Italie : violente attaque de journalistes par des « migrants « 


Italie : violente attaque de journalistes par des « migrants « 

Un groupe de télévision italien attaqué par des migrants vendant des marchandises contrefaites sur un marché illégal

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


12 thoughts on “Italie : violente attaque de journalistes par des « migrants « 

  1. Avatarpier

    ils ont raison … comme ailleurs en €urope
    on ne leur fait rien
    les commerçants honnêtes et présurés de taxes n ‘ont qu ‘a crever
    triste réalité !
    au fait en CORSE …. cela existe t ‘il ?

  2. Avatarjoke ka

    des chances pour nos démocraties? bravo les gouvernants qui nous ont menés à cette situation déplorable!

  3. Avatarjoke ka

    Hélas, peu de journalistes prennent le risque d’aller enquêter sur le terrain …d’où une désinformation moralisatrice qui nous parvient des quartiers chics

  4. Avatarcayssials

    et en plus de ça j’ai vue qu’en plein paris des gamins majoritairement du magreb
    qui onts entre 7 et15ans
    se shutte dans les parcs et jadin du 18e arrondissement
    a la colle forte
    ça leur détruit le cerveau deja a leur age
    et les autoritées laissent faire
    c’est ça le paris d’hidalgo
    et ça attaque les gens et les commerces des quartiers
    On va en faire quoi de ces gosses
    paris ce sera le brésil avec ces favelas
    quelle honte
    vivement que marine passe ça urge
    sinon la france sera foutue
    Le pire c’est qu’ils disent qu’ils sont venus pour trouver du boulot
    surtout a cette age là
    moi la sollution ce serais de mettre ça dans des camps et les renvoyer chez eux en faisant gaffe qu’ils reviennent pas

  5. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Ce reporter est un spécialiste du reportage sur les immigrés, les camps, l’accueil , toutes les opérations et cellules mises en oeuvres par l’état et les collectivités pour l’accueille des « réfugiés syriens comme on a coutume de les appeler en europe ».

    Il en a fait entre autre sur la distribution d’alimentation (je crois, ma mémoire me fait défaut sur le sujet, en tout cas il s’agissait d’une distribution) on y voyait une gigantesque file d’habitués mais cette file n’était accessible qu’aux « immigrés syriens souvent reveant de plage parce que très bronsés » mais interdite aux malheureux italiens, qui n’en doutons pas un seul instant, dans le temps ont dû être dépouillés pour financer la politique inique et assassine des pro-européistes et mondialistes. Ce reporter avait également fait, je crois que c’était lui, un autre reportage sur les seuls clients acceptés de certains établissements, bons hôtels mis à disposition dans lesquels se rendaient tels des touristes « nos réfugiés syriens, parce que ce sont tous des syriens de papiers je précise ;o) » tandis que l’on y refuse quelques italiens autochtones, quelques fois encore travailleurs mais ayant malgré tout, tout perdu comme certains de nos compatriotes pour payer entre autre le séjour hôtelier de ces hôtes venus d’ailleurs.

    Vous reconnaîtrez le même mode opératoire qu’en France où beaucoup de nos compatriotes dépouillés vivent dans des conditions déplorables au point pour certains, pris à la gorge de préférer nous dire adieu n’ayant plus les moyens ni la force de faire le chemin avec nous.

    Et on veut nous enfoncer dans le crâne, : « vive l’€urope ! » et dans le coeur : « on ne peut vivre sans elle ! ».

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Le mode opératoire est le même qu’en France, oui.

      Mais nous attendons toujours des journalistes comme celui-là !

      Pour le moment, en magasin, nous n’avons que des Plenel par milliers.

      1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

        @Bonjour Antiislam ;

        Comme vous dites et hélas, nous n’avons que lui qui fait parti des meubles européistes pro mondialistes.

        Après c’est auprès de preux chevaliers de la presse informelle qu’il faut chercher ou les témoignages des gens du peuple avec leur téléphone portable.

        Mais cet italien n’est pas un reporter officiel du système, vous pensez bien qu’il ne pourrait pas faire ses reportages aussi ouvertement.

        Il s’agit là aussi d’une sphère [ fachosphère ;o) ] , presse libre et indépendante, de la classe des résistants des temps modernes.

        Voici une des chaînes vidéos qui parlent un peu de ce qui se passe en Europe.
        :: https://vid.me/VladTepesBlog

  6. Avatardurandurand

    C’est cela le vivre ensemble prôner par nos corrompus et traîtres , les peuples de souche travailleront et seront presser comme des citrons et ces clandestins vendront à la sauvette et ne seront jamais inquiétés et expulser des territoires nationaux , devant ce gourbi c’est que le peuple prenne les choses en main remette de l’ordre en chassant manu militari tous ces cancrelats.

  7. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    AMUSANTE la PHOTO : Où l’on voit TOUTE L’ARNAQUE DE L’HISTOIRE des RÉFUGIÉS SYRIENS ET LIBYENS ; l’immigration choisie ; la réalité des motivations de notre oligarchie européistes et pro mondialistes ; le racisme, la xénophobie…. toutes les incantations desquelles ils affublent les bons peuples nationalistes qui sont en total désaccord avec la politique menée par cette oligarchie.

    Discussions à Rome pour fermer les accès aux migrants venant de la Libye
    :: http://www.legriot.info/21445-discussions-a-rome-pour-fermer-les-acces-aux-migrants-venant-de-la-libye.html

    Les ministres de l’Intérieur du groupe de contact sur la Méditerranée centrale sont réunis depuis ce lundi à Rome, pour discuter d’un plan visant à stopper les flux migratoires en provenance de la Libye.

    L’Union Européenne cherche toujours à établir un arrangement avec la Libye similaire à celui conclu il y a un an, avec la Turquie ayant stoppé les flux de migrants vers la Grèce.

    Mais l’accord avec la Lybie est fortement compliqué par le chaos qui règne dans le pays et par l’impact économique du trafic des migrants dans certaines zones côtières.

    Dimanche, les garde-côtes italiens ont encore coordonné le secours de plus de 3.300 personnes au large de la Libye. Ces personnes devraient porter le nombre d’arrivées en Italie à près de 20.000 depuis le début de l’année 2017, un chiffre en forte augmentation par rapport aux années précédentes.

    L’objectif de cette réunion est de jeter les bases d’ »une gestion toujours plus partagée des flux migratoires », avec « des politiques de développement, d’intervention sociale, de contrôle des frontières et de rapatriement », avait expliqué dimanche à la presse le ministre italien de l’Intérieur, Marco Minniti.

    Dans cette optique, le gouvernement d’union nationale (GNA) libyen a demandé des radars, des embarcations, des hélicoptères ou encore des véhicules tout terrain, pour un total de 800 millions d’euros, pour contrôler ses frontières sud et ses eaux territoriales, a révélé le quotidien italien «Corriere della Sera».

    Le plan pourrait prévoir aussi d’installer en Libye un Centre opérationnel pour gérer les secours dans les eaux internationales, actuellement coordonnés depuis Rome par les garde-côtes italiens. Mais une partie du matériel se heurte à l’embargo de l’ONU sur les importations d’armes en Libye.

Comments are closed.