A la fac de Poitiers on met à la poubelle des mètres cubes de livres


A la fac de Poitiers on met à la poubelle  des mètres cubes de livres

Les privilèges injustes méritent d’être abolis, sans nul doute.
Que la loi soit la même pour tous n’implique cependant pas que tous aient le même statut. L’égalité doit composer avec d’autres impératifs, par exemple la sécurité publique en restreignant l’accès à certaines professions : on ne va pas confier le bistouri pour opérer au premier venu mais seulement à un chirurgien dûment diplômé.
Ce sont toutes les difficultés voire les vicissitudes de la mise en oeuvre du principe d’égalité. Plus de deux siècles après sa consécration, ses limites sont parfois mal comprises.
C’est bien au nom du principe d’égalité, hélas, que la pratique du « désherbage » dans les bibliothèques publiques conduit à jeter des tonnes de livres qui pourraient être utiles à bon nombre d’étudiants sans le sou et promis aux difficultés économiques qui résultent de politiques publiques désastreuses.
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2017/03/21/Poitiers.-Livres-de-la-faculte-envoyes-au-pilon-l-emotion-des-etudiants-3040790
Un exemple parmi d’autres de « la France du gaspillage ».
La France de l’UMPS est celle qui gaspille sa jeunesse, ses générations futures, ses talents, son potentiel, celle qui méconnaît son identité de façon plus générale, qui s’est perdu dans le labyrinthe d’une bureaucratie kafkaïenne, avec ses hiérarchies et procédures complexes, un système qui n’a pas su nous protéger des maux menaçant l’humanité.




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


24 thoughts on “A la fac de Poitiers on met à la poubelle des mètres cubes de livres

  1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    C’est la catastrophe !!!!

    Mais comment les gens ne se rendent-ils pas compte de ce qui se passe et que c’est totalement anormal ?!

    Je ne parle pas des élites, de l’oligarchie politico-mercantili-mediatique ; ce sont eux qui organisent la mise à mort de la France , de notre société, de notre culture, de notre histoire.

    Mais nous demandent-ils notre avis ?

    C’est une dictature ! C’est tout simple ! et malheureusement aussi très triste.

    C’est presque prémonitoire, rappelant tout ce qui s’est passé dans les pays d’Afrique et du Proche et Moyen Orient où la vague verte a sévi.

    Quelques fois je pense à tous ces vrais immigrés qui ont fui la barbarie pensant trouver en Europe et surtout en France un havre de paix ! Comment voient-ils se profiler l’avenir et quel est leur état d’âme ?

    Je pense aussi à toute cette immigration organisée par la classe politique au prétexte, soit disant , d’échapper à cette barbarie, à l’intégrisme religieux islamiste. Mais que font-ils chez-nous, qu’organisent-ils sinon ce de quoi ‘ils disent avoir protégé les migrants.

    C’est fou ! C’est révoltant ! C’est terriblement triste !

    1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      Mon Dieu ! Et ce n’est pas vrai que l’islam prétend s’étendre bon gré mal gré sur le monde entier et le dominer. Pourquoi ne s’est-il pas cantonner sur ses terres du Moyen Orient ?

      N’est-il pas venu chez nous réclamant toujours plus de considération aux dépens des autochtones, des états, des nations, des républiques, des religions, des citoyens ?

      Un cheikh palestinien met en garde Marine Le Pen : « Cette haineuse aurait payé la djizia »
      :: https://www.youtube.com/watch?v=kRLnggxXEJA

