qui en est exclu.
J’avais écrit là-dessus :
http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/23/un-proces-tres-important-se-joue-a-strasbourg-le-droit-a-la-critique-de-mahomet/#comment-515239

Il s’avère que Dieu a voulu que tous les Prophètes, après le don de la Loi, soient issus des enfants d’Israël. Deutéronome, chapitre 18, verset 18 :
Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai.

Mohamed n’était pas « un de leur frères », il ne pouvait donc absolument pas prétendre à la qualité de prophète. Son histoire de Gabriel est donc un mensonge absolu parce que les Juifs de son époque le lui ont forcément fait savoir : tu es un de ces faux prophètes contre lesquels la Bible met en garde. Tu mens et tu le sais.

Pour info, la démonstration de la « vérité de Gabriel » dans la tradition musulman est très coquine : encore une histoire de pornographie (what else ? Qu’attendre d’autre dans une religion qui tend vers le sexe comme ultime couronnement de la quête spirituelle, que ce soit au bordel céleste ou au pélerinage à la Mecque où l’apogée, le baiser de la pierre noire est la mise en scène du baiser d’un sexe (de femme)).
Bref, l’histoire est la suivante :
Khadija veut savoir si Mohamed est bel et bien visité par un ange et non un démon. Elle demande à Mohamed : Est-il présent ? Oui.
Elle cale Mohamed contre sa cuisse.
Toujours là ? Oui
Elle cale Mohamed contre son autre cuisse.
Toujours là ? Oui
Elle cale alors Mohamed … entre ses deux cuisses.
Toujours là ? Non, il est parti.
Khadija : c’est donc bien un ange, un démon serait resté pour se rincer l’oeil.
(Voir ici : http://sirah.al-islam.com/Page.aspx?pageid=204&BookID=160&TOCID=199 utilisezgoogle traduction).





20 thoughts on “Désolé, les gars, mais votre mahomet n’est pas un prophète et il n’a pas été inspiré par le Malin

  1. Laurence

    beh mon vieux ça c’est un argument et une vérification toute scientifique! Merci Khadija

    1. pikachu

      Le plus terrible dans cette démonstration de la prophétie de Mohamed c’est sa « circularité » : elle tourne en rond.
      Imaginons une enquête de Columbo : un meurtre a eu lieu pendant la nuit, dans une propriété privée, fermée, la famille dormait, personne n’a rien entendu.
      Columbo a un pète au casque et décide que le meurtrier vient de l’extérieur, sorte de fixette dû à son âge avancé. Il démontre son propos : le meurtrier venait de l’extérieur, comme personne n’a rien entendu, il a donc forcément utilisé un véhicule silencieux, un hélicoptère, or comme aucun membre de la famille ne sait piloter un hélicoptère, preuve est faite que le meurtrier n’est pas un membre de la famille.

      Ici, on retrouve la même stupidité : Mohamed a une révélation de l’au-delà, comme l’esprit qui visite Mohamed n’est pas un djinn (un esprit malin), il ne peut s’agir que d’un ange. CQFD : si Mohamed est visité par un Ange, cela prouve bien que Mohamed est un authentique prophète.

  2. Villeneuve

    Bonjour,

    Le coran est donc le bréviaire du diable. L’idée est séduisante mais je préfère celle de Houellebecq : le bréviaire d’un con. La religion est affaire d’interprétation littéraire : ainsi l’anagramme en trois lettres du mot coran est con ! La preuve est faite.
    Des cons nous en voyons tous les jours, le diable nous ne le,voyons jamais par la raison qu’avec dieu ils n’existent pas !

    1. Pouf

      Non ! Con n’est pas un anagramme mais seulement un raccourci de coran.
      Un anagramme du mot coran : conar !

  3. hathoriti

    Un peu floue, votre explication ! Dieu a voulu que tous les prophètes soient issus de enfants d’Israël ? Ah bon ? N’oubliez pas que la Bible (thora, A.T) a été écrite pas des rabbins pour le peuple hébreu. Les rabbins n’allaient tout de même pas écrire que Dieu suscitait des prophètes dans TOUS les peuples ! Election divine oblige !!! Personnellement, je n’y crois pas, il y a beaucoup trop d’erreurs (volontaires ?) dans l’A.T, et je pense que des prophètes, il y en a eu un peu partout…euh…en islam, non ! Quant au mahomet, pourquoi n’aurait-il pas été inspiré par le Malin ? Le Malin choisit les âmes les plus noires pour accomplir ses desseins et en fait d’âme noire, le momo…c’est le pompom ! Car, ne pas oublier que l’intention du Malin est justement, de détruire l’humanité ! Donc, quel meilleur moyen que de susciter un mahomet, fondateur d’une secte satanique pour massacrer des millions d’êtres humains ?

