L’Arabie saoudite volerait-elle le pétrole du Yémen avec la complicité des Etats-Unis et de Total ?


L’Arabie saoudite volerait-elle le pétrole du Yémen avec la complicité des Etats-Unis et de Total ?

Un expert économique yéménite a révélé que Riyad dérobait les réserves de pétrole yéménites, avec le soutien du géant français de l’énergie. Le royaume aurait également passé un accord avec Washington pour empêcher le Yémen d’exploiter son pétrole. 

«L’Arabie saoudite a ouvert un site pétrolier en collaboration avec la société française Total dans la partie sud de la région de Kharkhir, près de la frontière saoudienne de Najran et exploite du pétrole dans les puits de la région», a déclaré l’expert économique yéménite Mohammad Abdolrahman Sharafeddin à l’agence iranienne Fars News. 

«63% de la production de brut du Yémen est volée par l’Arabie saoudite en coopération avec Mansour Hadi, le président yéménite en fuite et ses mercenaires», a-t-il ajouté.

En 2014, feu Christophe de Margerie, PDG de Total à l’époque, avait en effet visité la capitale yéménite Sanaa pour rencontrer le président Abdrabuh Mansour Hadi et discuter de l’expansion de l’empreinte du géant énergétique français dans le pays.

Selon le site internet de la présidence du Yémen, Christophe de Margerie avait alors indiqué que la relation avec le Yémen était «stratégique» et que Total développait ses sites pétroliers dans le pays.

Selon l’expert Mohammad Abdolrahman Sharafeddin, Riyad achèterait des armes avec l’argent du pétrole volé au peuple yéménite et les fournirait à ses mercenaires pour pourchasser les opposants chiites du Yémen.

En janvier, la coalition dirigée par l’Arabie saoudite, qui soutient la présidence de Mansour Hadi, a affronté un groupe de rebelles houthis dans la région de Bab el-Mandab, passage essentiel pour les 3,8 millions de barils de pétrole du Moyen-Orient destinés au marché occidental. 

Un accord entre Riyad et Washington pour avoir la mainmise sur le pétrole yéménite ? 

À la fin de l’année 2016, un autre expert économique, Hassan Ali al-Sanaeri, avait déclaré que Washington et Riyad avaient soudoyé l’ancien gouvernement yéménite pour qu’il s’abstienne des activités de forage et d’exploration pétroliers, alors même que la recherche scientifique et les évaluations effectuées par les sociétés de forage internationales montrent, selon lui, que les réserves de pétrole yéménites sont les plus importantes de toute la région du golfe Persique.

«L’Arabie saoudite a signé un accord secret avec les Etats-Unis pour empêcher le Yémen d’exploiter ses réserves de pétrole au cours des 30 dernières années», a déclaré Hassan Ali al-Sanaeri à Fars News.

 Al-Sanaeri a ajouté que les réserves les plus abondantes de pétrole yéménite se trouvaient dans les régions de Ma’rib (ouest), al-Jawf (nord), Shabwah (sud) et Hadhramaut (centre-est).

Il a noté qu’une série de documents secrets publiés par Wikileaks ont révélé que le gouvernement de Riyad avait mis en place un comité spécial présidé par l’ancien ministre saoudien de la Défense, le prince héritier Sultan bin Abdel Aziz, ainsi que l’ancien ministre saoudien des Affaires étrangères Faisal al-Saud et le chef du renseignement du royaume.

Les autorités saoudiennes aurait chargé ce comité de mettre en œuvre un projet de canal allant de l’Arabie saoudite à la mer d’Arabie en passant par Hadramaut au Yémen afin de ne plus avoir à utiliser les détroits d’Ormuz et de Bab al-Mandab.

Il a réitéré que de nouvelles réserves de pétrole avaient été découvertes dans la province yéménite de al-Jawf, ce qui pourrait potentiellement faire du Yémen l’un des plus grands exportateurs de pétrole de la région et du monde.

Pendnt ce temps, la guerre au Yémen continue. Depuis le début de l’intervention de la coalition arabe en mars 2015, plus de 7 400 personnes ont trouvé la mort et plus de 40 000 autres ont été blessées dans le conflit, alors que toutes les médiations de l’ONU et sept cessez-le-feu ont échoué.

 https://francais.rt.com/international/34830-arabie-saoudite-volerait-63-pour-cent-du-petrole-du-yemen-en-collaboration-avec-total

Pour le reste, l’Arabie saoudite, courtisée par Hollande et donc par Macron, vous savez, celui qui n’aime pas la culture française, au point de la nier… c’est aussi cela :

Yémen : Moscou s’inquiète des conséquences humanitaires des bombardements par l’Arabie saoudite
13 mars 2017
https://francais.rt.com/international/35165-yemen-moscou-sinquiete-consequences-humanitaires-bombardements-arabie-saoudite

