Soros et les islamo-collabos ont eu la peau d’Oskar Freysinger


Soros et les islamo-collabos ont eu la peau d’Oskar Freysinger

C’est une sacrée déception, pour nous, évidemment, mais surtout pour l’ami Oskar. Nous sommes tristes, pour lui, pour nous, pour l’Europe, pour les peuples européens. Il n’a pas été réélu au Conseil municipal du Valais où il se démenait pourtant comme un beau diable, travaillant comme trois…

Le PDC est le grand vainqueur de cette élection. Au premier tour il y a trois semaines, il avait placé ses trois candidats en tête. Il récidive au deuxième tour. Le mieux élu est le conseiller national Roberto Schmidt avec 59’616 voix, devant le conseiller d’Etat sortant Jacques Melly, 57’582 voix et l’ancien président du PDC suisse Christophe Darbellay, 54’338 voix.

Carton jaune au premier tour

Au sixième rang, et par conséquent non élu, Oskar Freysinger a totalisé 42’520 voix. Au premier tour déjà, l’électorat lui avait infligé un carton jaune puisqu’il terminait également à la sixième position derrière Stéphane Rossini (PS), lequel termine le deuxième tour au septième rang avec 40’429 voix.

Pour Oskar Freysinger, cette élection est une soupe à la grimace. Il avait été plébiscité par l’électorat il y a quatre ans, terminant les deux tours en tête, réunissant 56’913 voix au second tour, soit 43,5% des suffrages. Cette année, 32,4% des votants ont glissé son nom dans l’urne. Pour la première fois dans l’histoire moderne du Valais, un conseiller d’Etat qui brigue un nouveau mandat n’est pas réélu.

La lutte pour le cinquième siège a mobilisé l’électorat. Au premier tour il y a deux semaines, la participation avait atteint 58%. Dimanche elle a totalisé 61,35%. Entre les deux tours, le seul sujet de conversation était le maintien ou non d’Oskar Freysinger au gouvernement.

Au final, tous les candidats améliorent leur score par rapport au premier tour de manière significative. Mais si Oskar Freysinger se classe dans les cinq premiers dans le Haut-Valais, il termine dernier dans la partie francophone du canton. (ats/nxp)

http://www.tdg.ch/suisse/suisse-romandecanton-valais-renouvelle-executif/story/11106303

C’est la première fois qu’un conseiller national au Valais n’est pas réélu, et ça tombe sur Oskar, hélas.

Il est difficile de comprendre cette défaite, due aux électeurs du Bas Valais, francophones (les électeurs germanophobes du Haut Valais ont voté pour lui…), sauf à parler de la campagne particulièrement dégueulasse qui a été lancée contre lui par les medias et les politiques. Un ami suisse parle de « campagne à la Soros » et il est bien possible que Soros ( et/ou ceux qui lui ressemblent ait jeté quelques milliers de grains de sable dans l’engrenage. 

Tout y est passé, accusations, rumeurs, désinformation, caricatures… On connaît ça sur le bout des doigts et il est évident que, une fois de plus, c’est la partie de la Suisse qui est la plus envahie, la plus islamisée, qui vote contre les patriotes. C’est que cette partie de la Suisse est aux mains des bobos socialistes qui font la loi et gèrent l’information. Qui dit immigration de masse ( et elle est de masse en Suisse romande ) dit associations qui se gavent, comme en France, relais politique, naturalisations, vote de descendants d’immigrés…

Un seul point positif, c’est que l’on peut espérer que Oscar, libéré de la charge, lourde, du Valais, pourra redevenir le militant libre et actif de l’UDC.

Ce qui vient de se passer en Valais est l’annonce de ce que sera la France de demain, avec une majorité bobo-musulmane qui fera la loi. Sauf si Marine est élue. Il nous reste un mois pour que la France rejoigne la dynamique Brexit-Trump et s’éloigne des exemples Wilders-Freysinger.

