Poitiers : morte dans l’incendie de son cabanon, elle refusait d’habiter le quartier des Trois-Cités…


Poitiers : morte dans l’incendie de son cabanon, elle refusait d’habiter le quartier des Trois-Cités…

A Poitiers, une femme d’une soixantaine d’années est décédée dans la nuit de dimanche à lundi dans l’incendie d’un petit cabanon en bois, dans lequel elle vivait avec trois chiens.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/vienne/poitiers/femme-perit-incendie-son-logement-poitiers-1217805.html
L’événement dramatique retient particulièrement l’attention quand on apprend dans la presse que la victime disposait pourtant d’un appartement dans le quartier « des trois-cités », mais refusait d’y habiter.
http://orig.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2017/03/20/Poitiers.-Une-quinquagenaire-retrouvee-morte-dans-l-incendie-de-son-cabanon-3039474

Cela interpelle effectivement car on voit mal pourquoi une personne préfèrerait vivre dans un cabanon en bois plutôt que dans un appartement en hiver.

Même si le printemps approche, les nuits sont froides et cela faisait quatre ans qu’elle vivait ainsi. Je ne serais pas surpris que le feu ait été déclenché par un dispositif visant à se réchauffer.
France Bleu, qui parle d’une « marginale », ce qui me semble péjoratif, ose pourtant envisager l’hypothèse d’un suicide :  https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/incendie-mortel-poitiers-1490004646. Ses journalistes ne doivent pas vivre dans un cabanon en bois au mois de mars…

Il me semble vraisemblable que c’est l’insécurité dans le quartier des « trois-cités » qui explique la situation. C’est en effet un territoire perdu de la République : http://resistancerepublicaine.eu/2016/10/17/et-si-policiers-et-pompiers-au-nom-du-droit-de-retrait-refusaient-dintervenir-dans-les-quartiers/

Peut-être cette femme n’était-elle pas à l’aise dans ce quartier, plus généralement. « La nouvelle République » en retrace l’histoire dans un article récent, un classique en quelque sorte : un quartier « populaire » qui pousse dans les années 1960, pour accueillir la population du baby-boom ; puis le secteur administratif public explose, la ville accueille beaucoup de fonctionnaires et passe à gauche ; enfin l’immigration de masse, la « néo-gôche » issu de la précédente et la mairie PS qui programme « Black M » pour l’animation culturelle, entre autres joyeusetés.
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2017/03/21/Poitiers-s-etait-reveille-en-1965-3040004
C’est aussi un quartier où l’islam est très présent, avec l’ouverture récente d’une salle de prière controversée : http://www.7apoitiers.fr/enquete/2115/abchir-entre-ombres-et-lumiere

Les nôtres sont ainsi conduits à préférer aller vivre ailleurs, même dans des conditions déplorables d’insalubrité et avec des conséquences dramatiques parfois, comme dans le cas présent où l’alerte fut donnée par des gens qui, eux, vivaient en camping-car (ce qui n’est pas non plus folichon) :
« On avait tenté d’avertir les services sociaux mais rien n’avait bougé ».
« Tout était en bois chez elle. Même le sol était fabriqué à partir de palettes. Il fallait qu’elle soit prise en charge par les services sociaux. Elle ne méritait pas de mourir comme ça, c’est horrible… »
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2017/03/21/Morte-dans-l-incendie-de-son-cabanon-de-misere-3040609

Bref, tout va pour le mieux dans la meilleure des France possibles, j’imagine ?
En tous cas, dans ce quartier, ce week-end, une association incitait la population à se préoccuper de solidarité internationale avec le Sénégal :
http://www.centre-presse.fr/article-516607-bull-bull-bull-l-exemple-du-senegal-aux-trois-cites.html
On nous dit que les Poitevins furent conviés pour « une course pour l’eau » à « porter un récipient sur leur tête, comme les femmes du village ».

