Macron, Hollande, Belkacem, les Clinton, de Castries soutien de Macron… font partie des Young leaders


Macron, Hollande, Belkacem, les Clinton, de Castries soutien de Macron… font partie des Young leaders

Pécresse, Montebourg, Lauvergeon aussi et Kosciusko-Morizet, et Juppé, et Marisol Touraine, et Ockrent… et tant d’autres…

Merci à Maury de nous avoir indiqué la video ci-dessous :

Pour en savoir plus sur les jeunes leaders :

Créé en 1981, le programme Young Leaders est le programme phare de la French-American Foundation et continue de jouer un rôle clé dans l’approfondissement de la coopération entre la France et les Etats-Unis. Il rassemble aujourd’hui 400 dirigeants issus du monde de l’entreprise, de la haute fonction publique, de l’armée, des médias et de la recherche.

Processus de sélection

Chaque année, vingt français et américains âgés de 30 à 40 ans et appelés à jouer un rôle important dans les relations franco-américaines, sont sélectionnés par un jury en France et aux Etats-Unis. Les candidats retenus participent à deux séminaires de cinq jours chacun, sur deux années consécutives – alternativement en France et aux États-Unis – afin d’échanger sur sujets d’intérêts communs aux deux pays et tisser des liens d’amitié durable.

http://french-american.org/actions/young-leaders/

On ne voit pas Macron dans la video ci-dessus mais il est dans la liste que l’on trouve sur Wikipedia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/French-American_Foundation

Il est le seul des 5 candidats qui ont débattu hier soir à marcher ostensiblement dans les pas de Hollande  dans la soumission à l’ordre mondial venu des Etats-Unis.

Pour savoir comment marche ce club très fermé, où l’on n’entre que par parrainage :

https://leblogalupus.com/2014/10/11/young-leaders-le-petit-club-de-lelite-transatlantique/

ou encore cet article d’Atlantico datant de 2012 :

Washington sur Seine ?  Ces ministres de François Hollande qui ont été formés par les Américains

La French American Fondation est connue pour sa formation, les « Young Leaders », réservée à une dizaine de jeunes surdiplômés chaque année. Sur les huit socialistes sélectionnés comme Young Leaders depuis François Hollande en 1996, six rentrent dans son gouvernement cette semaine. Le plus « atlantiste » n’est pas toujours celui qu’on croit…

http://www.atlantico.fr/decryptage/gouvernement-hollande-formation-plus-atlantiste-qu-on-pourrait-croire-benjamin-dormann-366638.html

Enfin, lire ces articles :

Enquête : Emmanuel Macron est bien le candidat des Etats-Unis

http://fr.novopress.info/204455/enquete-emmanuel-macron-est-bien-le-candidat-des-etats-unis/

Vous aimez la mondialisation ? Votez Macron

http://metapoinfos.hautetfort.com/archive/2017/03/19/vous-aimez-la-mondialisation-votez-macron-5923200.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


17 thoughts on “Macron, Hollande, Belkacem, les Clinton, de Castries soutien de Macron… font partie des Young leaders

  1. AvatarJamais

    pas trés exact:

    je veux vous présenter les véritables futurs « Young Leaders »

    içi

    http://www.francetvinfo.fr/sante/enfant-ado/livres-a-eux-memes-en-plein-coeur-de-paris-des-enfants-plongent-dans-la-toxicomanie-et-la-violence_2108032.html

    il n’ y a semble t il aucune solution a ce problème

    né a la campagne, je me souviens d’ une tradition tenace qui consistait a noyer les portées de chatons dans un sceau….pour éviter leur surpopulation et leur transformation en chats harets nuisibles

    et nous savons tous qu avant le vaccin antirabique de Pasteur, les enragés étaient étouffés entre deux matelas

    chez nous, on se soucie d’ abord de savoir pourquoi ces nuisibles pourrissent un quartier entier …

    pas besoin d’ ADN ou autres radiographies d’ age osseux pour savoir que ces excréments viennent du Maroc et sont majeurs pour beaucoup d’ entre eux