  2. Xtemps

    Nos escrocs dirigeants continuent de détruire la culture française et très certainement idem pour tous les autres pays européens, juste uniquement que pour cet attardé Islam d’arriérés mental musulmans, qui nous sont imposé de force par les dictateurs fascistes aux pouvoirs, avec leurs insultes dignes du Fascisme habituel, comme dans leurs habitudes.
    Les gens trop instruits dérangent toujours les dictatures Fascistes, ils n’aiment pas le répondant qui les dépassent.
    Il est plus difficile de manipuler un pays de savants, qu’un pays d’illettrés.
    les vrais ennemis essaient toujours d’affaiblir ses adversaires au maximum avant de l’attaquer, à nous de rester debout et de rester sur nos gardes.
    Quand on aime pas la France et que l’on veut sa perte, on est un occupant et un ennemi dans le pays, comme la plupart des musulmans le sont, à cause de leur jihade obligatoire recommandé et l’obligation de nous envahir pour imposer l’Islam en maître chez nous.
    Les musulmans sont les ennemis du monde entier non musulman pour leur califat mondial, qui les obligent à de fausse amitié par ruse avec les non musulmans du monde entier.
    Ils sont les ennemis de tout le monde et les amis de personne.

    1. Asher Cohen

      @Xtemps
      « Les gens trop instruits dérangent toujours les dictatures Fascistes, ils n’aiment pas le répondant qui les dépassent.
      Il est plus difficile de manipuler un pays de savants, qu’un pays d’illettrés. »
      Pour corroborer ce point je vous invite à lire mon commentaire posté plus bas sur cette même page.

  3. rosace

    ça me rappelle Fahrenheit 451 de Ray Bradbury… Après 1984 et le Meilleur des mondes, les pires cauchemars de la science-fiction sont en train de prendre corps sous nos yeux…

  4. jolly rodgers

    de plus ces livres pourrais etre utiles dans les petites communes de la France rurales qui ne peuvent avoir une bibliothèque décente. qui brule un livre , brule un homme, dit le dicton .

  5. Marie Claude Mul

    peut-être suis-je optimiste? Sur la photo,ces jeunes que l’on voit se presser autour de la benne « à ordures » ne seraient-ils pas des mendiants du savoir,essayant de récupérer des bribes de connaissances que le ministère de
    l’Education dite Nationale leur a refusé?…On peut rêver!

    1. MaximeMaxime

      Oui, je pense qu’ils crèvent d’envie, effectivement, d’apprendre, de se remettre à niveau aussi pour certains qui seraient conscients des lacunes de leur parcours, d’être assez forts pour évoluer dans le monde si complexe qui est le nôtre. Le savoir est une arme.
      Je ne connais aucune discipline où un livre qui a 10 ou 15 ans puisse n’avoir aucune valeur.
      Même dans les disciplines qui changent beaucoup, comme le droit toujours soumis à des réformes législatives, évolutions de la jurisprudence, etc., un vieil ouvrage a une valeur historique précieuse : il permet de constater les évolutions, de connaître des régimes qui ont pu avoir une validité à une époque donnée et qui sont pertinents pour des contentieux pouvant survenir de nombreuses années après les faits (un grand arrêt de la Cour de cassation de 1876 notamment concernait des faits qui remontaient à 300 ans si ma mémoire est bonne).
      Un ouvrage universitaire, c’est aussi une doctrine, une réflexion, des idées impérissables.
      Jeter tant de livres, quand on sait leur prix (facilement 50/100 euros pour un manuel universitaire) est révoltant. Ils auraient pu être donnés aux quelques étudiants intéressés, mais au nom de l’égalité, j’imagine, on préfère les jeter pour ne pas discriminer entre les assoiffés de connaissance et les autres.

    2. MaximeMaxime

      ça n’arrive pas souvent, mais on dirait que je me suis fait manger un commentaire 🙁 tant pis, je ne l’ai pas sauvegardé…

        1. MaximeMaxime

          Bonjour Antiislam,
          à mon avis, vous ne le retrouverez pas, je pense qu’une fausse manip a dû intervenir.
          En gros, j’écrivais qu’à mon avis, la raison officielle pour laquelle ces livres ne peuvent pas être distribués à quelques étudiants intéressés pour les récupérer est la crainte de discriminer injustement entre les uns et les autres.
          Cependant, on pourrait imaginer de les remettre sur une base objective aux étudiants qui ont eu les meilleurs résultats aux examens par exemple, donc leur destruction n’est pas inéluctable.
          Je ne vois pas sur quelles bases la loi pourrait interdire d’établir des distinctions selon les mérites, c’est même la Déclaration de 1789 qui prescrit de le faire !
          Ce pourquoi la décision de détruire ces précieux ouvrages demeure choquante, aberrante.