Et si nous réglions nos problèmes, nationaux, en priorité, avant de nous intéresser aux affaires des autres ; surtout si c’est pour s’entendre dire, dans quelques décennies, que nous l’avons fait en méchants colonisateurs ? Le Sénégal a obtenu son indépendance en 1960 : pourquoi les Français d’aujourd’hui seraient-ils responsables ou à tout le moins tenus d’être solidaires avec ce pays décrit comme ravagé par la corruption ?
http://geopolis.francetvinfo.fr/senegal-la-corruption-l-ennemi-public-ndeg1-107625

Complément de Christine Tasin

Voici ce que l’on peut lire également  sur le fameux quartier des Trois-Cités

Poitiers par quartiers :

TROIS-CITÉS, DEUX POPULATIONS

Notre série sur les quartiers de Poitiers se poursuit avec les Trois-Cités. Depuis quelques années, les habitants, aidés par les structures associatives, tentent de redonner à leur « territoire » une image positive. Mais le manque de mixité entre populations aisée et précaire continue de poser problème.

Le quartier des Trois-Cités traîne sa mauvaise réputation comme un fil à la patte. Délinquance, insécurité, incivilités… Les idées reçues sont tenaces. « C’est vrai, concède Francine Mesmin. Dans les années 1980, je n’aurais pas mis un pied dehors après une certaine heure… » La présidente de l’association Pourquoi pas La Ruche se veut toutefois rassurante. « Aujourd’hui, pour rien au monde, je ne quitterais ce quartier. Il y a tout à proximité : commerces, écoles, services, clinique. Et surtout, le calme est revenu. »

Depuis 2006, le quartier bénéfice d’un important programme de rénovation dans le cadre de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru). Construction de logements sociaux et réhabilitation de bâtiments anciens, ouverture de locaux associatifs et renforcement de la présence policière… « Les Trois-Cités offrent un nouveau visage », clament ses habitants. La réalité des chiffres vient ternir ce discours enthousiaste. Le taux de chômage y est de 28% pour la tranche des 15-24 ans (contre 21,5% pour Poitiers). Plus de la moitié des foyers est non-imposable (45% pour la ville). Enfin, 55% de la population des Trois-Cités perçoit des prestations sociales. Les statistiques de l’Insee tombent comme un couperet… Le quartier est qualifié de « défavorisé ».

http://www.7apoitiers.fr/enquete/1033/trois-cites-deux-populations




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


17 thoughts on “Poitiers : morte dans l’incendie de son cabanon, elle refusait d’habiter le quartier des Trois-Cités…

  1. cayssials

    la france du socialisme
    on laisse crever les francais dans des cabanons en bois ou des caravanes
    et on loge les voyous les bons a rien les migrants dans des belles demeures francaises bien de chez nous ou carrement des chateaux
    quelle honte j’ai honte d’être francias des fois
    si marine n’est pas élue on est mort
    LES VIVANTS ENVIRONS LES MORTS disais ma belle mére dans les années 90 et elle avais raison
    ceci dit si les francais continues a se laisser faire
    on va s’armer pour virer toute cette merde qui occupe la france
    et ceux qui les font venir en toute illégalitée.

    1. Xtemps

      Oh non, ne dite pas que vous avez honte et de vous excuser encore pour ces escrocs aux pouvoirs, c’est les connards aux pouvoirs qu’ils doivent avoir honte, pas nous.
      C’est dix millions de pauvre en France et 123 millions de pauvre en Europe à cause de ces allumés aux pouvoirs, qui refusent criminellement de voir, et pas à cause du peuple français, ni des peuples européens.
      Et ne pas le voir, c’est plus une poutre dans l’oeil, c’est leurs cerveaux qui est malades.
      C’est leur système qui est malade, pas nous les peuples européens.

  2. NICOLAS F.

    Drame ordinaire de la France d’aujourd’hui.
    Une France sans solidarité,repliée,fermée,
    La France de l’indifférence et de la violence.
    Quand une femme est en danger personne ne bouge.
    Même pas les services sociaux.Quelle honte.