    Conclusion: DEHORS !!, en les calamnt a coup de seringues paralysantes comme les fauves qu ils sont, avant de les ligotter dans l’ avion qui les ramènera dans leurs terrier natal…

  2. AvatarNICOLAS F.

    Sur Breizh infos ,question à Laurent Obertone :Que pensez-vous de Macron?
    Réponse percutante : »Macron est le meilleur moyen que le système a trouvé pour faire un autre système » . (lire la suite sur Breizh infos / ce jour)

  3. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Des parlementaires californiens veulent sanctionner les sociétés qui construiraient le mur de Trump
    22 mars 2017
    :: https://francais.rt.com/economie/35618-etats-unis-parlementaires-veulent-sanctionner-entreprises-qui-collaborent-au-mur-de-trump

    Les élus entendent cibler les entreprises qui participeraient à la construction du mur le long de la frontière mexicaine annoncé par le président américain. Ils ont présenté un projet de loi visant à pénaliser cette collaboration.

    «Les Californiens construisent des ponts, pas des murs […] c’est un mur de la honte et nous ne voulons y prendre aucune part.» Tels sont les mots de Phil Ting, l’un des parlementaires démocrates à l’origine du projet de loi annoncé le 20 mars, qui demande que deux fonds de pension publics californiens retirent leurs investissements des entreprises qui participeraient à la construction du mur promis par le président américain pour lutter contre l’immigration clandestine.
    …/…
    _______________________________
    C’est l’anarchie ; plus aucun gouvernement élu par les peuples ne sera en mesure de gouverner ; c’est l’ère, le règne de la classe des insdustriels, financiers, banquiers, multinationales… qui usurpe les pouvoirs et s’installent définitivement pour gérer le monde et les humains à la baguette mercantile.

    Daniel 2:31-43 { http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Livre=27&Chap=2&Vers=31 } – La succession des puissances mondiales depuis le 7ème siècle av.J.C, domination Babylonienne sous Neboukadnetsar -[tête était en bon or { Dn 2:32 – http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Livre=27&Chap=2&Vers=32 }]- jusqu’aujourd’hui [ Le quatrième royaume fort comme le fer broiera et mettra en pièces tous ceux-là (les puissances, systèmes politiques tels que connus jusque-là {Dn. 2:40 – http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Livre=27&Chap=2&Vers=40 }) ].
    _______________________________

  4. Avatarjolly rodgers

    Macron est un ultras libéral et cela ne m’étonne pas qu’il ce retrouve là dedans (Young leaders ) forcément c’est une confrérie élitistes qui fabrique des hommes et femmes de pailles qui servent le grand capital . ce personnage (macron) est apparue du jour au lendemain dans la campagne présidentielle, il a étaient tout simplement placé ce qui fait de ce triste sire un candidat de pailles au service d’un système ultras libéral et mondialiste .

  5. AvatarXtemps

    On se demande encore qu’est qui reste de la gauche ou de droite avec ces gens là, Madame Tasin et avec tous les dégâts démesurés qu’ils ont déjà fait en Europe et dans le monde.
    Ils nous donnent plus envie de les fuir.
    On en à peur qu’ils continuent leurs folies ces Young leaders destructors, tellement que la situation est gravissime en Europe et dans le monde entier.
    Qu’ils s’occupent surtout de leurs fesses, pour supporter leurs malheurs du monde, avec leurs propres fesses et pas avec celles des autres.
    Le monde entier se sentirait beaucoup mieux sans ces assassins criminels, qui ont du sang sur les mains déjà rien qu’ avec les attentats en Europe.
    On les a vu, dégagez!
    Il faut faire fermer d’urgence leur boutique, qui est un vrai danger publique et une menace pour tout le monde entier.
    Quel horreur!.

  6. AvatarMarie Claude Mul

    Il me semble que l’ancien ambassadeur des U S A à Paris (dont j’ai oublié le nom) avait pour mission,entre autres,la recherche de « jeunes talents parmi la diversité » dans les quartiers. Le « jeune » ainsi harponné se voyait offrir le voyage aux Etats Unis,le séjour et les études,tous frais payés par cette fondation.
    Bien formaté au mondialisme,ce produit hors sol sera propulsé,le moment venu,sur le devant de la scène ,par ceux qui tirent les ficelles,…et IL SERA ELU ,le plus démocratiquement ,cela va sans dire…comme obama!
    ça passera comme une lettre à la poste,vu qu’un macron quelconque aura préparé le terrain et que la région france des E.U.E.(etats unis d’europe) ne sera plus la FRANCE,depuis longtemps.

