Cinéma de propagande pré-présidentielles : « Islam pour mémoire »


Cinéma de propagande pré-présidentielles :  « Islam pour mémoire »

Quelqu’un a-t-il entendu parler de cette émission et de cet auteur : « Cultures d’Islam sur France culture, l’émission Abdelwahab Meddeb » ?

Avec « Islam pour mémoire », la réalisatrice rennaise marche dans les pas du franco-tunisien Abdelwahab Meddeb, qui toute sa vie a transmis les merveilles de l’islam et combattu l’islamisme radical. Entretien avec Bénédicte Pagnot.

Comment est né Islam pour mémoire ?

Un peu comme je le raconte dans le film. J’écoutais Cultures d’Islam sur France culture, l’émission Abdelwahab Meddeb (aujourd’hui disparu). J’ai entendu sa voix avant de l’écouter et de m’apercevoir qu’il parlait assez peu de religion. Alors que pour moi, la Rennaise, l’athée, l’islam se résumait à une religion. J’ai lu ses livres, avant de le rencontrer. J’ai eu envie de faire un film avec lui, un film qui provoque la curiosité, qui donne envie de réfléchir.

Abdelwahab Meddeb, puits de sciences, fait figure de sage, qui est-il ?

Il est né à Tunis en 1946. Son grand-père et son père étaient des savants musulmans. Il est venu en France faire ses études, où il est devenu enseignant. Il était au départ poète et romancier. Mais les attentats du 11 septembre 2001 ont été un élément déclencheur dans son parcours.

Il le raconte dans La Maladie de l’islam, paru en 2002. Il a été évidemment choqué par les attentats, commis au nom d’une religion, mais aussi par les gens qui descendaient dans la rue dire bravo à l’horreur. Ça l’a beaucoup atteint. Il a écrit plusieurs essais avec le double projet de montrer toute la richesse de la civilisation islamique, sa beauté et de combattre la face sombre actuelle, l’islamisme radical et ses dérives.

La Tunisie, l’Iran, la Cisjordanie… Tout de suite, vous avez eu l’idée du voyage ?

Je tâtonnais, le film s’est fait alors que je continuais à lire. J’avais prévu de voyager avec et sans lui. Il a une facilité pour rencontrer les gens, échanger. C’était pour moi essentiel d’être dans le mouvement, plutôt que de l’interviewer devant son impressionnante bibliothèque. J’ai préféré insérer des extraits de ses livres, de ses chroniques. Je voulais aussi voyager seule pour confronter la pensée avec le réel, la vie d’aujourd’hui.

Quels enseignements avez-vous tiré de ce film ?

Ce que j’ai découvert, c’est ce qu’il appelle le legs islamique, cette grande civilisation que l’on ne connaît pas bien en occident. J’ai compris aussi que l’on est tous pareils. Il n’y a pas un clivage Orient/Occident ou musulman/non musulman… Le vrai clivage est entre les humanistes, ceux qui aiment la vie concrète et ceux pour qui elle n’a aucune importance. C’est l’un des problèmes des djihadistes, pour qui l’important n’est pas la vie terrestre mais l’au-delà.

Le film sort en pleine campagne présidentielle, c’est voulu ?

Il y a urgence. C’est important de réfléchir à ces questions. Je suis lucide, mon documentaire ne va pas forcément changer tout, mais si on le sort maintenant c’est parce qu’on pense que c’est important de le montrer.

Islam pour mémoire, de Bénédicte Pagnot, produit par la société rennaise Mille et Une Films. Durée : 1 h 42. Sortie ce mercredi 22 mars. Tous les soirs, cette semaine, à 18 h aux Studios, à Brest.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/brest-29200/cinema-benedicte-pagnot-invite-un-voyage-en-islam-4873611

Note de Christine Tasin

Il faut reconnaître qu’ils sont très forts et qu’ils utilisent tous leurs moyens -énormes- pour faire la propagande de l’islam et donc, implicitement, celle des islamo-collabos qui se présentent.

A la fac, au cinéma, sur les medias… C’est une avalanche de désinformation. Ils hurlent tous, islam-grandeur, islam-bonheur, islam-paix… pour nous rendre sourds à tout le reste.

Et ils assument clairement faire une propagande politique…

Or, tous ceux qui veulent savoir ce qu’est l’islam n’ont qu’à regarder l’état des 57 pays musulmans et l’histoire de l’islam pour comprendre qu’on les enfume, sans parler de ce que l’on voit dans les quartiers islamisés de notre beau pays.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “Cinéma de propagande pré-présidentielles : « Islam pour mémoire »

  1. Avatarcamp11

    « Il est né à Tunis en 1946. Son grand-père et son père étaient des savants musulmans »
    Ceux pour qui la terre est plate, qui ont découvert comme antiseptique la pisse de chamelle, et qui pensent que Darwin est un gros con …..

  2. AvatarInspecteur Columbo

    Eh oui ! Ils ne reculent devant rien pour nous vanter cette inculture de pouilleux féodaux , incapables depuis la nuit des temps de se sortir de leur condition ,jalousant sans jamais arriver à la copier notre civilisation . Une mante religieuse belliqueuse , nihiliste , vivier mondial de psychopathes à l’ouvrage depuis 1400 ans ….

