Et une semaine consacrée aux « migrants » avec Amnesty en vedette américaine au lycée Amiral de Nice


Et une semaine consacrée aux « migrants » avec Amnesty en vedette américaine au lycée Amiral de Nice

La semaine était annoncée en bonne place sur le site du lycée ( accessible uniquement aux utilisateurs patentés), comme le montre la capture d’écran faite par un parent d’élève scandalisé, et dépité de se sentir très seul,  qui nous l’a envoyée.

 

On peut supposer que le lycée Amiral de Grasse n’est ni le premier ni le seul à participer à cette semaine, et que notre chère Belkacem n’est pas étrangère au sale coup supplémentaire porté à nos chères têtes blondes… Or, j’ai beau chercher, je ne trouve pas de directive officielle venant de la rue de Grenelle.

Ce que je trouve vient d‘Amnesty international, de CCFD terre solidaire et autres associations solidaires avec l’étranger et le clandestin de préférence…

Quel rapport avec l’Education nationale, me direz-vous ?

Telle est la question.

Surtout quand on voit le planning des activités proposées. Endoctrinement à tous les étages  :

Amnesty, on connaît, trop hélas. Amnesty qui condamne la France pour son interdiction de la burka, par exemple.. Ça c’est de l’exemple pour nos jeunes, coco.

Les autres associations qui pullulent et se gavent sur le contribuable sont locales pour un grand nombre, et elles trimballent partout leurs pauvres « réfugiés » comme des animaux au zoo, l’émotion et la compassion, ça rapporte, surtout quand on touche des jeunes de 15 ou 16 ans qui ne savent pas, qui ne comprennent pas.

On appréciera le thème du Café-philo : « pourquoi des frontières ? « . A quoi bon, on connaît déjà la réponse, mon colonel : à rien, sauf à exclure et à laisser crever de pauvres malheureux ayant eu la malchance de naître en pays corrompu et pauvre en richesses naturelles (on apprécie le discours pour la luxuriante Afrique, mais chut, il ne faut pas le dire).

Voici donc nos jeunes, confiés à l’Education nationale, endoctrinés toute une semaine par les associations pro-immigration (illégale ou pas, mais illégale dans le cas de figure) sur le temps scolaire. Et encore un peu moins de maths et d’anglais au milieu des conférences sur le climat, le racisme, la pollution, le tri des déchets, l’utilisation du préservatif… J’en passe et des meilleures.

Cela pose des questions fondamentales.

Il y a là l’application à la société civile et à l’école qui est en principe un lieu neutre, à l’abri de tout prosélytisme, de ce qui se passe à la 17ème Chambre. L’immigration et l’accueil du clandestin sont présentés comme « le bien » qui doit être enseigné au même titre que l’histoire de l’esclavage ( des Noirs par les Blancs mais pas des Noirs par les musulmans maghrébins ), celle de la colonisation (française mais pas celle des Turcs ) la lutte contre la pollution, le réchauffement climatique et toutes les inepties à la mode de chez nous.

Que certains soient favorables à l’immigration, pourquoi pas, cela relève du débat politique, du débat sociétal. Or, cela ne fait pas partie des vérités établies, ni par la science, ni par l’histoire, bien au contraire. Ni même par la loi qui a, à travers la loi Taubira, a fait de l’esclavage un crime contre l’humanité. Peu importe aux responsables éducatifs comme le proviseur du Lycée Amiral de Grasse qui a donné l’autorisation de trahir, une fois de plus, la République, la science, l’objectivité, l’éthique enseignante. Et cela n’a pas pu se faire sans l’accord de l’Inspecteur d’Académie ni du recteur…

L’accueil des clandestins est bien vu par Hollande et Belkacem, on le sait. De là à utiliser les pouvoirs qui sont les leurs pour utiliser toute occasion qui se présente de manipuler les enfants d’électeurs, futurs électeurs eux-mêmes et faire, de gré ou de force, la société dont ils rêvent, il n’y a qu’un pas qu’ils franchissent avec joie et enthousiasme.

Le Meilleur des mondes, c’est maintenant.

Reste tout de même une question subsidiaire…

Il y a des centaines d’élèves dans ce lycée, ce qui suppose le double de parents. Sont-ils de veaux au point d’accepter sans mot dire, sans alerter la presse, sans se presser en masse à la porte du lycée pour interdire cet abus de pouvoir ?

Les Français sont des veaux, disait De Gaulle. Pas tous, heureusement, mais il y en a un paquet qui en tiennent une sacrée couche !

Lycée Amiral de Grasse   04 93 40 63 80

Inspection Académique des Alpes maritimes 04 93 72 63 00  http://www2.ac-nice.fr/pid33443/page.html#dsden06

Rectorat de Nice 04 93 53 70 70

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


20 thoughts on “Et une semaine consacrée aux « migrants » avec Amnesty en vedette américaine au lycée Amiral de Nice

  1. durandurand

    Hé bien la meilleur défense contre ces quatre journée ,c’est l’absentéisme , un petit certif médical ,comme ça moins il y aura d’ élèves présent ces jours là .
    Depuis le temps que nous disions que le réveil va être douloureux , cela arrive , encore un effort et il y aura du sang ,des larmes et des grincements de dent !