  7. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    ALERTE ! ALERTE ! ALERTE ! – SANTÉ

    Viande avariée brésilienne recouverte de cancérogènes envoyée massivement en Europe : quand la politique de libre-échange met en danger les consommateurs

    ==Communiqué de Presse du Front National 22 mars 2017==

    :: http://www.frontnational.com/2017/03/viande-avariee-bresilienne-recouverte-de-cancerogenes-envoyee-massivement-en-europe-quand-la-politique-de-libre-echange-met-en-danger-les-consommateurs/

    =========================================
    Délibérément, des milliers de tonnes de viande avariée et maquillée avec de dangereux produits chimiques ont été envoyées par des entreprises brésiliennes dans les pays membres de l’Union européenne.

    Cette affaire implique de très nombreuses entreprises ainsi que des fonctionnaires corrompus au Brésil et est en train de devenir un scandale international.

    Face à ce scandale sanitaire – un de plus- provoqué par la politique de Bruxelles, le porte-parole de la Commission a demandé au Brésil, et à lui seul, de prendre des mesures, alors que le Chili et la Chine ont, pour leur part, immédiatement fermé leur marché à la viande en provenance du Brésil. La Commission Européenne s’arroge des pouvoirs mais est incapable de nous protéger.

    Le volet agricole de l’accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Brésil posait déjà des problèmes importants de concurrence à nos agriculteurs, on peut maintenant affirmer qu’il se double d’un risque sanitaire pour les consommateurs européens.

    Il est vraiment temps que Marine Le Pen devienne présidente et applique son programme de politique agricole française afin de protéger les agriculteurs et les consommateurs français.