C’est possible, haut les coeurs. C’est la lutte du pot de terre et du pot de fer. Ils ont tout. Nous n’avons rien. Ils sont forts, nous sommes fragiles. Mais qui eût dit en 1789 ou en 1848 que les Sans Dents allaient l’emporter ? Eux non plus n’avaient rien quand les autres avaient tout…




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


29 thoughts on “Soros et les islamo-collabos ont eu la peau d’Oskar Freysinger

  1. Amélie Poulain

    Oui la bêtise humaine est incommensurable et incompréhensible. Certains, la tête dans le sable, se sentent protégés…..

  2. Claude LaurentClaude Laurent

    Y a-t-il un pharmacien sur le site ?
    J’aimerais savoir si une pilule à rendre con existe, des fois que les adhérents des PS européens en auraient reçus gratuitement.

  3. joke ka

    finalement la presse et les médias ont gagné..à force de matraquage et désinformation, ils ont réussi à faire peur..ils n’ont pas arrêté de dire que « l »extrême droite » est aux portes du pouvoir et que l’épargne des citoyens va fondre

  4. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Pourquoi les peuples se plaignent-ils alors ?

    De deux choses l’une ou les gens sont contents de la politique qu’ils ont et des perspectives de société à venir ; ou il y a une très grosse cuisine en arrière boutique !

    On oubliera pas que nous sommes en Europe et que l’oligarchie fait ses courses en emplissant les paniers nationaux de nouvelles gourmandises.

    Rien que l’Allemagne, l’an dernier a rempli un gigantesque cadi de 1 500 000 de ces friandises.

    Ce n’est pas pour rien, il faut amortir les dépenses !

  5. DUVAL

    Vous parlez de 1789 et de 1848 : les français avaient du courage à ces époques et disons-le : ils n’avaient pas CETELEM, SOFINCO etc… ni les allocs pour vivre à crédit. Donc, quand ils n’avaient plus de sous…. ils crevaient de faim.
    Nous, nous vivons dans un « cocon » entre notre petite vie peinarde gérée par nos crédits, notre petite maison, notre petite voiture… Le jour où on crèvera la dalle, on se révoltera.

    1. JackJack

      Exactement Duval, je l’ai dit cent fois… Quand le frigo sera vide et qu’il n’y aura plus d’argent pour payer la redevance télé, les Français commenceront à se demander ce qu’il se passe…

    2. Louis

      Il n’y avait pas non plus la machine à lobotomiser les cerveaux, la télé.
      Les gens étaient plus solides psychologiquement et moins crédules: Une personne comme Marine n’aurait même pas eu à faire campagne tant son programme relève du plus basique bon sens, quant aux « trous du c… » du genre de macron ils se seraient pris une telle branlée qu’il l’aurait fermé jusqu’à la fin de ses jours.

      Ce jeune arriviste dit tout et son contraire, un jour contre la France, le lendemain pour la culture française, il serait passé pour ce qu’il est: un clown.
      Aujourd’hui il est adulé par les jeunes boutonneux en transe.
      Triste époque que la nôtre.

  6. marre-du-PS

    Malgré les événements, nous devons garder notre cohésion. Lutter et résister. Nous devons vraiment tout faire pour que Marine obtienne le maximum de voix en sa faveur. Pour nous, ce n’est même plus essentiel, c’est vital.
    POUR NOUS, MARINE AU POUVOIR, C’EST VITAL !

  7. Jean-Francois Morf

    On verra si notre gouvernement majoritairement démocrate chrétien est vraiment démocratique (demander enfin au peuple s’il veut ou non le multi-culturalisme au Valais) et s’il sont vraiment chrétiens (opposés aux mahométans qui brûlent les églises et tuent les chrétiens, ce qui est exigé par leur sharia anti-chrétienne)…

  8. Anania de Schirac

    _ Je suis très déçu , car Monsieur Oskar Freysinger est vraiment méritant, un vrais Patriote Suisse dont je suis très proche de par ses idées et son analyse de la situation actuelle envers l’islam.
    _ Dommage, vraiment dommage.

    _ Courage chers Patriote, Christine a raison, votons Marine.

    _ Anania de Schirac.