  3. Avatarhathoriti

    J’avais une cassette vidéo sur l’Egypte…actuelle. La jeune femme, musulmane, qui présentait et commentait, vantait les beautés de l’Egypte, ses monuments millénaires ( c’est pas eux qui les ont bâtis !), ses universités et bla bla bla…. Images des paysans irrigant leurs champs au moyen d’une antique noria (noria inventée sous l’Ancien Empire !) qui tirait l’eau des canaux (creusés aussi sous les pharaons!) On voyait bien qu’ils avaient fait de grands progrès depuis le temps… Et puis, une petite fille…environ 5 ou 6 ans, sale et en guenilles, portant des lunettes noires ! Bizarre, me suis-je dit, des lunettes noires, là-bas et à cet âge ? La caméra (réalisateur français!) a zoomé sur le visage de l’enfant : c’était pas des lunettes de soleil… c’était des mouches ! Un agglomérat de mouches qui bougeaient et se bousculaient sur les yeux de la petite ! Répugnant ! C’est ça qu’ils veulent nous imposer en France ? ça va pas ,non ?

  4. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Il y a malheureusement pleins de gens sans culture, sans réflexions, qui vont croire tout cela… Mais comme vous le soulignez Christine, il y a comme une nette contradiction entre ce qui est montré et l’état actuel des pays musulmans qu’il est aisé de constater.

    Ce n’est pas pour rien non plus qu’il est diffusé dans cette ville très à gauche où il n’y a pas que les politiques actuellement en place qui sévissent mais des gens très motivés sur le terrain qui non seulement imposent ces idées qui nous détruisent mais, en plus, les mettent, avec ferveur ,en application (je n’en dis pas plus…).
    Ainsi, très en lien avec Nantes et Rennes très (tellement) proche des politiques actuels, très en lien avec l’Imam controversé…. Très en lien avec B. Hamon… etc….

    Tout cela est un vivier important de ce qui se passe, il faut le savoir.

  5. AvatarNICOLAS F.

    Décidement on en finit pas avec les messages subliminaux de nos artistes de province et d’ailleurs.
    Nous ,on va leur envoyer « Histoire d’O  » avec ce message subliminal,spécialement dédié à Christine Angot : »allez vous faire enc……. »

  6. AvatarXtemps

    Encore de l’endormissement, de l’enfumage pour parler de la civilisation de l’Islam qu’il n’a jamais été, avec des beaux mots au bon moment et des belles images, des faux décors sur des réalités qui n’existent pas.
    L’Islam n’a jamais été une civilisation, mais le destructeurs de plusieurs civilisations avant lui, avec plusieurs centaines de millions de morts.
    Si c’est le cas, pourquoi les musulmans ne restent pas dans leur belle civilisation Islamique.
    La destruction du monde avait déjà commencé dès le début de l’Islam, et bien avant d’ailleurs par des guerres, et par les mêmes où seul les noms des dictatures changent: Le Nazisme, le Fascisme, le communisme, l’Islam.
    La Chrétienté laisse les civilisations se faire, l’Islam les détruit.

  7. AvatarMarie Claude Mul

    Ah! Une histoire de l’islam? J’espère que cette dame aura consacré un chapître …et même plusieurs,parce que ça a duré sur plusieurs SIECLES…au piratage des bateaux de commerce en Méditerranée,aux razzias ,pillages,enlèvements dans les pays d’Europe du Sud (notamment en Provence),la mise en esclavage de plus d’un million de ces européens,les femmes destinées aux harems du maghreb,les hommes réfractaires à la conversion décapités,les autres castrés,les plus solides destinés aux galères….
    L’Occupation arabo-musulmane en Espagne….Grenade?…les vestiges architecturaux?….construits suivant les plans d’architectes EUROPEENS!
    musulmans,vous êtes CONS,NULS,MENTEURS! et presque autant que ceux qui vous écoutent et vous croient… Allez raconter vos salades ailleurs…

  8. AvatarAlain Ouelbar

    Mais bien sur que c’est voulu toute cette merde. Je suis même étonné qu’ils n’aient pas rediffusé cette bouse de « train d’enfer » ou ce navet de « Dupont Lajoie »…
    Après tout, un petit peu plus de propagande ne nuit pas aux SS (socialo sodomites)…

    Bien content d’avoir viré ma télévision !

  9. Avatarjohn john

    Tout ça, c’est de la takkia , donc de l’enfumage.
    Qu’on me cite un seul pays parmi les 57 pays musulmans ,
    ( à part les monarchies pétrolières qui sont riches parce que les occidentaux extraient le pétrole pour eux ), ou il y a
    -la démocratie
    -les droits de l’homme,
    -l’égalité des droits pour tous,
    -le respect des minorités religieuses,
    -la liberté de conscience
    -la liberté de religion.
    -la liberté de changer de religion
    AUCUN.
    On reconnait un arbre à ses fruits.
    J’ai lu le coran, la sira , beaucoup de hadiths authentiques, et je peux vous dire qu’il n’y a aucune gloire à vouloir imposer la charia au monde entier et à traiter les non-musulmans comme des sous-hommes.
    L’islam est une anti-religion.L’islam ne respecte meme pas le droit des
    non-musulmans à la vie.
    L’islam n’est qu’un système totalitaire et une prison mentale.
    L’islam condamne à mort les apostats.C’est une religion ça ?
    Meme ibn khaldoun a dit que « là ou l’islam passe, la civilisation trépasse ».
    Quand les musulmans sont arrivés en égypte, la première décision qu’ils ont prise a été de bruler la grande bibliothèque d’alexandrie
    ( qui était la plus grande bibliothèque du monde connu , à cette période ).
    A cause de leur rage destructrice, des centaines de milliers d’ouvrages inestimables sont partis en fumée.Voila la civilisation islamique: détruire tout ce qui n’est pas islamique.

Comments are closed.