    =========================================

  8. Avatarthierry

    Pour votre information. Une fantastique escroquerie légale. En matière de conflit d’intérêt on est dans une dimension stratosphérique. À côté, le coiffeur à 8000 € par mois de Hollande est du pipi de chat.
    >
    > PS : J’ai vérifié : l’augmentation de cours après octobre 2014 est bien avérée. cf PJ.
    >
    > MACRON : UN CADEAU DE 14 MILLIARDS D’EURO A PATRICK DRAHI EN ECHANGE D’UNE CAMPAGNE DE MATRAQUAGE MÉDIATIQUE
    >
    > 1) Patrick Drahi est un milliardaire patron du groupe Altice (Numéricable/SFR/SFR Médias). Il contrôle un groupe de médias puissant (BFM TV/RMC/L’express/Libération).
    > 2) Le 28 octobre 2014, le tout nouveau ministre de l’Economie, Emmanuel Macron autorisait le rachat de SFR par Patrick Drahi contre l’avis de son prédécesseur Arnaud Montebourg. Dans les 6 mois qui ont suivi cette décision, la valeur du groupe de Drahi a plus que doublé et a fait gagner plus de 14 milliards d’euro à ses actionnaires.
    > 3) Macron a floué l’état français car il a choisi un groupe qui paye très peu d’impôts en France. Montebourg craignait que le rachat de SFR par Altice ne se traduise par une gigantesque évasion fiscale. En 2014, Montebourg éreinte Drahi alors qu’il est ministre, des enquêtes fiscales sont alors diligentées par Bercy et ses déclarations ci-dessous sont sans ambiguïté. « Numericable a une holding au Luxembourg, son entreprise est cotée à la Bourse d’Amsterdam, sa participation personnelle est à Guernesey dans un paradis fiscal de Sa Majesté la reine d’Angleterre, et lui-même est résident suisse ! Il va falloir que M. Drahi rapatrie l’ensemble de ses possessions, biens, à Paris, en France. Nous avons des questions fiscales à lui poser ! ». Par ailleurs Drahi fera le plus grand plan social de 2016 en licenciant 5000 personnes chez SFR
    >
    > 4) Pour remercier Macron, Drahi a mis son groupe de médias à disposition de sa campagne et a organisé un matraquage médiatique sans précédent en faveur de Macron. Ce soutien s’organise d’ailleurs de manière tout à fait évidente. Un proche de Patrick Drahi, patron du pôle médias du groupe Altice, Bernard Mourad, rejoint Macron pour organiser son mouvement « En Marche » en Octobre 2016. Bernard Mourad, ancien banquier de Patrick Drahi, s’était plus particulièrement occupé, en 2014, de l’opération de rachat de SFR. Depuis février 2015 il est le patron de la branche média du groupe Altice, c’est-à-dire la personne qui dirige l’Express, Libération, BFM TV et RMC.
    >
    > 5) En autorisant le rachat de SFR, Macron a fait d’une pierre deux coups. Cette opération se révèle en effet fort juteuse pour le clan Macron, puisque la banque d’affaires qui se charge de cette vente n’est autre que la banque Lazard. La banque Lazard est dirigée en France par Mathieu Pigasse, propriétaire du journal Le Monde et soutien essentiel de la campagne d’Emmanuel Macron. Les banques d’affaires toucheront de l’ordre de 260 millions d’euro de commissions sur ce deal. Si l’on veut moraliser la vie politique et éviter les conflits d’intérêts, est-il normal que le patron d’une banque qui est aussi patron de
    > presse soutienne un candidat dont la décision lui a rapporté autant d’argent ? Le 22 février Bayrou se ralliait à Macron sous quatre conditions. Macron
    > acceptait avec un cynisme écœurant la condition suivante « Je demande expressément que le programme du candidat comporte en priorité une loi de moralisation de la vie publique, en particulier de lutte contre les conflits d’intérêt. Je refuse, comme je l’ai refusé toute ma vie que des intérêts privés, de grands intérêts industriels ou financiers, prennent la vie publique en otage. Je ne céderai rien sur la séparation nécessaire de la politique et de l’argent.
    >
    > « Je crois avoir démontré qu’avec Macron nous sommes rentrés dans un niveau de corruption, de collusion avec les intérêts privés et de manipulation de l’opinion publique, jamais atteint dans notre 5e république. Nous assistons au coup d’état médiatique d’un escroc. »

  9. SarisseSarisse

    Dieu que ce témoignage posté sur le site ami RL est angoissant, de Gaulle disait que les français étaient des veaux et la farce Macron continue de tourner, en boucle, une farce diabolique!

    Je cite:
    « Je ne comprend pas, les français, ils me font peur,
    ils ont constaté l’incurie de l’exemple même d’un gouvernement de pantins qui sont là pour faire le buzz mais pas pour gouverner.
    Ils ont entendu l’aveu d’impuissance avoué de Hollande dans « un président ne devrait pas dire ça » ils ont subi les attentats et les concessions et l’allégeance à la religion musulmane qui ont suivi et que font tout les candidats hors Marine Lepen.
    Ces gens qui veulent nous diriger ont peur comme certains français; peur des racailles, peur des islamistes, peur des commissaires Européens, peur des agences de notation, peur de Merkel, peur de perdre leurs immenses privilèges.
    Il n’y en a qu’une qui veut vraiment gouverner et qui propose des solutions pour surmonter cela , c’est Marine »

    Et encore assez c…s pour voter Macron?!

  10. AvatarFallaci

    Du PS à Macron : l’ultime décomposition? © AFP 2017 Eric Feferberg
    POINTS DE VUE
    10:34 20.03.2017(mis à jour 10:37 20.03.2017) URL courte

    Jacques Sapir
    252132423

    Les dernières déclarations de Manuel Valls éclairent définitivement le processus de décomposition qui affecte le parti socialiste. Cette décomposition, longtemps latente, a pris désormais un tour aigüe. La migration de nombreux cadres et dirigeants du PS vers le « mouvement « d’Emmanuel Macron, le démontre.