  9. J

    C’est ce qui nous pend au nez, si nous ne votons pas pour Marine. Quand ces ordures seront plus d’un tiers de la population à pouvoir voter, et qu’ils placeront leurs gens afin d’obtenir leur ch*ria de merde, nous pleurerons. Non seulement Marine doit être élue, mais cette secte pourrie doit être interdite et bannie de France. Regardez déjà ce que nous sommes obligés de faire puisque la liberté d’expression, en France, est déjà ravagée : impossible de dire clairement les choses sous peine de voir les responsables des sites passer en comparution pour valider des messages « pouvant inciter à la haine ».
    Amis patriotes, de toute façon, élire Marine n’est qu’un préambule. Il faudra, quoiqu’il en soit, aller sur le terrain et débroussailler la jungle.

  10. Marie-Madeleine Couturier

    Je n’a plus ni petite maison, ni petite voiture grâce à mon pays pourtant il n’y avait que la voiture qui était petite ! Mais je n’ai ni rage, ni haine ! De la colère surement ! Du dégoût n’en parlons pas : il est pharamineux !
    Ce soir je suis vidée mais demain ??

  11. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    ++++NOUVELLES du GROUPE VISEGRAD++++
    SITE : visegradpost.com
    :: http://visegradpost.com/fr/
    _____________________________________

    THÈME : UE – IMMIGRATION – HONGRIE

    I.- ARTICLE : V. Orbán : « La Hongrie est en état de siège »
    :: http://visegradpost.com/fr/2017/03/11/v-orban-la-hongrie-est-en-etat-de-siege/

    VIDEO : La Hongrie constitue sa brigade de « chasseurs de frontières »
    :: https://youtu.be/RLemVrMJAZU

    ===============================
    THÈME : UE – ROUMANIE – Groupe Visegrad

    III.- L’ancien premier ministre roumain V. Ponta souhaiterait que la Roumanie rejoigne le groupe de Visegrád
    :: http://visegradpost.com/fr/2017/03/11/lancien-premier-ministre-roumain-v-ponta-souhaiterait-que-la-roumanie-rejoigne-le-groupe-de-visegrad/

    …/…
    ===============================
    IV.- L’Europe centrale et l’armée européenne
    :: http://visegradpost.com/fr/2017/03/10/leurope-centrale-et-larmee-europeenne/

    ===============================

  12. Rudolph

    Toujours la sainte alliance des trouillards et des collabos; jusqu’au moment où il sera plus dangereux de collaborer que de résister; la peur doit changer de camp !

  13. Le Ket

    Tant que les assiettes seront pleines et que la populace pourra regarder le rugby, les J.O ou la coupe du monde de foot à la télé, RIEN ne changera !
    L’Etat Providence y veille et mettra tout en oeuvre pour que personne ne puisse remettre en cause la sacro-sainte société « citoyenne » !

  14. Gilles Crettenand

    Pour commencer, il faut déjà corriger un certain nombre d’erreur dans l’article.

    1. M. Freysinger n’est plus conseiller national depuis un certain temps déjà.
    2. Il n’est pas conseiller municipal mais conseiller d’état. Un conseiller municipal gère une ville mais pas un canton.
    3. M. Freysinger n’a jamais été capable d’enfiler son costume de conseiller d’état. Il n’a pas su gérer son département ni assumer ses positions dans ses discours ou ses choix. Voir affaire Cleusix, affaire San Giorgio, discours de remise de diplômes,…
    4. La campagne électorale n’a certes pas été des plus propres mais une fois encore la faute en incombe uniquement à M. Freysinger et son parti l’UDC.
    5. Il y a 4 ans beaucoup de Valaisans ont voté pour lui histoire de lui donner une chance et de nous montrer qu’il pouvait travailler dans un gouvernement cantonal. Après 4 ans, nous avons vu ce qu’il valait et nous avons décidé que c’était assez. Le peuple a décidé et sa décision est irrévocable. Il a fait du Freysinger et c’est pas ce qu’on lui demandait.
    6. M. Freysinger est un militant et rien d’autre. Il n’a pas les épaules pour être membre d’un exécutif.