    1. pikachu

      Si vous avez lu le lien fourni, vous avez donc saisi la problématique : posez l’Islam sur la base judéo-chrétienne, s’approprier les prophètes d’Israel (Joseph Yussuf, Jonas Yunes, MoIse Moussa etc…) et Jésus Issa.
      Et donc s’approprier aussi ses anges : Gabriel.
      C’est d’ailleurs très intéressant au niveau de la langue. Je ne suis pas arabophone, mais je crois déceler une incohérence révélatrice.
      El en hébreu veut dire D.ieu. On le retrouve dans de nombreux prénoms hébraiques : Emmanuel (Dieu est avec nous), Raphael (Dieu a guéri), Daniel (Dieu a jugé), Gabriel (Dieu a surmonté (gbr signifiant la puissance)).
      Le nom de Dieu en Islam est part contre Allah et non El. Pourtant, le nom de l’ange est resté Djibril (Gabriel) et non Djibrallah (« Gabri-Allah »). Ce qui démontre bien que le Gabriel en question est bien le Gabriel de la tradition juive (et qui met d’ailleurs en doute lidée de l’arabe comme langue d’Allah, sinon pourquoi Dieu aurait-il donné un nom hébraique à son ange visitant Mohamed ?).
      Tout ça pour dire que l’Islam se fonde sur la Bible et par syncrétisme voulait l’adouber (cf. lien donné) s’en se rendre compte que ce faisant il crée une contradiction interne, puisqu’alors Mohamed ne peut plus se prétendre prophète.

      1. pikachu

        Et une digression à la Maître Capello.
        Le ‘dj’ est une lettre arabe equivalente au ‘g’ qui n’existe pas en arabe.
        Ce qui donne djibril pou Gabriel et plus proche de notre quotidien, les nouveaux noms de jours de la semaine.
        N’avez vous pas fait attention ? Ces dernières années les jours de la semaine ont subi une légère transformation : on a le
        lundji, le mardji, le mercredji etc…
        La France s’arabise doucement mais sûrement.

      2. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Autant il est clair que le Christianisme dérive du Judaïsme par une dissension sur le statut de la Loi.

        Il suffit de lire les Evangiles.

        Autant faire de l’islam une religion issue des deux première me semble ahurissant si on a lu le Coran.

        1. pikachu

          C’est pourtant bien la prétention de Mohamed, dans la sourate Al Maida :
          46. Et Nous avons envoyé après eux Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu´il y avait dans la Thora avant lui. Et Nous lui avons donné l´Évangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu´il y avait dans la Thora avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux.

  4. NICOLAS F.

    Vous avez parfaitement raison,merci pour votre analyse très intéressante,comme beaucoup de contributions sur ce site de reflexionsphère .C’est en mettant des mots sur des maux que l’on avance.
    Le Christ est parti dans le désert et a été tenté par les forces du mal ,il en est revenu convaincu que le mal existe et qu’il faut le combattre avec une certaine violence ,cette violence allant jusqu’à accepter sa propre mort.C’est du moins l’interprétation de l’auteur crétois Kazantzakis dans son ouvrage « La dernière tentation du Christ » (qui lui a valu les foudres du Vatican).
    Boudha a aussi été tenté par les tous démons et a fini par repousser le dernier,le pire,son égo et le jour où il a dit » Seigneur de mon égo,tu n’es qu’illusion « etc….il est devenu l' »éveillé »,le « sage ».
    Tout cela est très humain.C’est profondément humain d’avoir des doutes et des contradictions.C’est pour cela que même en dehors de la « foi » elle même ,ces croyances nous touchent profondément.Une spiritualité doit avant tout être un chemin de recherche.Un questionnement.
    Le Mohamed,à l’aise Blaise, rien du tout, que dalle, pas le moindre doute ,ça baise,ça cogne,ça pille,ça viole, ça assassine , tout propre en ordre,c’est une vraie névrose des familles.Un vrai malade mental. Un psychopathe.
    Tu sais quoi,mohamed, ferme ta gueule ,SILENCE .

  5. OTOOSAN

    « la Bible avait prévu le cas du futur faux prophète  » Ha bon il y aurait donc des vrais ?, dans la vraie vie ?

    1. pikachu

      La question n’est pas tant de croire ou non à une quelconque religion. La question est celle de la cohérence :
      Une proposition contradictoire ne peut jamais être vraie.
      Sans rentrer dans le domaine de la religion. Il y eut récemment le cas d’une femme enceinte (apparemment sans le savoir) qui se mua en homme avec validation par l’Etat-Civil et dans la foulée, on a donc eu le premier cas depuis le début de l’humanité, d’un papa qui a accouché. C’était inévitable dans la mesure où les histoires de transgenres sont bourrés de paradoxe qui forcément mèneront à des cas impossibles. Système incohérent.
      Dire ceci n’est pas lié à une religion quelconque, c’est juste qu’un système dont les axiomes mènent à des contradictions n’est pas un système valide.
      et c’est le cas si l’on considère le Coran comme un livre révélé et non comme une fumisterie.

      Encore une fois, allez lire ce commentaire : http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/23/un-proces-tres-important-se-joue-a-strasbourg-le-droit-a-la-critique-de-mahomet/#comment-515239

      Mohamed a prétendu que la Thora et l’Evangile sont vrais et qu’il est le dernier prophète, mais la Thora rend impossible sa prétention à être un prophète. Situation d’incohérence !