      1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

        ;o)

        Et il y en a tant d’autres ; les policiers ; les pompiers… et encore ces tueries des derniers temps ; les égorgements..
        Sauf que là ça compte pas, tiens pardi !
        L’indignation ne va que dans un sens ; si trop blanc, pas musulmans va voir chez les grecs si c’est mieux !

  2. pirlouit

    et moi qui pensais que c’était la semaine de la francophonie.qu’elle imbécile je fais..

  3. Christian Jour

    Oui Christine il y a un sacré paquet de cons. Je pense que mes enfants aurait eu une semaine de vacance avec interdiction de foutre les pied au lycée pendant cette semaine là.

  4. rlons pas de "think thank" o

    C’est choquant, une fois de plus la neutralité de l’école n’est pas respectée et à la place les lycéens subissent un endoctrinement idéologique . Amnesty International qui au départ se donnait comme mission de défendre dans les prisonniers d’opinion , notamment ceux incarcérés sans jugement, ni respect des droits de la défense tend à prendre des positions purement politiques qui ne relèvent plus de la défense des droits de l’homme stricto sensu : libre immigration, régularisation des clandestins, critiques des lois française sur le port du voile à l’école. Dans ces conditions le Rectorat et le Chef d’établissement en acceptant de faire appel à cette ONG et à d’autres ne respectent pas le principe de neutralité de l’école. Par ailleurs au lieu de recentrer l’enseignement sur les disciplines fondamentales, l’école devient une caisse de résonance de différentes thématiques sans rapport avec les programmes scolaires. Je ferai quand même une exception pour l’utilisation du préservatif , les ados n’osant pas toujours se renseigner auprès de leurs familles et les infirmières scolaires et les assistantes sociales sont pas suffisamment nombreuses pour jouer un rôle informatif dans ce domaine. Il vaut mieux prévenir que guérir et que des jeunes filles à peine sortie de l’enfance se retrouvent enceintes de collégiens ou lycéens encore très immatures et pas préparés à assumer des fonctions parentales.
    Alors oui sans faire du prosélytisme pour une sexualité précoce, il vaut mieux dans ce domaine prévenir que guérir

  5. Mata Hari

    Ce n’est malheureusement pas une nouveauté. L’année dernière, mon fils, alors en 4ème, est revenu à la maison avec un dépliant d’Amnesty International relatant « le vrai et le faux sur les migrants ». Dès le lendemain, j’ai appelé le collège pour avoir des explications : il m’a été répondu que cela ne concernait pas les élèves du collège mais ceux du lycée (effectivement il s’agit d’un groupe scolaire). Quoi qu’il en soit, les personnes de l’association qui distribuaient ces torches c… ne faisaient pas de distinguo entre les collégiens et les lycéens. Lorsque j’ai fait valoir que c’était une association politique et que la politique n’avait pas lieu d’être dans un établissement scolaire, la personne que j’avais au bout du fil m’a dit que cette association était présente dans un but philosophique, de débats, pour faire réagir les terminales. Elle a aussi ajouté que j’étais la seule parent d’élèves à me plaindre de cette intervention. Et résultat : en me rendant au collège cette année pour assister à une réunion, j’ai vu une banderole d’Amnesty International. Ils sont donc revenus et mon coup de fil n’a pas servi à grand’chose. C’est assez frustrant…

  6. NICOLAS F.

    Cela ne correspondrait pas à la semaine de campagne par la Dilcra ?
    La Dilcra a fait un appel d’offre auprès des écoles pour cette semaine consacrée à l’ islamophobie ,l’antisémitisme et tutti quanti.
    Ils n’ont même pas donné de planning à suivre,trop feignasse pour cela.
    Juste « faites ce que vous voulez,selon inspiration « .
    Carrément foireuse cette « culture typiquement française de la subvention aveugle » ,la subvention allouée à la dilcra étant particulièrement sacandaleuse.

  7. Xtemps

    Vous avez raison madame Tasin, que certains fassent des interprétations, çà les regardent, mais qu’en plus ils les imposent, avec insultes aux vrais peuples autochtones européens et emploient toutes les manipulations médiatiques extrêmement malhonnête, en bradant toutes les lois de la république et non respect de la démocratie, avec aucun référendum.
    Là ce sont déjà des actes de dictateurs Fascistes, et avec çà, aucune émotions pour les dix millions de pauvre en France, aucune compassion pour le peuple de France, ni pour aucun peuples européens, ils continuent leurs folies, malgré les graves conséquences qu’ils engendre partout en Europe, et ne comptent pas en à arrêter là.
    Pourquoi ne font ils pas la même chose, mais pour aider dans leurs pays d’origines, au lieu de nous encombrer d’immigrés chez nous, qui nous pèsent dans tous les domaines.
    Vous avez parlé des richesses dans les pays d’origines, et bien ce sont en partie pourquoi ils les envoient les immigrés chez nous, en quittant leurs pays ils n’auront plus droit à leurs propres richesses, puisqu’ils seront les nouveaux européens ou français.
    Et çà aussi les immigrés doivent le comprendre, qu’ils se font pigeonner autant que nous les peuples européens, et qu’ils se font manipuler et voler leurs richesses autant que nous les européens, et nous, c’est dans nos caisses d’états européens que ces escrocs nous volent.