  15. Jean-Luc

    « il est évident que, une fois de plus, c’est la partie de la Suisse qui est la plus envahie, la plus islamisée, qui vote contre les patriotes. C’est que cette partie de la Suisse est aux mains des bobos socialistes qui font la loi et gèrent l’information »
    Avec tout mon respect, il semblerait que vous n’ayez jamais été en Valais. Je suis moi même valaisan. je peux vous dire que c’est une des région de Suisse avec le moins de socialiste (la preuve on en a élu qu’un) et que contrairement à ce que vous affirmez nous sommes une région des plus conservatrices et catholique affirmée. Simplement comme bon patriotes suisses, nous aimons un gouvernement qui fonctionne bien. Car, et c’est ce qui fait notre force à la Suisse nous avons des institutions où la collégialité est la règle. Et M. Freysinger ne s’est jamais fait à cette collégialité qui fait la force de nos belles institution. Il le paye aujourd’hui.

  16. Thomas

    On vous a bien lue Madame. Le problème, c’est que vous dites n’importe quoi. Je suis Valaisan et votre article empile contre-vérités sur inepties. Je présume que vous n’avez jamais mis ne fut-ce qu’un pied dans notre canton. Bref, la prochaine fois que vous écrivez un article, documentez-vous, en l’état, c’est risible.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Aux dernières nouvelles Oskar Freysinger habite le Valais, non ? Et j’ai passé plusieurs séjours chez lui.. donc dans le Valais

  17. Taramarcaz Eric

    Suite a votre M**** (j’aimerai resté polis), je voudrais quand même vous signalé quelque petit point de détail (selon vous) et qui aux yeux des Valaisans (j’en suis un) à toutes son importance.
    – M. Freysinger, n’ a pas tenu ces promesses et chante à qui veut l’entendre qu’il a défendu les étudiants Valaisans alors qu’il a coupé dans l’aide aux familles des prêts d’honneur et des bourses accordé aux étudiants, tous cela pour implanté une université vaudoise à Sion ou aucun valaisans ne s’y trouve (peut être un ou deux). Cela à eu pour finalité d’appauvrir encore plus les familles Valaisannes qui ont des étudiants parmis eux tout en disant: Vous n’avez qu’a travaillé!….
    Un étudiant après 9 heures d’études doit travaillé encore pour pouvoir simplement ce logé et ce nourrir?….
    – Ce qui est impardonnable pour les Valaisans, c’est qu’on ne tient pas sa Paroles: J’en veux pour l’exemple ce qui est arrivé au Survivaliste Piero San Giorgio, que M. Freysinger à voulu embaucher pour être à ces côtés. Devant la levée de bouclier des autres partis politique, M. Piero San Giorgio, n’a même pas eut l’occasion de faire 1 heure de travaille dans le domaine dans lequel il aurait été embauché à savoir la recherche des dangers dans le Canton du Valais. Pour moi l’idée était brillante car qui mieux qu’un survivaliste peut trouver les dangers!…. Mais non, Piero San Giorgio, c’est fais taxé de néo-nazi, de triste personnage étant contre le handicap alors qu’il apprend à skié aux handicapé, et M. Freysinger ainsi que les membre de L’UDC Valaisanne ont paniqués et à la place d’ouvrir la gueule comme à son habitude, et de défendre son idée M. Freysinger à décruté M. Piero San Giorgio!
    – Vous parlez également d’attaque basse et sans scrupule (je résumes), alors que l’UDC à fait de même avec le principale adversaire de M.Freysinger, à savoir M Darbellay. En effet cet homme à commis l’adultère et un enfant est né de cette  »union » hors mariage et cela venant d’un homme provenant d’un partis de famille et conservateur, inutile de précisé que certain s’en sont donné à coeur joie et que tous cela fais partie du jeux!…
    – Si vous pensez que l’UDC et M. Freysinger sont comme le F.N. vous vous trompez car je suis également le Front national et un univers les sépares!
    Soros ou les Islamo-collabo n’ont rien a voir dans l’éviction de M.Freysinger, M. Freysinger l’a fait tous seul, comme un grand. Le peuple Valaisan a appliqué SA justice…
    Je fais partie de ces personne qui ont volontairement voté socialiste ou je ne sais qui d’autre afin d’évincer M. Freysinger. Je préfère voté socialiste qu’avoir une personne qui ne respect pas sa paroles au gouvernement et qui n’a de cesse chanter le contraire!

Comments are closed.