  6. jolly rodgers

    je préfère en se qui me concerne Epicure , Emile Armand et Max Stiner pour les questions sur l’ existence 😉

  7. Olivia BlancheOlivia Blanche

    J’ai lu votre texte avec grand intérêt. Mais être taxé(e)s de naïveté parce qu’on pense que c’est le diable qui a inspiré M…. et le coran, est subjectif. En effet, tous les chrétiens sont naïfs, selon vous, car le Malin appartient à notre foi – et pour tout chrétien le Mal vient du Malin….

    1. pikachu

      Olivia,

      Je ne dis pas que croire au Diable est naïf. Je dis que penser que Mohamed a reçu une prophétie du Diable déguisée en ange Gabriel est naïf.

      Oubliez Mohamed un instant et pensez à un quelconque gourou :
      Gilbert Bourdin de la secte du Mandarom, ou Claude Vorhilon de la secte Raël.
      Me direz-vous aussi, les concernant, qu’ils ont été inspiré par le Diable ?
      Ce sont de purs mythomanes qui vivent sur le dos de leurs suiveurs et en tirent tous les bénéfices possibles. Ils n’ont aucune révélation. Nada.

      Pour Mohamed, il en va clairement de même, et je vous recommande de lire la vie du personnage pour bien vous en convaincre :
      Mohamed n’a eu aucune révélation, si vous lisez un peu le Coran, vous comprenez qu’il invente les lois à sa convenance. Il se sert d’Allah et lui fait dire ce qu’il veut. Par exemple, pour vous la faire le plus court possible.
      Selon Tabari, il vit un jour, accidentellement, la femme de sons fils nue, il était entré dans la tente de son fils, le vent avait soulevé ses habits. Il a eu un coup de chaleur. Dans la foulée, son fils vient le voir « ma femme te plait ? ». Réponse positive, Zayid divorce, Mohamed l’épouse, une sourate tombe donnant son accord à cette union.
      La sourate lui permettant d’avoir plus de 4 femmes, sans payer de dot, vous vous souvenez ?

      Il n’a jamais été prophète, jamais eu la moindre révélation ni de Dieu, ni de Gabriel, ni du Diable.

      1. pikachu

        Attention, la sourate lui donnant légalement le droit d’épouser Zaynab n’est pas la même que celle qui lui autorise toutes les femmes. Je l’ai juste mentionnée pour dire que Mohamed faisait tomber des sourates à sa convenance pour se donner le droit de profiter de ce qui lui faisait envie.

  8. Rudolph

    Deux angles d’attaque sont possibles contre cette idéologie:

    – D’une part , Mohammad n’ est pas du tout un prophète , il n’a rien prophétisé au sens des prophètes bibliques et du Christ;

    – Cette association malfaisante tomberait facilement sous le coup de la législation anti-secte si elle était appliquée .

    1. pikachu

      Effectivement, il n’a pas prophétisé dans le sens d’annoncer des événements futurs. Cependant, les prophètes bibliques n’annoncent pas que la survenue d’événements futurs, ils peuvent aussi parler au nom de D.ieu, annoncer sa loi, sa volonté. Il est donc difficile de se suffire de cet angle d’attaque (qui reste valable).
      Je rapproche cet angle d’attaque de son incapacité à faire quoi que ce soit d’extraordinaire : non seulement prédire le futur, mais aussi faire des miracles. Comment démontrer, dans ces conditions qu’il a une mission divine ?
      C’est ce que disait Pascal (le philosophe) sur Mohamed : Jésus pouvait se prétendre envoyé de Dieu puisqu’il faisait des miracles, Mahomet ? Rien du tout:
      « Tout homme peut faire ce qu’a fait Mahomet car il n’a point fait de miracles, il n’a point été prédit. Nul homme ne peut faire ce qu’a fait Jésus-Christ. »

       » La religion mahométane a pour fondement l’Alcoran, et Mahomet. Mais ce prophète qui devait être la dernière attente du monde a-t-il été prédit ? Et quelle marque a-t-il que n’ait aussi tout homme qui se voudra dire prophète. Quels miracles dit-il lui-même avoir faits ? Quel mystère a-t-il enseigné selon sa tradition même ? Quelle morale et quelle félicité ! « 

  9. OTOOSAN

    Cinquante miracles environ, mazette, quel homme ce Jésus, pardon quel Dieu..)).Vous avez des preuves tangibles de ces miracles ? en cette bonne année 2017 hum?
    Quand on pense que pour des fadaises médiévales on va encore se foutre sur la courge !
    « Tous les peuples ont de ces faits, à qui, pour être merveilleux il ne manque que d’être vrais ; avec lesquels on démontre tout, mais qu’on ne prouve point ; qu’on n’ose nier sans être impie, et qu’on ne peut croire sans être imbécile. »
    (Denis Diderot / 1713-1784 / Pensées philosophiques)

Comments are closed.