    Cette migration fait d’ailleurs mécaniquement monter Emmanuel Macron dans les sondages portant sur le premier tour des élections présidentielles, mais risque fort d’assécher sa réserve d’électeur s’il devait concourir lors du second tour. Mais, ces déclarations jettent aussi une lumière crue sur le mécanisme des « primaires » dites citoyennes qu’avait initié la Parti socialiste en 2007. Il montre à tous ceux qui étaient encore dupes que ce mécanisme a essentiellement pour fonction de faire avaliser par une base que l’on souhaite passive un choix d’état-major, choix qui peut être conflictuel entre les différents courants.

    L’ultime trahison de Valls et des hiérarques socialistes

    En de décidant à ne pas parrainer le candidat élu dans cette « primaire », Manuel Valls, ancien Premier-ministre, montre de quoi il s’agit. Si le résultat de cette « primaire » ne convient pas, on l’ignore! Il ne pouvait cependant pas ignorer, ayant été battu par le vote de électeurs, que ce ne serait pas sa « ligne », si tant est qu’il en est une, qui serait appliquée. Comment ne pas voir que ce geste, après de nombreux autres, contient un formidable mépris pour la démocratie et pour la souveraineté du peuple? Car, un vote est un vote! Bien entendu, on n’attend pas d’un vote qu’il fasse changer les idées. Les perdants de ce vote sont déçus, ce qui est normal et naturel. Mais, ils se devraient de se plier à la discipline démocratique qui veut que, quand on est battu on accepte la victoire de son opposant, et on le reconnaît comme légitime. En démocratie, la majorité gouverne (et respecte le droit à la parole de la minorité). C’est du moins ainsi que fonctionnent les règles dans la politique, autrement dit non pas dans un affrontement entre amis-ennemis mais dans un affrontement entre adversaires partageant des principes communs. Mais ce n’est pas ainsi que l’entendent les amis de Manuel Valls et de François Hollande. Et, ce comportement nous en dit long sur le mépris des principes démocratiques qui les habite.

    L’imposture des primaires dévoilée

    Il faut cependant aller plus loin qu’un simple constat. Le comportement de Manuel Valls, mais aussi de bien d’autres hiérarques « socialistes » qui ont entrepris la migration devant les conduire chez Macron, témoigne que, pour ces gens, les affrontements au sein du PS ne relevaient pas de la politique mais du politique, soit un affrontement entre amis-ennemis. Autrement dit que les conflits politiques entre courants du PS étaient irréconciliables. Mais, pourquoi ne l’ont-ils dit plus tôt? Pourquoi, dans ce cas, prétendre organiser un « primaire » qui n’a de sens que si l’on se situe dans la politique? Il y a là une imposture énorme. Comment ne pas voir que leur comportement, à tous ces hiérarques cumulards, discrédite radicalement le mécanisme de la « primaire » citoyenne?

    Emmanuel Macron
    © AFP 2017 ERIC FEFERBERG
    Macron divise la France, selon un sondage
    C’est ce que Jean-Luc Mélenchon avait bien détecté dans sa critique radicale du mécanisme de la « primaire » de la gauche. Quand il y a une différence irréductible de ligne, différence qui met en jeu des principes politiques, penser qu’un vote va permettre de résorber ces différences est une escroquerie. C’est pourquoi il avait analysé cette « primaire » non pas comme un exercice en démocratie (ce qu’elle n’était pas car la base électorale était indéfinie et, il faut le rappeler la démocratie implique des frontières) mais comme un exercice en manipulation. Il avait, alors justement décidé de ne pas y participer.
    La victime de tout cela s’appelle Benoît Hamon, qui se retrouve aujourd’hui dans une position intenable, et qui voit les intentions de vote en sa faveur fondre comme neige au soleil. Il est désormais talonné par Jean-Luc Mélenchon. S’il veut tirer toutes les conséquences de l’imposture à laquelle il a participé, son retrait de l’élection présidentielle s’impose. Il devrait s’incliner devant la dynamique qui semble aujourd’hui devoir porter la candidature de J-L Mélenchon, qui a réussi une démonstration de force place de la République ce samedi 18 mars.