  3. cris

    c est partout la même chose c est l ouvrier qui derouille avec ces crapules gauchistes.il y a une quinzaine d années je suis retournée habiter dans le quartier où j etais né et où j avais grandis mais les temps avaient changé et le bordel fait par des familles noires possedant 2 dizaines de momes chacunes et plusieurs femmes pour un seul homme,m ont tellement pourrie les nuits que je partais travailler à 6 h en ayant dormi 4h .je n en pouvais plus.j avais à l epoque 2000euros sur mon compte j ai donc acheté une caravane installé sur un camping et j ai laissé mon appart .aujourd’hui les gens de petites conditions sont obligés de se loger dans le privé en payant des loyers exorbitants pour pouvoir vivre à peu près tranquillement et pour certain 500euros de loyer pour 20m2 le tout sans 1 euros d apl .merci a ces crapules de l umps.

    1. romulusromulus

      Et ce n’est pas fini puisque la loi Egalité et Citoyenneté que la gôche fait passer en catiminie prévoit, devant l’ampleur de l’immigration en cours et à venir, l’obligation de loger en HLM SUR TOUT LE TERRITOIRE au moins 25% de gens ayant des revenus inférieurs au plafond de référence (très bas en général) dudit territoire ( les nouvelles communautés de communes). On pourrait croire que c’est pour le dé-ghettoisation (ou mixité sociale) mais cela cache en réalité l’accueil des nouveaux immigrants qui remplaceront partis « à la campagne ». Pour l’équilibre (social et financier) des Office HLM, certaines zônes (en général campagne ou banlieues pavillonnaires) en compensaient d’autres moins favorisées (ZUP). Dorénavant, cet exercice sera beaucoup plus difficile, et le Français de souche gagnant un peu plus que le SMIC verra son accès au logement social quasimment compromis. Avec à la clé bien entendu mesures préfectorales de rétorsion si nécessaire. Ou comment étendre la chienlit des banlieues façon Calais. Autre cadeau d’adieu de Hollande avant la pochette-surprise macronienne. A moins que…

  4. jolly rodgers

    c’est triste et honteux de voir ça . triste, qu’une personne de cette age ne puissent pas vivre dignement dans sont pays et mourir dans de telles conditions . honteux, de voir que des français soit obligées de quitter leurs appartement hlm parce que les racailles y’font la loi , que les politiques sois si laches , que ces ordures d’associations gauchistes préfèrent se préoccuper de l’Afrique plutôt que de leurs concitoyens ! ces citées dans les années 60’s,70’s, voir début 80’s, il n’étaient pas désagréables d’y vivres , tout c’est dégradés avec l’arrivé des populations maghrébines et africaines . désormais les petits salaires sont obligées d’ habiter des petits apparts très cher en ville pour ne pas subir ces population allogènes.

  5. Xtemps

    Tout le monde s’en sortaient bien mieux au temps des colonies, y compris pour les colonisés eux mêmes que maintenant.
    il suffit d’écouter certains anciens colonisés pour s’en convaincre.
    C’est ce qui arrive quand le peuple n’a pas droit au référendum confisqué et laisse faire des dictateurs aux pouvoirs, qui imposent par la force leurs idéaux totalitaires criminels.
    Les conséquences gravissimes sont plus que visibles partout en Europe.

  6. platon

    Le mytheérrant a bien été élu par des français en 1981 non ? et en 54 quel gouvernement a aussi laissé crever l’armée Française à Dien Bien Phu sans rien faire …ça ne date pas d’hier …pour que dans le cerveau d’un couillon la pensée fasse un tour il faut qu’il lui arrive beaucoup de choses et des biens cruelles…

  7. frejusien

    Une affaire similaire, l’hiver de l’an passé, un jeune couple de travailleurs saisonniers, dans une station de ski, ne pouvait se loger dans le dur, et dormait dans une caravane qui a pris feu la nuit, à cause du chauffage, ils y ont péri tous les deux,
    les patrons embauchent mais préfèrent louer à prix d’or, leurs studios aux vacanciers, et les petits travailleurs se démerdent, on devrait leur imposer de loger leurs employés

