Bensoussan : le frère de Merah confirme « nous avons têté l’antisémitisme avec le lait de notre mère »


Bensoussan : le frère de  Merah confirme « nous avons têté l’antisémitisme avec le lait de notre mère »

Georges Bensoussan devrait prendre Abdelghani comme témoin…

Pour Abdelghani, ce sont leurs parents qui ont dispersé « le terreau fertile » à la radicalisation et à l’antisémitisme sans borne de ses frères et de sa soeur Souad. « Ma mère disait toujours que les Arabes sont nés pour détester les Juifs. Et mon père estimait que les Palestiniens ont raison de se faire exploser et (que) les Israéliens ont ce qu’ils méritent. » Lui « ne sait pas » pourquoi il n’est pas devenu comme eux. « J’étais plutôt un bon gardien, courtisé par des clubs de foot réputés, c’est peut-être de là que vient mon ouverture. »

[…]

Fin 2012, il quitte Toulouse avec sa compagne et leur fils et trouve refuge chez son beau-frère à Aix-en-Provence. « J’ai cru être soulagé après le livre, mais, en fait, j’étais déprimé. Ma famille en voulait plus à moi qu’à Mohamed. J’avais beaucoup de peine pour eux, ils ne se rendaient pas compte de ce qu’ils faisaient de l’idolâtrer comme ça. » Pour eux, « il n’avait pas tué des enfants mais des Juifs »

http://www.lepoint.fr/societe/abdelghani-le-frere-de-mohammed-merah-s-engage-dans-la-deradicalisation-19-04-2016-2033305_23.php

Bensoussan a été relaxé mais le parquet a fait appel… Nouveau procès donc dans quelques mois…

Il a là un témoin de choix, le propre frère de Merah qui dit avoir têté  l’antisémitisme avec le lait de sa mère.

Certes, il parle d’une famille en particulier, mais de là à penser que c’est vrai pour un certain nombre de familles, il n’y a qu’un pas, non ?

Il montre que l’extrêmisation politico-religieuse se fait à partir du milieu familial comme dans les familles nazies », explique Patrick Amoyel, professeur de psychopathologie et membre fondateur d’Entr’autres qui l’a recruté à ses côtés.

Et Tubiana ne va pas signaler cet infâme propos raciste contre les familles musulmanes du professeur Amoyel ?

Intéressant, tout cela, ils s’emmêlent tous les pinceaux, et de plus en plus, pour distinguer islam, islamisme, terrorisme… Ils ne veulent toujours pas mettre l’islam à sa vraie place de doctrine nazie….

A part ça, il se ficherait pas un peu de nous, le frère de Mohamed Merah qui marche « contre les discriminations  » ?

Il semble que ni lui ni les journaleux ne sachent vraiment ce qu’il fait et pourquoi il le fait,  à part qu’il voulait arriver à Paris le 19 mars, jour anniversaire du monstrueux assassinat par Merah de 3 enfants et d’un adulte.

Le frère de Mohamed Merah marche contre l’intégrisme religieux

Il voudrait  être reçu au ministère de la Justice pour parler de la lutte contre les discriminations, un message qu’il veut continuer de porter ensuite « dans l’anonymat », même s’il a choisi de garder un patronyme qui a, reconnaît-il, « traumatisé la France. » 

http://www.ouest-france.fr/societe/le-frere-de-mohamed-merah-marche-contre-l-integrisme-religieux-4867956

Je croyais naïvement en lisant le titre, que s’il devait avoir une demande au Ministre de la Justice, ce serait pour que le gouvernement fasse en sorte de rendre impossible le prosélytisme qui a mené au 19 octobre 2012…

Ici on ne parle pas de discriminations, on tend à pointer du doigt l’autre, le prêcheur de haine ( prêcheur blanc… comme par hasard ) ; bref ni Merah ni l’islam ne sont coupables, un bouc émissaire idéal a été trouvé, coupable d’avoir radicalisés les dizaines de milliers de fichés S de France, Olivier Corel. Des fois que les musulmans soient de petits enfants qu’on mènerait par le bout du nez… Il se fout vraiment de nous.  Et ce n’est pas le Huffington post qui subventionne la marche pour en avoir le journal qui critiquera son petit protégé…

Ces instants où il a su qu’il usait ses pieds à bon escient contre les prêcheurs de haine et la radicalisation.