    Le discrédit du PS, et celui de « la » politique

    Il n’en reste pas moins que les principes que peuvent évoquer ces hiérarques fuyant vers le paradis macroniste se réduisent, en réalité, à diverses prébendes et autres fiefs électoraux. Ce qui donne une forte envie de vomir tant cela dégrade encore plus l’image de la politique. On voit ainsi des femmes et des hommes qui, hier, juraient la main sur le cœur de leur attachement au Parti Socialiste, de leur engagement pour le bien commun, et qui aujourd’hui se précipitent, tels des rats quittant un navire faisant naufrage, vers un autre candidat. Cet autre candidat, il est vrai, est issu en partie de leur sérail, ce qui rend la conversion certainement moins douloureuse.

    Macron
    © AFP 2017 DENIS CHARLET
    Après le Penelope Gate, le Macron Gate? Une pétition appelle à enquêter sur Macron

    Mais, cette image est aussi profondément dégradée par l’existence même de la candidature d’Emmanuel Macron, un candidat promu comme un paquet de lessive ou de couches pour bébé, un candidat sans programme (mais, hélas pas sans idées, et ces dernières sont nocives), sans expérience, et sans principes (mais pas sans valeurs, tant mobilières qu’immobilières). Le mépris du peuple qui entoure la candidature d’Emmanuel Macron, mépris dont on retiendra par exemple ses déclarations sur l’alcoolisme des gens du Nord, mépris qui s’exprime dans le langage courant des élites boboïsées des grandes métropoles contres la fameuse « France périphérique », est une insulte à la démocratie et à la politique, dans ce qu’elle peut avoir de plus noble. Le populisme se nourrit de tout cela, et — dans sa version la plus progressiste — il entend abattre le système qui a produit ce discrédit de la démocratie, pour rétablir la souveraineté du peuple. C’est bien pourquoi le populisme n’est pas aujourd’hui l’ennemi.

    En cela, la candidature d’Emmanuel Macron achève de manière judicieuse le calamiteux quinquennat de François Hollande. On commence à percevoir clairement que cette candidature est en réalité celle de la continuité. On y trouve tout ce qui fut la marque de l’actuel Président, du mépris du peuple à l’indécence dans la fonction.

  11. AvatarFallaci

    Cet article date du 05.03.2017…. Pour info

    Accusation du camp Macron : la rédactrice en chef de RT et de Sputnik réagit :

    La rédactrice en chef de la chaîne RT et de l’agence Sputnik Margarita Simonian a répondu aux nouvelles accusations formulées par l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron.

    Sputnik
    © SPUTNIK.
    Macron vs Sputnik? Encore de fausses accusations

    Samedi, le conseiller de M. Macron Mounir Mahjoubi a accusé l’agence Sputnik et la chaîne de télévision RT de diffuser des « fausses informations » sur le candidat indépendant à la présidentielle française, sans toutefois préciser de quelles informations il s’agissait.

    « Nous sommes flattés par le fait que l’équipe de M. Macron continue de construire sa campagne électorale uniquement sur la base des mensonges à l’encontre de RT et Sputnik. Pas vraiment comme il faut, mais c’est amusant », a déclaré Mme Simonian.

    Macron
    © AP PHOTO/ MICHEL EULER
    Élu président, Macron entend mener un «dialogue exigeant» avec la Russie
    Le service de presse de Sputnik avait auparavant qualifié les déclarations de M. Mahjoubi de « tentative de manipuler l’opinion publique ». Dans le même temps, Sputnik France a invité M. Macron à lui accorder une interview et à exposer sa position sur les ondes de la radio Sputnik.

    Malheureusement, Emmanuel Macron et son équipe n’accordent jamais d’interviews à Sputnik, dont la rédaction est toujours désireuse de refléter l’ensemble des points de vue. L’invitation faite à Emmanuel Macron et aux membres de son équipe est toujours en vigueur.

  12. Avatarthierry

    Et il veut exiger quoi de la Russie cet abrutis???
    ils n’arrivent pas à calmer 5000 margoulins sur le territoire et ils veulent éxiger quoi que ce soit de Mr Poutine.???

    Commencez à faire le ménage devant votre porte Mr Raclure, euh pardon mr micron
    tu crois qu’on ne t’a pas compris sous tes airs de costumes à qui on n’a pas enlever le cintre???

Comments are closed.