  6. Jean marc

    Cela ressemble à l’inquisition, et aussi à Hitler à son arriver aux pouvoirs, aux bout de Quatre mois il à fait détruire plus de 20000 livres, c’est dangereux un livre, et c’est sacré, bien plus qu’une religion, pour moi détruit des livres d’école ou de fac et un crime contre l’humanité, bien sûr il n’y à pas morts d’hommes mais cela réduit l’humanité à sa plus simple expressions, sauf bien sûr pour la races supérieurs, qui eux auront droit aux gratins,

    1. MaximeMaxime

      Le rapprochement avec les autodafés peut paraître outrancier à première vue, et pourtant, oui, c’est une part du savoir scientifique qui s’évapore, c’est terrible.
      L’obsolescence dans le domaine de l’édition scientifique est vite advenue, car beaucoup d’ouvrages connaissent de nouvelles éditions tous les ans, deux ans ou un peu plus, mais souvent, peu de données de changent, ça va être un paragraphe en plus par ci, par là. On peut étudier avec des livres vieux, ce peut être très formateur si on ajouter cette étude à celle d’ouvrages récents. C’est une dérive du consumérisme sans doute aussi. En tous cas, c’est inquiétant.

  7. Asher Cohen

    En 1996, la police corrompue de Clamart, en qui j’accordais à tort ma confiance, m’a fait priver, par la force et de la manière la plus lâche, de 10m3 de livres, dossiers, archives, etc.. m’empêchant ainsi de gagner ma vie par le conseil d’entreprise tout en portant préjudice aux entreprises intéressées par mes services. La police était alors aux ordres des délinquants comme Chirac et Juppé qui couvraient leurs copains de la Droite immorale. Comme je n’avais pas 3000 euros d’un emploi fictif pour vivre, j’ai galéré dans la misère, crevé de faim, et dû lutter contre la dépression. En 2003, la « Justice » de ce pays a catégoriquement refusé de me les restituer parce que je dénonçais la criminalité et les abus techniques et financiers du système de santé français. Ainsi, et au moins jusqu’à l’Affaire Cahuzac en 2012, les Juges qui sévissaient alors à Nanterre ont couvert par tous moyens, et pendant plus de 10 ans, les crimes, la gabegie et les comptes en Suisse accumulés par la médicaillerie aux dépends de la Sécurité Sociale, donc des plus petits contribuables astreints à la CSG-RDS et des charges salariales et patronales des entreprises. Je ne savais pas que la France est un pays où je devais travailler dûr, du matin au soir, pour produire de la valeur et payer impôts, taxes et charges sociales pour financer les emplois fictifs, comptes en Suisse de la médicaillerie et salaires et caisses de retraite des policiers et magistrats corrompus qui me crâchent à la gueule tout en détruisant la société civile. Je ne savais pas qu’en France le con-tribuable rémunère des policiers et juges pour servir des intérêts privés. La France est un paradis que j’ai préfèré laisser aux moutons qui veulent se faire tondre la laine sur le dos avant d’être envoyés à l’abattoir. Dites-vous bien que la privation de livres, dossiers de travail et archives est un classique des gouvernements pourris.

  8. durandal

    Pour une fois je suis en désaccord avec vos affirmations. Travaillant personnellement dans la médiathèque de mon département nous n’agissons pas ainsi . Lors de l’élagage nous donnons gratuitement aux bibliothèques du réseau afin de consolider leur fond propre, aux associations caritatives, à des écoles, à des gens que nous connaissons et qui aiment lire, nous mêmes en prenons pour nous ou nos enfants, le restant est envoyé au rebus pour recyclage . Tout le Monde n’agit pas de la même façon.

Comments are closed.