El Khomry propose l’accès à l’emploi pour les clandestins parisiens mais pas pour les 200000 chômeurs…


El Khomry propose l’accès à l’emploi pour les clandestins parisiens mais pas pour les 200000 chômeurs…

Les clandestins parisiens encouragés vers l’emploi

http://www.frontnational.com/2017/03/les-clandestins-parisiens-encourages-vers-lemploi/

Communiqué de Presse de Wallerand de Saint Just, Secrétaire de la fédération du Front national de Paris

Myriam El Khomri, ministre du chômage de François Hollande, lance aujourd’hui à Paris un nouveau volet de la « Garantie jeunes », un des multiples plans censés accompagner vers l’emploi de jeunes précaires. Mais, nouveauté de l’expérimentation inaugurée aujourd’hui par la ministre en personne, pour la première fois, ce sont des « réfugiés » qui vont être concernés, vingt clandestins pris en charge et hébergés par l’Etat dans la capitale.

Il y a aujourd’hui près de 200 000 chômeurs, toutes catégories confondues, dans la seule ville de Paris. Un chiffre en augmentation constante d’après les données de la Préfecture de région. L’immense majorité d’entre eux sont des chômeurs de catégorie A, les plus précaires. Les demandeurs d’emplois sont près de 1 million en Ile-de-France suivant les derniers chiffres officiels. Là encore le chiffre est en augmentation.

Ce simple constat rend particulièrement indécent cette nouvelle initiative du gouvernement, pour l’instant embryonnaire, mais immanquablement destinée à s’élargir et à priver encore un peu plus d’emploi les Français en difficulté au profit des migrants illégaux. Il ne faudra pas compter sur Fillon ou Macron pour revenir sur ces élucubrations. Seule Marine Le Pen assurera une juste et légitime priorité à l’emploi pour nos compatriotes, notamment par le biais de son engagement 38, la création d’une taxe additionnelle sur l’embauche de salariés étrangers.




Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


32 thoughts on “El Khomry propose l’accès à l’emploi pour les clandestins parisiens mais pas pour les 200000 chômeurs…

  1. hathoriti

    Ben…elle protège ses coreligionnaires, la gourdasse ! Les chômeurs français…c’est quoi, ça ? Hein ? Les chômeurs français qui sont chez eux, la fatma elle s’en fout comme de son dernier burkini ! 1 mois et demi encore à supporter toute engeance socialo islamo …

    1. angora

      gourdasse??? ce sont plutôt les français qui permettent ça par leurs votes les GOURDASSES!!!!!!!!!!!!!!

  2. robertr

    les socialos dans leurs splendeurs, comment en arrive tons à un tel niveau de connerie ,(à mon avis soit il y à une école ! où cella est nature?)

  3. SPARTAC

    L’éternelle faculté de nuisance des islamo mondialo gauchistes.

    # ELISONS MARINE AU PREMIER TOUR

  4. NICOLAS F.

    En espérant que cette initiative restera embryonnaire,il reste 40 jours à Khonnerie pour passer à l ‘action.Quel gâchis de temps et d’argent .
    Une provocation de plus de la part des socios,ils veulent ramener des voix mais c’est Marine qui en profitera , because ras-le-bol est plus fort que par ici la bonne soupe.

    1. Louis

      Exact, Vu le niveau d’aveuglement de la population, toutes ces offensives islamophiles ont au moins ce mérite: Ouvrir les yeux des moutons.
      Hélas il faut croire que ce n’est pas assez, seulement voilà: demain, si Marine ne passe pas, ce que je ne souhaite pas, il sera trop tard et il faudra en passer par la « guerilla armée ».
      C’est ça ou épouser l’islam, entre les deux il n’y a pas d’alternative.

  5. Christian Jour

    Ben oui avec la politique des gauchiasses, c’est la discrimination du peuple Français par la priorité à l’embauche des envahisseurs. Et des Français de souche vont voter pour un fillon ou un macron qui favorisent ces priorités à l’embauche. C’est écœurant, il y en a qui n’ont absolument rien compris. Mais un jour quant leurs gosses seront au chôm que leurs répondront il, que c’est par leur choix politique que leur mômes seront privé de travail.

  6. john john

    C’est vraiment la fin.On propose du boulot à des clandestins, pendant que des français au chomage crèvent la dalle.Nous vivons vraiment une drole d’époque.

    1. cayssials

      Oui c’est l’époque du socialisme pire que le nazisme
      les nazis aussi salauds qu’ils etais l’on pas fait
      francais réveillez vous
      votez marine si vous voulez pas disparaitre comme les juifs pendant la guerre
      ça nous pend au nez l’étoile jaune sera pour nous les bons francais

      1. angora

        laissez de coté vos comparaisons car pour l’instant le crif est du coté des envahisseurs. et tout le monde n’a pas un 2ème pays pour etre accueilli en cas de chaos.