« Ils sont nombreux à aimer la France mais ils n’ont pas le courage de se lever. Je leur dis: ‘sortez de votre silence, de votre ghetto, de vos quartiers, montrez votre attachement à votre pays d’accueil ou de naissance, et vous verrez, la France ne vous sera pas indifférente’. Nous devons prendre conscience du danger réel des extrémismes religieux et nationalistes.

« J’ai aussi fait cette marche pour délier les langues. Des parents, des adolescents en ont profité pour venir me parler. Tous me disent que des prédicateurs comme Olivier Corel, il y en a énormément en France. Ils travaillent en toute impunité. »

http://www.huffingtonpost.fr/2017/03/19/le-frere-de-mohamed-merah-nous-raconte-les-deux-moments-forts-de_a_21895652/

C’est dans le Figaro que l’on a la synthèse du gloubi-boulga :

Depuis le début février, l’aîné des Merah, âgé de 40 ans, sillonne la France à pied pour dénoncer l‘extrémisme religieux et les discriminations.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/03/17/01016-20170317ARTFIG00294-famille-merah-un-frere-du-terroriste-marche-contre-l-extremisme-l-autre-attend-les-assises.php

Voili, voilà, voilou. Il suffisait d’y penser. Si on veut se mettre tout le monde dans la poche, il suffit de donner à chacun ce qu’il attend. Dénoncer l’extrémisme religieux ça ne mange pas de pain, ça plaît à tout le monde (sauf aux 29% de musulmans qui, selon l’institut Montaigne, font passer la charia avant les lois)… Mais si on veut se mettre dans la poche ses petits co-religionnaires pas trop contents de votre démarche ainsi que le gouvernement, il suffit de parler de discriminations, mot magique pour être aidé, encouragé et ça pourrait même rapporter…

Gagner quoi ? Un petit poste du genre de celui de la voilée Latifa Ibn Ziaten ? Un boulot, un sésame ouvre-toi dans les établissements scolaires pour porter la bonne parole, un sésame ouvre-toi dans les MJC et associations ?

Et pour la bonne cause, aider l’islamisation de la France en demandant au Ministre quelques mesures symboliques de plus pour lutter contre de prétendues discriminations, ça serait pas mal, non ?

On signalera au quidam que, en France, on peut demander à changer de nom quand on en porte un vraiment difficile à porter. Mais il semble plus rentable de conserver le nom d’un Merah pour en tirer parti, d’une manière ou d’une autre…

Résultat des courses, le grand frère réussit à faire passer les assassins et l’islam pour des victimes….

P.S Il paraît que ce frère de Mohamed Merah est handicapé, qu’il vit avec une pension de handicapé… Je trouve que pour un handicapé, il a pas mal de ressources physiques et mentales. Je me dis qu’un homme capable de marcher pendant des jours et des jours jusqu’à la limite de l’épuisement peut sans doute effectuer pas mal de travaux…

Je dis ça, je dis rien.




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Bensoussan : le frère de Merah confirme « nous avons têté l’antisémitisme avec le lait de notre mère »

  1. Anania de Schirac

    _ Quelle est Belle cette « Religion de Paix, d’Amour et de Tolérance »nommée islam ou l’on tète l’antisémitisme coranique au sein de sa mère.

    _ Cette déclaration du frère de merha pourrai, j’en suis certain aidée Georges Bensoussan.

    _ Quelle beau modèle a enfanté cette famille musulmane accueillie sur notre territoire et nourrie aux aides sociales, un tueur immonde, sans humanité, sans coeur, nourris à la haine des Juifs et des non-musulmans.
    _ Une fois ce jihadiste musulman mort, nous aurions du le mettre dans une peau de Porc comme linceuille et le renvoyer lui et sa famille en algérie. Cela ferait réfléchir les candidats jihadistes musulmans sur notre territoire.

    _ Merci Christine pour cette info, j’avais entendu abdelghani ce matin sur france info, et tu as raison, il ne renie pas l’islam, c’est domage mais compati sur le sort atroce des enfants juifs que son frère a exécuté.

    _ Anania de Schirac.