 

– L’Arabie saoudite envisage l’expulsion de cinq millions d’étrangers par peur d’être «colonisée»

http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/12/larabie-saoudite-a-peur-detre-colonisee-expulsion-de-5-millions-detrangers/

 

– Torture, sévices et brimades : les femmes de ménage racontent à RT l’enfer vécu en Arabie saoudite
https://francais.rt.com/international/34863-torture-sevices-brimades-femmes-menage-rt-enfer-arabie-saoudite

 

-Les organisateurs du premier Comic Con d’Arabie saoudite seront sanctionnés

https://francais.rt.com/international/34470-organisateurs-premier-comic-con-arabie-saoudite-seront-sanctionnes-pour-violation

 

– Soupçonnée d’alimenter l’islamisme en Belgique, l’Arabie saoudite dénonce «des préjugés»
https://francais.rt.com/international/33896-accusee-financer-islamisme-belgique-arabie-saoudite

 

– «Une politique scandaleuse : les Anglais continuent à vendre des armes aux Saoudiens»
https://francais.rt.com/opinions/33740-politique-scandaleuse-anglais-continuent-vendre-armes-saoudiens

 

– Plus de 2000 djihadistes saoudiens combattent en Syrie, en Irak et dans d’autres zones de conflits
https://francais.rt.com/international/31343-plus-2000-djihadistes-saoudiens-combattent-syrie-irak

.- François Hollande a remis la légion d’honneur au prince héritier saoudien, a annoncé Ryad – 5 mars 2016

https://francais.rt.com/france/16706-hollande-legion-honneur-prince-saoudien

 

 




Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


4 thoughts on “L’Arabie saoudite volerait-elle le pétrole du Yémen avec la complicité des Etats-Unis et de Total ?

  1. Dany posey

    Je ne comprends toujours pas : Trump semble continuer la politique d.Obama dans cette zone. Que signifie son alliance avec l’Arabie saoudite ? Et sa diabolisation en revanche de l’Iran ?
    Il me semble que l’un ne vaut pas mieux que l’autre sauf que l’Arabie saoudite finance et envoie ses tueurs sur la France ? Et pas l’Iran pour l’instant ?
    Quel jeu joue Trump ?
    Il défend l’intérêt de chaque pays souverain, soit, mais il y a bien un moment où ils seront contradictoires ?
    Ce libéralisme appliqué à la géopolitique est autant idéologique et faux qu’appliquée à l’économie, on a vu. Ceux qui attendent  » la main invisible » de la réal politique pour mettre de l’ordre dans l’intérêt de tous, se trompent lourdement, là comme en économie.
    Des accords, des rapports de force, de la diplomatie à l’ancienne oui, mais là les intérêts de Trump vont à l’encontre des nôtres. Le seul point positif c’est que Trump veut envoyer à la guerre et à la mort moins de soldats américains et se débrouillera pour que d’autres fassent les guerres ?

  2. durandurand

    Notre gros nul 1°le bradeur le dilapidateur a décoré de la légion d’honneur prince héritier saoudien pour le remercier de volé le pétrole du Yémen et de massacrer sa population , pourquoi s’en étonné ,nous savons toutes et tous que notre niqueur à scooter le félon est l’esclave des pays du Golfe arabo-persique .Si le peuple français était normalement constitué ( avait des couilles) ce traître et félon de gros naze aurait dû être démis et se balancé au bout d’une corde ou passé à la Veuve .

  3. Xtemps

    Le gouvernement du Yémen n’accepte probablement pas les exigences de l’establishment criminel et fait exercer ses gouvernements vassaux contre le Yémen, comme avec tous les gouvernements dans le monde qui refusent les conditions exigés de l’organisation criminel.
    Et ici au Yémen les ennemis sont tout désignés d’avance, les sunnites contre les chiites, et même pour l’Iraq qui était majoritairement sunnite avait été pourtant renversé et détruit complètement par la coalition américaine et musulmane, suivi de l’embargo, qui avait laissé 500 milles enfants irakiens mourir fautes des soins, les hôpitaux avaient été détruits par la guerre, car Saddam Hussein avait osé vendre son baril de pétrole en euro à la place du dollars américain, monnaie du pouvoir mondial de l’establishment criminel, même après la guerre, le peuple irakiens qui doivent payer les dégâts de la guerre, pétrole contre nourriture, ont été volé de plus 31 milliard de dollars par plusieurs pays dans le monde et l’establishment criminel.
    Et Kofi Annan le savait, après le scandale, Kofi Annan s’était excusé en public pour n’avoir rien fait, mais aussi grâce à la résistance anti système.
    Voilà ce qui arrive aux gouvernements qui n’obéissent pas à l’autorité de ,l’organisation criminel mondial, dont nos gouvernements et d’autres pays vassaux font encore partie, pour l’instant.

Comments are closed.