    2. Lesage

      Quand on mise sur le mauvais cheval! (à 5 reprises)!
      Il y a une part d’inconscience et de masochisme!
      Ça va très mal, mais le peuple a sa part de résponsabilité!
      C’est pas de bol!

  7. Fallaci

    La France dirigée par des arabes et leurs collabos, voilà entre autres ce que cela donne…

    Qu’ils aillent gérer leur pays ces traîtres, qu’ils distribuent chez eux des postes aux collabos qui les ont placés, par trahison, à des postes qui devraient étiré exclusivement réservés aux Français, qu’ils se cassent tous à jamais, empêchons les de poursuivre la destruction de notre notre pays.

    On est chez nous, on doit récupérer notre Pouvoir par la force si il le faut.

  8. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Travail détaché: la « clause Molière » s’invite dans le débat électoral
    :: http://www.lcp.fr/afp/travail-detache-la-clause-moliere-sinvite-dans-le-debat-electoral
    14/03/2017

    Le débat sur la « clause Molière », qui vise à imposer le français sur les chantiers dans certaines régions, a pris de l’ampleur mardi à quelques semaines de la présidentielle avec la prise de position du Medef et de plusieurs syndicats qui dénoncent une mesure « nationaliste ».

    Le débat sur la « clause Molière », qui vise à imposer le français sur les chantiers dans certaines régions, a pris de l’ampleur mardi à quelques semaines de la présidentielle avec la prise de position du Medef et de plusieurs syndicats qui dénoncent une mesure « nationaliste ».

    Plusieurs régions principalement de droite (Ile-de-France, Hauts-de-France, Normandie, Auvergne-Rhône-Alpes…), mais aussi des villes ou départements (Haut-Rhin), ont imposé l’usage de la langue de Molière sur les chantiers dont ils sont maîtres d’œuvre.

    L’obligation pour les ouvriers de parler français, ou pour les entreprises d’employer un traducteur, est présentée comme un moyen de réduire la distorsion de concurrence entre les entreprises nationales et étrangères, rendue possible par le travail détaché.

    Dans le BTP, « une entreprise gagne un marché en faisant des prix anormalement bas puis fait appel à des sous-traitants étrangers pour pouvoir s’en sortir », s’est ainsi justifié Hervé Morin, président UDI de la Normandie.

    Si la mesure est saluée par la Capeb (artisans du bâtiment), au nom de la lutte contre le « dumping social », elle est en revanche contestée par le Medef.

    « Vous commencez comme ça, et puis après vous commencez à faire du favoritisme, et puis ensuite vous fermez les frontières françaises, et puis vous finissez par sortir de l’euro », a averti mardi Pierre Gattaz, conspuant les dérives « communautaire ou nationaliste ».

    « La santé et la sécurité des salariés sont instrumentalisées » par les collectivités territoriales, avec une mesure qui « ne règle en rien la question du travail illégal », a appuyé la CFDT. La CGT a dénoncé une intention « purement électoraliste » visant à marcher sur « les traces du Front national », partisan de la préférence nationale.

    Il est « dommageable et même périlleux que ceux qui se prétendent de la droite républicaine suivent ces traces-là », a insisté mardi le numéro un de la CGT, Philippe Martinez.

    – ‘Impasse juridique’ –

    En Ile-de-France, le groupe Modem du conseil régional s’est opposé à cette mesure, car elle vise aussi « nombre de travailleurs étrangers issus de l’immigration légale, dont les réfugiés, pour lesquels le travail est un vecteur d’intégration et d’apprentissage de la langue française ».

    Élisabeth Morin-Chartier (PPE, droite européenne), rapporteur sur la révision de la directive des travailleurs détachés au Parlement européen, a également mis en garde son camp face au « piège du repli nationaliste ».

    Il serait par ailleurs « irresponsable de conduire notre pays dans cette impasse juridique », fait remarquer l’eurodéputée dans un courrier récent à François Fillon, candidat de la droite à l’Elysée.

    La mesure « est discriminatoire » et « ne respecte ni la législation, ni la Constitution française », a assuré mardi sur Twitter la ministre du Logement, Emmanuelle Cosse.

    Les collectivités n’ont pas le pouvoir d’effectuer des contrôles, ni d’imposer des sanctions en cas d’infraction, font valoir les opposants.

    L’ancien préfet en Auvergne-Rhône-Alpes, sensible à ces arguments, a ainsi adressé un « recours gracieux » au président de la Région Laurent Wauquiez (LR), lui demandant soit de modifier les points litigieux, soit de retirer la délibération contestée.