    1. CMartel_

      Vidéo de l’agression diffusée à la télé ce matin. Bien sûr, rien à voir avec l’islam… Tout comme l’alcoolisme a rien à voir avec l’alcool ^_^

  2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    La France perd ses jeunes pour accueillir les nouveaux venus
    Europe

    « Les Véritables enjeux des migrations » (éd.du Rocher), nouveau livre du spécialiste de l’islamisme radical et des flux migratoires Jean-Paul Gourévitch qui est aussi consultant international sur l’Afrique à partir de 1987. Il nous raconte le monde des expatriés et livre les stats sur tous les groupes des immigrés et les filières qu’ils suivent pour accéder à la carte de résident ou à la naturalisation, pure et dure.

    :: http://www.pravdafrance.com/news/europe/03-03-2017/1304014-FRANCE-0/

    VIDEO : La France perd ses jeunes pour accueillir les nouveaux venus
    :: https://www.youtube.com/watch?v=19if3jsdikk
    DURÉE : 24’11 »

  3. J

    Mouais, avec leur takkya, j’ai plus tendance à me méfier qu’à les croire volontiers.
    A force de crier au loup, vous connaissez la suite…

  4. Une Fille qui n'aime pas l'école d'aujourd'hui ...

    « Il montre que l’extrêmisation politico-religieuse se fait à partir du milieu familial comme dans les familles nazies » , explique Patrick Amoyel , professeur de psychopathologie et membre fondateur d’Entr’autres qui l’a recruté à ses côtés .

    Sauf qu’à l’époque des mouvements totalitaires comme le nazisme , le communisme et le fascisme il n’y avait pas internet et les gens qui avaient eu la chance d’aller a l’école étaient moins nombreux qu’actuellement .
    Il n’y avait pas un partage aussi facile des informations , l’accès a la culture était beaucoup plus limité et coutait cher alors que maintenant les librairies comme les musées comme les médiathèques et les magasins de musique permettent de se forger un esprit critique et de s’émanciper par la connaissance et de s’ouvrir l’esprit par la science et l’art par exemple .
    Nous n’avons jamais eu autant de supports et de moyens pour se construire une culture générale et pour développer notre propre réflexion et nos opinions personnelles .
    Donc il est ridicule de croire que les circonstances et le contexte sont les memes au 21éme siècle .
    Celui qui vit dans la médiocrité et la haine y vit volontairement et s’y complait . Il est entièrement responsable .
    Pour être ignorant et inculte de nos jours avec tous les moyens dont nous disposons il faut être conscient de son endoctrinement et refuser de l’assumer .
    Nous sommes en 2017 , le pauvre illettré qui n’a aucun moyen de s’en sortir et qui est manipulé ça n’existe plus depuis longtemps en France .
    Ou alors a la limite quand on a 5 ans mais il arrive tot ou tard un age ou fatalement on se pose des questions et on réfléchit par soi meme sans se répéter que maman et papa ont forcément raison …
    Cette maniéré détournée de le déresponsabiliser ne tient pas la route .

  5. NICOLAS F.

    Cette mode qui consiste ,pour des musulmans confirmés à « transcender » en actions de foi et de grâce des passages à l’actes criminels et du pire fanatisme barbare d’un membre de leur famille, c’est pas net du tout.
    Ouverture pour une rente à vie via assos juteuse,une position sociale privilégiée,un petit coup de pub ,les supputations ne manquent pas.
    Les frérots,les mamans mouquères,faudrait qu’ils se convertissent au catholicisme ou qu’ils aillent voir du côté du boudha pour qu’on croie à leur contrition sincère.
    L’acte de contrition,cela ne colle pas avec le musulmanisme.
    Par contre,prendre les français pour des cons ,ils savent bien le faire.

  6. Andrea

    Pour info Olivier Corel, surnommé l’Émir blanc, n’est pas un européen; c’est un frère musulman syrien naturalisé français en 1983 qui a francisé son nom qui était : Abdel Ilat al-dandachi.

  7. jolly rodgers

    ils ce foutent vraiment de nous et les journaux et politiques font mines de ne rien voir . quel laxisme! il y’en a marre de voir ces racailles nous prendre pour des cons , lui et ça famille devrais etre renvoyés dans leurs pays en payant une amandes et un remboursement des prestations qu’ils ont touchés en France . marre de leurs taqya !

Comments are closed.