  8. frejusien

    En ce qui concerne la pauvreté de l’Afrique, il faut chercher du côté de la finance,
    il y a une dizaine d’années, voire plus, Wall Street a décidé de parier sur les céréales,
    Les céréales à l’époque, à l’abri des variations boursières, faisaient vivre tout un continent,
    Quand la bourse s’en est emparé, des milliers d’agriculteurs africains se sont trouvés ruinés, ne pouvant plus compter sur la stabilité des prix,

    En faisant monter et chuter les prix sur les marchés internationaux, ils ont condamné des milliers, ou peut-être des millions, d’agriculteurs africains à disparaitre, ces derniers ne comprenant rien à ce qui arrivait, et n’ayant aucun moyen légal de se défendre,

    Actuellement, tous ces gauchistes militant pour l’Afrique, devraient demander à Sauron et à ses sbires, de rendre des comptes , preuve de leur ignorance et de la façon dont le grand saurien les manipule

  9. gillic

    Le problème est que les connards au pouvoir en France et cela à tous les niveaux sont élus par ceux que ces mêmes connards d’ élus appellent les sans dents !!!! Donc à penser que les électeurs qui élisent ces connards sont aussi des connards, il n’ y a qu’ un pas que je franchis allègrement !!!!
    Que cette pauvre femme repose en paix !!

  10. Fallaci

    France (vidéo) : épisode du bordel ambiant en France. Ici le métro de Paris
    PAR GUERRECIVILEENEUROPE le 22 MARS 2017
    VIDÉO

    Les flics sont inefficaces car ils n’ont pas d’ordre et ne sont pas couverts par les autorités. S’ils se comportent comme il se doit, ils sont accusés de racisme. Cette dérive est devenue insupportable aux Français qui ne sont pas masochistes et qui disent : ça suffit !

    Source : https://www.facebook.com/profile.php?id=100009140182723&fref=ts

  11. Fallaci

    France : la justice annule la délibération d’une mairie qui ne voulait accueillir que des chrétiens d’Orient
    PAR GUERRECIVILEENEUROPE le 23 MARS 2017

    La décision, votée en septembre 2015 par le conseil municipal, avait provoqué un véritable tollé. Le tribunal administratif de Grenoble a annulé mardi une délibération de la commune de Charvieu-Chavagneux (Isère) qui se disait prête à accueillir des réfugiés à la «condition expresse» qu’ils soient chrétiens.

    Le tribunal a jugé, dans une décision en date du 16 mars, que la commune «n’est pas fondée à soutenir que les chrétiens réfugiés en France se trouveraient dans une situation différente des autres réfugiés (…) ni que la différence de traitement entre réfugiés résultant de la délibération attaquée serait justifiée par l’intérêt général».

    La ville avait plaidé que les chrétiens d’Orient étaient la communauté la plus persécutée dans les pays du Moyen-Orient (…)

    Source : http://www.20minutes.fr/lyon/2035203-20170322-isere-mairie-voulait-accueillir-refugies-chretiens-justice-annule-deliberation

    L’opinion de civilwarineurope

    C’est tout de même incroyable cette faculté de la justice française de toujours aller soutenir le même côté…

    Rappel : https://civilwarineurope.com/2017/03/22/france-la-dangereuse-decision-de-la-justice-sur-la-mosquee-de-frejus/

  12. platon

    Tu as compris beaucoup de choses gillic et ça fait plaisir… peut être qu’un jour ce peuple de veaux se réveillera et là les choses changeront enfin ….que cette dame repose effectivement en paix …tout se paie un jour dans la vie ce n’est qu’une question de temps …

  13. jean-luc

    Les connards élisent les connards, tout à fait.
    Dimanche, je serai moi, mon fils et amis au meeting de Marine pour l’a soutenir.
    Reposez en paix madame à cause de pourritures au pouvoir ne remplissant pas leur mission.

Comments are closed.