    Pour toute réponse, celui-ci a affirmé que « les décideurs publics doivent cesser de se retrancher derrière le juridisme pour en faire l’alibi de leur impuissance ou de leur inaction ».

    Au-delà des questions politiques et juridiques, les opposants à la clause Molière s’inquiètent d’un possible retour de bâton « pour les travailleurs détachés français qui sont presque 200.000 à l’étranger », selon Mme Morin-Chartier.

    « Que se passerait-il si, en mesure de rétorsion, nos partenaires européens décidaient de ne plus recourir à l’expertise française sous prétexte qu’elle ne maitriserait pas la langue nationale? », s’interroge l’eurodéputée.

    Encadré par une directive de 1996, le détachement permet à une entreprise européenne d’envoyer temporairement ses salariés en mission dans d’autres pays de l’UE, en respectant le salaire minimum du pays d’accueil notamment, mais en payant les cotisations sociales dans le pays d’origine.

    Souhaitant harmoniser les conditions de travail dans l’UE, au regard des nombreux détournements constatés (non-déclaration, rémunérations très inférieures au Smic, durées maximales de travail dépassées…), la Commission européenne a entrepris de réviser la directive.

  9. Roland l'Alsacien

    C’est du racisme anti-Français sous couverture de Lois fabriqués par les Traîtres en haut lieu et préférences aux soutiens des gens qui haïssent notre culture ,pays et mode de vie !
    au fait question ? ont appelle ça vraiment des Socialistes hein ?
    je penser que les Socialistes sont avant tout pour leur peuple à eux !!! PFF !!!

  10. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Hier, France 2, au JT de 20 h a fait un reportage à ce sujet. Nous avons eu le privilège de voir des migrants en apprentissage pour la restauration… Avec un peu d’imagination on peut craindre un djhiadiste, déguisé en cuistot…. Je vous laisse imaginer la suite…

  11. frejusien

    RAPPEL l’ue applique une amende de 250 000€ par migrant refusé, alors la France se met au pas, mais sans nous informer de cette contrainte,
    C’est pour cela qu’aucun autre candidat ne vous promettra de limiter l’immigration

  12. chrimoni

    tout cela va se terminer à une guerre civile ,  » les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français, vous croyez que le corps Français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions, et aprés demain quarante ? ils montrent que la France est ouverte à toutes les races . Mais à une condition qu’ils restent une petite minorité, sinon la FRANCE ne serait plus la FRANCE « 

  13. Verschueten

    Je pense que les francais ne se rendent pas vraiment compte de la triste realite de nottr pays sinon il ne voterai pas a gauche pauvre france et paivre francais

  14. thierry

    Moi ce qui me désole le plus c’est que ce sont les Français qui tolèrent ça et croyais moi je serais le plus heureux de voir Marine à la tête du pays et je ne veux pas jouer les rabat joie. Ne voyez rien de manipulateur dans ce que je dis mais quand je vois le comportement des Français dans la vie de tous les jours je me dis que c’est pas gagné, le Français est devenu égoîste et peureux.
    je dirais même lâche sans vouloir vous offenser. Et je voudrais être agréablement surpris lors de ces présidentielles pour lesquelles je milite aussi faisant partie du FN. Mais je doute malgré mon espoir (oui je sais c’est paradoxal)
    pour les connaisseurs

    HONNEUR ET FIDELITE
    Thierry

  15. Xtemps

    C’est normal, les peuples européens n’existent pas pour eux, les européens sont là sans être là, vous payez pour les autres, sans avoir votre mot à dire, vous n’avez pas droit à votre référendum pour la dictature Fasciste de Bruxelles, vous n’avez rien à dire, le référendum est confisqué.
    Vous êtes juste là pour payer les autres, payer la dette et de tout supporter, là vous existé, des laquais de service, les bonnes poires çà se reconnaissent, pour le bon plaisir des autres.
    Les torchons passe de dessus, de la merde, voilà ce que nous sommes, nous les peuples européens pour les ordures aux pouvoirs.

  16. France

    El Khomry, c’est la « représentante » (5eme colonne) du Maghreb comme sa consœur Belkacem, rien a voir avec la France, si ce n’est pour le plan de remplacement (génocide) que les islamogauchistes déroulent depuis 5 ans…

    La guerre en Libye et Syrie, sont de « l’ingénierie » pour créer daech et la (fausse) « crise » des (faux) « réfugiés » (vrais envahisseurs).

    Donc, dernière saloperie des socialistes: récompenser les criminels (clandestins) en continuant a insulter les français.

    C’est ce que fait hollande depuis des mois, insulter la France et es français…

Comments are closed.