  8. cris

    les parents doivent refuser que leur gamins participent à cet endoctrinement.ces associations infiltrent tout les milieux. ce sont des nazis déguisés en bobos.ce pays ces élus et ces islamo collabos des droits de l homme ne sont que des criminels.

  9. Marie

    Je serais curieuse de connaître le nombre de parents qui vont manifester leur mécontentement auprès du directeur de ce lycée ? Très peu à mon avis, tant qu’ils n’ont pas leurs rejetons dans les pattes, ils sont contents.
    Si je me trouvais face à une telle propagande dans le collège ou le lycée d’un de mes gamins, ce serait direct une demande d’explication à la direction, tout en signalant qu’il est plus important d’apprendre les maths et le français plutôt que d’en faire de parfaits petits soldats de la pensée unique et un mot d’autorisation d’absence pour la semaine. Je me demande toutefois si j’arriverais à rester diplomate dans un tel cas…

  10. claude t.a.l

     » ……. et toutes les inepties à la mode de chez nous.  »

    Parmi toutes les inepties que vous avez citées, vous en avez oublié une : » la parité « .

    C’est la grande mode . Par exemple, il faut autant de ministres femmes que d’hommes, sur les candidatures aux élections locales, un homme, une femme, etc …
    A la télé, il faut des représentants de ……

    Entendons nous bien : ça ne me gênerait nullement qu’il y ait 80% de femmes au gouvernement, 80 % de noirs, d’homosexuels, de personnes d’origine asiatique ou n’importe quoi, dans tel ou tel organisme, ici ou là, ….
    A une seule condition : être les meilleurs ( et être vraiment Français, bien entendu ).

    Le quotidien du Québec,  » le soleil  » titrait en avril 2016 :  » la parité, une question de démocratie « – vous imaginez l’article !

    Alors, allons-y à fond puisque c’est la mode :

    Ce ne sera pas la démocratie tant qu’il n’y aura pas 50 % ……

    – d’instituteurs qui ne savent pas lire
    – de policiers qui ne sont pas des dealers
    – des hommes qui ne seront pas des femmes ( et réciproquement )
    – des ministres qui ne seront pas musulmans
    – d’honnêtes gens en prison
    – des juges qui ne sont pas des racailles de banlieue
    – des députés qui ne seront pas des clandestins

    etc…..

    1. claude t.a.l

      pour le commentaire précédent, je m’aperçois que je m’étais un peu embrouillé sur la fin

      j’aurais dû écrire :
       » des ministres qui seront musulmans
      des juges qui sont des racailles de banlieue
      des députés qui seront des clandestins  »

      mais, bon, tout le monde comprendra ce que je voulais dire.

  11. Christian Jour

    Quelque chose me dit que ce n’est pas des boudistes , ni des juifs, ni des indiens qui ont fait le coup, mais des racailles bien connu qui nous empoisonnent la vie depuis pas mal de temps maintenant. Six déséquilibrés encagoulés sont venu mettre le feu à des camions poubelles après avoir ligoté le gardien.
    http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/essonne/wissous-camion-poubelles-volontairement-incendies-dechetterie-plus-million-euros-degats-1217797.html

  12. Samuel D'Assenc

    Le film « Welcome » est une véritable œuvre de propagande pro-migrants (avec une belle musique triste pour accentuer le côté dramatique de l’histoire).

  13. Jamais

    cette assoce de voyous c’est surtout « Amnésie Internationale » son nom de Bapême

    des tueurs de tout ce qui est occident blanc

  14. frejusien

    La propagande s’infiltre partout avec la bénédiction des élus corrompus, la plupart des parents ne comprennent pas ce qui se passe et laissent faire, les autres étant déjà acquis, doivent trouver cela « formidable « ,

    j’avais des amis qui sont partis se réfugier dans des communes pas encore polluées, où ils ont pu retrouver une vie normale, mais ça ne les empêche pas de continuer à voter mélanchon ou hol, sans penser aux autres qu’ils ont laissés sur le carreau, toujours aussi hypocrites et effarouchés par le FN

    Un bémol sur la parité,
    un quota de femmes parmi les élus, je suis pour, c’est une façon de lutter contre le machisme et la misogynie encore bien ancrés dans l’esprit de beaucoup de nos concitoyens, l’affaire baupin en est un bon exemple,

    Mais c’est justement à gauche, qu’on trouve les plus arriérés des hommes, hommes dont le comportement laisse à désirer, et qui donnent une très mauvaise image des hommes français : DSK, baupin, mitteux le bigame, etc
    On est très loin des « french lovers » si admirés outre-atlantique

Comments are closed.