Lettre à ma France : « depuis que je suis loin de toi, je suis comme loin de moi »


Lettre à ma France : « depuis que je suis loin de toi, je suis comme loin de moi »

A savourer cette chanson résistante, cet hymne à la France que l’on aime et que l’on ne peut pas abandonner, sous le prétexte d’une reprise de Michel Polnareff.

Christine Tasin

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Caroline-Christa Bernard

Elle habitait l'immeuble à côté du Bataclan... aux premières loges pour découvrir l'horreur, elle a ouvert les yeux sur l'islam et est devenue une militante anti-islam qui a rejoint Résistance républicaine.


6 thoughts on “Lettre à ma France : « depuis que je suis loin de toi, je suis comme loin de moi »

  1. Avatarlavandier

    La seule qui peut faire bouger les choses et redresser notre fierté notre honneur notre culture et madame La Pen je veux encore y croire ………………

  2. Avatarjolly rodgers

    bonjour caroline -christa bernard ,je suis en général plus rock ‘n’ roll, mais j’aime bien votre démarche et votre reprise est de qualité. d’ailleurs j’avais lue une interview dans rock ‘n’ folck de Michel Polnareff et il a pas l’air d’apprécier l’islamisation du pays! bien a vous

  3. Avatarbm77

    Belle chanson, et belle interprétation très sobre. Même si l’ on part en « Chimérique  » c’est un déchirement de quitter un pays comme la France mais c’est pire quand on devient étranger à un pays qui se renie de plus en plus et qui perd son identité

  4. Avatararkive

    Cela fait un bon moment que je vous lis et je voulais apporter ma petite contribution en cette période électorale :

    ça m’rend fou ( Nilda Fernandez, album INNU NIKANU, dédié au Grand Esprit et aux Toutes Petites Choses)

    L’année nouvelle est une chose bien difficile
    Qu’on soit à New York, à Toulouse ou à Lille
    On tourne une page et on se dit qu’on va faire
    Tout le bien qu’on peut faire encore sur la Terre

    L’année nouvelle est une chose bien délicate
    Il faut qu’on s’aime et on veut pas qu’ça rate.

    J’ai pas envie que quelqu’un touche à ma France
    Ca m’rend fou, ça m’rend fou
    Les Présidents qui trahissent nos espérances
    On les fout, on les fout en vacances

    J’ai pas envie que quelqu’un parle à ma place
    Ca m’rend fou, ça m’rend fou
    Les démagogues qui veulent qu’on courre sur leurs traces
    On les fout, on les fout à la casse

    Depuis longtemps on entend des gros mensonges
    Personne n’y croit mais à chaque fois on plonge
    On sait très bien quand on allume la téloche
    Qu’ils nous hypnotisent et nous font les poches.

    J’ai pas envie que quelqu’un touche à ma France
    Ca m’rend fou, ça m’rend fou
    Plus besoin de papa, on a tous quitté l’enfance
    C’est pour nous, c’est pour nous qu’on avance

    J’ai pas envie que quelqu’un parle à ma place
    Ca m’rend fou, ça m’rend fou
    On est unis mais pas fondus dans la masse
    On peut tout , on peut tout…

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Merci pour ce beau texte, vous savez sur quelle musique vous aimeriez qu’il soit chanté ?

Comments are closed.